Europe

Nouvelles soldes : La Grèce plaide pour une décote beaucoup plus sévère de sa dette jusqu’à 70% de celle ci

Nouvelles soldes : La Grèce plaide pour une décote beaucoup plus sévère de sa dette jusqu’à 70% de celle ci

Alors que les détenteurs d’obligations grecques espèrent haircut de 50%, la Grèce plaide pour une décote beaucoup plus sévère:  jusqu’à 70% et l’échange de la dette contre des obligations à 30 ans avec un coupon inférieur à 4%. 

source Washington Post

 Cet accord est la clé du deuxième plan de financement du pays, qui doit faire face à un remboursement obligataire de €14,5 milliards le 20 mars.

Selon les données du dernier stress-test mené par l’EBA, les 71 banques testées ont passé des provisions pour un montant de €13,4 Mds sur leur exposition souveraine grecque représentant en moyenne 55% des encours bruts.

Une décote supplémentaire portée à 75% par exemple nécessiterait de nouvelles provisions pour €4,9 Mds avant impôts.

Ce chiffre est à comparer aux €984 Mds de fonds propres durs à fin septembre 2011.

A noté que  l’Allemagne se résoudrait après maintes tergiversations, à accepter une augmentation des moyens du Fonds de secours de la zone euro, au-delà de 500 milliards d’euros, c’est du moins ce qu’affirme le magazine WirtschaftsWoche. Selon l’hebdomadaire allemand, une possibilité serait d’unir les moyens du MES, le fonds de secours permanent qui doit entrer en fonction en juillet, avec ceux qui restent du FESF, le fonds européen de stabilité financière mis sur pied de manière temporaire en 2010. Le FESF disposant encore d’environ 290 milliards d’euros, les capacités totales de prêts disponibles pourraient ainsi passer à 790 milliards d’euros, un pot commun qui permettrait à la zone euro de venir en aide à l’Italie ou l’Espagne si cela était nécessaire, selon WirtschaftsWoche.

4 replies »

  1. Une décote de plus de 70% parait logique au vu de la situation financière de la Grèce. Elle sera probablement supérieure in fine. Pour le taux des nouvelles obligations, qui peut croire que l’Etat grec pourrait rembourser du 4 ou du 5% d’intérêt, avec une économie en récession ! Il leur faudrait du 1% et encore !

    J'aime

  2. Moi je vais de ce pas demander un « hair cut » sur ma dette hypothécaire à ma banque ainsi qu’un nouveau crédit à six zéro pour mon château en Espagne… Sinon je bosse plus et fais une grève de la faim, même que je peux aussi arrêter de boire et de faire la fête si nécessaire.

    J'aime

  3. Comme je dis depuis plus de deux ans QUE LES GRECS NE PAIERONT PAS.
    RIEN, PAS UN KOPECK, NI UN EURO NI MÊME UN DRACHME,
    je ne suis pas surpris. Tout ça, c’est JUSTE POUR GAGNER DU TEMPS
    ET NOYER LE POISSON !

    Maintenant, comme les allemands sont pris avec plus de 400 milliards d’euro dans la gamick ….
    ben forcément,ils espèrent.

    Bah ! avec le temps, va, avec le temps va tout s’en va … (voir à Leo Ferré pour la suite)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s