Commentaire de Marché

Commentaire : Marchés Financiers – une dernière vague de hausse pour la route

Comme le risque d’une récession à double creux s’estompe dans les pays développés préférence sera donnée aux actifs pro cycliques et aux actions par rapport aux obligations d’Etat du G7. Les investisseurs plus défensifs, ou ceux qui recherchent un revenu plutôt que la croissance, peuvent aussi préférer les actions aux obligations d’Etat des pays développés et aux produits monétaires. Lerendement des dividendes dans les secteurs défensifs ayant sous performé en 2009 est relativement généreux et a tendance à se redresser après avoir diminué pendant la récession.

PLUS DE COMMENTAIRE EN SUIVANT :

 Une enquête réalisée par FactSet la semaine dernière a montré que les analystes tablaient sur une hausse de 18 % des dividendes en 2010 par rapport à 2009 pour les actions européennes.

Stratégie d’investissement : jouer la carte des dividendes (cliquez sur le lien)

Parallèlement, les marchés développés des émissions souveraines pourraient pâtir de la crainte d’une offre excédentaire ces prochains mois. Les taux des instruments monétaires sont susceptibles de rester bas, les banques accumulant des liquidités dans l’attente d’un durcissement de la réglementation du secteur

WSJ : Les capitaux des banques, nerf de la guerre (cliquez sur le lien)

Marchés – une dernière vague de hausse pour la route

Les actifs risqués ont progressé la semaine dernière, notamment en Europe et au Japon, tandis que la situation a été plus difficile aux Etats-Unis, en Asie et dans les marchés émergents.

La volatilité a baissé, le Vix ayant touché un point bas de 2 ans à 16,5 avant de remonter jeudi.

Le contexte est porteur pour les actifs risqués : une croissance mesurée, des banques centrales accommodantes, des profits bien orientés, des valorisations raisonnables, une volatilité en recul et une certaine prudence des investisseurs.

Néanmoins, l’avenir ne sera pas aussi rose.

Le refinancement difficile des bons du Trésor américain la semaine dernière a induit une hausse de 20pb des rendements obligataires à 10 ans, les acheteurs asiatiques ne s’étant pas manifestés.

Les relations sino-américaines vont entrer dans une phasecritique avant la publication par le Trésor américain de son rapport sur les pays qui manipulent leur devise. La Chine a publié un déficit commercial de 8 milliards USD début mars, ce qui pourrait apaiser les Etats-Unis. Mais les tensions commerciales devraient se poursuivre car, in fine, 10 % de croissance du PIB réel pour un pays est incompatible avec 10 % de chômage dans l’autre pays.

Par ailleurs, le sentiment bullish est très élevé (plus de 70%); en général les bourses progressent ensuite de quelques pourcents, puis une correction sèche a lieu dans les semaines qui suivent. Profitez de l’enthousiasme actuel et des hausses prochaines pour couvrir ou réduire des positions !

3 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s