Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Comment perdre une fortune en 18 mois

Comment perdre une fortune en 18 mois

Eike Batista, l’homme le plus riche du Brésil, aurait perdu la quasi-totalité de sa fortune, 34,5 milliards de dollars, en l’espace de 18 mois.

Les contes de fées tournent parfois au cauchemar. C’est l’histoire qu’est en train de connaître Eike Batista et sur laquelle se penche Bloomberg Businessweek, cette semaine.

Ce fils d’un ancien ministre des Mines et de l’Énergie est le PDG du Groupe EBX, un holding comprenant plusieurs sociétés spécialisées dans le pétrole et gaz, l’énergie, la logistique, l’exploitation minière et l’industrie offshore qui est littéralement en train de s’effondrer.

Pourtant fin 2010, Eike Batista est considéré comme la 58e personne la plus puissante au monde et comme la personne la plus puissante du Brésil après l’actuelle présidente du Brésil, Dilma Roussef, selon le magazine Bloomberg Markets.

L’année suivante, en 2011, le magazine Forbes le classe à la 8e place du palmarès des personnes les plus riches du monde et le définit comme l’homme le plus riche d’Amérique du Sud. Il accède à la 7e place en 2012.

À l’apogée de sa société, beaucoup d’investisseurs étaient américains. BlackRock, le plus important gestionnaire de fonds au monde, avait acheté des millions d’actions OGX. Pimco, gestionnaire du plus grand fonds obligataire du monde, possédait 576 M$ en obligations OGX. General Electric (GE) a pris une participation de 0,8 % d’EBX, d’une valeur de 300 M$, rappelle Bloomberg.

Depuis 18 mois, la situation s’est peu à peu dégradée pour la compagnie OGX, entrainant toute la société dans une chute spectaculaire.

Début octobre, « la société pétrolière OGX, considérée comme le joyau du groupe EBX de M. Batista, a en effet annoncé qu’elle était « dans l’incapacité de payer 45 millions de dollars » d’intérêts à ses créanciers », affirme le site belge Levif.be.

« OGX s’est bien vendu sans avoir un seul baril de pétrole », a déclaré l’analyste Marcelo Pereira, du cabinet de consultants TAG Investimentos à Sao Paulo. « M.Batista a promis ciel et terre et maintenant la situation est très délicate. Aujourd’hui, OGX ne vaut rien. »

Le journal Le Monde ajoute que « Les actions de son groupe ne représentent plus aujourd’hui qu’une fraction de ce qu’elles valaient il y a quelques mois. Les six entreprises d’Eike Batista cotées en Bourse – dont LLX (logistique), MMX (minerai et sidérurgie), MPX (énergie) ou OSX (industrie navale et offshore), toutes coiffées par la holding EBX – ses initiales plus le X, qui représente, explique-t-il, « la multiplication des richesses » – ont toutes perdu entre 45 % et 95 % de leur valeur. »

« Batista est en mode désespéré pour accélérer le démantèlement de son groupe EBX afin de payer les créanciers. Il a déjà abandonné le contrôle de sa société d’énergie, MPX, à l’Allemand E.ON en Allemagne, et il a récemment démissionné de son poste de président de son entreprise de logistique, LLX, qui a été vendue à EIG Global Energy Partners LLC. Sa compagnie minière, MMX, serait la prochaine à être négociée (la société a récemment accepté de vendre son unité chilienne Inversiones Cooper Mining) », assure le magazine Forbes.

L’autre solution pour Eike Batista avancée par le journal Le Figaro, serait de se placer sous la protection de la loi des faillites brésilienne. « Une décision qui entraînerait un contrôle judiciaire sur des années et faciliterait les négociations avec les investisseurs et les créanciers. Ce qui lui donnerait tout le temps nécessaire pour replacer ses actifs, à l’image de nombreux hommes d’affaires brésiliens sans vergogne qui l’ont fait avant lui. »

En septembre dernier, l’homme d’affaires affirmait à The Wall Street Journal, que les dirigeants de sociétés pétrolières, sa « Dream Team », l’ont induit en erreur. Il a également déclaré que ses investisseurs se sont renfloués trop rapidement et a blâmé tout simplement la malchance.

Il reste cependant persuadé qu’il parviendra à faire son retour.

 STÉPHANIE FERRÈRE/Finances et Investissement 07.10.2013 

http://www.finance-investissement.com/comment-perdre-une-fortune-en-18-mois/a/53566

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s