Mister Market and Doctor Conjoncture du Mardi 11 Juin 2013 : Swimming with sharks par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du  Mardi 11 Juin 2013 : Swimming with sharks par Bruno Bertez

    Hier Lundi 10  Juin les taux du 10 ans US ont inscrit un plus haut de 14 mois à 2,26%. Ceci  conforte les observations faites dans notre Edito. Est-ce la bonne fois, le bon départ pour la hausse des taux de marchés? Nous ne nous aventurons pas à une prévision, comme nous l’avons dit : Nous écrivons! En particulier ce que tout le monde ne voit pas forcément, ce qui se passe à la périphérie globale.

 Nous disons que cette fois c’est la périphérie globale qui est fragile et donc que  c’est elle qu’il faut suivre.

Il faut reprendre l’image de la mer qui se retire pour bien comprendre les phénomènes en cours ou à venir.

Quand la mer du leveraging, la mer des liquidités monte, il y en a pour tout le monde et même les parties les plus exposées, les plus fragiles en sont recouvertes. Quand la mer commence à se retirer, quand la musique commence à se mettre en sourdine, tout ce qui est exposé, tout ce qui est marginal, périphérique, de second choix devient menacé.

Non seulement nous ne faisons pas de prévisions, mais nous déconseillons d’en faire. Tout ce que vous savez, ils, le grand "ILS", le savent comme vous. ILS connaissent la technique des marchés mieux que Goldman Sachs et en plus ILS savent ce que GS fait. ILS ont toutes les cartes en mains, et en plus connaissent leurs différents scénarios. ILS maitrisent le chartisme, jeudi dernier sur la moyenne mobile 50, ILS ont embarqué les marchés.

 Vous imaginez qu’ILS ne vont pas prendre le risque de détruire le travail de 5 ans, ILS testent, élaborent, mettent au point. Les écoutes de la NSA ne sont que l’émergence de l’iceberg de la surveillance, du contrôle et du dirigisme.

S’agissant du S&P 500, nous ferons quelques observations :

 Il donne toutes les indications négatives annonciatrices d’un décrochage. Les internals se dégradent, le momentum semble fléchir, la dette sur marge est à un niveau record.

 La conjonction d’indicateurs est telle que si les marchés étaient naturels nous dirions que nous sommes surs d’une forte correction. Hélas, tout est fait à la main.

 La conjonction des indicateurs menaçants: suracheté, surévalué, surcomplaisant, overbullish, et taux en forte hausse; c’est une conjonction terrible. Mais, Mais…

Dernière indication, n’oubliez pas que le cycle haussier est mur, très mur, on vient de loin.

 En tendance, vous faites ce que vous voulez, c’est votre argent, mais en investissement il est évident qu’il faut attendre les soldes!

BRUNO BERTEZ Le Mardi 11 Juin 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:



Catégories:Commentaire de Marché, Cycle Economique et Financier, Déflation, Le Graphique du Jour, Marché Obligataire, Marchés Financiers et Boursiers Actions, Mon Banquier est Central, Monétarisme

Tags:

1 réponse

  1. lentement pour commencer, accélération ensuite, comme 2007-2008 mais peut-être en plus rapide pour ne laisser personne s’en sortir à temps. Bon scénario d’apocalypse organisé pour mieux recontrôler le tout après le déluge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  213 followers

%d bloggers like this: