Abecomics

La grande déflation monétaire du XXIe siécle va-t-elle se poursuivre ? Par Pierre Leconte

La grande déflation monétaire du XXIe siécle va-t-elle se poursuivre ? Par Pierre Leconte

Au delà des fluctuations temporaires irrationnelles des marchés financiers ultra manipulés, il faut revenir à la réalité des grandes tendances macro-économiques. Deux indicateurs parfaitement fiables sont à cet égard très inquiétants. A savoir: la vitesse de circulation de la monnaie et le multiplicateur de crédit sont aux USA (et aussi à un moindre degré dans la zone euro) en chute libre depuis le début du XXIe siècle (ils viennent tout juste d’atteindre un nouveau plus bas), un phénomène qui ne s’est JAMAIS produit aussi longtemps ni avec une telle ampleur à l’époque moderne, en dépit de la croissance de la masse monétaire artificielle organisée par les banques centrales occidentales avec le QE et le LTRO (mais qui n’est pas allée dans l’économie réelle) et de leurs taux d’intérêt à court terme fixés quasi à zéro (mais qui ne poussent toujours pas les entreprises et particuliers à emprunter massivement pour investir dans ladite économie réelle). Ce qui signifie que ces deux économies sont non seulement en profonde DÉFLATION mais encore en état de véritable QUASI MORT CLINIQUE, ce dont très peu de gens parlent, les banques privées US et européennes qui, dans le Système monétaire actuel, créent la quasi totalité de la monnaie, ayant cessé de le faire puisqu’elles ne prêtent presque plus. Quasi mort clinique étant donné que si l’on compare l’économie à un corps et la monnaie à son sang, on peut dire qu’il ne circule presque plus ! Parce qu’il est bouché par un énorme caillot constitué par la “trappe à liquidités” que représente la bulle boursière… Tous les discours sur la supposée reprise de la croissance économique aux USA et en Europe n’ont pas de réalité, la seule reprise c’est celle de la bulle des actions.

US/ The M1 Money Multiplier continues to fall.

m1multi2013

US/ The M2 Money Velocity also continues to fall.

m2velo2013

The Federal Reserve’s Balance Sheet grew 38.6% over 2013. The Case-Shiller 20 house price index rose 13.6% from December 2012 to October 2013. The New York stock exchange index rose 23.2% over the past year.

csnyafedbal8

fedbval11130

On the employment front, labor force participation dropped -1% over the past year (November to November) and the employment to population ratio dropped -0.2%.

lfpepop13

And the number of unemployed Americans fell from 12 million to 11 million.

unempy2013

Real median household income remains unchanged over 2013.

HouseholdIncomeIndex_UnemploymentRate_11_2013

Euro zone money supply and private sector loan growth

-
http://leblogalupus.com/2013/12/15/les-raisons-pour-lesquelles-la-reprise-economique-de-2013-aux-usa-est-une-gigantesque-farce-par-michael-snyder/

-
http://leblogalupus.com/2013/12/22/le-chiffre-du-jour-la-masse-monetaire-us-a-triple-en-cinq-ans-sans-effet-sur-leconomie-reelle/

-

http://www.businessinsider.com/forget-the-currency-war-now-its-a-deflation-war-2013-12

-

http://www.kitco.com/news/video/show/on-the-spot/510/2013-12-24/OUTLOOK-2014—Hyperinflation-Not-Around-The-Corner-Johns-Hopkins

-

http://www.zerohedge.com/news/2013-12-24/risk-and-reality-us-economy

-

De telle sorte que la hausse des marchés d’actions et la baisse des marchés d’obligations en Occident n’ont actuellement pas de sens si on les remet dans le contexte macro-économique réel dans lequel elles se produisent puisque, en déflation, c’est le contraire qui devrait se produire (ainsi que l’a expérimenté le Japon de 1990 jusqu’à tout récemment). Combien de temps et jusqu’où tout cela peut-il durer? Personne ne le sait puisque cela ne s’est jamais vu. La seule explication rationnelle est à rechercher dans le libre-échange intégral (de plus en plus mondialisé) des économies occidentales, qui détruirait leur croissance domestique, et dans la grande crise financière depuis les années 2000 (n’en finissant pas puisque les banques centrales la perpétuent au lieu de l’assainir une fois pour toutes), qui détruirait leur Système monétaire et bancaire.

fredgraph

mult_max_630_378

Nous restons donc d’avis que les actions US sont surévaluées (tout en pouvant évidemment continuer de monter si tout le cash des Américains s’y précipite -comme cela vient encore de se produire avec l’action Twitter qui est montée de 130% lors de son introduction alors qu’elle n’a jamais fait de profit !-). Tous les indicateurs techniques des actions US sont épouvantables…

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Twitter-share-price-IPO/2013/12/30/id/544379

-

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2013/12/double-top-in-the-nyse-6-years-later-this-indicator-suggests/

-
http://blog.kimblechartingsolutions.com/2013/12/have-historical-peaks-taken-place-when-the-dow-did-this/

-

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2013/12/margin-debt-reaches-levels-only-seen-one-other-time-in-history-2000/

-

http://pragcap.com/cboe-skew-index-spikes-to-bearish-levels

-

http://www.marketoracle.co.uk/Article43743.html

-

http://www.kitco.com/ind/Taylor/2013-12-23-Some-Reasons-to-Anticipate-the-Next-Stock-Market-Implosion.html

-

Et que les obligations US sont sous-évaluées (mais probablement proches de leurs plus bas puisque les taux d’intérêt à moyen et long termes -dont elles dépendent- ne devraient pas monter plus, tant que les taux à court terme resteront voisins de zéro et qu’il n’y aura pas d’augmentation de la vitesse de circulation de la monnaie -sans laquelle il ne peut pas y avoir de hausse des taux US à moyen et long termes-).

rick-harrell-loomis-sayles

-
http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Crescenzi-bonds-rates-term/2013/12/27/id/544003

-

Pendant que le dollar US reste orienté à la hausse et l’or et l’argent-métal à la baisse (dont la cassure du dernier support vers 1.180 USD/oz ouvrirait la voie de sa chute finale probablement vers 700 USD/oz soit son coût moyen de production), d’autant que le ratio DJIA/Gold est reparti vers de nouveaux records et que le ratio Gold/Silver remonte (ce qui signifie que les deux métaux devraient être à nouveau sous pression négative, l’argent-métal en particulier qui vient de tenter une stabilisation temporaire contre l’or ne devant pas durer).

La technique Elliott-Wave est très haussière sur le dollar US en 2014 pas seulement contre yen mais y compris contre les monnaies européennes (contre euro et surtout contre CHF):

-

http://elliottwavepredictions.com/http:/elliottwavepredictions.com/swiss-franc/elliott-wave-update-usdchf-currency-pair-sid-elliottwavepredictionscom/

-

Il n’y a qu’un seul analyste qui avait prévu, presque à son commencement, la chute des prix des métaux et des cours des actions des sociétés minières, c’est Rambus Chartology parce qu’ayant anticipé le choc déflationniste. Nous l’avions suivi avec profit en 2011, puis en 2012 nous nous sommes laissés intoxiquer par les “gold bugs” et le risque inflationniste que représentaient alors les politiques monétaires des banques centrales occidentales qui était réel mais qui ne s’est pas ensuite matérialisé, pour finir par sortir nos dernières positions longues à perte lors de la cassure à la baisse vers 1.530 USD et ne faire depuis que des allers-retours rapides plutôt shorts sans pouvoir dégager de profit cumulatif, en raison du contexte de forte volatilité des cours qui montent ou baissent, avec de grands écarts sans volume, de façon non prévisible au rythme des opérations des bullion banks manipulatrices financées par les banques centrales occidentales. Depuis sa cassure des 1.530 USD en avril 2013, l’or a chuté vers 1.180 USD, pour ensuite remonter vers 1.434 USD en août 2013, et rechuter vers 1.180 USD récemment (sans les casser), avec de nombreux mouvements intermédiaires en dents de scie dans lesquels il était pratiquement impossible d’engranger des gains cumulatifs, d’autant que la valeur des achats d’options (le meilleur moyen de les traiter pour les particuliers) s’érode avec le temps.

Bien que l’or et l’argent-métal ont chuté en 2013 seulement de plus de 3o% et les actions des sociétés minières de plus de 50%, il ne faut pas en garder ni en acheter parce que leur tendance baissière ne donne aucun signe de fin et que les banques centrales occidentales font tout pour les envoyer au tapis. Prudence donc.

Il ne faut surtout pas rater les 500 USD ou les 11 USD de baisse probablement à venir (mais évidemment non certains) sur l’or et l’argent qui permettraient finalement d’enregistrer de grands profits donc de sortir très positivement des pertes précédemment subies sur ces actifs par la plupart des investisseurs.

-

De telle sorte qu’il importe -à notre avis- d’actuellement RESTER TRÈS MODÉRÉMENT SHORT (c’est-à-dire avec de petites positions à l’achat d’options puts comex, échéance lointaine de décembre 2014, avec des strikes aux alentours de 1.150 et de 18 sur les métaux -ou à l’achat d’ETF ultra short GLL et ZSL-) puis de LES DOUBLER OU TRIPLER en cas de cassure de l’or à la baisse du support vers 1.180 USD soit vers 1.170-1.175. Avec, si évolution contraire (néanmoins peu probable tant que le USD Index monte et que la déflation persiste) de ces marchés à la hausse, un stop pour les positions short actuelles vers 1.360 USD (le niveau de résistance). Étant donné qu’une cassure des 1.180 USD à la baisse sur l’or pourrait entrainer, comme lorsque les 1.530 USD ont cassé à la baisse, la panique des derniers longs liquidant tout et des sociétés minières arbitrant leurs productions, sans compter qu’il y aurait bien une bullion bank pour vendre quelques centaines de millions de dollars US d’or emprunté à l’une des banques centrales occidentales via la BRI et shorter en même temps le comex. A noter que la crise financière d’endettement chinoise s’aggrave et que les achats d’or chinois plongent.

-

http://www.bloomberg.com/news/2013-12-31/china-gold-imports-from-hong-kong-fall-53-percent-as-price-drops.html

-
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-dette-locale-chinoise-explose-pekin-promet-des-mesures_422076.html#xtor=AL-241

-

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/12/20_LBMA_Chairman_Tells_Producers_Gold_To_Plunge_%24400_In_2014.html

-

http://www.moneycontrol.com/news/wire-news/little-glitter-for-gold2014_1015270.html

-

http://www.dailyfx.com/forex/fundamental/article/special_report/2013/12/26/Gold_forecast_for_2014.html

-

Voir ci-dessous le graphique de l’évolution de l’or par rapport au USD Index publié le 18 septembre 2013 par Rambus Chartology (USD up, Gold down):

dol-gold

Voir ci-dessous les deux graphiques publiés le 20 décembre 2013 par Rambus Chartology

qui prévoit 700 USD/oz pour l’or et 8 USD/oz pour l’argent-métal en mai 2014 (les actions US étant supposées plonger vers février-mars 2014, ce qui entrainerait la liquidation subséquente des dernières positions longues sur l’or et l’argent-métal en mai pour payer la casse à Wall Street -comme cela s’était produit en 2008-):

scindu-to-gold-ratio

gold-to-xau

Il n’y a pas de support sur les actions des sociétés minières avant que le HUI touche 150.

hui

A noter que si l’or et l’argent-métal sont manipulés à la baisse, en revanche certains métaux industriels comme le cuivre sont soutenus vraisemblablement par les producteurs qui interviennent pour tenter d’enrayer leur baisse. Le patron de la CFTC américaine vient récemment d’admettre que les régulateurs ne contrôlent plus rien du tout… Ce qui veut dire que les banques et brokers US font ce qu’ils veulent quand ils veulent et que, dans ces conditions, les “marchés libres” n’existent plus.

-
http://www.reuters.com/article/2013/12/20/copper-squeeze-idUSL6N0JX2FG20131220

-
http://www.businessinsider.com/outgoing-regulator-bart-chilton-explains-why-wall-street-always-wins-2013-12

-
http://fr.news.yahoo.com/manipulation-changes-traders-auraient-agi-connivence-175807442.html

-
http://affaires.lapresse.ca/economie/services-financiers/201311/18/01-4712031-manipulation-des-changes-plainte-contre-sept-banques.php

-

Quant aux actions japonaises (les plus en retard dans leur cycle de hausse puisque le Nikkei est à moins de la moitié de sa valeur de fin 1990) elles devraient, en raison de la chute du yen contre toutes monnaies sciemment organisée par les autorités nippones, continuer de monter.

-

http://www.bloomberg.com/news/2013-12-25/japan-s-nikkei-225-retreats-from-highest-since-2007.html

-

D’autant que la nouvelle politique du Japon dite “Abenomics” constitue une tentative kamikaze désespérée d’exporter au reste du monde la déflation domestique japonaise. Nous les avons finalement achetées sous la forme de l’ITF (Topix 150 Index iShares) en dollars US (dont l’objectif technique est de 85).

sharpchartv05servletdriver

A noter, au contraire, qu’aux USA et en Europe, Etats et banques centrales -probablement arrivés au bout de leurs expérimentations monétaires ratées visant à faire repartit l’inflation- semblent en train de capituler face à leurs déflations domestiques respectives, avec le début de la diminution du QE aux USA et l’hésitation de la BCE (dominée par la Bundesbank qui redoute toujours l’inflation) à baisser d’un dernier quart de point son taux d’intérêt à court terme voire de lancer un nouvel LTRO.

Et s’il y avait un accord entre les banques centrales pour tenter de faire repartir la hausse des actions japonaises et, en même temps, calmer l’exubérance haussière des actions US et européennes ?

SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=10664

7 replies »

  1. Réflexion déconnectée comme déconnectante sur le front du fond
    et vice et versa ad libitum.

    On se souviens que l’abus d’alcool peut conduire au delirium tremens.

    Se pourrait-il alors, que l’abus de métaux conduise certains à une variante évolutive ?
    A une pathologie que l’on pourrait qualifier comme : délirium très épais ?

    On pourrait dès lors dire que « l’abus tue » ?

    Ce qui nous rapprocherait grandement du père Ubu en quelque sortes ?
    Dès lors, l’abus tue serait de l’ordre ubuesque ?

    Ma foi, plus le temps passe, plus je prends connaissance
    de ces hypothèses évolutives (sic) plus je me demande si ….

    QUEL VERTIGE, QUEL VERTIGE MES AMIS ?

    Enfin, HEUREUSEMENT, la situation est bonne mais pas désespérée.

    Pfiouuuuuuuuuuuuu !!!

    J'aime

  2. l’or papier à 700 $ voir 500 c’est possible
    en ces temps de tromperie universelle,
    mais pour trouver du physique à ce prix là ….
    bonne chance !

    J'aime

  3. Je cite:

    De telle sorte que la hausse des marchés d’actions et la baisse des marchés d’obligations en Occident n’ont actuellement pas de sens si on les remet dans le contexte macro-économique réel dans lequel elles se produisent puisque, en déflation, c’est le contraire qui devrait se produire,

    Et que les obligations US sont sous-évaluées …

    Depuis quand Monsieur Leconte détient la vérité?

    Il n’y a qu’un seul analyste qui avait prévu, presque à son commencement, la chute des prix des métaux et des cours des actions des sociétés minières, c’est Rambus Chartology

    C’est faux, en 2010 l’excellent Fofoa avait envisagé ce qui pouvait se passer dans un avenir pas trop lointain, non pas en traçant des lignes et des courbes, mais par une réflexion et une compréhension dont Monsieur Leconte devrait s’inspirer,

    http://fofoa.blogspot.fr/2010/09/shoeshine-boy.html

    Je lui conseille vivement, son dernier post

    http://fofoa.blogspot.fr/2014/01/happy-new-year.html

    Qui reprend son premier post de 2013

    http://fofoa.blogspot.fr/2013/01/happy-new-year.html

    et

    http://fofoa.blogspot.fr/2013/04/open-window-forum.html

    Aux lecteurs de trouver leur chemin.

    J'aime

  4. Je suis surpris du commentaire sur l’or… ON a une grosse manipulation dessus… La plus part des grandes banques ont parié sur la baisse de l’or à échéance… Mais dans le contexte actuel qu’est ce qui peut protéger nos capitaux en dehors de valeurs concretes réelles ( terrains, forêt, immobilier même si ce dernier est très cher, or …)… GS paniqué avait annoncé il y a deux mois que l’or baisserait de 20% tous ceux qui ont paniqué ont vendu.. mais sans savoir pourquoi…. Le prix de l’or aujourd’hui pour le trouver revient de plus en plus cher.. les coûts montent sans cesse…. Tout l’or du monde depuis sa création tient dans un cube de 20 m sur 20m de côté…. Alors!!! Moi je ne le vois pas baisser pour de bonnes raisons… Mais je peux me tromper…. Bien clt

    J'aime

  5. Je suis toujours très impressionné par la logique implacable des arguments de M. Leconte. Je suis d’accord avec lui pour qualifier l’environnement actuel de « déflationniste ». Toutefois, il y a à mon avis des failles dans son raisonnement, les mêmes que j’ai relevées chez d’autres « déflationnistes » (comme Robert Prechter, par exemple) :

    - Tout d’abord, considérer que les obligations souveraines US sont le dernier recours en cas de déflation est à mon avis tres contestable dans un système monétaire ayant rompu avec le standard or. C’est l’énorme différence entre aujourd’hui et les années trente. Le « cash is king » n’est plus valable. Le cash moderne n’est en effet qu’un monceau de dettes émises par des banques ou des états insolvables et garanties par rien ou presque.

    - Concernant l’or, il conviendrait de mieux apprécier le rapport ancestral à ce métal précieux d’environ trois milliards d’habitants non inféodés à New York et Londres (Chine, Inde, Asie et autres Moyen-Orientaux…). Il faut réaliser que la dés-américanisation de l’économie asiatique a bel et bien commencé, ce dont Charles Gave parle très bien dans son dernier article. Dans ces conditions, les cours de l’or ne repondent plus aux seules réactions des investisseurs occidentaux aux perspectives d’inflation ou de déflation.

    - Enfin et surtout, les déflationnistes sous-estiment le pouvoir et l’imagination des banques centrales : s’il y a bien quelque chose qu’elles savent faire, c’est de l’inflation ! Patience !.. Et il faut réaliser que dorénavant, la réaction des banques centrales sera de plus en plus rapide. Elles anticiperont toute circonstance de déflation. Il n’y aura pas de sell-off : on le traque d’avance. A sa moindre manifestation, l’armada de la liquidité sera déployé d’un coup de bouton ‘print’ dans les rotatives monétaires virtuelles par un artifice ou un autre.

    Dans ces conditions, la prédiction de l’or à 700 $ me paraît très « académique » et défiant le bon sens. Il me semble au contraire que l’éclatement de la bulle des actions et de celle des obligations pourraient bel et bien avoir lieu en même temps. L’or serait alors le grand gagnant…. cela reste mon scenario le plus probable.

    En résumé « la déflation n’a pas sa chance »….

    J'aime

  6. Métal contre papier,
    c’est le seul combat.
    Le reste n’est qu’un écran de fumée,
    inflation, déflation etc sont des arguments du passé.
    Acheter du métal est un acte dissident, révolutionnaire, anti-système.
    C’est mettre un pied chez les puissants qui voudrons vous le prendre
    et qui veulent que vous ayez du papier pour mieux vous tondre.
    « Ne les croyez pas, ne les craignez pas, ne leur demandez rien » (soljenitsyne)

    J'aime

    • Entièrement d’accord, Tranquil !!

      Le debat déflation/inflation est effectivement plus qu’académique : il est effectivement dépassé, tout comme l’est le pseudo-débat gauche/droite en politique…

      Le vrai choix est entre le papier et le tangible, et ce n’est pas nouveau, sauf que le papier est d’une taille historiquement sidérale, une sorte de « Matrix ». Il faut maintenant choisir entre la pilule bleue et la pilule rouge….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s