Cela se passe près de chez vous

Le Spectacle de la Société du Mardi 21 Janvier 2014 : Cocufiés? Cocufiée? Cocufiées? Par Bruno Bertez

Le Spectacle de la Société du Mardi 21 Janvier 2014 : Cocufiés? Cocufiée? Cocufiées? Par Bruno Bertez 

Permalien de l'image intégrée

 La France ne supporte pas la concurrence. Plutôt que de favoriser la diffusion du savoir par Google, par Amazon , par Internet , par le téléphone quasi gratuit, elle a choisi de protéger l’ancien, de pénaliser et de contrôler le nouveau, moins cher, plus efficace, plus libre. 

L’inénarrable Christophe Barbier, le minable à l’écharpe rouge, signe distinctif pour qu’on le reconnaisse, va jusqu’à arguer que les pays autoritaires étant capables de contrôler et censurer internat, la France devrait le faire également. Vous comprenez pourquoi ce médiocre qui est censé être dans l’opposition, c’est au titre du pluralisme qu’on l’invite, est en réalité un social-traître; Il canalise, il fourvoie pour le compte de ses vrais maîtres, propriétaires de son journal. 

Vous n’avez vu ou entendu personne travailler, triturer le cas de sériel don juanisme de Hollande. On l’avait fait pour DSK, on s’était permis de renter dans les profondeurs abyssales de la psyché de Sarkozy, mais pour Hollande on n’ose pas le faire. Pourtant c’est un cas, au sens clinique, c’est un biais qui mérite analyse et jugement. On attend les psy de pacotille qui sévissent habituellement sur les médias. Il y a de quoi faire.

 Permalien de l'image intégrée

Hollande a fourni une matière abondante et nous nous bornerons à un seul aspect car il est d’accès facile.

 Partons du fait avéré que Hollande se dissimulait derrière un casque intégral qu’il mettait dès avant même de sortir de chez la logeuse de Gayet. S’il se dissimule comme un voleur ou un tueur à gages, c’est parce qu’il craint d’être vu et reconnu. C’est donc parce qu’il pense et sait que s’il est reconnu, cela sera négatif pour lui. Il reconnait ainsi implicitement mais clairement qu’il sait ce qu’il fait et que ce qu’il fait c’est mal, pour parler comme on parle aux enfants. La dissimulation est une accréditation de sa faute, on ne se cache pas pour faire quelque chose de bien ou de neutre, on se cache pour faire le mal.

 

Ceci veut dire, toujours implicitement mais clairement, que Hollande savait que l’on n’était pas dans la domaine de la vie privée et que son comportement comportait une dimension publique dangereuse, nuisible. 

On ne cache pas ce que l’on considère comme normal ou allant de soi. La dissimulation sous le casque est un aveu qui vient accréditer que ce qu’il fait est mal, que cela comporte une partie publique. 

La dissimulation, c’est à dire le mensonge atteste du fait que quelque chose de l’ordre de la confiance est en jeu. Et c’est la même chose sur l’auto censure imposée aux passe plats et l’esquive qu’elle a permis. La dénégation est une manifestation de la Vérité pour qui sait écouter la petite musique derrière les mensonges et deviner les images derrière les écrans de fumée. 

N’importe quel psy de service qui sévit sur les ondes et les chaines est capable de démonter le comportement, les mensonges comme nous venons de le faire. Personne ne l’a fait. C’est le BA-BA du métier; c’est la démarche classique de l’analyste qui considère que le mensonge révèle d’une certaine façon la vérité tout comme la plaque recouvre le trou ….. 

Venons-en à l’essentiel. Légèrement, on peut dire que Hollande est un seriell cocufieur. C’est faux.

Trierweiiler savait que Hollande avait une maîtresse et elle connaissait son nom depuis longtemps, elle a accepté tant que cela n’est pas devenu du domaine…. public.

 Permalien de l'image intégrée

Elle était complice car elle voulait conserver sa place et ses avantages de Maîtresse officielle! Car c’est bien cela, elle n’était pas femme ou épouse ou compagne officielle, en fait ce n’était qu’une maîtresse parmi d’autres. Donc pour nous, elle n’était pas cocue, Elle savait et acceptait une situation de ménage à trois , et peut être plus, qui sait, en toute connaissance de cause en échange d’avantages. On ne peu absolument pas appeler cela être cocue. Pas plus que l’épouse, Danielle Mitterrand n’était cocue. Ces gens donnaient au bon peuple un spectacle, point à la ligne. 

Nous pensons que les français qui ont voté pour Hollande ne sont pas, eux non plus, cocus. Ils savaient. Au fond d’eux mêmes ils savaient qu’il promettait des choses impossibles, qu’il était un imposteur. Si quelqu’un promet en cas de victoire électorale d’éradiquer la mort, vous savez qu’il ment, vous savez que personne ne peut l’impossible. C’est la même chose s’agissant des promesses de Hollande, chacun savait que c’était une imposture et partant de cela la vraie, la bonne analyse consiste à travailler et à se demander pourquoi, malgré cela les Français l’ont élu. Seule cette hypothèse permet de comprendre pourquoi il trahit en toute impunité. L’analyse doit se situer non pas au niveau de Hollande, mais au niveau des Français, voila le renversement que nous proposons. Tout comme avec Treirweiler.

BRUNO BERTEZ Le Mardi 21 Janvier 2014

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

7 replies »

  1. vous dites : "Au fond d’eux mêmes ils savaient qu’il promettait des choses impossibles" , je crois que vous sous estimez la propension des gens à prendre leurs désirs pour des réalités . Je connais pas mal de gens (chef d’entreprises honnetes et performants parmi eux – un comble ..) qui ont cru sincèrement qu’Hollande était de bonne foi . Ce sont les mêmes mécanismes qui rendent riche les cartomanciennes !
    De plus les politiques sont de tels acteurs , on se refuse à croire à tant de duplicité et de cynisme c’est inconcevable pour nous ! Ils faut revoir à ce sujet le numéro de T Blair jurant la main sur le ceur qu’il y avait des armes de destruction massive prêtes à jaillir d’Irak . Je m’y suis laissée prendre sur ce coup .

    J'aime

  2. Cocufié.

    Le secteur privé est cocufié.

    Les prêts des banques européennes au secteur privé sont en bleu :

    Ce graphique montre que le LTRO (1019 milliards d’euros) est un échec total : les banques européennes prêtent de moins en moins au secteur privé.

    En Europe, les prêts au secteur privé s’effondrent.

    L’économie réelle n’a pas du tout profité des 1019 milliards d’euros du LTRO.

    En réalité, que font les banques européennes des 1019 milliards d’euros que leur a prêtés la BCE en décembre 2011 et en février 2012 ?

    Réponse : plutôt que de prêter au secteur privé, chaque banque préfère prêter à son Etat.

    Conséquence : pour plusieurs Etats européens, la dette publique a commencé à baisser.

    Mais en revanche, pour d’autres Etats, la dette publique continue à augmenter.

    Mercredi 22 janvier 2014 : Eurostat publie les chiffres de la dette publique du troisième trimestre 2013.

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 317,310 milliards d’euros, soit 171,8 % du PIB. Ces deux chiffres sont en hausse.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2068,722 milliards d’euros, soit 132,9 % du PIB. Ces deux chiffres sont en baisse.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 210,965 milliards d’euros, soit 128,7 % du PIB. Ces deux chiffres sont en baisse.

    4- Irlande : dette publique de 204,696 milliards d’euros (en hausse), soit 124,8 % du PIB (en baisse).

    5- Chypre : dette publique de 18,403 milliards d’euros, soit 109,6 % du PIB. Ces deux chiffres sont en hausse.

    6- Belgique : dette publique de 393,603 milliards d’euros, soit 103,7 % du PIB. Ces deux chiffres sont en baisse.

    7- Espagne : dette publique de 954,863 milliards d’euros, soit 93,4 % du PIB. Ces deux chiffres sont en hausse.

    8- France : dette publique de 1900,848 milliards d’euros, soit 92,7 % du PIB. Ces deux chiffres sont en baisse.

    9- Royaume-Uni : dette publique de 1431,399 milliards de livres sterling (en hausse), soit 89,1 % du PIB (en baisse).

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22012014-AP/FR/2-22012014-AP-FR.PDF

    J'aime

    • Pourquoi j’ai voté Hollande ?
      Parce que Sarkosi s’est rappelé de la TVA sociale a peine 6 mois avant la fin de son mandat !! Là j’ai vraiment eu l’impression d’être cocufié !!
      De plus j’ai l’impression que les réformes ne peuvent passer que par la gauche vis à vis des médiats. Pour preuve, imaginez que Sarkosi annonce la suppression des cotisations familiales !!
      Et puis je l’avoue aussi ce mauvais réflexe de se dire "autant descendre au fond du gouffre le plus vite possible, on remontera peut-être plus vite…" ça c’est pas très convaincant…

      J'aime

  3. Perso je vote FN au moins comme ça je ne risque pas d’être cocue vu qu’il y a d’infime chance pour qu’un jour il accède au pouvoir ….

    La plus part des gens que je connais qui ont voté PS ce sont des personnes qui ont toujours cru au grand soir "de mai 68" mais ils ont vieilli, on réussi leurs carrières dans la fonction publique et prépare leurs retraites où y sont déjà.

    Le système comme il est leurs va très bien le cœur bien à gauche mais surtout le portefeuille bien à droite et dans nos disputes politique à 1 euro ma plus grande satisfaction c’est de leurs rappeler la chanson de Brel "les bourgeois c’est comme les cochons ….."

    J'aime

    • Je souligne une chose importante dans votre post: la façon dont on gagne sa vie est bien souvent déterminante sur le choix électoral et ce, le plus souvent, à l’insu des électeurs. Et je dirais même à leurs corps défendant. Avez-vous remarqué que bien peu de personnes s’interrogent sur les raisons de leurs votes? On discute, on rationalise, mais on évite d’aller au fond des choses.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s