Behaviorisme et Finance Comportementale

L’Edito du Mardi 28 Janvier 2014 : A propos de l’opinion et de la vérité et de l’obscurité et de la lumière Par Bruno Bertez

L’Edito du Mardi 28 Janvier 2014 :  A propos de l’opinion et de la vérité et de l’obscurité et de la lumière Par Bruno Bertez

L’une des questions les plus importantes de la politique est celle de savoir pourquoi le mensonge réussit si bien. L’occasion de cette réflexion nous est fournie par les récents sondages publiés à la fois après la révélation de l’affaire Gayet et le virage dit à droite de Hollande.

Ce sont les incohérences qui retiennent notre attention. En effet, les gens soutiennent la politique de gestion de crise de Hollande dans l’affaire du cocufiage, ils croient à la billevesée du respect de la vie privée, mais… ils sont plus de 70% à ne faire confiance ni à Hollande, ni aux partis politiques, ni aux médias. Bref, d’une certaine manière, on gobe tout, y compris le pire comme le pacte de responsabilité, mais… au fond de soi-même, on n’a aucune confiance en tous ces gens.

Nous avons soutenu récemment l’idée que Trierweiler n’est pas cocue. Pourquoi n’est-elle pas cocue, expliquons-nous. Parce qu’elle savait depuis le début que Hollande avait une ou plusieurs liaisons et qu’en fait elle était en ménage à trois, ou même plus, pendant toute cette période. Elle acceptait cette situation en échange d’un statut privilégié, en échange des honneurs, en échange des faveurs et d’un peu de pouvoir. Pour faire un peu d’humour, nous sommes persuadés que lorsque le soir il prenait son casque, Trierweiler disait à Hollande: surtout fais bien attention, ne te fais pas prendre. Le problème de Trierweiler, c’était que ceci reste secret afin qu’elle puisse continuer de rester première dame. Le problème, ce qu’il fallait éviter donc, c’est la révélation, la lumière.

Permalien de l'image intégrée

De la même façon, nous soutenons que les Français ne sont pas cocus avec le pacte de responsabilité, bien que ce dernier constitue un reniement total des promesses explicites du candidat Hollande. Nous pensons que les Français qui ont voté pour Hollande ne sont pas cocus car ils savaient. Au fond d’eux-mêmes, ils savaient qu’il promettait des choses impossibles, qu’il était un imposteur.

Ce qui est important dans notre affirmation, c’est le: « au fond d’eux-mêmes ». Au fond d’eux-mêmes, cela veut dire pour nous qu’inconsciemment, à un certain niveau et même à leur insu, ils savaient...

Permalien de l'image intégrée

On ne comprend les incohérences des êtres humains et les incohérences du corps social que si l’on fait l’hypothèse qu’il y a plusieurs niveaux de savoir, plusieurs niveaux de conscience, et qu’il existe un niveau où les choses elles sont sues, mais inconscientes. Il y a un niveau où tout ce qui dérange est refoulé dans un gigantesque « je n’en veux rien savoir ». Vous avez dû vous-mêmes très souvent faire l’expérience de cette situation. Le fait que l’on ne veuille rien savoir de quelque chose n’implique pas que cette chose n’existe pas. De la même façon que le fait de supprimer un mot, ou des mots comme on le fait quotidiennement maintenant dans la vie sociale française, n’empêche pas que les choses que les mots désignaient, continuent d’exister. Le refoulement, puisque c’est d’un refoulement dont il s’agit, se fait sous la pression du confort ou du plaisir. Il y a des choses qui dérangent, qui font mal, des vérités que l’on ne veut pas voir. Et bien peu à peu, on fait comme si elles n’existaient pas. Et c’est là le secret de la réussite du mensonge. Il réussit parce qu’il prend les gens dans le sens du poil. Il va dans le sens de leur moindre peine, de leur plus grand confort et de leur plus grand plaisir. Le mensonge réussit parce qu’il suit la pente de la facilité, du moindre effort, de la veulerie. 

Dans le cadre de l’analyse du cocufiage, ou plus exactement du double-cocufiage, celui de l’affaire Gayet et celui de l’affaire du pacte de responsabilité, j’insiste pour dire qu’au fond d’eux-mêmes les gens savaient. Aussi bien Trierweiler que la société française. Mais ils savaient et ils savent à un endroit très profond d’eux-mêmes qu’ils s’empressent de recouvrir de multiples couches de dénégations. Dénégations fournies par les paroles officielles et les soupes médiatiques.

Permalien de l'image intégrée

Le cadre analytique que j’utilise dans mes écrits utilise beaucoup la notion d’inconscient, la notion de logique cachée. Je l’utilise aussi bien pour les individus que pour les systèmes. Je crois à la désinformation généralisée. Je crois au recours constant par les pouvoirs à la propagande. Je suis un adepte des outils intellectuels forgés par Freud, Young, Lévi-Strauss, Lacan, etc. et sous certains aspects ceux de Marx et de ses suiveurs modernes. Les choses ne se donnent pas à voir telles qu’elles sont, elles nous apparaissent au travers d’un prisme qui, à la fois, les révèle, mais en même temps les déforme et les masque.

J’ai développé ce point très souvent.

Les hommes et les systèmes sont agis par une logique cachée, interne, qui ne se donne pas à voir, mais qui est tyrannique. Plus ces choses sont cachées et plus elles sont tyranniques. Pour préciser ma pensée par un exemple simple, si vous avez un tic ou un toc, vous savez que ces tics et tocs vous échappent, ils sont malgré vous. La mise à jour historique de la genèse des tics et tocs les fait presque toujours disparaître, ils cessent d’être tyranniques.

Dans mon cadre de pensée, les gens se comportent comme les gestionnaires du système, ils croient en être les acteurs.  Les discours conscients, non scientifiques, les discours d’évidence sont des rationalisations dont la fonction systémique est de permettre le maintien ou la reproduction d’une situation ou d’une pratique. Nous soutenons que : « je » est un autre. Que « je » ne suis pas là où je crois être. Et que cette hypothèse est valable aussi bien pour les individus que pour les corps sociaux. Je soutiens que le sens d’une vie est de se récupérer soi-même, de faire remonter à la conscience, de s’autoriser de plus en plus de soi-même pour ne pas rester aliéné. Aliéné au sens de Raymond Aron, au sens fort, c’est-à-dire étranger à soi-même. « Wo es war, soll es werden », est une clé pour comprendre ma démarche. Elle justifie le recours que je fais à l’Histoire. C’est au fil des siècles et du temps que l’inconscient se constitue pour se mettre hors de portée et gagner son pouvoir.

Break the rules.

Et c’est par cette analyse, que je justifie ma position de refus du racisme et mon refus des thèses conspirationnistes. Je prétends que les gens qui tombent dans le racisme ou le conspirationnisme sont victimes d’une illusion: ils prennent les gestionnaires apparents du système pour les véritables acteurs. Ce ne sont pas les gens qui sont les acteurs, ils sont agis à leur insu. D’où ma thèse constante et radicale selon laquelle il faut changer les règles du jeu, ces règles étant ce que je nomme « la logique cachée du système ». Les gestionnaires, eux, ce sont ceux que je désigne souvent comme « les grands Prêtres ».

Exemple : la finance pervertie a ses règles, mais ce sont des règles qui ne sont pas mises à jour, des règles enfouies. Et quand on vous informe, c’est pour mieux vous enfumer et nous disons souvent que l’on vous fait prendre les vessies pour les lanternes. On pratique une transparence diabolique qui est destinée à détourner l’attention aussi sûrement que le fait le génial illusionniste Copperfield. Si vous me suivez, vous comprenez mieux que le patron de Goldman Sachs puisse dire sans rire : « j’accomplis l’œuvre de Dieu ». Il dit vrai. Etant posé que le dieu dont il parle, c’est le refuge de notre ignorance, c’est le refuge de notre « je n’en veux rien savoir », c’est l’inconscient du système financier. Je hais les règles du jeu financier telles qu’elles se sont élaborées dans la phase de maturation de la financiarisation, je ne hais pas Blankfein, le patron de Goldman Sachs.

Cet inconscient du système ou cet inconscient des gens n’a de pouvoir que tant qu’il reste enfoui, tant qu’il reste dans la partie sombre, c’est-à-dire tant qu’il n’est pas porté à la lumière. Sa tyrannie tire sa force de ce qu’il est non-su. On ne peut agir sur ce que l’on ignore. C’est à partir de là que ce que je tente de faire a un sens : révéler quelque chose qui est caché, c’est ôter du pouvoir à la tyrannie, c’est la désamorcer.

En fait, ma méthode peut se résumer de la façon suivante : je pars de ce que l’on voit, de l’actualité, pour déboucher sur ce qu’il y a derrière, et proposer une interprétation qui peut être résumée comme suit : « tout se passe comme si… ».

Tout système, que ce soit le système qui vous constitue en tant qu’individu, ou celui qui structure la société, ne survit, ne se reproduit et ne se propage, que s’il réussit à conserver le bénéfice de l’obscurité des profondeurs de l’inconscient.  D’où l’importance centrale que je donne à la Vérité. Ce n’est pas un hasard si les mythes assimilent le Vrai Savoir, la Vérité, à la Lumière. Souvenez-vous de l’expression Siècle des Lumières.

On me demande souvent : que faire ?

Voici un début de réponse : faire savoir, expliquer, donner à voir, mettre à nu…

D’où l’importance fondamentale de la liberté de parole, de la liberté d’expression, de la liberté de la presse.

Rentrer dans mes textes demande beaucoup d’efforts. Ils sont difficiles d’accès. Ils demandent attention et ils exigent un background important. Mais si c’était facile, « Ils » ne vous tromperaient pas aussi facilement.

Vous pouvez bien entendu lire en surface, comme s’il s’agissait de textes d’opinions, mais, dans ce cas, sachez que vous passez en large partie à côté de l’essentiel.

BRUNO BERTEZ Le Mardi 28 Janvier 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EDITO PRÉCÉDENT: L’Edito spécial du Jeudi 23 Janvier 2014: Mouton à cinq pattes de Hollande, analyse critique par Bruno Bertez

EN BANDE SON: 

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

INFO DU JOUR:…

1..Hartz conseillera Hollande:…travailler plus et gagner moins…diminuer l’indemnité chômage

http://www.challenges.fr/economie/20140128.CHA9698/le-pere-des-reformes-allemandes-peter-hartz-va-conseiller-hollande.html

https://www.youtube.com/watch?v=W8NfnG5s-w8

2…vers une taxation de l’épargne en Allemagne?….Allemagne ne veut plus payer pour tous

http://www.romandie.com/news/n/UEEtats_en_difficultla_Buba_prune_taxe_sur_le_patrimoine_RP_270120141455-17-441059.asp

https://www.youtube.com/watch?v=cRoy369UCCk

COLLAPSE UPDATE:

1..Banque Centrale de Chine ordonne la suspension des virements pendant 3 jours et conversion pendant 9 jours…menace de défaut

http://www.infowars.com/banks-deploy-capital-controls-by-stealth/

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-23-trillion-credit-bubble-in-china-is-starting-to-collapse-global-financial-crisis-next

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140127trib000812016/chine-la-menace-d-un-defaut-de-paiement-illustre-les-dangers-du-shadow-banking.html

RUSSIE:…une banque interdit les retraits pendant une semaine

http://www.zerohedge.com/news/2014-01-28/russian-bank-halts-all-cash-withdrawals

2…début du krach?…périphérie en alerte financière…danger des devises des émergents…guerre des monnaies

http://www.lecontrarien.com/2014/01/27

http://leblogalupus.com/2014/01/27/alerte-rouge-du-lundi-27-janvier-2014-nouvelle-alerte-sur-les-marches-la-peripherie-craque-par-bruno-bertez-2/

http://www.businessinsider.com/stocks-down-bonds-up-dollar-tanking-2014-1

http://abcnews.go.com/International/wireStory/asian-stocks-sink-global-economy-fears-22109177

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203267611692-les-inquietudes-sur-les-pays-emergents-font-vaciller-les-marches-645681.php?xtor=RSS-2009

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/are-we-on-the-verge-of-a-massive-emerging-markets-currency-collapse

Perturbations monétaires…hausse des taux en Turquie, Inde

http://www.express.be/business/fr/economy/petit-guide-sur-le-tsunami-qui-affecte-les-monnaies-des-pays-emergents/201531.htm

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/28/la-turquie-dans-l-attente-d-une-hausse-des-taux-d-interet_4355751_3234.html 

3…Crédit Agricole a besoin de 31 milliards….HSBC limite les retraits

http://www.economiematin.fr/eco-digest/item/8295-banque-francaise-besoin-recapitalisation-europe

http://www.bbc.co.uk/news/business-25861717

http://www.zerohedge.com/news/2014-01-24/bank-run-fears-continue-hsbc-restricts-large-cash-withdrawals

http://www.zerohedge.com/news/2014-01-24/jpmorgans-gold-vault-has-biggest-one-day-withdrawal-ever

RBS, 8 milliards de pertes

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203272482722-rbs-8-milliards-de-pertes-attendues-pour-2013-645894.php

4…ESPAGNE:…vers l’éclatement…100 milliards de déficit en plus…puise dans son fonds de Sécurité Sociale dans l’urgence

https://www.youtube.com/watch?v=MTG8jJpgbSo

http://www.reuters.com/article/2013/07/22/us-spain-pensions-idUSBRE96L0S320130722

5…FRANCE:. Perte des groupes français

https://www.youtube.com/watch?v=qX35FwujDmI

FRANCE:. Faux chiffres du chômage….Hollande renonce à l’inversion de la courbe du chômage

http://www.dailymotion.com/video/x1adpui_politique-premiere-francois-hollande-non-inversion-de-la-courbe-du-chomage-27-01_news

hausse du chômage en décembre (malgré les radiations)..Le scénario noir de France 2 pour l’année 2013 s’est REALISE, quid des politiques & économistes?

http://www.boursorama.com/actualites/chomage-nouveau-record-a-3-3-millions-714ed73ead6b773d4f7727af8cce2224

http://www.lepoint.fr/economie/courbe-du-chomage-l-echec-de-francois-hollande-27-01-2014-1784931_28.php

http://www.youtube.com/watch?v=g1swv5LnDqc

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-decembre-147056

http://www.challenges.fr/economie/20140127.CHA9694/non-la-courbe-du-chomage-ne-s-est-pas-inverse-en-2013.html#xtor=EPR-14-[Quot10h30]-20140128

Entreprises encore en sureffectif = licenciement massif 2014

https://www.youtube.com/watch?v=rmKkCxETYLQ

FRANCE:. Nomination du fils du ministre LE DRIAN, directeur HLM à 29 ans ( franchement diplômé de l’ISC PARIS puis directement chargé de mission chez une filiale de la Caisse des dépôts)

http://www.leparisien.fr/politique/hlm-la-nomination-de-thomas-le-drian-le-fils-du-ministre-passe-mal-27-01-2014-3532619.php

http://www.challenges.fr/france/20140127.CHA9681/le-nouveau-job-du-fils-de-jean-yves-le-drian-fait-grincer-des-dents.html#xtor=EPR-7-[Quot18h]-20140127

Bon coin, 1er site d’offre d’emplois

https://www.youtube.com/watch?v=-PpDh4W9fBs

FRANCE:…mort annoncée du pacte de responsabilité…Moody’s met la pression

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-conjoncture-condamne-pacte-responsabilite-gerard-thoris-964200.html

http://www.latribune.fr/blogs/inside-davos/20140125trib000811762/moody-s-moscovici-et-l-odeur-de-fondue-brulee.html

FRANCE:…9 millions de pauvre….hyper métropoles mettent fin aux Nations…légalisation cannabis…hausse du prix du jambon-beurre….hausse des tarifs postaux

http://www.lacote.ch/fr/monde/87-millions-de-pauvres-en-france-604-1254641

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140123trib000811459/les-hyper-metropoles-vont-supplanter-les-nations-jacques-attali.html

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140122trib000811298/pourquoi-la-legalisation-du-cannabis-gagne-t-elle-du-terrain.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203269891176-en-france-le-prix-du-jambon-beurre-s-envole-645584.php

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203270254688-ambitieux-le-plan-strategique-de-la-poste-implique-une-hausse-des-tarifs-645598.php

FRANCE:…250 gardes à vue pour la manifestation « Jour de colère »

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/27/manifestation-anti-hollande-250-personnes-interpellees_4354804_3224.html

FRANCE:…recul des mises en chantier…fermeture d’usines…La Banque Postale est l’avenir de La Poste

http://www.latribune.fr/depeches/reuters/2014-01-28/recul-des-mises-en-chantier-et-des-permis-de-construire-en-2013.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/industrie-lourde/actu/0203271898950-la-france-ouvre-de-moins-en-moins-d-usines-645876.php

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/01/28/20005-20140128ARTFIG00208-la-banque-postale-est-l-avenir-de-la-poste.php

FRANCE:…hausse des tarifs des péages

http://www.challenges.fr/economie/20140128.CHA9704/les-tarifs-des-peages-en-hausse-de-0-8-en-moyenne-sur-les-autoroutes.html#xtor=EPR-14-[Quot10h30]-20140128

JAPON:…déficit commercial record

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140127trib000811955/le-deficit-commercial-japonais-a-explose-de-65-en-un-an.html

ALLEMAGNE:…faillite menace 75 000 épargnants

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203269770438-en-allemagne-une-faillite-menace-75-000-petits-epargnants-645648.php

ROYAUME-UNI:…lance des obligations Sharia

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/banksandfinance/10410467/Britain-to-become-first-non-Muslim-country-to-launch-sharia-bond.html

ITALIE:. Privatisation de la Poste

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/25/l-italie-privatise-sa-poste_4354254_3214.html#xtor=RSS-3208

VENEZUELA:. Tourmente monétaire

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-venezuela-renforce-ses-controles-monetaires.aspx?article=5134447114H11690&redirect=false&contributor=Mish.

TURQUIE:..Erdogan fait un discours via son hologramme

http://www.theverge.com/2014/1/28/5353200/turkish-prime-minister-gives-speech-in-izmir-as-giant-hologram 

USA:…Obama sans le Congrès

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201401/26/01-4732553-barack-obama-pret-a-contourner-le-congres-en-2014.php

USA:. Google efface des blogs….écoute les conversations via Google Chrome…acquiert une start up dans l’intelligence artificielle…homme à l’ADN modifié…cyber-attaque judiciaire. Somnifère zombi…programme pour habituer les enfants à la surveillance

http://www.brujitafr.fr/article-google-efface-les-blogs-122246581.html

http://www.europe1.fr/High-Tech/Google-Chrome-peut-ecouter-vos-conversations-1781357/

http://techcrunch.com/2014/01/26/google-deepmind/

http://www.forbes.com/sites/daviddisalvo/2014/01/26/the-era-of-genetically-altered-humans-could-begin-this-year/

http://www.washingtontimes.com/news/2014/jan/24/federal-judiciary-websites-filing-systems-attacked/?utm_source=RSS_Feed&utm_medium=RSS

http://www.wikibusterz.com/usa-ambien-le-somnifere-le-plus-vendu-transforme-ses-utilisateurs-en-zombies-tueurs/

http://www.infowars.com/cartoon-programs-kids-for-the-surveillance-state/

USA:..traquer la carriere des écoliers….côte Est atteinte par Fukushima

http://www.infowars.com/new-yorks-data-collection-program-tracks-students-from-preschool-to-career/

http://www.naturalnews.com/043660_cesium-137_Fukushima_North_American_coast.html

Nouvel ordre mondial

http://www.lecontrarien.com/2014/01/28

26 replies »

  1. C’est l’histoire du paradoxe d’ Abilene et la prise de décision :

    Quatre adultes, un couple marié et les parents de la femme, sont assis sous un porche dans une chaleur abrutissante dans la petite ville de Coleman, au Texas, à environ 53 miles d’Abilene. Ils sirotent tristement de la citronnade, observant le ventilateur souffreteux et entamant de temps à autre une partie de domino. À un moment, le père de l’épouse suggère qu’ils se rendent à Abilene pour se restaurer dans une cafétéria. Le gendre pense que c’est une idée folle mais n’ose pas contrarier sa femme qui voit si peu ses parents. Les deux femmes ne semblent pas opposées à cette idée et voilà tout ce petit monde entassé dans une Buick sans air climatisé, qui soulève sur le chemin des nuages de poussière. À Abilene, ils mangent un déjeuner médiocre dans un endroit glauque et reviennent à Coleman épuisés, suants, et peu satisfaits du périple. C’est une fois de retour à la maison qu’ils se rendent comptent qu’aucun d’eux n’avait vraiment voulu aller à Abilene. Le beau-père l’avait proposé et les autres l’avaient accepté juste parce que chacun avait pensé intérieurement, sans le vérifier, que les autres étaient désireux d’y aller.

    Cette anecdote sert de base à des enseignements sur les dynamiques de groupe, ainsi que sur le management décisionnel. La principale leçon à en tirer est que dans certaines conditions, un groupe non structuré peut entériner des décisions par consensus alors qu’en fait, aucun des participants ne soutenait la proposition initiale source (Wikipédia)

    J'aime

  2. Bonsoir,
    Permettez moi de rétablir l’exacte citation que vous faites de Freud : « Wo es war, soll ich werden » traduit par Lacan par : « Là où c’était, Je dois advenir » ( de mémoire )… Tout un travail en effet, sans fin…
    Merci pour vos articles.

    J'aime

    • Vous êtes vigilant et je vous en remercie.

      Je m’explique , ma légère transformation de la citation n’est pas innocente:

      Il s’agit à la fois d’un lapsus et d’un acte volontaire.

      Lapsus car peu à peu dans ma mémoire j’ai remplacé le « ich » par le « es » et je finis par prendre ma transformation pour la citation originale.

      Acte volontaire car j’effectue un glissement du domaine analytique qui était celui de Freud à tous les domaines sociaux, humains dans lesquels le phénomène du langage et la prise dans le langage sont , à mon avis , déterminants.

      je pose que tous les systèmes humains, sous certains aspects fonctionnent à l’image de la psyché , avec manifeste, conscient , inconscient etc

      C’est, si vous voulez un isomorphisme. De la même façon que j’élargis le domaine, j’élargis la citation!

      J'aime

  3. Bonjour,
    Très bon blog et très bon article.
    Vous insistez régulièrement sur le système, qui, selon vous, est la clef pour comprendre le chaos du monde.
    Mais aussi vous parlez de conscience et de sa négation l’inconscience, comparées avec raison à la lumière ou son absence.
    Mais qui a créé le système, voilà une bonne question.
    Une conscience ou sa négation enfouie ?
    Bien évidemment car c’est un système humain. Alors le système est la conscience collective cristallisée, cristallisée dans le sens de subconscient, et d’automatique, subi, non libre, conditionné.
    D’autre part le réel auquel vous attribuez le statut ontologique d’Absolu est perçu par qui ?
    Un sujet conscient. Le réel existe-t-il sans personne pour le percevoir et déclarer qu’il existe ?

    J'aime

    • Permettez moi également de répondre par ce qui n’est pas une pirouette .

      Ma démarche ne consiste pas à plaquer un cadre philosophique sur le réel afin de le décoder, de l’exposer et ensuite de l’interpréter: Ou de proposer une interprétation.

      Je pars de l’actualité, c’est en ce sens que ma formation de journaliste est importante, puis j’utilise les outils intellectuels qui me semblent les plus adaptés pour faire ressortir l’essentiel, l’essence, de cette actualité: je retire ce qui est contingent, les habillages, les scories, les propagandes, pour trouver, si possible la logique profonde qui est à l’œuvre. Je m’interroge toujours sur la position, le désir de celui qui parle, à quel titre? On ne peut décoder sans se poser la question de ce que veut le locuteur, quelles sont ses pensées et surtout arrière pensées. A quoi veut-il en venir.

      Hegel et Marx pensent que l’Histoire c’est de la logique cristallisée, et réciproquement, la logique c’est de l’Histoire cristallisée. Le cristal étant entendu comme la structure sous-jacente à l’Histoire. Je cherche ce cristal, c’est une sorte d’horizon de mon travail.

      Existe-t-il vraiment ou pas ? J’ai mes idées, mais ce n’est pas le lieu de tenter de les exposer. Pourquoi?

      Parce que la question de savoir si cette structure, cette logique cachée existent en elles mêmes, si elles ont un statut ontologique est secondaire dans mon traitement des faits d’actualité. On peut interpréter avec différents outils, par des voies diverses. Il n’y a pas qu’un chemin, mais la référence du réel et du vrai existent et s’ils sont inconnaissables en eux mêmes on peut s’en rapprocher asymptotiquement. C’est ce qui distingue ma démarche d’une démarche d’opinion:

      Puisque je marche sur les pieds-je pars du réel perçu- et que je ne marche pas sur la tête, c’est à dire que je ne projette pas un cadre idéologique d’interprétation, je dresse une sorte de paysage impressionniste, par touches successives, il n’ y a pas de dessin -dessein- préalable. Le paysage se complète jour après jour. Il est produit. Je vis dans un monde de production, pas de révélation.

      Les spiritualistes vont jusqu’à soutenir que le monde n’existe pas en dehors de ce qu’ils en perçoivent… La dérive du monde moderne, des Bernanke, des Maîtres et des autres est une perversion spiritualiste. C’est le travail qui crée la valeur pour moi, même si, en apparence, c’est l’offre et la demande, c’est à dire le désir, qui forment les prix. Il y a des limites, la rareté existe, un et un font deux chez moi.

      Je lutte contre cette perversion spiritualiste, relativiste, car elle est l’outil de l’asservissement; On escamote le Réel, la Vérité pour imposer le relatif, c’est à dire sa propre loi et dominer. Je crois que le Référent est essentiel pour échapper à l’asservissement.

      Donc je suis obligé de faire comme si il y avait un Réel qui a le statut , comme vous dites d’Absolu. Cela ne veut pas dire que j’y crois, non je pense que c’est utile pour échapper à l’aliénation, pour se libérer de l’asservissement dans lequel les Maîtres veulent nous plonger.

      On peut exprimer cela autrement: pour échapper à la domination des Maîtres, il faut s’affranchir de l’imaginaire dans lequel ils veulent nous faire vivre, s’affranchir de ce que j’appelle la névrose dominante. Donc il faut sortir, essayer de sortir, de l’imaginaire pour entrer, pour se rapprocher du Symbolique , le Symbolique pouvant à ce stade être confondu avec l’ordre de la Vérité.

      Que je considère ou pas que le réel a un statut ontologique d’Absolu est fondamental, vous avez raison, mais pas à ce stade , pas dans les étapes actuelles de ma démarche.

      Je partage, tout en ne partageant pas , la conception platonicienne de la Caverne ou règnent les essences et vérités parfaites. La conception platonicienne débouche sur l’idée que certains pourraient détenir la Vérité, ce qui conduit au fascisme conçu comme système du Maître qui sait.

      Pour moi, ce qui compte, ce n’est pas le statut de la Vérité ou celui du réel, c’est le mouvement, j’insiste , le mouvement qui fait s’en rapprocher. il n’y a peut-être ou peut -être pas de Vérité, mais ce qui est sûr c’est qu’il y a une démarche pour s’en rapprocher. Cette démarche est une démarche de travail, d’effort, voire d’ascèse.

      Dont la récompense est un peu plus de liberté.

      Le héros moderne, c’est le consommateur, avant c’était le guerrier, moi mon héros, c’est le sage. Celui qui aime le Vrai. En soi? Pas en soi?

      J'aime

      • Vous parlez de perversion spiritualiste qui consiste à nier l’altérité non-soi ou extérieure, et qui s’oppose au réel, certes inconnaissable en soi, mais qu’on peut atteindre par une voie assidue de discipline intellectuelle. Cette perversion ou névrose est distillée par les Maîtres magiciens dominateurs qu’il faut dénoncer, pas les humains mais leurs méthodes.
        Un petit bémol tout de même par une simple évidence : Imaginons que la planète Terre explose d’un seul coup, tranformée en particules élémentaires. Que restera-t-il de ce blog, de la civilisation et des idées et croyances humaines, rien. Alors, sans terre, où sont le réel, et la perversion spiritualiste, si il n’y a plus aucun humain pour penser de tels concepts ?

        Les théorèmes d’incomplétude de Gödel sont deux théorèmes célèbres de logique mathématique, démontrés par Kurt Gödel en 1931 dans son article Über formal unentscheidbare Sätze der Principia Mathematica und verwandter Systeme (Sur les propositions formellement indécidables des Principia Mathematica et des systèmes apparentés).

        Ces théorèmes ont trait aux mathématiques. Énoncé de façon certes approximative, le premier dit essentiellement qu’une théorie suffisante pour faire de l’arithmétique est nécessairement incomplète, au sens où il existe dans cette théorie des énoncés qui ne sont pas démontrables et dont la négation n’est pas non plus démontrable : c’est-à-dire qu’il existe des énoncés que l’on ne pourra jamais déterminer en restant dans le cadre de la théorie. Sous le même genre d’hypothèses sur les théories considérées, le second théorème affirme qu’il existe un énoncé exprimant la cohérence de la théorie – le fait qu’elle ne permette pas de démontrer tout, et donc n’importe quoi – et que cet énoncé ne peut pas être démontré dans la théorie elle-même.

        Le théorème d’incomplétude de Gödel élargi.

        Soit un système formel de représentation du monde. Ses axiomes et postulats sont basés sur des perceptions sensorielles, valables à une époque et un lieu donné, conditionnées par le type d’organe, à savoir ici des organes humains vivant au 21 ° siècle. Ce système formel ne peut démontrer qu’il est vrai en se basant sur ces propres règles, postulats et axiomes. En clair, le savoir humain est non prouvable. Et si nos perceptions étaient fausses?

        D’où la difficulté et la diversité des analyses. Aucune n’est certaine et peut toujours est attaquée.
        Pour expliquer un fait révélé à nos sens et pouvant être observé par tout Homme, monde matériel extérieur et commun, il existe une infinité de théorie possible.
        Et n’est-elle pas ici notre liberté ?

        J'aime

  4. Turquie, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Brésil : les commentateurs anglophones sont très inquiets de l’effondrement de ces « fragile five »

    Ces « fragile five » sont en train d’entraîner toute la planète dans leur chute.

    Mardi 28 janvier 2014 :

    Inde : hausse du taux directeur de la Banque centrale de 0,25 point, à 8%.

    La Banque centrale indienne (RBI) a augmenté mardi de 0,25 point son taux directeur, pour le porter à 8%, une décision surprise destinée à maîtriser l’inflation qui reste supérieure à l’objectif visé par l’institution.

    A l’issue d’une réunion à Bombay, la capitale financière indienne, la RBI a annoncé que son taux repo, auquel elle prête aux banques, était relevé à 8%, contre 7,75% auparavant.

    Mercredi 29 janvier 2014 :

    Turquie : la banque centrale augmente ses taux pour sauver la livre.

    La banque centrale turque a décidé mardi soir de procéder à la hausse significative de ses taux d’intérêt attendue par les marchés pour endiguer la chute continue de la livre, contre l’avis du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan hostile à cette mesure.

    Lors d’une réunion d’urgence de son comité de politique monétaire, l’institution financière a procédé à un changement complet de stratégie et annoncé une augmentation de son taux au jour le jour, qui passe de 7,75 à 12%, et de son taux hebdomadaire repo, poussé de 4,4 à 10%.

    J'aime

  5. Une petite précision « La politique est l’art de chercher des ennuis, de les trouver, d’en donner un diagnostic erroné, puis d’appliquer les mauvais remèdes. » est une citation original de Ernest Been le 27 juillet 1930 dans le journal « The Republican » de Springfield, Massachusetts. Citation reprise plus tard par « Groucho » Marx

    J'aime

  6. merci pour vos analyses. J’ai quand meme 2 remarques. Blankfield est quand meme le vecteur de ces mensonges, menteur conscient et il est donc a ce titre responsable surtout que ces mensonges tuent en irak, libye, etc et chez nous (suicides). Ensuite je cherche le meilleur moyen de re informer en provoquant les questionnements mais meme chez une population éduquée, c’est extrêmement compliqué de faire sauter les verrous mentaux. J’essaie avec le 11 septembre qui est le sujet le plus évident de ces dernières années mais les gens refusent l’évidence des détails techniques qui devraient les faites douter …
    Toute proposition est la bienvenue !!

    J'aime

    • Je relisais ces derniers temps la littérature antisémite, La France Juive de Drumont et Le Juif International prêté avec plus ou moins de raison à Henry Ford.

      J’ai été frappé de la similitude de conception de tous ces ouvrages, ces ouvrages reposent sur l’industrialisation de l’amalgame: On donne des exemples concrets, puis on en tire une loi, une conclusion générale et ensuite on réinterprète tout à la lueur de la généralisation ainsi opérée. Le lecteur ne s’aperçoit pas de l’opération d’abord d’amalgame , puis ensuite d’abstraction et enfin de généralisation: il est piégé.

      Au lieu de dissimuler la littérature antisémite, une République de l’intelligence la mettrait au programme scolaire et en ferait l’explication serrée de texte. Mais on préfère l’endoctrinement et la suspension de l’esprit critique au travail de l’intelligence.

      Je dis qu’il faut passer le scalpel, séparer ce qui propre aux personnes, aux anecdotes et ce qui est en réalité systémique.

      Il y a une logique cachée de l’argent, du système fondé sur l’accumulation, sur l’intérêt composé, sur le fétiche de l’argent. L’économie financière dans sa forme usuraire a ses lois, son mode de fonctionnement et c’est cela qu’il faut mettre à jour: expliquer à l’école, dans les livres, les journaux: C’est le meilleur moyen de lutter contre l’antisémitisme.

      Il faut montrer que l’on confond la logique d’un système qui dépasse tout le monde avec les personnes qui apparaissent comme ses gestionnaires privilégiés. Il faut aussi apprendre aux personnes, les juifs, à ne pas, intérioriser l’amalgame, ils le font régulièrement.

      Le fait que, historiquement les juifs ont été assimilés aux gestionnaires et aux profiteurs, à la partie noire, sombre du système, de ce système, doit être analysé et mis au grand jour. Ce travail n’a jamais été fait. Tout a une origine et il faut remonter pour expliquer et démystifier. Il faut aussi se demander pourquoi les juifs ont besoin de paralyser les analyses critiques en se réfugiant derrière la Shoah.

      L’antisémitisme est lui aussi un système dont toutes les parties sont indissociables.

      S’agissant de Blankfein, en résumé je vous dirais :

      « Nul n’est méchant volontairement ».

      J'aime

      • « Nul n’est méchant volontairement » permettez-moi d’en douter fortement. La méchanceté tout comme la bonté est un acte volontaire et délibéré. Par contre il peut y avoir des circonstances extérieures à sa volonté qui peuvent favoriser tel ou tel acte de bonté ou de méchanceté. Cette conclusion est aussi la négation de toutes les souffrances humaines dues aux guerres et autre conflit.
        Les méchants ne le sont donc pas tous volontairement mais il y en a beaucoup qui le sont par plaisir

        J'aime

    • cent fois sur le métier remettez votre ouvrage,
      polissez le sans cesse et le repolissez
      =
      se sentir dans son vrai,
      après, après plus de 50 ans d’essais divers et variés,
      c’est comme tout, persévérer, essai et erreur, tirer ses leçons de la pratique,
      pour moi, où j’en suis aujourd’hui,
      ne pas chercher à con vaincre, démontrer,
      me contenter de témoigner,
      aimer les retours tout en constatant si loin de mes attentes grandioses
      travailler la forme, l’huile, le sourire, l’humour,
      la clarté pour l’autre, pas seulement aide mémoire pour moi,

      et surtout l’écoute, tout en présentant moi le plus clair possible
      laisser l’autre ouvert à partir de son point de vue

      merci de votre témoignage, j’aime ainsi entendre que je ne suis pas seul, donc pas fou,

      cordialement

      J'aime

  7. Bonjour,

    Jamais le mythe de la caverne de Platon (http://fr.wikipedia.org/wiki/Allégorie_de_la_caverne) n’a été autant d’actualités: une population qui ne perçoit de la réalité du monde que le théâtre d’ombre qui lui est présenté alors que derrière le mur, le « vrai » monde existe. Comme le dit Platon, lorsque par hasard, un des membres de cette population peut quitter la caverne, il ne peut ni ne veut voir la réalité car la lumière est trop fort. Dans la majorité des cas, il retourne là où il est le mieux.
    A la différence de l’époque platonicienne, jamais l’accès à la Connaissance n’a été aussi facile que maintenant mais, comme le soulignait justement Jean-François Revel dans son livre « La connaissance inutile » (http://www.contrepoints.org/2013/08/03/133296-connaissance-inutile-et-convictions-irrationnelles): « aujourd’hui comme jadis, l’ennemi de l’homme est au fond de lui. Mais ce n’est plus le même : jadis, c’était l’ignorance ; aujourd’hui, c’est le mensonge ». Mensonge institutionnalisé (par omission ou par construction) comme celui dispensé quotidiennement par les médias officiels (j’entends par là ceux qui ont pignon sur rue et qui, en règle générale, ont abandonné tout esprit critique vis-à-vis des discours officiels), mensonge fabriqué comme celui dispensé tout aussi quotidiennement par la sphère politique ou la haute sphère économique (comme le discours des banques) quel qu’il soit grâce à la magie de la Communication (au passage, je recommande « Propaganda: Comment manipuler l’opinion en démocratie » d’Edward Bernays, le pape de la communication moderne, édité chez Zones et « Storytelling » de Christian Salmon chez La Découverte).
    « Rentrer dans (vos) mes textes demande beaucoup d’efforts. Ils sont difficiles d’accès. Ils demandent attention et ils exigent un background important. Mais si c’était facile, « Ils » ne vous tromperaient pas aussi facilement. ». C’est très vrai mais l’exercice de la Liberté est à ce prix. L’être humain est ainsi fait que je suis de moins en moins persuadé qu’il soit si attaché que ça à cette Liberté. Il n’y a qu’à voir comment passent inaperçues les multiples coups de canifs faits dans ce pays à cette notion (au passage, le silence des médias sur ce point est assez emblématique) que ce soit au plan économique ou politique pour comprendre la fragilité de cette notion. On trouve toujours des personnes qui ont la nostalgie du paradis communiste tel qu’il a existé à l’est mais « Le mensonge réussit parce qu’il suit la pente de la facilité, du moindre effort, de la veulerie ».
    Le plus inquiétant est à mon sens est l’entreprise de destruction systématique de notre socle commun à laquelle nous assistons et qui passent par l’irruption d’une « novlangue » dont Orwell a parfaitement décrit les tenants et les aboutissants. Je vous rejoins totalement quand vous soulignez l’importance de la connaissance historique. Nous avons tous trop tendance à oublier que nous sommes avant tout les fruits de l’Histoire de notre pays et que nos dénégations du moment tiennent plus souvent du caprice d’enfant que de la réflexion adulte. La Russie ou la Chine en sont des bons exemples car ces deux pays montrent qu’on a beau vouloir chasser le naturel, celui-ci revient au galop et qu’en dépit des régimes autoritaires les pires que ce monde ait connu, ils ont repris, avec plus ou moins de succès, leurs fondamentaux . A propos du premier, de Gaulle, fin connaisseur de l’Histoire, n’en parlait-il toujours pas sous ce vocable en lieu et place de l’URSS?. Je pourrai faire un parallèle identique avec la nature profonde de notre oligarchie qui préfère la collaboration à la défense de nos intérêts profonds. Là où c’est réellement inquiétant est que jamais un pouvoir n’a eu à sa disposition autant de moyens technique auxquels il associe les prodigieuses avancées faites en matière de sciences cognitives. On tente toujours de nous maintenir dans la Caverne mais on se contente désormais de hausser le mur qui nous sépare du vrai monde. Internet s’avère être (pour combien de temps encore) le meilleur outil pour se protéger. Il convient cependant d’observer avec la plus grande vigilance les tentatives faites pour le museler au nom d’un bien commun assez hypothétique et de valeurs dites « républicaines ». On voit tous les jours qu’observer que le roi est finalement assez nu (voir par exemple les différents compte-rendus ou commentaires faits par les médias institutionnels de la manifestation de dimanche dernier) va bientôt suffire à vous classer irrémédiablement dans un pseudo camp du mal bien commode pour faire taire les opposants à une politique somme toute destructrice. Nous nous préparons, à notre corps défendant, à connaître une société qui brillera avant tout par sa schizophrénie.

    Bonne journée

    J'aime

    • J’apprécie votre texte,je le signale,d’autres pensent de même en le lisant,mais c’est idem pour l’ensemble des intervenants
      ayez confiance en la portée de vos commentaires
      Toutes ces petites pierres sont bénéfiques pour les nombreux « passants silencieux » qui peuvent,comme nous,progresser à leur rythme
      Au plus l’urgence est grande,au plus le calme et la justesse dans l’analyse sont véhiculés

      J'aime

  8. Je comprends votre stress.

    Baucoup sont à cheval sur le mur qui sépare le système de « l’anti système ».

    Être sur celui-ci est déjà une étape de passer, celle de l’analyse.

    Le conseil que je vous donne est de projeter cette analyse factuelle sur 10 ou 20 ans et d’en tirer les conclusions, mais attention, vous allez vous faire beaucoup d’ennemis.

    Les conspirationistes, dissidents, résistants combattent les failles du système non pas pour en tirer quelconque gloire, mais pour nous montrer les règles du jeu. Pour eux, peu importe la brèche, un combat est un combat. Ils sont sortis de l’ignorance.

    Constater et non pas imaginer le système à l’avenir c’est en sortir, car les faits sont là. Mais comme vous le dites, les faits, on préfère les cachés ou ne pas y penser.

    Pourquoi remettre en cause ce mode de vie qui nous nourrît, nous protège et nous permet d’avoir des loisirs ?

    La peur nous empêche de voir le futur et nous pousse inconsciemment à traiter ceux qui n’ont plus peur de conspirationistes.

    Le raccourcie est facile, celui qui m’empêche de profiter de ce confort est mon ennemi. Une merveilleuse façon de penser le présent et de cacher sous le paillasson ce qui va arriver.

    Nous savons tous au fond de nous-même que quelque chose ne va pas dans ce mode vie. Je mange un carambar d’un côté et de l’autre 20 personnes meurent sous les bombes.
    Difficile de faire le lien entre un carambar et une bombe, y a-t-il un lien d’ailleurs ?

    Le lien n’a pas d’importance, mais est-ce que cela est morale ?

    Une chose est sur celui qui a le carambar le mangera et le jour où il y en aura plus il y aura des bombes pour tout le monde.

    Peut etre est-ce celà que les anti système veulent nous montrer.

    Le système est notre ami mais jusqu’à quand ?

    L’abondance permet de ne pas se poser de question de qui fait quoi, pourquoi, comment mais lorsque la pénurie va arriver il sera trop tard pour agir car on aura pas pris la peine de répondre a ces questions sous pretexte d’avoir eu un carambar dans la bouche.

    J'aime

  9. Je partage votre avis sur le refoulement initié par le système.

    Toutefois le système est local, issu de la Constitution d’un État.

    Souvent l’incompréhension vient que : démocratie est confondue avec dictature de la majorité élue.

    Le Peuple Suisse, Souverain, ne connaît pas le système de présidence élue, ne connaît pas la raison d’état, ne connaît pas le bi-partisme et finalement ne refoule pas.

    Ce que les peuples refoulent est leur servage constitutionnel.

    J'aime

  10. Turquie, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Brésil : les « fragile five » déclenchent un cyclone financier.

    Les « fragile five » relèvent leurs taux directeurs les uns après les autres : Inde, puis Turquie, et maintenant l’Afrique du sud.

    Ces « fragile five » sont en train d’entraîner toute la planète dans leur chute.

    Mardi 28 janvier 2014 :

    Inde : hausse du taux directeur de la Banque centrale de 0,25 point, à 8%.

    Mercredi 29 janvier 2014 :

    Turquie : la banque centrale augmente ses taux pour sauver la livre.

    Lors d’une réunion d’urgence de son comité de politique monétaire, la banque centrale de Turquie a procédé à un changement complet de stratégie et annoncé une augmentation de son taux au jour le jour, qui passe de 7,75 à 12%, et de son taux hebdomadaire repo, poussé de 4,4 à 10%.

    Vers 14h23 :

    Afrique du Sud : la banque centrale relève ses taux d’intérêt pour soutenir le rand.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Afrique_du_Sud_la_banque_centrale_releve_ses_taux_d_interet_pour_soutenir_le_rand65290120141424.asp

    J'aime

  11. Vendredi 31 janvier 2014 :

    Le FMI veut une action « urgente » dans les émergents.

    Les monnaies de plusieurs pays émergents ont plongé ces derniers jours sur fond de reflux des capitaux étrangers et de doutes croissants sur la solidité de ces économies.

    Le FMI s’est dit favorable vendredi 31 janvier à une action « urgente » dans certains pays émergents déstabilisés par des récentes turbulences monétaires, tout en appelant les banques centrales à la « vigilance » à travers le globe.

    http://www.challenges.fr/economie/20140131.CHA9938/le-fmi-veut-une-action-urgente-dans-les-emergents.html

    J'aime

  12. Merci pour votre article . Je suis frappée par l’analyse que vous faites , si proche des valeurs chrétiennes : recherche de la vérité, de cohérence qui seule rend libre , fuir et démasquer le mensonge qui déforme séduit et aliène .
    Croyants ou non , la quête de sens est fondamentale à nous autres humains , merci encore pour la pierre que vous apportez

    J'aime

  13. En toute modestie et simple témoignage au plus bas et puissant de toute subjectivité singulière.
    Je ne crois pas nécessaire de passer par l’historique de la genèse des tics ou des tocs pour les voir disparaitre.
    Quand mes gosses arrivaient en pleurant avec un gros bobo, leur con sacrer mon attention et mon temps à vivre ensemble ce oh que ça fait mal les guérissait bien plus vite que toute médecine.
    Ils repartaient d’eux même guéris une fois qu’à leurs yeux ça durait trop longtemps, en courtes minutes.
    Je pratique cette méthode en corps dé routante, simplement de donner place consciente et aimante à ces tics et tocs d’appâts rances dé rangeants, s’arrêter à les entendre, écouter ce qu’ils m’évoquent, respirer avec eux, leur donner présence et amour dans ma conscience.
    C’est simplement me faire confiance, aimer entendre mon corps avec toute ma confiance pour sa pleine bienveillance et puissance à me profond dément bien traiter.
    L’immense différence avec les freudian ways est qu’aucun autre, fut-il freud ou lacan, n’y propose ses propres images ou fantasmes même sous une forme scientifisée en interprétations les plus fréquemment rencontrées ou autres statistiques impersonnalisées.
    L’axe central simple est que dans ces tics et tocs comme dans toutes ses somatisations, le corps parle à la tête, or le corps est mille fois plus bienveillant et capable que la tête.
    C’est le corps qui a créé la tête pour le servir, pas l’inverse même si notre culture malade croit l’inverse et veut sous mettre le corps à la pauvre volonté consciente.
    Aimer entendre l’inconscient peut très bien guérir sans aucun besoin de ça voir comment.
    L’historique de la genèse n’a aucune nécessité.
    Elle peut m’aime vite devenir un frein car rend l’écoute disponible au mal entendu.
    Au lieu de mieux entendre et comprendre (cum prehendere, prendre ensemble) en laissant l’inconscient travailler en tout repos et ignorance de la conscience.

    vois là, cordialement,

    J'aime

  14. J’étais passé à côté du Lupus : échevelé, brouillon, halluciné. Mes chemins m’y ramènent, j’avais mal vu, il me fallait du temps, les perles sont enfouies, à peine. Quelqu’un qui pense tout seul ne peut que me retenir. Recevez mes félicitations admiratives pour votre Lupus qui se retrouve de facto dans mon intégrateur de news.

    Je cherchais dans ce site, de votre plume, un peu de théorie. J’aime la vôtre, Bruno, de théorie. La « psychanalyse » du monde est un projet, selon moi, des plus pertinents. Et puis encore, voyez cette maxime à moi qui ne vous contredira pas un instant : « La chose la plus subversive aujourd’hui, c’est de décrire le monde tel qu’il est ». Ainsi il me semble que nous parlons du même endroit.

    Il y a une chose encore qui attise ma curiosité. Il est un autre outil de pensée que nous semblons partager, que vous n’évoquez pas ici et sur lequel je n’ai trouvé que des indications que vous l’utilisez consciemment. C’est la notion de yin-yang. L’avez-vous théorisé -inscrit dans votre théorie- ? Voulez-vous m’éclairer là-dessus ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s