A Chaud!!!!!

Mister Market et Doctor Conjoncture du Mardi 23 Juillet 2013: Les enseignements des faux pas de Bernanke Par Bruno Bertez

Mister Market et Doctor Conjoncture du Mardi 23 Juillet 2013: Les enseignements des faux pas de Bernanke Par Bruno Bertez 

Le fait que Bernanke ait émis quatre  messages contradictoires en l’espace de trois mois n’est pas neutre. Un "moins" , plus un "plus" , suivis d’un "moins" et encore d’un "plus" ne font pas zéro. Les fautes et erreurs ne s’annulent pas, elles laissent un résidu. Et ce résidu est important, il va peser lourd dans les mois à venir.

 

D’abord, le petit nuage est crevé. Il y a eu prise de conscience que les bonnes choses ont une fin, le bol de punch peut être retiré par ceux la même qui l’ont mis à disposition. Le profil de risque a définitivement été modifié.

 Ensuite, la dislocation intervenue pendant quelques jours va servir de précèdent et de leçon. On sait maintenant que le simple ralentissement des politiques monétaires non conventionnelles peut déstabiliser les marchés, on l’a  constaté grandeur nature, comme une expérience. Cela va entrainé d’autres simulations dans les bécanes de la communauté spéculative globale.

 

Enfin, on a touché du doigt l’échec des politiques suivies. En effet si, en catastrophe, on est obligé de revenir en arrière dans le processus de transition et d’exit, c’est que le malade n’est pas rétabli. Le maintien des remèdes atteste de la résilience de la maladie, tout comme la plaque qui recouvre un trou révèle ce trou aussi surement que s’il était resté découvert.

 

Tout ceci , disons nous aura des conséquences. Ainsi le ministre des finances chinois, lors du dernier G20, a raillé les américains qui demandaient un plan de relance de l’économie chinoise et il leur a conseillé de bien faire attention avant de tenter de sortir de leurs QE. 

L’horizon était déjà court , il y avait un mismatch de durée sur toutes les opérations financières en cours, mais il se raccourcit encore. Personne ne peut raisonnablement anticiper au-delà de Janvier, moment du départ prévu de Bernanke. 

Le fait que le patron de la Fed soit dans l’incapacité de laisser à son successeur une situation plus neutre, et lui laisse le bébé dans un tel état de surpoids, ne va pas faciliter le choix du successeur et une fois désigné, cela va compliquer  la tâche de ce dernier. C’est peut être toute la stratégie politique qui va être modifiée. 

Notre idée est que Bernanke a échoué et que ceci sera plus net encore après son départ. Ce qui modifiera le sentiment des marchés. C’est lorsqu’il est parti, que Greenspan a perdu sa couronne et que les esprits critiques se sont réveillés.

 

A notre avis on reconnaitra ses mérites de 2009 et de 2010, c’est à dire le traitement de la forme aigue de la crise, mais on contestera son action au-delà, lorsqu’il a voulu  prendre en charge la relance de l’économie et de l’emploi, laquelle n’est pas chose monétaire mais budgétaire et politique.

BRUNO BERTEZ Le Mardi 23 Juillet 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

4 replies »

  1. S’agit il vraiment de faux pas? En tant que grand ordonnateur de la repression financière, BB nous envoie un message clair: " votre argent n’est en sécurité nulle part". on a le choix entre laisser son cash rongé par l impot et l inflation ou le faire travailler dans des actifs surévalués avec un pistolet sur la tempe (qui peut se déclencher dans 2 mois …ou dans 7 ans ? ). Ils ont réussi à mettre les épargnants dans une trappe.L’article de GMO illustre bien ce dilemme

    http://www.gmo.com/websitecontent/GMO_QtlyLetter_ALL_2Q2013.pdf

    "we have to get the bastards spending to keep the economy going" disait Janet Yellen. De ce point de vue, je trouve que le pilotage de BB est diabolique.

    J'aime

    • Bonjour Charles

      Vous avez du remarquer que l’interprétation que vous développez était la mienne jusqu’à ces dernières semaines, je considérais que l’on était dans une phase de pilotage diabolique , comme vous l’écrivez.

      Je ne le pense plus; Bernanke a changé d’avis et ce réellement. Il reste persuadé qu’il ne faut pas arrêtera les QE, mais il s’est rendu aux raisons de ceux qui anticipent une déstabilisation des marchés lors de cet arrêt.

      Ces personnes font valoir, comme je l’ai développé, que plus on maintiendra longtemps les politiques non conventionnelles, plus l’écart entre les taux manipulés et les taux d’équilibre sera grand , alors plus il y aura de désordre sur les marchés lors de la sortie. Avec risque pour le secteur bancaire.

      Et Bernanke est pris dans cette nasse, d’un coté la nécessité de continuer, de l’autre la difficulté grandissante de l’exit.

      L’autre point de la réflexion est l’action budgétaire et fiscale; On ne peut changer de politique monétaire que si en même temps on modifie la politique fiscale, les deux sont liées organiquement et complémentaires, or la réduction du déficit fiscal est antagonique de la poursuite de la politique monétaire.

      Il faut en plus tenir compte de l’aspect technique qui resurgit avec le manque de collatéraux pour les banques et le shadow banking.

      La valse hésitation de Bernanke lui donne peut être l’illusion de gérer la sortie , d’être diabolique , mais ceci recouvre des contradictions majeures , essentielles qui lui échappent.

      J'aime

      • Bonjour Bruno,
        Le jeu des politiques et des marchés est très complexe bien sur, mais voulue ou non , pilotée ou non, nous sommes depuis juin, me semble- t-il, dans une nouvelle configuration dans laquelle on a augmenté considérablement le risque de court terme sur tous les actifs, et sans aucune contrepartie.
        En ce sens j ai l’impression que la repression financière est passée à un stade bien plus intense, ce qui devrait réjouir les keynesiens de tout poil.
        Mais bon, d’autres ont l’air de penser que c’est "printing as usual", que le jeu continue, après un petite frayeur vite oubliée, qu’il faut acheter des actions…….On verra bien.
        Et merci pour le bon travail fait sur ce site!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s