Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

La Banque mondiale publie la 10e édition du rapport «Doing business»

La Banque mondiale publie la 10e édition du rapport «Doing business»

La Suisse, paradis pour investir et créer une entreprise? Pas tant que cela. Dans le classement mondial effectué chaque année par la Banque mondiale dans son rapport «Doing business», en 2013, la Suisse occupe le 28e rang, en recul d’une place par rapport à l’année dernière. Le pays pèche notamment par le nombre de jours nécessaires pour lancer une entreprise: 18 contre une moyenne de 12 pour les pays de l’OCDE. Autre point faible révélé mardi: en Suisse, pour créer sa société, un entrepreneur doit compléter six procédures distinctes, soit une de plus que dans les pays de l’OCDE.

Singapour, la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis, le Danemark et la Norvège occupent les cinq premières places. A l’autre bout du classement: la République démocratique de Congo, l’Erythrée, la Congo, le Tchad et la République centrafricaine. Au sein de la zone euro, les pays les plus mal classés sont la Grèce (78e), l’Italie (73e), le Luxembourg (56e) et l’Espagne (44e).

 

 Publié depuis dix ans, le rapport tient compte de dix domaines pour calculer son indice de facilité à faire des affaires. Ils incluent, entre autres, le nombre de jours nécessaires pour lancer une entreprise, la fermer, dénoncer un contrat, la protection accordée aux investisseurs ou encore l’accès au crédit. Les 185 pays classés s’en servent pour améliorer leur climat des affaires.

Maurice en évidence

Le rapport 2013 met en évidence plusieurs améliorations qui ont eu durant les dix dernières années. Au niveau global, le temps moyen pour créer une entreprise a chuté de 50 à 30 jours et dans les pays en développement. Au cours des huit dernières années, le temps moyen pour effectuer un transfert de propriété est passé de 90 à 55 jours. Le rapport affirme aussi que 201 réformes réglementaires ont été effectuées en 2011, facilitant l’installation des entreprises dans 108 pays. Les régions d’Europe de l’Est et d’Asie centrale ont enregistré le plus grand nombre de réformes.

Durant l’année écoulée, la Pologne a entrepris le plus grand nombre de mesures pour faciliter l’installation des entreprises sur son sol. Mais la Banque mondiale affirme aussi que 17 des 50 économies qui ont le plus amélioré le climat des affaires depuis 2005 se trouvent en Afrique subsahariennes. En 2012, un pays africain se classe parmi les 20 premiers: l’île Maurice (19e).

source Le Temps oct12

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s