Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Commentaire : Sur les Marchés Financiers c’est désormais 4% de Cash pour 96% Actions !!!!

L’année 2009 s’achève nettement mieux qu’elle n’avait commencé !  :-)    

Le S&P500 a franchi une résistance pour dépasser les 1120 points, en hausse de 25%. Le DJ Stoxx 600 a fait mieux en € avec 27% et 31% en $. La palme revient aux Small cap européennes qui affichent 58% de hausse en $. De telles performances ne pouvaient s’obtenir que dans certains pays émergents qui ont fortement rebondi après avoir plongé beaucoup plus durant la crise. Le Brésil est le champion toutes catégories avec 115% de hausse, l’Inde et la Russie n’étant pas très loin derrière. La Chine selon l’indice MSCI n’a fait que… 55% de hausse.   

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT : 

 Côté sectoriel, c’est bien entendu les cycliques qui arrivent en tête, le secteur des produits de base européen affichant une hausse de 102%. Mais l’année aura été incontestablement celle de l’embellie de la technologie américaine triomphante : le S&P500 Informatique bondit de 61%, dépassant le Nasdaq composite plus diversifié.. Le secteur est devenu le fer de lance de l’ère post industrielle.

 La lanterne rouge est le secteur des « utilities » européennes (essentiellement des compagnies d’électricité) qui affiche une baisse de 1% sur l’année mais qui assure un dividende de 5.13% !  

10% de « earnings surprise » au 4ème trimestre ex financières 

 L’environnement macro économique global en amélioration a permis aux entreprises américaines de consolider leur profitabilité grâce à un contrôle des coûts draconiens et de dépasser à chaque trimestre leurs prévisions. C’est ainsi qu’au 2ème trimestre les résultats étaient 13.4% supérieurs aux attentes et de 11.5% au 3ème trimestre..  Pour ce 4ème trimestre et à titre de test avec 47 sociétés du Russell 3000 (échantillon non représentatif)qui ont publié des résultats à fin novembre. Pour l’ensemble de ces sociétés la surprise« médiane » sur les profits a été de 12% alors que la surprise pondérée est de 10%. L’échantillon de sociétés ayant publié est fortement biaisé dans l’informatique (qui marche bien) et pas du tout représenté dans les financières. On a vu que pour ces dernières, les nouvelles émissions ont créé une énorme dilution sur les profits par action, ce qui va réduire d’autant la surprise globale. On peut néanmoins considérer que que le chiffre entre 10 et 12% représente la surprise moyenne hors financières. Ainsi, pour le 3ème trimestre consécutif, on peut s’attendre à une une surprise « de taille » que le marché ne manquera pas de saluer. Signalons parmi les parutions les beaux résultats de Micron Technologies et Oracle dans l’informatique et Carmax et Walgreen par ailleurs. Dans la foulée, les profits du 1er trimestre ont été relevés de 1%.  Pour le chiffre d’affaires, que tout le monde scrute de près, les résultats ont été 1.2% supérieurs en moyenne et les chiffres du 1er trimestre ont été relevés d’autant. On trouve Costco, Best Buy et beaucoup de sociétés dans l’informatique. Ce relèvement même timide est de très bon augure pour assurer le relais de croissance nécessaire en 2010.   

Un rebond de 25% des profits attendu en 2010  

Si l’année 2009 se terminera dans le vert aux Etats-Unis, elle sera négative de 14% en Europe, en raison d’un décalage dans le cycle. En 2010, on devrait retrouver une croissance de 25%+ des deux côtés de l’Atlantique, chiffre que peu d’investisseurs ont intégré dans leur valorisation. Et comme nous sommes déjà en fin d’année, il est enfin sage de parler de P/E 2010 : 14.6x pour le S&P500 et 12.7x pour le Stoxx 600. On ne peut pas parler d’exubérance irrationnelle avec de tels multiples, notamment quand on se trouve en milieu de cycle et avec des taux qui restent historiquement très bas. L’appétit du risque devrait s’amplifier en 2010 car les opportunités sur les marchés obligataires se tarissent. Les investisseurs achètent du papier corporate avec des spreads de plus en plus étriqués.  L’analyse du consensus par secteur révèle un très fort rebond des secteurs cycliques. Mais l’on note l’énorme progression de 57% attendue dans le secteur informatique américain et les 28% attendus dans le secteur industriel européen, qui profitent à fond de la reprise mondiale. A noter que le secteur informatique américain est maintenant en tête avec 20% du poids dans les indices, alors qu’il est minuscule en Europe. Pour le secteur industriel européen, il faut aller dans les moyennes capi si on est intéressé par ce secteur fortement exportateur.  

 Y aura-t-il assez « d’énergie » pour soutenir la croissance? 

Il me semble que le marché devrait faire face à la demande d’énergie pour alimenter la croissance.  Un facteur passé inaperçu par le marché est l’abondance récente du gaz naturel dont les cours ont baissé de 13% en 2009 et 16% en 2008. C’est une énergie qui se substitue relativement facilement au pétrole dans plusieurs utilisations. De même, le charbon est abondant et a baissé de 25% en 2009.  De ce fait, l’écart entre ces 3 formes d’énergies devient intenable. Pour un baril de pétrole futur 18 mois à 85$, son équivalent en gaz naturel est à 35$ et le charbon à 13.3$. D’ailleurs, Exxon n’a pas manqué d’acquérir le géant XTO du gaz naturel pour 30 Mds$. Des opportunités en termes d’investissements se  font donc jour coté charbon et gaz !!!!  

Alors quelles sont les pistes d’investissement pour 2010 ??? 

Une fois n’est pas coutume mais la période s’y prêtant et le cycle économique le demandant je vais me livrer ici au difficile et périlleux exercice de la prédiction financière et boursière, tout au moins en ce qui concerne le 1er trimestre 2010, allez au delà ne me parait ni cohérent ni très judicieux en la matière… 

J’ai dès à présent et bien avant la date fatidique du nouvel an chinois réduit de manière drastique mes positions sur le marché chinois, en effet la Banque Centrale chinoise ne manquera pas de relever ses taux dans les mois qui arrivent ce qui n’est jamais bon pour un marché chinois déjà en ébullition… . J’ai donc profité de cette importante opération pour augmenter d’une part ma part de cash portant celui-ci à un peu plus de 4 % et pour investir pleinement sur les Marché US  pour bénéficierd’une part d’un effet de change très favorable et d’un investissement portant sur des valeurs industrielles et technologiques où il existe de nombreuses poches de sous valorisation…Compte tenu et de la croissance du PIB et des résultats attendus pour le 4e trimestre 09 en ce qui concerne les Entreprises US :  Le marché américain devrait être donc le grand vainqueur de ce 1er trimestre 2010…

Pour le reste pas de changement : Pétrole, matières premières,   infrastructures asiatiques Banques triées sur le volet dont les résultats devraient en étonner positivement plus d’un, sans oublier le Brésil un des rares pays émergents à ne pas manipuler sa monnaie… Au FINAL le 1er trimestre 2010 c’est 4 % de cash POUR 96 % ACTIONS !!!!!!

3 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s