Analyse Technique

AT/ Quelques précisions complémentaires sur le présage Hindenburg ou le Predictor de krach

AT /Quelques précisions complémentaires sur le présage Hindenburg ou le Predictor de krach

«Le présage Hindenburg »… On dirait le titre d’un film catastrophe ou d’une série B d’épouvante.

On est pourtant ici dans le domaine de la finance et plus particulièrement de l’analyse technique des marchés d’actions. Mais les frissons sont garantis.

Les effets potentiellement dévastateurs de ce présage -qui tire son nom du crash d’un zeppelin à l’atterrissage en 1937 mettant d’un seul coup fin à cette industrie- n’ont toutefois rien à envier à une superproduction made in Hollywood.

Que nous dit « The Hindenburg Omen » ? (C’est encore plus frissonnant en anglais, non ?)

Il prétend que la conjonction de plusieurs facteurs au même moment est annonciatrice d’un net repli des marchés boursiers, voire même d’un krach. Une conjonction qui vient de se répéter à trois reprises ces quinze derniers jours !

PLUS DE « The Hindenburg Omen » EN SUIVANT :

Voici ces facteurs :

I.Le nombre des nouveaux plus hauts et des nouveaux plus bas en 52 semaines atteint sur le NYSE par des valeurs cotées doivent tous les deux être supérieurs à 2,2% du nombre de titres cotés sur cette Bourse. (Oui, désolé mais il faudra lire cette phrase au moins deux fois…)  A l’heure actuelle, on parle donc d’un minimum de 69 valeurs qui touchent un plus haut annuel et d’un minimum identique pour celles qui atteignent un plancher.

II. La moyenne mobile du Nyse sur 10 semaines doit être en hausse.

III. L’Oscillateur McCellan (cliquez sur le lien)qui mesure les entrées et les sorties de cash sur les marchés doit être positif ce jour-là.

IV. Le nombre de nouveaux plus hauts sur 52 semaines ne peut pas être plus de deux fois supérieur au nombre de nouveaux plus bas

En gros, la logique de ce Predictor (cliquez sur le lien) du krach boursier repose sur le fait qu’un marché sain possède son propre niveau d’uniformité, à la hausse ou à la baisse. La présence simultanée d’un nombre élevé de plus hauts ou de plus bas annuels pour des valeurs cotées constituent donc un signe avant-coureur d’un décrochage.

Selon Wikipedia, (cliquez sur le lien) qui se base sur des données historiques, la probabilité d’occurence d’une baisse supérieure à 5% après l’apparition d’un présage Hindenburg est de 77%. Ce repli intervient en général dans les 40 jours. Pour des ventes paniques, la probabilité s’élève à 41% et pour un krach elle atteint tout de même 24%.

La plupart des analystes estiment toutefois que ce présage doit apparaître entre deux et cinq fois en l’espace d’un mois ou de 36 jours pour que l’on puisse parler de véritable Hindenburg, signale Alphaville, (cliquez sur le lizn) le blog du « Financial Times ». Il précise qu’avant la crise financière, le présage est apparu deux fois en juin 2008 et au moins une fois en juillet.

Une personne au moins croit fermement à ce Predictor boursier, c’est son concepteur Jim Miekka. Ce mathématicien aveugle vient en effet de sortir complètement du marché.

Aveugle mais lucide, il reconnaît que ce présage ne signifie pas automatiquement une chute des marchés. « C’est comme un nuage en entonnoir » a-t-il expliqué au Wall Street Journal.(cliquez sur le lien) « Cela ne veut pas dire que le crash est là mais que sa probabilité est forte. Mais vous n’avez pas de tornade sans nuage en entonnoir »

Logique…

Stéphane Wuille /crack en actions/echo aout10

EN COMPLEMENTS INDISPENSABLES : AT / Présage d’Hindenburg toujours et encore : Un nouveau krach menace-t-il Wall Street ? (cliquez sur le lien)

AT/Mauvais présage en Bourse ou redistribution des cartes entre bulls et bears ,l’indicateur d’Hindenburg s’est activé (cliquez sur le lien)

3 replies »

  1. Dans la page ci-dessous on indique que le Présage de l’Hindenburg est un signal de vente qui apparait dès lors que les nouveaux plus hauts et les nouveaux plus bas depuis 52 semaines du NYSE dépassent 2,8% des avancées et des déclins d’un même jour.

    Donc c’est bien 2,2 ou 2,8% ?
    Parce que dans le cas des 2,8% il n’y a plus de présage.

    http://www.pro-at.com/analyse-bourse/technique-Scoop-Un-dirigeable-s-039-ecrase-sur-les-marches-3-10020.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s