Formation a la gestion de portefeuille

Gestion de Portefeuille/Achat de fonds: attention aux coûts!

Gestion de Portefeuille/Achat de fonds: attention aux coûts!

Lors de l’achat d’ETF et de fonds indiciels, il faut se montrer attentif aux coûts. Dans le cas des fonds actifs également, les frais sont les tueurs de performance par excellence.

 

Ces dix dernières années, le comportement des investisseurs a radicalement changé. Dans un environnement de performances faibles, voire même négatives, les coûts prennent une importance de plus en plus grande. Le calcul est simple: les faibles performances de la plupart des classes d’actions sont pratiquement réduites à néant par le ratio des coûts totaux (Total Expense Ratios TER) de 1,5% ou plus.

Ainsi, ces dernières années, de plus en plus de fonds indiciels et d’ETF avantageux en matière de coûts ont été mis sur le marché. En dix ans seulement, la part des ETF dans le monde a augmenté de 40% annuellement à plus de 2750, alors que la fortune investie a grimpé de plus de 30% par an pour dépasser 1400 milliards de dollars.

Selon une étude menée aux Etats-Unis en 2009, par l’Investment Company Institute, 74% des personnes interrogées ont admis prendre en considération le montant des frais lors de l’achat d’un fonds. En se basant sur les données de Morningstar aux Etats-Unis, Vanguard a cherché à savoir si les investisseurs se comportaient vraiment de manière si prudente à l’égard des coûts. Les chercheurs ont observé les flux nets de capitaux vers les fonds en actions et en obligations, fonds indiciels et ETF inclus, depuis l’an 2000 et durant les dix ans qui ont suivi. Pour comparaison, les fonds ont été répartis en quatre quartiles: dans le premier quartile ont été réunis les fonds bon marché, mesurés d’après le TER. Dans le quatrième quartile, les plus chers.

PLUS DE FONDS EN SUIVANT :

 Le résultat est surprenant: en dix ans, dans la catégorie actions, 395 milliards de dollars ont afflué vers les fonds se situant dans le premier quartile. Cela correspond à une part de 86% des flux nets. La tendance privilégie clairement les fonds et les ETF les meilleur marché en termes de coûts: les 7% de produits où les frais sont les plus avantageux ont attiré pas moins de 312 milliards de dollars, ou 79% du flux net de capitaux. Quant aux fonds indiciels et aux ETF, dans ce domaine des coûts ultrafaibles, ils ont accaparé 80% des capitaux.

Cette tendance des investisseurs à se tourner vers les produits les meilleur marché se confirme-t-elle également dans le secteur des fonds gérés activement?

Dans une deuxième étude, Vanguard a tenté de détecter les paramètres qui jouent un rôle central dans le choix d’un gérant de fonds à succès. Résultat, l’un des critères de sélection préférés est la performance réalisée par le gérant. Cependant, s’il est facile de repérer un gérant de fonds performant après coup, l’identifier en amont semble plus compliqué.

Se baser sur les classements mesurant la performance ajustée du risque n’est pas une bonne solution. La probabilité qu’un fonds noté cinq étoiles par Morningstar surpasse son point de référence durant les trois ans à venir est significativement plus faible que pour un fonds noté une étoile seulement. L’investisseur qui mise sur un perdant de la période précédente augmente même ses chances d’obtenir une performance supérieure à la moyenne.

Mais alors, si la performance n’est pas un bon critère, il faut peut-être considérer l’âge ou la taille du fonds? Car les fonds qui sont depuis longtemps sur le marché doivent sans doute être dans le juste, non? Erreur. Les données de ces dix dernières années n’ont démontré aucun lien significatif entre l’âge ou la taille d’un fonds et sa performance.

En revanche, ces données ont mis en évidence deux paramètres directement associés au succès futur: plus le taux de rotation du portefeuille (turnover) du fond est bas, plus son manager parvient à dépasser son point de référence.

Sans surprise, le TER constitue le second facteur d’influence bénéfique sur la performance future. Ainsi, ces dernières années, 49% des fonds se trouvant dans le quartile avec les frais les plus faibles ont surpassé leur point de référence, contre 16% seulement des fonds se trouvant dans le quartile avec les coûts les plus élevés.

Par conséquent, au moment de sélectionner un fonds, un examen attentif des coûts vaut de l’or.

Par Jacques-Etienne Doerr / Managing Officer, Vanguard Switzerland. AOUT11

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s