Douce France

Michel Juvet : 2010, année du Tigre? Année de la Taxe!

Le secret de la réussite Financière en Suisse tient a la fois du fait d’avoir la meilleure Banque Centrale au monde mais aussi si l’on exclu les cas UBS et CREDIT SUISSE les Banques les mieux gérées….C’est dans l’une d’entre elle, BORDIER, qu’officie le sémillant Michel Juvet fin analyste et stratège et qui tout comme Patrick en connait un rayon sur la musica des marchés…Pour avoir suivi ses prévisions a la semaine depuis maintenant des années, je dois avouer qu’il est vraiment bon le bougre sous des allures tranquilles et mesurées….Alors si comme moi vous en avez assez des Roubignoleries Pritchardesques Krugmanisées et surmédiatisées a outrance, jetez un œil et une oreille attentive de temps a autre a ce que raconte Michel Juvet ne vous semblera pas dénué d’intérêt….10eme billet d’une série qui lui est consacrée…

 Taxer les bonus des banquiers ne sera pas sans effets indirects….

PLUS DE TAXES EN SUIVANT :

Le conseiller du président se pencha en avant et susurra à l’oreille de celui-ci: «Monsieur, votre idée de taxer les bonus provoque des réactions en chaîne. Nous risquons l’explosion!». «Pas populaire… en tout cas!» répondit, ravi de son jeu de mots, le président. «Le peuple est avec moi, c’est l’essentiel!»

Le conseiller se pencha un peu plus et répondit d’une voix plus forte: «Non, Monsieur, je voulais vous informer des conséquences économiques de votre idée. Nous avons deux cas de figure: il y a les banques qui vont baisser les bonus et augmenter les salaires fixes pour maintenir les rémunérations totales au même niveau; dans ce cas nos recettes fiscales n’en profiteront pas. Puis il y a les banques qui vont distribuer les bonus prévus et payer la taxe de 50%, ce qui nous amènera les recettes fiscales souhaitées.»

«Alors tout va bien!» s’exclama le président. «Pas tout à fait», rétorqua le conseiller. «Les dindons de la farce dans les deux cas sont les fonds propres des banques: celles-ci devront puiser dans leurs cash-flows pour payer la taxe ou les salaires fixes et il y aura moins de bénéfices pour renforcer les fonds propres. Et moins d’impôts sur leurs bénéfices. Les actionnaires sont aussi lésés: moins de bénéfices et de dividendes à distribuer cette année et moins de prise de risque rémunératrice les années suivantes si nous prolongeons la taxe bonus.»

«Pas grave, soupira le président, les actionnaires n’ont qu’à se révolter lors des assemblées générales. Et ils profitent de la hausse des cours depuis mars… Si vous me sortiez aussi une taxe sur les gains en capitaux? De plus, n’oubliez pas celles sur les transactions financières, les produits de luxe, les salaires des directeurs des industries automobiles que nous avons sauvées, les créanciers des banques qui n’ont pas payé un centime dans le sauvetage que nous avons mené, les emprunteurs hypothécaires qui profitent de taux exceptionnellement bas, les Suisses qui ne souffrent pas autant que les autres et celle sur… Quoi? Monsieur le conseiller, qu’avez-vous?»

«Monsieur le Président, nous devrions modérer nos demandes, sinon la croissance et nos recettes fiscales futures seront bridées; nous risquons la taxicomanie et l’overdose.» «La belle Laffer! Nous devons combler les déficits budgétaires creusés à cause des aides envers les banques!» «Oui, mais… les déficits existaient déjà avant la crise.» «C’était le gouvernement précédent! Trouvez-moi des idées pour boucher les trous!»

2010, Année du Tigre? Ce sera plutôt l’Année de la Taxe!
Bordier & Cie

BILLET PRECEDENT : Michel Juvet : Star Gate, «retour sur Terre» (cliquez sur le lien)

EN COMPLEMENT : La Cour , ses contes, ses légendes et ses courtisans : En France Le nombre de fonctionnaires a augmenté de 36% depuis 1980 (Cour des Comptes) (cliquez sur le lien)

Trappe à dettes : Derrière la ligne Maginot de son pseudo modèle social une France qui se croit à l’abri des hausses d’impôts et de l’inflation ? (cliquez sur le lien)

Robert Higgs dénonce le nouvel Etatisme à effet de cliquet… (cliquez sur le lien)

Rapport OCDE : La baisse de la pression fiscale pourrait s’inverser dès 2010 (cliquez sur le lien)

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s