Innovation Technologique, scientifique ou financière

Dark Pool : L’inexorable essor des Bourses nouvelle génération….

L’innovation au service du shadow banking….et de la non régulation

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Les Bourses traditionnelles sont de plus en plus menacées par l’essor des plateformes alternatives, qui séduisent grâce à des prix compétitifs et une technologie de pointe: cette semaine, l’activité sur l’une d’elles a dépassé pour la première fois celle sur Nyse Euronext.

La part de marché de la plateforme boursière Chi-X s’est élevée mardi à 14,79% se hissant à la deuxième place après le London Stock Echange (LSE) et devançant Nyse Euronext (14,52%), selon des données de Thomson Reuters.

Une première qui traduit l’essor de ces plateformes, qui représentent 24% des volumes d’échanges sur les grands marchés européens en 2009, contre 7% en 2008, selon une étude du cabinet Equinox Consulting.

Avec une part de marché proche de celle de Nyse Euronext –opérateur de la Bourse de Paris, d’Amsterdam et de Lisbonne– Chi-X a su capter une clientèle fidèle: vendredi, elle revendiquait 26,8% des transactions sur le Footsie britannique et 23,7% sur le CAC 40.

Ainsi, cette plateforme lancée par le courtier Instinet est parvenue à créer de la liquidité –à établir un rapport équilibré entre acheteurs et vendeurs– ce que recherchent justement les investisseurs.

Une situation liée à son avance sur les autres plateformes de transactions multilatérales (également appelées MTF), car elle a été lancée la première en mars 2007, plusieurs mois avant la directive européenne Mifid qui encourageait précisément la libéralisation du secteur boursier.

Chi-X a ensuite été rejointe à la rentrée 2008 par Turquoise, lancée par plusieurs grandes banques d’investissement telles que Goldman Sachs, UBS…

Face à la concurrence des plateformes alternatives, les Bourses traditionnelles ont vu une partie de leur chiffre d’affaires fondre.

Le LSE, propriétaire des Bourses de Londres et de Milan, a vu son chiffre d’affaires reculer de 9% sur son troisième trimestre et les commissions des transactions sur les marchés au comptant ont chuté de 29%.

Les marchés au comptant représentent toutefois moins de 20% des ventes du LSE et peut-être encore moins chez Nyse Euronext, nuance une source du secteur, estimant que l’avance de Chi-X est notable mais qu’elle ne représente pas la fin du monde pour les Bourses traditionnelles.

L’arrivée des plateformes alternatives est comparable au secteur de la téléphonie mobile où de nouveaux entrants se sont partagés 30-50% du marché, estime Charles-Albert Lehalle, responsable de la recherche quantitative chez Chevreux.

Tant que le seuil des 50% de volumes d’échanges sur le LSE est préservé, le monopole des Bourses historiques sur le processus de formation des prix n’est pas remis en cause, estime-t-il. En effet, celles-ci jouissent des prérogatives liées à leur statut de marchés réglementés (introductions en Bourse, cotation d’un grand nombre de valeurs etc).

Menacés mais pas ébranlés, les acteurs historiques ont dû réagir, en proposant des prix attractifs, en diversifiant leur offre et en faisant appel à des technologies de plus en plus pointues, comme le trading à haute fréquence, où les ordres sont échangés à la milliseconde près.

Nyse Euronext, sise à Paris, va ainsi installer courant 2010 certains de ses serveurs près de Londres, où sont situées de nombreuses MTF, afin de rivaliser avec elles en matière de vitesse d’exécution d’ordre.

Le LSE a fait l’acquisition de MilleniumIT, un prestataire informatique sri-lankais et a mis la main sur Turquoise, lourdement déficitaire.

Ce mouvement de rapprochement ou de rachat entre plateformes ne fait que débuter, estime Jean de Castries, d’Equinox Consulting, la plupart des MTF ne connaissant pas une situation aussi favorable que Chi-X et leur rentabilité n’étant pas démontrée.

« Ce n’est pas avec 5% de part de marché qu’on est rentable », assène le consultant, estimant que Chi-X est peut-être la seule MTF à ne plus perdre d’argent.

source afp jan2010

 EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Commentaire : DARK POOLS ou le nouvel eldorado du shadow banking system (cliquez )

4 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s