A Chaud!!!!!

A Chaud !!!!!! du Jeudi 26 Janvier 2012 : Quand la Mer se retirera nous verrons qui se baignait nu… par Bruno Bertez

A Chaud !!!!!! du Jeudi 26 Janvier 2012 : Quand la Mer se retirera nous verrons qui se baignait nu… par Bruno Bertez

 Les marchés financiers restent bien orientés sous la conduite de Wall Street et de ses technologiques. L’or a fait une belle performance , passant au dessus des 1700, on est a 1718. L’euro est ferme a 1,3140 contre dollar.

 

La nouvelle c’est évidemment l’annonce par la FED d’un nouvel assouplissement monétaire par le biais du report à fin 2014 de la perspective de taux zéro.
Ceci joint au LTRO à 3 ans de la BCE, permet aux marchés d’écarter le risque de crise de liquidités et de refinancement.

Ce sont ces mesures et elles seules qui expliquent la tenue des marchés car sur le fond, au contraire le sentiment se généralise que la crise euro va plutôt s’aggravant que se calmant.

Les négociations en Grèce traînent en longueur, certains comme le FMI  demandent que la BCE abandonne une partie de ces créances. Le problème soulevé est important.

Source Wall Street Journal

source Der Spiegel

Le ministre des affaires étrangères Luxembourgeois déclare que le pack fiscal claironné en Décembre ne fonctionnera pas et que l’on a perdu son temps.

Le Portugal accélère sa descente aux enfers et manque de 30 milliards , un second plan de sauvetage serait déjà nécessaire , les CDS s’envolent

Merkel rejette à Davos les demandes et pressions pour augmenter la taille des fonds de sauvetage en faisant valoir que  » après tout,  nos capacités ne sont pas infinies »

L’Espagne dérape et s’enfonce dans la récession , le FMI prend le contrepied de l’Europe et déconseille à l’Espagne de renforcer l’austérité et d’abandonner ses objectifs intenables

Les Anglais, hors zone euro s’enfoncent dan le récession et reprend ses attaques contre les leaders européens et exige plus de leadership

Hollande persévère et refuse les solutions du pacte de décembre, il veut l’eurobond et la monétisation par la BCE

Les leaders syndicaux réunis à Bruxelles ont tenu une réunion extraordinaire et ils sont tombés d’accord pour s’opposer au pacte fiscal , ils réclament comme les gauches en général la monétisation 

L’Irlande reprend ses demandes d’allégement de son fardeau et crie et moi et moi

Les spreads de credit euro recommencent à s’élargir

Bref heureusement que l’inondation de liquidités est là, elle masque tout

D’ailleurs à la faveur de cette mer montante des liquidités les sociétés émettent à tour de bras et les émissions sont sursouscrites

source Financial Times

4 replies »

  1. Reste à trouver l’horaire des marées .. L almanach du marin breton indique des grandes marées basses d’ équinoxe en mars ?? patience

    J'aime

    • C’est bien vrai, mais n’oublions pas l’incidence de le terrible tempête …. solaire actuelle.
      Les aurores boréales foisonnent à c’qui paraît ? Serait-ce un signe ? Dékéssé ?
      Quel vertige quand même que tous ces signes. Pfiouuuuuuu !

      J'aime

  2. Vendredi 27 janvier 2012 :

    Les taux des obligations du Portugal battent leurs records historiques.

    Portugal : taux des obligations à 2 ans : 17,177 %.
    Portugal : taux des obligations à 3 ans : 21,111 %.
    Portugal : taux des obligations à 5 ans : 19,822 %.
    Portugal : taux des obligations à 10 ans : 15,220 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

    L’agence de notation Fitch abaisse la note de la dette souveraine de cinq pays de la zone euro, dont l’Italie et l’Espagne.

    L’Italie est ainsi rétrogradée de « A+ » à « A- » avec une perspective « négative ».

    L’Espagne passe de « AA- » à « A », avec une perspective « négative ».

    La Belgique est abaissée de « AA+ » à « AA », perspective « négative ».

    Chypre passe à « BBB » à « BBB- », la perspective étant aussi « négative ».

    La Slovénie est rétrogradée de « AA- » à « A », avec une perspective « négative ».

    L’Irlande est confirmée à « BBB+ » avec une perspective « négative ».

    J'aime

  3. Et dire que l on appelle cela une crise du capitalisme quand ce sont les etats incapables d equilibrer un budget qui brouillent les cartes … que faire ? Les banques deviennent des fonds hedge levier fourni par la BCE et achetent des emprunts d etat… l economie « reelle » est asphyxee et n a plus acces au credit dans nos etats ou l etat a tout intermedie … il faut un retour au capitalisme au vrai

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s