Formation a la gestion de portefeuille

Fonds de Pension : quelle est leur allocation d’actifs du moment ?

Ces six derniers mois, une grande majorité des fonds de pension internationaux ont accru leur exposition à l’immobilier qui reste leur classe d’actifs préférée, selon la dernière étude de bfinance consacrée à leur allocation d’actifs. Ils privilégient également les matières premières, les infrastructures et le private equity.

PLUS DE ZINZINS EN SUIVANT :

Parallèlement, les fonds de pension ne prévoient pas, en majorité, d’accroître leur allocation cible en obligations à horizon un an et sont méfiants vis-à-vis des hedge funds à court terme. En revanche, ils privilégient la diversification au cours des 12 prochains mois à travers notamment l’immobilier, les matières premières, le non côté et les infrastructures. Concernant ces dernières, les intentions d’achat sont moins importantes qu’en mars dernier.

Par ailleurs, la tendance est significativement négative pour les actions à horizon 3 ans.

 Au fur et à mesure que l’environnement macro-financier se rétablit, les fonds de pension se déploient sur l’échelle de la liquidité et du risque, se diversifiant vers des classes d’actifs dites  satellites ¯ et mettent en oeuvre une gestion plus active ¯, a expliqué Muriel Nahmias, responsable des études chez bfinance.

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : L’EXCELLENT BILLET DE L’AMI FORCAST SUR SON NON MOINS EXCELLENT SITE ET CONSACRE A L’INDICE STATE STREET DE JANVIER10, REFLET DES POSTIONS GEOGRAPHIQUES DES INSTITUTIONNELS  :  http://weinstein-forcastinvest.net/les-institutionnels-repassent-a-l%e2%80%99achat/ (cliquez sur le lien)

EN LIEN : http://www.statestreet.com/industry_insights/investor_confidence_index/historicaldata_fr.pdf (cliquez sur le lien)

3 replies »

  1. en complément, les gestionnaires de fonds mutuels ont fini l’année 2009 comme suit :
    fonds actions : toujours la défiance, reflux de 2.6 Md$ en novembre et de 3.9 Md$ en décembre. A noter que les actions hors US retiennent toujours leur attention + 5.0 Md$ en novembre et +6.3 Md$ en décembre.

    Fonds obligation : comme attendu, l’entrée d’argent frais diminue +36.2 Md$ en novembre et + 26.1 Md$ en décembre (plus "faible" injection depuis avril 2009). Ce mouvement va certainement continuer.

    Forex : encore de grosses sorties en novembre -48.6 Md$ et stabilité en décembre -0.2 Md$. A noter que le flux forex pour les institutionnels ont été positifs de 17.5 Md$. C’est le particulier qui a fait sortir le cash.

    En conclusion, les actions ne semblent toujours pas être un véhicule avenant spécialement sur le marché US, les obligations sont encore très recherchées sur une base historique mais les entrées baissent rapidement et le forex fait une pause.
    Ils semblent dire "Où donc placer son bas de laine ?"

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s