A Chaud!!!!!

Humeurs de Loups du Mercredi 3 avril 2013 : Cahuzac sur le vif par Bruno Bertez

Humeurs de Loups du Mercredi 3 avril 2013 : Cahuzac sur le vif par Bruno Bertez

Comme on s’en doute, l’affaire Cahuzac fait l’objet de toutes les conversations. Le hasard a voulu que nous soyons au restaurant à côté d’un chef  d’entreprise d’origine française, propriétaire d’une multinationale qui exerce son activité dans le secteur des composants pour verres de lunettes. Les brevets qu’il détient lui assure plus de 50% du marché mondial. Son groupe multinational, donc, est présent aux Etats-Unis, en Chine, en France, au Mexique et en Allemagne. Une personne sensée relativement âgée, tout sauf un va-t’en guerre. Nous dirions une sorte d’honnête homme, de bonne volonté, à l’ancienne. La conversation était passionnante, aussi bien sous l’angle business, que sous l’angle expérience de la vie.

La conversation a accroché  sur une phrase que notre voisin  a laissé tomber : « ils ont viré le seul qui était compétent ». Cela a retenu notre attention car, d’une certaine manière, cela rejoint nos propres réflexions.

EN LIEN: Cahuzac, DSK, Woerth, des hommes exemplaires

Mensonges d'Etat DéLiRiUs

   Vous savez que nous ne considérons pas l’affaire Cahuzac sous le même angle que la plupart des commentateurs. Pour nous, l’affaire Cahuzac est positive car elle est révélatrice. Elle montre que les plaidoyers pour la justice, l’égalité, et autres balivernes socialistes, sont de l’ordre de la manipulation et de la propagande. Ces valeurs ne sont, ni reconnues, ni honorées, par ceux qui s’en servent pour conquérir le pouvoir. Ce sont des drapeaux qu’ils agitent devant le peuple et celui-ci, bien conditionné, réagit dans le bon sens, c’est-à-dire celui voulu par le pavlovisme du politiquement correct.

Ce qui est important pour nous, c’est le fait que nous avons la démonstration publique, spectaculaire,  incontournable, du fait que ce que l’on présente comme des valeurs est purement contingent, relatif et arbitraire. Les vertus dont se parent les socialistes, les principes dont ils se réclament, ne sont pas ceux qui guident leurs vies. Ce sont ceux qu’ils considèrent comme devant  assurer leur volonté de puissance et de domination.  Nous insistons, nous ne sommes pas dans le domaine de la vertu,  nous sommes dans celui de la manipulation.

Et ceci est vrai, il faut accepter de généraliser, aussi bien pour la droite que pour la gauche. En passant, nous répétons notre suggestion, observez la liste des ministres du Budget de la Vème République. Vous constaterez qu’à de très rares exceptions près les ministres du Budget ont été dans l’entourage très proche des ex-candidats devenus présidents. Pourquoi ? Fin de digression.

Pour les peuples, nous considérons que c’est un soulagement que de voir que des cas comme Cahuzac ou Woerth existent. On est moins accablé, quand on est petit homme du peuple et que l’on fait un peu de travail au noir, on est moins gêné, quand on est petit épicier arabe, de soustraire quelques centaines d’euros à la vindicte fiscale, lorsque l’on voit que même au plus haut niveau : « Ils font comme nous ».

Nous avons poussé un peu plus loin notre interlocuteur dans ses retranchements et nous lui avons posé la question : mais pourquoi dites-vous cela ? Après un instant de réflexion, comprenant que nous parlions sérieusement et que nous voulions  vraiment comprendre, il nous a dit trois choses :

1)      Cahuzac avait compris quelque chose, il avait compris que le système était absurde et idiot et encourageait à  la fraude.

2)      Il avait mis en place les moyens, les procédures, pour échapper aux prélèvements excessifs, donc il avait acquis une expérience exceptionnelle.

3)      Cahuzac a su faire ce que les socialistes ne savent pas, et ne sauront peut-être jamais faire, il s’est adapté. Au lieu de vivre dans un monde rigide, bloqué, suicidaire, comme Montebourg, il s’est adapté. L’adaptation, c’est ce qui manque le plus à la France. Son incapacité à s’adapter la condamne.

Cahuzac Hollande Ayrault DéLiRiUs

BRUNO BERTEZ Le Mercredi 3 Avril 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

A PROPOS

Ne vous y trompez pas, notre commentaire n’est pas cynique. Nous considérons que l’éthique est importante, fondamentale. L’homme est ce qu’il est, précisément par sa dimension morale. Non ce que nous voulons souligner c’est le fait que les socialistes ne prennent pas l’homme tel qu’il est avec ses forces et ses faiblesses, ses défauts et ses qualités. Ce qu’ils prétendent gouverner c’est un homme idéal, un homme qui n’existe que dans leur esprit infantile. Et c’est pour cela qu’ils prétendent changer l’homme, le marché, lieu d’expression de notre individualité humaine, ambivalente, contrastée.
Ils ne veulent pas de l’homme, du citoyen tel qu’il existe, ils veulent qu’il soit conforme au modèle qu’ils en ont dans la tète.
Cahuzac est une leçon d’humilité pour tout socialiste.

11 replies »

  1. Ne vous y trompez pas, notre commentaire n’est pas cynique. Nous considérons que l’éthique est importante, fondamentale. L’homme est ce qu’il est, précisément par sa dimension morale. Non ce que nous voulons souligner c’est le fait que les socialistes ne prennent pas l’homme tel qu’il est avec ses forces et ses faiblesses, ses défauts et ses qualités. Ce qu’ils prétendent gouverner c’est un homme idéal, un homme qui n’existe que dans leur esprit infantile. Et c’est pour cela qu’ils prétendent changer l’homme, le marché, lieu d’expression de notre individualité humaine, ambivalente, contrastée.
    Ils ne veulent pas de l’homme, du citoyen tel qu’il existe, ils veulent qu’il soit conforme au modèle qu’ils en ont dans la tète.
    Cahuzac est une leçon d’humilité pour tout socialiste.

    J'aime

  2. Cahuzac n’est pas un criminel, c’est un pécheur.
    Il a commis un péché à l’idéologie socialiste, à la secte égalitariste qui nie le genre l’humain. Et pour cela, il doit être excommunié et puis purifié par le buché…

    Cahuzac, c’est le prêtre pris en flagrant délit de fornication, c’est le taliban vivant dans des appartements occidentaux, c’est Mao qui, ayant interdit la prostitution, possède son propre réseau privé…

    En ayant un compte suisse (mais quelle horreur, c’est pire que Hitler et Staline réuni qui mettent en place un plan d’extermination des bébés chats) il démontre que l’humain a toujours le dessus sur l’idéologie, qu’ils ne croient pas en leurs propres foutaises et révèle l’oppression fiscale.

    J'aime

    • Merci de formuler autrement et fortement ce que j’essaie de faire comprendre. Ces gens n’aiment pas l’homme, ce qu’ils aiment c’est leur idée de l’homme et du citoyen.

      J'aime

  3. Jeudi 4 Avril : A propos du remplacisme.

    Un de nos lecteurs attire notre attention sur la thèse de Renaud Camus.

    Notre thèse, laquelle date de 82 est plus large que celle remarquablement formulée de Camus.

    Nous partons de l’idée que Marx est un impuissant. Il n’a pas réussi à engrosser la société civile de son enfant Révolutionnaire. La Révolution et les réformes par la voie démocratique normale, expression des suffrages des gens qui existent réellement, et non des gens abstraits, les gens n’en veulent pas.

    La démocratie concrète ne permet ni d’instaurer le communisme ni le socialisme.
    Si les gens concrets, ceux qui existent et qui votent, ne veulent pas le socialo-communisme alors il faut changer de peuple, il faut remplacer celui qui existe par un autre.

    Staline l’a fait par la violence et la terreur avec 35 millions de victimes.

    Gramsci veut le faire par la culture, l’endoctrinement, le bourrage de cranes.

    Les socialistes modernes – on appelle souvent moderne ce qui est fondamentalement archaïque comme le refus de la complexité- nos socialistes modernes en quête d’un nouveau fer de lance prolétarien qu’ils ne trouvent pas à l’intérieur vont le chercher à l’extérieur . Ils importent des immigrés, nouvelle classe qui n’a rien à perdre.

    Classe moins développée, peu récalcitrante du moment qu’on subvient à ses besoins.
    Et cela commence par le socialisme municipal, phénomène très peu étudié. Mais qui étudie en France?

    Marx n’ayant pas réussi à engrosser les mères locales, domestiques, cherche maintenant des mères porteuses, à l’étranger. Comme nos futurs mariés de l’an 2013.

    J'aime

  4. Vous avez raison de lier Cahuzac et Woerth… Le fait que l’un soit socialiste et pas l’autre prouve aussi que le cas Cahuzac est une leçon d’humilité pour les politiques en général. Ce n’est pas parce qu’on est de droite et donc moins naïf sur la nature humaine qu’on est moralement plus légitime à frauder. Le respect de la loi est un peu à l’homme politique ce que la chasteté est au curé. Quand on choisit cette voie il faut l’assumer jusqu’au bout.

    J'aime

  5. Cahuzac : de bons choix patrimoniaux ! Voir la page web de Loic Abadie

    http://www.objectifeco.com/les-tribunes-libres/cahuzac-de-bons-choix-patrimoniaux.html

    Oui effectivement à la lecture de cet article sur la gestion de son patrimoine est excellent. La question maintenant est : Est-ce que que nous avons perdu un ministre de grande valeur. On aurait pu peut être grâce à ce ministre récupérer pour notre pays notre triple A, voir le AAAA+++ (Non là c’est trop) pour ce savoir-faire en optimisation fiscale très appréciée par les agences de notation.

    J'aime

  6. Non,vous déplacez le problème dans cet article.Ce que nous reprochons a Cahuzac c’est d’avoir touché de l’argent des lobbies pharmaceutiques alors qu’il était conseiller du ministre de la santé.Comme le génial Servier,il pensait qu’empoisonner les gens n’était pas important si cela pouvait lui permettre de s’acheter une ènième propriété en corse ou ailleurs,le signe d’un grand humaniste.Pour ces gens l’argent est le principal moteur une drogue,ils ont l’esprit vide et anémié.Il faudrait etre fou pour admirer Cahuzac,il n’y a rien de rebelle a se vautrer dans le fric,c’est meme devenu d’un commun et d’un vulgaire aujourd’hui…

    J'aime

    • @Bonzer

      Je connais très bien Servier, vous le ne connaissez pas. Evitez de dire n’importe quoi. C’est avec des affirmations a l’emporte pièces que l’on passe à coté de la réalité, à coté des problèmes et des solutions.

      Servier est condamnable, je n’ai aucune indulgence à son égard mais ce que vous dites est faux.

      Par ailleurs l’amalgame que vous faites entre les rémunérations de Cahuzac et l’affaire Servier sont déplacées. Elles sont dignes des méthodes des renseignements généraux, des journalistes du Canard, de Mediapart quand ils s’aventurent trop loin de leurs bases.

      Je vous rappelle que Mediapart voulait condamner avant les preuves et les aveux.
      Eux aussi se servent de leurs écrits pour exprimer leur révolte et leurs émotions. Pour cela ils seraient prêts à tout.

      Il faut condamner durement, je suis partisan de doubler les sanctions de toute personne qui a un mandat public sans sursis, mais condamner pour des faits et fautes avérées. L’état de droit est la seule chose qui nous reste et il faut le préserver. Pensez y dans vos moments de débordements.

      Les excès de votre vocabulaire- fric, vautrer – indiquent que vous vous exprimez émotionnellement et non avec votre intelligence..Vous ne cherchez ni à savoir, ni a comprendre mais à manifester votre révolte.

      A l’immoralité et à l’injustice, il faut opposer la morale et la justice, pas la haine.

      Par ailleurs vous passez à coté de mon propos qui est de montrer que l’homme est faible, il se laisse tenter et ce sera toujours ainsi. Une politique qui régente un homme idéal au lieu de régenter l’homme réel est une politique fondamentalement fasciste. La vraie politique c’est le gouvernement des vrais hommes ceux qui existent, non pas le gouvernement de l’homme idéal que l’on a imaginé dans son délire de pouvoir.

      D’ou mon plaidoyer régulier contre le tiers payant, le système du tiers payant généralisé entraine la tentation perpétuelle de s’attirer des ressources que l’on n’a pas gagné mais que l’on est en position de prélever.

      J'aime

      • vous passez aussi a coté de mon propos:je n’aime pas plus que vous le système du tiers payant et la fausse redistribution.je suis dans le privé et a mon compte.je suis fondamentalement contre ce qu’on appelle le lobbyisme des grandes entreprises qui ruine nos sociétés.nous sommes coincés entre une fonction publique obèse et des grandes entreprises kleptocrates.je ne connais pas les torts précis de cahuzac,mais ses mensonges sont terribles pour notre pays.vous connaissez servier,moi j’ai lu les interviews d’irène frachon,chacun ses héros.vous pouvez effacer mon commentaire après lecture,je ne partage pas toujours vos points de vue,mais votre blog est très intéressant

        J'aime

  7. L’affaire Cahuzac peut faire exploser la Vème République.

    La vidéo dure 6 minutes 35 : il faut bien écouter tout ce que dit Fabrice Arfi, journaliste d’investigation à Mediapart :

    J'aime

  8. Les socialistes fautent, ce sont les autres qui paient!

    Comme on pouvait s’y attendre, la réaction des élites socialistes est pitoyable: Face à la faute de Cahuzac , ils vont renforcer les contrôles … sur les autres. Dana quelques jours, la faute de Cahuzac , ce sera celle des pays qui respectent le secret bancaire et la vie privée.

    On a fait la même chose en Allemagne, quand Kohl été pris en flagrant délit, la main dans le sac… pour des milliards!

    C’est une diversion : On détourne l’attention, on vocifère!
    C’est un vice de l’esprit : Contrôler, réglementer!
    C’est une lâcheté : On refuse de voir le problème là ou il est!

    Voilà ce qu’il faudrait faire:

    Pousser à fond l’enquête, tirer sur le fil de l’intermédiaire Dreyfus et dévoiler tout son système d’évasion mis a la disposition du monde politique. Inculper tous ceux qui y ont participé, ou en ont bénéficié … et on aura des surprises.

    Oser faire ressortir le lien général entre les financements politiques, les corruptions, les nominations à des postes clefs ou on peut renvoyer l’ascenseur.

    Ne pas hésiter à faire ressortir la connivence droite/gauche dans les pratiques et l’omerta.

    Nommer une commission d’enquête sur le comportement récent du monde politique face a cette affaire, dénoncer les interventions, dissimulations, les mensonges afin que tous ceux qui ont collaboré au gros mensonge d’état plongent. Enquêter chez les médias complices et stipendiés, récompensés par de la pub tombée du ciel…de certaines agences.

    Le Cahuzac-gate ce n’est pas la fraude de CAHUZAC, mais la tentative de dissimulation.

    Ce gros mensonge d’état est aussi grave que la faute de Cahuzac , il faut décourager une fois pour toutes les comportements complices.

    Apres cela, on se sentira déjà beaucoup mieux, et beaucoup , beaucoup d’autres se sentiront moins bien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s