Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Commentaire : Federal Express / un pré indicateur de la croissance économique ?

Les résultats et les communications de Federal Express (FedEx, n°2 mondial des livraisons express), sont souvent considérés comme un pré-indicateur de l’évolution économique générale, car son activité est directement dépendante de la croissance économique américaine, voire mondiale.

PLUS DE FEDEX EN SUIVANT:

Si on en croit une communication récente de la direction de FedEx, « la croissance du PIB américain sera solide ».

Faut-il prendre cette affirmation pour argent comptant ? Et quelles conclusions en tirer finalement pour ses placements ?

Que dit FedEx ?

La récente publication trimestrielle de FedEx affiche un résultat supérieur aux attentes, grâce à une hausse des volumes délivrés. Et la direction se montre plus confiante que par le passé sur la croissance économique mondiale. Selon elle, en Asie, la croissance est toujours forte, et aux Etats-Unis, après des trimestres de craintes de rechute, elle semble s’enraciner (même si l’immobilier reste un trou noir capable de déstabiliser la reprise).

Que dit Lupus ?

L’analyse de FedEx quant à la situation américaine recoupe les grandes lignes de mes estimations.

Mais la situation n’est pas pour autant uniforme.

ÉVOLUTION DU PIB AUX ÉTATS-UNIS

Le chiffre de la croissance américaine pour le début d’année sera annoncé dans quelques semaines. Mais compte tenu des intempéries hivernales, il ne devrait pas être aussi élevé que celui du quatrième trimestre 2009 (PIB : +5,9%).

Certes, pour les entreprises américaines, la chute du dollar face à certaines devises asiatiques permet de soutenir les exportations (et les revenus) et la rentabilité est stimulée par les réductions de coûts opérées depuis deux ans.

 Mais pour les salariés consommateurs, la situation est plus difficile, face à la crise immobilière, la difficulté d’obtenir du crédit et les destructions d’emplois (bien que celles-ci semblent diminuer).

 Enfin, la fin des stimuli publics est une source d’interrogation : jusqu’à quel point manqueront-ils à la croissance ? L’évolution de l’emploi suffira-t-elle à compenser ?

Quelques conseils (rappel : les conseilleurs ne sont pas les payeurs )

La Bourse américaine n’est pas chère, malgré le rebond des derniers mois. Pour profiter de la petite reprise de l’économie et de la bonne tenue de certains marchés d’exportation, vous pouvez dès lors vous tourner vers des actions américaines, en vous focalisant sur celles qui sont bon marché, financièrement solides et capables de se développer encore, sans risque excessif. C’est le cas de la série de titres que vous trouverez dans le tableau ci-dessous et qui font partie de mes quelques conseils d’achat (une fois n’est pas coutume) en prenant bien entendu  toutes les précautions d’usage

Entreprise Secteur Cours

(USD)

Kraft Alimentation 31

Abbott Pharmacie 53

Chevron Pétrole 74

ION Geo. Pétrole 5

DuPont Chimie 38

US Ecology Industrie 16

Time Warner Médias 31,5

AT&T Télécoms 26

Intel Technologie 22

CSC Technologie 55

3 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s