1984

Humeur de Loup du Mardi 4 Février 2014: La Déraison d’Etat Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Mardi 4 Février 2014:  La Déraison d’Etat Par Bruno Bertez

La France n’est pas un Etat de droit. Cela est grave car une classe politique a décidé de déclarer la guerre aux Français, de leur faire rendre gorge. Cette classe a, sous prétexte de réformes dites sociétales, entrepris un changement de nos règles morales. Elle se permet, en la personne d’un ministre de l’Intérieur, de choisir qui a le droit de s’exprimer et qui doit se voir refuser ce droit.

Permalien de l'image intégréeFace à la chute de légitimité du pouvoir en place, la violence, les pressions, la force, se substituent subrepticement mais sûrement au droit. Nous sommes sortis de la Constitution de la Cinquième République sous beaucoup d’aspects ponctuels, mais nous en sommes aussi sortis globalement car le lien entre le Président et le peuple, lien fondateur de la Cinquième, est rompu et, au lieu d’en tirer les conséquences, « On » utilise le mensonge, la ruse et la tromperie.

Permalien de l'image intégrée

L’affaire dite des Listes HSBC n’a pas commencé sous Hollande, mais il a choisi de suivre la voie tracée par son prédécesseur et de couvrir les œuvres de basse police, d’officine, de chantage et de services rendus.

Si on choisit d’exploiter des listes scélérates au service de confiscations elles-mêmes scélérates, alors, c’est le travail de la police, de la justice et des tribunaux, pas celui des services de renseignement, ces services dont l’activité en France est politique, partisane, éloignée le plus souvent de l’intérêt général. La meilleure preuve en est le changement de patron, le système des dépouilles qui est régulièrement pratiqué.

« Avant d’être remises à la justice française, les fichiers ont été sortis d’un ordinateur portable… par des services secrets qui les ont eu en leur possession de manière apparemment exclusive les ont ensuite réintroduit dans l’ordinateur ».

Les listes ont été caviardées, falsifiées, et ce à plusieurs reprises. Le tout a été couvert par plusieurs ministres.

La France s’est faite une spécialité, patrie de la liberté, de la démocratie, phare du monde, donneuse de leçons, d’invoquer à tout bout de champ la Raison d’Etat, le secret-défense, voire l’intérêt général. La vérité est que ce galimatias couvre les malversations, les basses besognes politiques, les financements, les corruptions occultes, les pressions et les chantages de services qui fonctionnent comme des officines. Au plus haut niveau, « On » Couvre. On Couvre et on Utilise.

Si vous voulez comprendre comment fonctionne, ou plutôt dysfonctionne, votre pays sous cet aspect, lisez l’ouvrage courageux de Roger Marion intitulé « Raisons d’Etat », des Affaires Corses à Merah, les Dérives du Renseignement. Après lecture, vous commencerez à entrevoir en quoi le traitement de l’affaire des Listes est un scandale d’Etat.

BRUNO BERTEZ Le Mardi 4 Février 2014

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

4 replies »

  1. Oui ce qui se passe en France est très grave mais ça vient de loin… Nous n’étions déjà plus en démocratie depuis 2005 et le non à la constitution européenne, nous ne sommes officiellement plus dans un état de droit depuis l’affaire Dieudonné. En tout cas pas un Etat avec les mêmes droits pour tous. On en a des illustrations tous les jours. La dernière en date étant la non sanction du juge Courroye qui a pourtant commis des fautes graves et avérées. Un classe politique corrompue avec une justice aux ordres, ça ne laisse que la rue et la violence au peuple pour se faire entendre. On a même plus le droit d’exprimer des opinions ; on a ainsi vu Moscovici traiter Jacques Sapir d’extrémiste de droite au motif de défendre une sortie de l’euro…De raccourci en raccourci être pour une sortie de l’euro sera bientôt équivalent à être antisémite….

    J'aime

    • Tout ceci est parfaitement exact, mais quand à la date
      du début de la dérive ? Elle remonte à BEAUCOUP PLUS LOIN QUE ÇA !

      Sous Giscard d’Estaing le Hautain (sic), la mise en place du contrôle des changes
      SUIVIE de la mise en place des pouvoirs accrus POUR NE PAS DIRE discrétionnaires
      qui ont été attribués aux douanes étaient déjà un bon « signal »
      quand à « l’involution » des droits des citoyens.

      Tout ceci ne s’est certes pas arrêté là. Car non content de « bénéficier » (sic)
      de cet élargissement de leurs pouvoirs, LES DOUANES SE SONT EMPRESSÉ …
      DE DÉPASSER TOUT CE QUI LEUR AVAIT ÉTÉ ACCORDÉ …
      AU NOM D’UNE PSEUDO EFFICACITÉ … qui servait les fonctionnaires « ZÉLÉS »,
      lesquels allaient JUSQU’À INTERVENIR EN TERRITOIRE ÉTRANGER
      (en Suisse par exemple !) y compris avec la mise en place « DE SOUS MARINS »
      sous la forme de locations d’appartement face à des établissements financiers
      d’où les p’tits malins filmaient les entrées et sorties des clients !
      DE TOUS LES CLIENTS ! EN PARFAITE VIOLATION DES LOIS DES PAYS AINSI ENVAHI !

      Depuis lors, ces « habitudes » ont été pérennisés et ces violations CONSTANTES
      des lois en vigueur ne concerne(ait) manifestement plus ce type de fonctionnaire
      classé définitivement AU DESSUS DES LOIS.

      Ce qui se passe actuellement est la continuation de CES dérives.
      Lesquelles étant exponentielles, vous pouvez être certain qu’ils ne s’arrêteront pas …
      en si bon chemin !

      Toutes ces exactions passées préfaçaient ce qui se passe actuellement,
      avec les débordements en cours au niveau de l’Europe où la chose
      à pris des proportions …. médiévales comme dans épidémique par exemple !
      Et avec les moyens dont ils disposent, le citoyen N’A ABSOLUMENT
      AUCUNE CHANCE D’ÉCHAPPER À LEUR VINDICTE si il a le malheur
      d’entrer dans leur zone et dans leur collimateur ! TOUT SERA BON POUR ….
      LE « faire tomber » !

      « ET L’ON VOIT, LE PAUVRE DIABLE
      TITUBER, COMME UN COUPABLEEEEEUUUU !
      Sous cette arme redoutable tomber terrassé;

      Voir à « Damnation de Faust ! »

      GLOUPPPSSSSS !

      J'aime

  2. En tout cas, vu de l’étranger, tout ça laisse pensif. Parceque… le p’tit père et ses acolytes, ils en ont encore pour… 3 ans et quart. Ils ne sont qu’au tiers de leur « mandat »! Et quand on voit la dégénérescence du tissu social en 20 mois, ça laisse songeur.

    Mais plus que tout, c’est ce relent nauséabond qui sévit, qui est détestable. La dérive de l’ignoble. D’abord la chasse aux « riches », l’assaut sur l’entrepreunariat, la violence faite aux familles dites « classiques », le mépris de la voix de la France, la sur-fiscalisation, le mensonge érigé en système, la manipulation universelle, la mise aux ordres des médias…

    Une dérive déraisonnable de ce pays qui m’a vu naître et qui m’inquiète.

    J'aime

  3. Bon anniversaire, le coup d’Etat !

    C’était il y a six ans, le 4 février 2008, à Versailles.

    Les députés et les sénateurs étaient réunis en Congrès, à Versailles, pour voter le projet de loi constitutionnelle modifiant le titre XV de la Constitution.

    Si les députés et les sénateurs avaient voté « contre », un référendum sur le traité de Lisbonne aurait été organisé.

    Si les députés et les sénateurs avaient voté « pour », il n’y aurait pas eu de référendum sur le traité de Lisbonne.

    Résultat :

    Les députés et les sénateurs français se sont rendus complices d’un coup d’Etat : ils ont voté « pour » (560 voix).

    Seuls 181 députés et sénateurs ont résisté au coup d’Etat : ils ont voté « contre ».

    Conséquence : il n’y a pas eu de référendum sur le traité de Lisbonne.

    Le traité de Lisbonne a été adopté trois jours plus tard par le Parlement français.

    Le peuple français a donc vu son vote au référendum du 29 mai 2005 bafoué.

    La construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique.

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo9000.asp

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s