Changes et Devises

Mème les cours de l’or pourraient être vulnérables à de brutales baisses si l’économie chinoise subissait un hard landing

Mème les cours de l’or pourraient être vulnérables à de brutales baisses si l’économie chinoise subissait un hard landing ( atterrissage brutal  quand une économie est confrontée à une récession brutale avec la banque centrale remontant ses taux d’intérêt à court terme pour contenir l’inflation.) d’une décélération soudaine de son taux de croissance, même s’il pourrait se rallyer initialement, a affirmé Wei Yao de la Société Générale dans un rapport publié le 8 Janvier.

« Nous définissons un hard landing en 2013 quand un taux de croissance réel officiel du PIB pour une année entière chute sous 6%, ce que nous voyons comme un niveau minimum requis pour garder le marché de l’emploi stable et éviter des risques financiers systémiques », ont annoncé les analystes de la banque dans un rapport spécial intitulé Et si la Chine atterrissait brutalement ?.

« Notre modèle de réaction suggère que les cours de l’or pourraient augmenter d’environ 15% à plus de 1 900 dollars l’once mais qu’ils chuteraient très rapidement. Ceci répéterait le schéma de 2008-2009, où l’or s’était originellement rallyé pour une fuite vers la qualité, mais avait ensuite retracé pour trois raisons. »

Une première raison citée par la Société Générale pour le cas de 2008-2009 est un rallye du dollar provoqué par l’aversion aux risques, quelque chose qui pourrait encore avoir lieu selon les analystes, même si la Fed réagit en allongeant son programme d’assouplissement quantitatif (QE).

« Notre scénario d’hard landing de la Chine suppose une appréciation de 10% du dollar US pondéré des échanges au cours de la première année et ce malgré des QE supplémentaires de la Fed », continue le rapport.

« Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour décrire un scénario encore plus triste dans lequel un hard landing chinois déclenche une guerre totale des devises et des mesures de protectionnisme sur les flux d’échanges. »

Les deux autres raisons sont les inquiétudes d’une inflation plus basse à cause du ralentissement économique mondial, et la course vers les liquidités qui impliquent les traders de Futures or clôturant leurs positions créditrices.

« De plus, cette fois-ci la fuite initiale vers la qualité pourrait être davantage tempérée par des inquiétudes concernant la baisse de la demande chinoise pour l’or. Après que l’Inde et la Chine aient rendu leurs marchés d’or plus accessibles aux ménages pendant les années 1990 et en 2001, l’augmentation des salaires dans les deux pays a poussé les cours de l’or vers le haut », continue le rapport.

Le dernier rapport du Conseil mondial de l’or (ou World Gold Council), le Gold Demand Trends, a montré que la Chine comptait pour 25% de la demande mondiale pour l’or au premier trimestre de 2012. Ensemble, la Chine et l’Inde compte pour plus de la moitié de la demande.

Source: http://www.zerohedge.com/news/2013-01-08/hard-landing-china-part-1-evolution-and-response

http://www.zerohedge.com/news/2013-01-08/hard-landing-china-part-2-rest-world-impact

2 replies »

  1. Si j’ai bien compris ? L’or pourrait monter ? Mais il pourrait aussi baisser ?
    Pfiouuuuu ! Quelle nouvelle et quel dilemne ?

    TO BE OR NOT TO BE ?

    Bibin chais pas moé ! Pis chus ben ben em….. !
    Heureusement, un article comme celui là m’aide beaucoup ?

    ARGHHHHHHHHHHH !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s