Art de la guerre monétaire et économique

Small is beautiful: Face à la soif de prédation internationale la Suisse appelle à la mobilisation générale!

Small is beautiful: Face à la soif de prédation internationale la Suisse appelle à la mobilisation générale!

 

"le modele suisse " ULI  WINDISCH
EDITIONS L'AGE D'HOMME
13 mars 2008

 il faut garder la liberté et l’indépendance, dit Maurer 

Le président de la Confédération Ueli Maurer a, dans son allocution radio-télévisée du 1er août, exhorté les Suisses à ne jamais renoncer ni à la liberté ni à l’indépendance face aux pressions internationales. Pour lui, il s’agit de se défendre contre les "juges étrangers". 

Pour enregistrer son discours télévisé, Ueli Maurer s’est rendu à Obwald sur l’Älggi-Alp, le centre géographique de la Suisse. De même que le pays à un centre physique, il a aussi un noyau de valeurs, a déclaré le président de la Confédération. "Notre liberté et notre indépendance font partie de ces principes politiques". 

La Suisse peut être fière de ces valeurs, a-t-il lancé. L’ordre politique libéral confère aux citoyens non seulement des droits particulièrement étendus, mais aussi réussite économique et prospérité au pays. La Suisse est un "Sonderfall", "un cas manifestement à part en raison de sa liberté et de sa prospérité". 

Souveraineté des petits Etats 

Comme dans ses discours de la fête nationale, prononcés en de nombreux endroits du pays, Ueli Maurer s’est dit préoccupé par le fait que la Suisse subisse des pressions répétées de la part de quelques grands Etats et certaines organisations internationales. 

A ses yeux, il est important que les Suisses restent unis pour défendre leurs valeurs essentielles. "Céder ne résout rien: plus nous ferons de concessions, plus les prochaines exigences seront fortes". 

Comme souvent dans ses allocutions, le conseiller fédéral UDC se réfère au pacte fédéral de 1291. Celui-ci proclame déjà "que nous ne voulons pas de juges étrangers", un principe qui "nous a bien servi jusqu’ici". 

Source ats / 01.08.2013

A PROPOS PAR BRUNO BERTEZ

Enfin un plaidoyer pour la liberté et l’indépendance. 

     Il était temps, nous commencions à désespérer.  La Suisse relève la tête. Elle prend conscience des pressions non désintéressées de ses partenaires internationaux et affirme ses valeurs. Reste à traduire cela par de véritables décisions politiques qui dépassent le stade du sursaut. 

Il est évident que la population Suisse, a déjà , depuis longtemps pris conscience de ce qui se passait , en témoignent les scores de l’UDC. Si les partis traditionnels changeaient d’attitude et se décidaient à entendre le message populaire, nulle doute que la Suisse pourrait dépasser le stade du sursaut velléitaire et faire face, en tous bien et tout honneur, aux attaques dont elle est l’objet. 

La Suisse est méconnue. Totalement méconnue. Piégée par les clichés sur les paradis fiscaux et les campagnes socialistes internes de dénigrement.  Le modèle Suisse est perfectible, mais c’est un modèle et nous vous conseillons de le découvrir dans le livre Uli Windisch.  

Ce livre est irremplaçable. Si les hommes politiques et les médias français le lisaient, ils changeraient radicalement d’opinion, enfin, ils comprendraient au lieu de répéter baliverne sur baliverne. 

A Lire absolument, un travail non pas d’idéologue, mais de sociologue qui connait son pays et nous en fait comprendre le fonctionnement, nous fait partager ses valeurs.

2 replies »

  1. jeudi 1er Aout : Enfin un plaidoyer pour la liberté et l’indépendance.

    Il était temps, nous commencions à désespérer. La Suisse relève la tête. Elle prend conscience des pressions non désintéressées de ses partenaires internationaux et affirme ses valeurs. Reste à traduire cela par de véritables décisions politiques qui dépassent le stade du sursaut.

    Il est évident que la population Suisse, a déjà , depuis longtemps pris conscience de ce qui se passait , en témoignent les scores de l’UDC. Si les partis traditionnels changeaient d’attitude et se décidaient à entendre le message populaire, nulle doute que la Suisse pourrait dépasser le stade du sursaut velléitaire et faire face, en tous bien et tout honneur, aux attaques dont elle est l’objet.

    La Suisse est méconnue. Totalement méconnue. Piégée par les clichés sur les paradis fiscaux et les campagnes socialistes internes de dénigrement. Le modèle Suisse est perfectible, mais c’est un modèle et nous vous conseillons de le découvrir dans le livre Uli Windisch.

    Ce livre est irremplaçable. Si les hommes politiques et les médias français le lisaient, ils changeraient radicalement d’opinion, enfin, ils comprendraient au lieu de répéter baliverne sur baliverne.

    A Lire absolument, un travail non pas d’idéologue, mais de sociologue qui connait son pays et nous en fait comprendre le fonctionnement, nous fait partager ses valeurs.

    J'aime

  2. Après avoir lu presque en direct le discours de Ueli Maurer;
    la PREMIÈRE ET …. même la SUIVANTE phrase qui m’est venue à l’esprit c’est :

    IL ÉTAIT TEMPS !

    ET JE CONSTATE QUE L’AVIS EST unanime ET MÊME SI J’ARRIVE APRÈS LES AUTRES
    JE L’ÉCRIS PARCE QUE JE LE PENSE TRÈS SINCÈREMENT !

    ALLELUIA ! TOUT N’EST PAS PERDU !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s