1984

Politique Friction du Mardi 11 Février 2014: L’homme universel Par Bruno Bertez

Politique Friction du Mardi 11 Février 2014: L’homme universel Par Bruno Bertez

La théorie du genre est un appel au meurtre.

Son projet est de tuer l’homme réel pour le remplacer par l’homme universel!

Permalien de l'image intégrée

Ce qui frappe dans les combats récents qui se sont déroulés en France, c’est l’absence de la classe politique d’opposition. Elle n’est apparue que marginalement, presque, peut-on dire, à titre personnel. Cela avait déjà été le cas lors des premiers affrontements sur le mariage homosexuel, les leaders avaient pris soin de se tenir à l’écart aussi bien du débat que du combat. L’une des interprétations que l’on peut avancer est que ces politiciens raisonnent en termes de clientèle, ils veulent continuer de plaire ou tenter de plaire à tout le monde et ils préservent leur potentiel. C’est une possibilité et c’est même, au niveau de la surface, la plus communément admise.

Nous pensons qu’il faut accepter d’envisager d’être plus pessimistes: sur le fond, le statut même de politicien conduit à être constructiviste, c’est à dire à prétendre produire une société nouvelle, une population nouvelle, des citoyens nouveaux, et, par extension, des hommes nouveaux. Ce n’est pas le socialisme qui conduit à cette prétention, c’est le Pouvoir. Même VGE  voulait changer la France et les Français. Il aurait mieux fait de changer lui-même, mais ceci est une autre histoire.

Permalien de l'image intégrée

Il est évident que la tentation est poussée à l’extrême chez les socialistes, ou plutôt non, elle n’est pas poussée à l’extrême comme elle le fut par les communistes, les socialistes n’ont pas encore réintroduit les goulags, exterminé les récalcitrants. Mais disons qu’ils la poussent à l’extrême « soft », par la dictature molle, le lavage de cerveaux, la réécriture de l’histoire, les falsifications mémorielles, etc.

Permalien de l'image intégrée

Attendons de voir ce qui va être dit à l’occasion de la célébration des 100  ans de la guerre 14, nous sommes prêts à parier que nos politiciens vont s’octroyer le droit de réécrire l’histoire et de nous présenter cette guerre d’une manière telle qu’elle servira les propagandes européennes du type: vous voyez, plus jamais cela! Vous voyez où conduit le nationalisme!  Et ils ajouteront, pour le « plus jamais cela », vous devez tout accepter, baisser la tête et dire merci. Hélas pour eux, la guerre 14  n’était pas une guerre produite par les nationalismes, mais par… la mondialisation et la lutte pour l’hégémonie dans cette mondialisation.

Ma petite conclusion d’étape est que changer la société, changer les citoyens et finalement changer les hommes eux-mêmes est une prétention politique commune à tout l’échiquier, mais que les socialistes sont en train de pousser deux degrés plus loin.

Le premier degré consiste à vouloir changer les institutions, les fonctionnements, les structures, les principes d’action, l’homme, le citoyen, etc. nous n’insistons pas car notre propos ne se situe pas en ce domaine.

Permalien de l'image intégrée

Le second degré consiste à vouloir changer la conception même de l’Homme, de l’Humanité, à imposer, par les endoctrinements, les éducations, les lois, une nouvelle Idée de l’Homme.

Pour faciliter la compréhension, nous dirions qu’avant, dans les degrés antérieurs, un et deux, on se bornait à changer le contenu des ordinateurs et les applications, mais que maintenant, on veut changer la logique même de l’ordinateur, son système d’exploitation, ce qui fait qu’il est ce qu’il est.

Confisquer vos avoirs, modifier les façons de faire, tout cela n’est que demi-mal, si on peut dire, mais eux, ce qu’ils veulent, c’est gommer, effacer des siècles et des siècles de culture, de vécu transmis, de sélection et d’adaptations, ils veulent faire tabula rasa, table rase.

Celui qui a le mieux et le plus clairement exprimé cette volonté est Peillon dont le but est: « d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel ».

Personne n’a relevé, du moins au niveau grand public. On a cru que les propos de Peillon s’inscrivaient dans le cadre de la rengaine égalitaire et qu’en fait, ce qu’il visait, c’était la réduction des inégalités d’accès au savoir. Pas du tout, car il faut aller plus loin que l’égalité, il faut aller chercher du côté de la liberté. Ce que veut Peillon, c’est un homme qui échappe au déterminisme, un homme qui n’a pas de passé, pas de race, pas de famille, pas de nation, bref, un homme sans racine qui soit un tableau ou une mémoire vierge dans laquelle, sur laquelle les pouvoirs socialistes vont pouvoir écrire ce qu’ils veulent et bien sûr ce qu’ils considèrent comme la vérité.

Permalien de l'image intégrée

Taubira est revenue sur ces propos de façon encore plus nette: « l’éducation vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d’en faire des citoyens libres ». Ainsi, c’est bien de liberté qu’il s’agit et la conception sous-jacente est que tout ce qui nous détermine, nos racines, notre famille, notre région, notre race, notre religion, notre sexe, est un obstacle à notre liberté. La personne libre est donc celle qui n’est rien, qui n’a pas d’identité, finalement, c’est celle qui n’est, Taubira ne le cache pas, c’est celle qui n’est qu’un citoyen. L’homme libre, c’est le « voyageur sans bagages », tiens, pourquoi pas le socialo-bobo, le bourgeois bohème du 9ème arrondissement à Paris!

Permalien de l'image intégrée

Avec eux, le projet d’une vie est radicalement modifié, il ne s’agit plus de réaliser ce que l’on a en soi, d’advenir, de réussir cette synthèse extraordinaire et merveilleuse de ce que l’on a acquis dans les gênes de son espèce, par ses parents, dans sa famille, dans sa région, dans son pays, dans sa propre histoire, dans son contact avec le monde et, à partir de là, de dépasser ; non, le projet d’une vie, c’est d’être un espace vierge sur lequel « ILS » peuvent écrire ce qu’ils veulent avec l’aide de leurs complices qui veulent que nous nous définissions par ce que nous consommons, par les signes, par les marques que nous achetons. Bref, ils ne veulent plus que nous soyons des ETRES, ils veulent que nous ne soyons que des AVOIRS. Ils veulent des hommes -mais doit-on encore appeler cela des hommes?- ou des zombies, qui obéissent et qui se remplissent et qui achètent.

C’est à la lueur de pareilles analyses que l’on comprend mieux la volonté de mettre en œuvre la fameuse « théorie du genre ». Car que dit la théorie du genre ? Elle dit qu’il n’y a nulle détermination à être un homme ou une femme, la nature ne compte pas. Etre un homme ou une femme, n’a rien à voir avec les hormones, les particularités naturelles, les acquis et adaptations de l’espèce, non cela n’a à voir qu’avec la culture, l’éducation. Certains ajoutent même que finalement tout cela n’a à voir qu’avec la domination capitaliste. Cela signifie que l’homme, l’être humain, est abstrait, il est  universel, le même partout. Et si on modifie son éducation, ses apprentissages, bref si on le reprogramme, alors il n’y aura plus ni différence, ni différences, alors, nous serons tous libres d’être… d’être rien, ou tous les mêmes, de bons citoyens socialistes. Le rêve égalitaire tourne au délire, au cauchemar car de la singularité,  de la spécificité, de l’identité de l’individu qui se projette dans le monde et même dans l’universel, on passe d’abord à l’égalité imposée, puis à l’étape suivante, la mêmeté, le clonage, l’uniformité. L’égalité, c’est quand nous sommes tous égaux, la mêmeté, c’est quand nous sommes tous pareils. L’homme, l’être humain, est un processus qui vient de loin,  voilà ce qu’ils nient. Eux ne connaissent que deux dimensions, que la surface, ils occultent la troisième dimension, l’intériorité, l’antériorité. L’épaisseur. L’homme, c’est ce mouvement qui sait d’autant mieux où il va qu’il a accepté et reconnu  d’où il vient.

Le Pouvoir socialiste se fixe pour objectif de faire violence à la Nature au nom de son idéologie. Attention, au nom de la même idéologie, il y a une nature à laquelle il ne faut surtout pas faire violence, c’est la nature des demeurés écolos! A notre avis, l’homme tel qu’il est méritera bientôt la sollicitude de ces écolos car ce sera une espèce en voie de disparition. Le socialisme est l’ennemi de l’adaptation, on l’a vu en économie, c’est lui qui a empêché la France de s’adapter à la concurrence internationale puis mondiale; le socialisme met du fixe idéologique sur du vivant, sur du variable, le socialisme c’est la concrétisation de l’instinct de mort de nos sociétés. Le socialisme c’est,  par un renversement dont sa pensée a le secret, l’immobilisme de la mort qui se donne le nom de marche du progrès.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Vous comprenez, nous l’espérons, pourquoi ils réforment l’école, la famille, la parentalité, les livres scolaires, le langage administratif. On a commencé par changer les mots, à en imposer certains et en interdire d’autres. On va réécrire les livres, refaire les tableaux de maîtres, les opéras, comme on l’a fait avec le tabac puisque l’on  refait des films en gommant les cigarettes, et comme on fait avec la ceinture de sécurité puisque maintenant on refait des films où les gangsters s’enfuient après avoir pris soin d’être en règle en mettant leur ceinture!

Incroyable prétention dont le but est la venue immédiate de l’homme universel, la destruction de l’homme réel, emmerdeur et empêcheur de gouverner en rond; de cet homme universel que les kleptos, les ultra-riches -qui eux, gardent leur différence bien sûr-, appellent de leurs vœux car finalement, ces hommes universels seront des moutons. Des moutons ou des ânes attachés à la roue qu’ils feront tourner, stimulés par l’envie de pouvoir acheter des produits de marque, n’est-ce pas, et ainsi exploités pour extraire le précieux liquide financier du puits de l’économie globalisée, standardisée de la mêmeté.

Toute classe politique a une tentation fasciste, elle prétend mieux savoir que vous, elle prétend vous forcer à faire ce qui ne vous convient pas, elle prétend que vous devez vous dévouer, vous sacrifier, pour une idée dont elle se prétend  détentrice,  elle prétend détenir la Vérité, voilà le grand mot, la Vérité. Ces gens  prétendent tous la détenir. Pourtant Jules Ferry, le grand fondateur de l’école socialo-républicaine détenait-il la Vérité universelle quand il a poussé à constituer un empire colonial que Hollande a été obligé de renier? Et nos zozos qui ont fait la guerre 14, puis celle de 40,  puis qui ont soutenu Pétain,  puis qui ont fait la guerre du Vietnam et celle d’Algérie, ils savaient? Et les imbéciles qui ont fait la monnaie européenne bancale pour laquelle une génération est sacrifiée, ils savaient?

Le Pouvoir, leur pouvoir, n’est qu’une succession d’erreurs criminelles, mais celle-ci, celle de l’assassinat des individus concrets au profit de l’homme abstrait universel, est l’une des plus graves. Elle touche au sens de notre vie, à notre capacité d’adaptation. Ces gens ont-ils réfléchi que si nos sociétés ont traversé les siècles, fait le parcours merveilleux qu’elles ont réussi à faire, si nous avons   survécu aux imbécillités des hommes politiques, si nous bénéficions de  tous ces acquis, c’est parce la société civile a fait son travail, elle a élaboré, elle a adapté, optimisé, elle a fait de son mieux par essais et erreurs, elle n’a pas attendu ces apprentis sorciers  pour s’élever peu à peu vers l’universel.

Car, comme d’habitude, les ignares confondent le progrès, qui est accompli pas à pas, prudemment, du bas vers le haut par la société, progrès qui est dans une certaine mesure une marche vers l’ouverture de l’universel, avec la négation du tabula rasa. Le progrès n’est pas négation, messieurs les zozos, mais dépassement, élévation, qui intègre et prend socle sur le passé.  Ces esprits qui pensent mal ne se contentent plus de défier l’intelligence, ils défient jusqu’à Dieu.

BRUNO BERTEZ Le Mardi 11 Février 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

Exercice de cyber attaque montre que les banques ne sont préparées….comptes bloqués à travers les USA…attaque centrale

http://www.telegraph.co.uk/finance/bank-of-england/10620937/BoE-cyber-attack-exercise-shows-banks-unprepared.html

http://www.independent.ie/business/personal-finance/danske-bank-locks-10000-customers-out-of-their-accounts-29987701.html

http://govtslaves.info/federal-reserve-issues-warning-bank-drills-possible-false-flag/

http://www.foxnews.com/politics/2014/02/09/house-democrat-schiff-says-sniper-attack-on-electric-station-great-concern/

Octobre 2015, fin du code des cartes de crédit donc essor du paiement sans contact, biométrie, puce

http://blogs.wsj.com/corporate-intelligence/2014/02/06/october-2015-the-end-of-the-swipe-and-sign-credit-card/

Appel pour une monnaie mondiale de la Chine

http://endoftheamericandream.com/archives/top-adviser-to-the-chinese-government-calls-for-a-global-currency-to-replace-the-u-s-dollar

Manipulations des marchés

http://www.infowars.com/market-manipulations-become-more-extreme-more-desperate/ 

FRANCE:…50 milliards fantômes…faillite de 700 commerces à Toulon…chute immobilière?…crash mondiale se prépare

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140208trib000814278/hollande-a-la-recherche-de-50-milliards-d-euros-d-economies.html

http://www.varmatin.com/toulon/plus-de-700-commerces-vides-a-toulon.1566263.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-prix-immobiliers-pourraient-chuter-en-2014-marc-touati-976011.html

http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/30/pourquoi-krach-mondial-prepare-249493

FRANCE:…en 10 régions…hausse de la taxe d’habitation…127 jours de chômage…HLM sans cuisine ni wc séparés…baisse de la qualité du travail des forces de l’ordre?

http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/18/voici-a-quoi-pourrait-ressembler-france-dix-regions-249164

http://www.lecontrarien.com/impots-la-bombe-de-la-reforme-de-la-taxe-dhabitation-10-02-2014-vos-zimpots

http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/22/127-jours-chomage-suis-devenue-effacee-249217

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/loue-hlm-sans-cuisine-ni-wc-separes-10-02-2014-3575541.php

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2014/02/09/10001-20140209ARTFIG00149-quand-la-justice-s-inquiete-de-la-qualite-du-travail-des-forces-de-securite.php

BOSNIE:. Emeutes de la faim

http://www.leparisien.fr/international/bosnie-herzegovine-poussees-de-violence-contre-la-misere-07-02-2014-3569445.php

USA:. Echec de la tentative de prolongation des indemnités chômage à 1,7 millions de bénéficiaires

http://www.latimes.com/nation/politics/politicsnow/la-pn-senate-jobless-aid-20140205,0,961186.story#axzz2siZZ8m1I

ROYAUME UNI:. Coupes sociales

http://leblogalupus.com/2014/02/08/royaume-uni-bristol-misere-et-coupes-sociales/

BELGIQUE:…taxation kilométrique auto (= lien avec le portique éco taxe ou la boîte noire en France)

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/1067565/le-projet-pilote-de-taxe-kilometrique-commence-le-17-fevrier-voici-les-tarifs

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/une-petition-en-ligne-contre-la-taxe-kilometrique-recolte-50-000-signatures-en-2-jours/article-4000522785792.htm

http://videos.leparisien.fr/video/on-a-teste-la-boite-noire-video-pour-voitures-05-12-2013-x181j1a

Bombe à tsunami testé en Nouvelle Zélande + exercice commun à 14 nations

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/australiaandthepacific/newzealand/9774217/Tsunami-bomb-tested-off-New-Zealand-coast.html

http://www.globaltimes.cn/content/840818.shtml#.UvU8NBB5OT9

CANADA:…1er distributeur de pipe à crack à vancouver

http://www.ctvnews.ca/canada/vancouver-home-to-canada-s-first-crackpipe-vending-machines-1.1677066#ixzz2spaXdqtr

22 replies »

  1. Bonjour,

    Vous auriez pu continuer votre référence à la sagesse chinoise en rappelant le fameux proverbe éponyme: "Le poisson pourrit toujours par la tête". Au point où ce pays en est, je crois qu’on peut affirmer que nos dirigeants sont plus proche d’un mauvais Nuoc-man que du poisson originel.
    Ce qui a bien été mis en exergue les dernières semaines (et qui confirme bien l’existence d’un UMPS tout puissant), c’est en fait l’incapacité, voire le refus, de la soi-disante opposition à s’emparer des légitimes inquiétudes qui se sont faites jour entre autres à travers les manifestations dominicales que notre pays a connues. Rares en ont été les dirigeants qui ont pris nettement position et encore, parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui l’ont fait avant tout par opportunisme et non par conviction. Là est peut être le signe le plus visible de l’état de décomposition avancée qui touche la classe politique française. C’est assez inquiétant pour l’avenir de pays.
    Je viens de relire votre billet du 9 janvier dernier où on pouvait lire les prédictions inquiétantes d’Aldoux Huxley en introduction. La fameuse théorie de genre n’est qu’une application de ces derbières. La malhonnêteté intellectuelle avec laquelle son introduction est imposée dans le corpus éducatif français n’aura d’égale que les ravages qu’elle va susciter dans les esprits infestés par elle. Assez curieusement, peu nombreux sont ceux qui ont noté que des députés et sénateurs de la bonne droite républicaine ont déposé avant Noël un projet de loi visant à restreindre profondément les possibilités qu’ont encore les parents de soustraire leur progéniture à l’école officielle (http://theomaluanneief.canalblog.com/archives/2014/01/23/29025671.html). Les idéologues qui sont à la tête de ce pays ne se cachent même plus (cf Peillon). Ils n’ont cure de voir la situation économique du pays aller mieux, seule la création d’un homme nouveau, "Des moutons ou des ânes attachés à la roue qu’ils feront tourner, stimulés par l’envie de pouvoir acheter des produits de marque, n’est-ce pas, et ainsi exploités pour extraire le précieux liquide financier du puits de l’économie globalisée, standardisée de la mêmeté" pour reprendre vos mots, les intéresse. Pour cela, ils sont prêts à tout. C’est pour cela que les résultats des élections européennes va être si important. Que les eurosceptiques taquinent la majorité, voire l’obtiennent, et peut être la roue "progressiste" s’arrêtera-t-elle de tourner.

    Bonne journée

    J'aime

    • Lire vos commentaires est un plaisir qui, chaque fois débouche sur de nouvelles pistes de réflexion, voire de nouveaux angles d’attaques.

      L’introduction de la question des prochaines élections européennes s’impose, mais je crains la complexité de l’échiquier, les amalgames et les mystifications.

      De la même façon que la discipline républicaine dicte le fameux "pas d’ennemis à gauche" , peut-on aller dans le sens d’un:

      "PAS D’ENNEMIS AU SEIN DU CAMP EUROSCEPTIQUE".!

      La position de gens comme Chevènement qui, depuis des années collabore aux triomphe des idées qu’il combat me laisse dubitatif, sinon pessimiste; mais allons- y quand même, allons au combat.

      J'aime

      • Un véritable régal que ce blog ! L avenir est ds les mains de chaque homme et chaque femme. Ns ns trouvons ts dans des eaux troubles. Heureusement, certains ont le don de l observer et d en parler avec grâce. Maintenant, j aborde notre devenir. Certains souffriront, d autres s en sortiront en fonction de leur potentiel et/ou de leur famille. Quelle est la définition de la Liberté? Être capable de comprendre le jour, la nuit, le soleil, la lune, l’univers, les lois universelles. Devenir soi mme 1 créateur, un créatif. Hélas, cela s apprend ds la solitude de l étude et en découvrant l autre, les autres, l histoire, …. Notre richesse est notre différence. Hélas aujourd’hui, l humanite est esclave d un système qu elle nourrit de sa propre énergie. Le plus désolant, est qu elle l ignore. Ce système nous ment et nous déforme la vérité au nom de la liberté dit-il à haute voix mais il faut entendre, en realite, au nom de notre esclavage. Il ns suce car il incapable de créer ce nectar. Il ns parle de ns créer le paradis afin de mieux nous asservir. Bref, je m arrete ici car je vais prendre la tangente. Encore merci pr ts ces écrits et ces vidéos, ces liens et ces interactions! Au plaisir de vous lire! :))

        J'aime

    • Bien sûr, mais malheureusement, les médias ne lui donnent pas, ainsi qu’à ceux qui partagent son opinion, assez de temps de parole pour exprimer haut et fort cette opinion. On dirait que des forces occultes sont entrées en action et qu’elles ne trouvent aucun obstacle devant elles pour les arrêter ou même les ralentir.
      P.S. : Un grand merci à Mr. Bertez pour des articles très précieux et très profonds.

      J'aime

      • Les forces occultes ? C’est ce que j’appelle les forces de suggestions. Ces forces ne sont absolument pas mystérieuses elles sont l’alpha et l’oméga de la thérapie médicale. Elles sont entre le placébo et la molécule adaptée. Ces forces inconscientes constituées d’autosuggestion ne sont pas un obstacle à l’esprit limpide. Mais elles sont un asservissement pour les esprits faibles, je dirais plutôt esprits fort squi n’ont pas conscience de leur force. A partir du moment ou un placebo fait le travail de la molécule, c’est que l’esprit prends le dessus sur la matière. A partir du moment où un être a la volonté de décider il peut entreprendre des changements radicaux sur lui et sur l’extérieur.

        La foi est une constante spirituelle qui réduit la matière à une entité temporelle. La foi déplace la matière et la transforme. C’est la foi dans le placebo qui vous guéri. Et le placébo, c’est votre intime conviction, c’est ce que vous impose la réflexion.

        Je veux ou je ne veux pas…..

        J'aime

  2. Le pouvoir est toujours celui de tracer des équivalences,… plus ou moins fausses Par Bruno Bertez
    Nous avons, il y a quelques mois, produit un texte qui traitait de façon plutôt économique et monétaire de la question des « équivalences ». Nous soutenions que c’est une caractéristique de la domination des pouvoirs que d’imposer comme équivalentes des choses qui ne le sont pas.
    En politique, l’équivalence reine, celle qui est organisatrice de nos sociétés, c’est l’égalité, un homme en vaut un autre. Une voix en vaut une autre, c’est en ce sens que les démocraties sont structurellement, par construction, égalitaristes. La dérive a consisté à faire glisser l’équivalence politique à tous les domaines. On a favorisé, par démagogie, l’envahissement de l’égalitarisme à toutes les sphères de la société.
    L’égalitarisme dont il est question en ce moment, celui qui nie les différences entre les êtres humains et veut les réduire à un être abstrait universel, sans détermination aucune, est un pur projet politique d’inspiration fasciste. Il s’agit de réduire l’être humain, l’individu, à une partie de lui-même, la partie citoyenne. On fait éclater l’individu et on n’en retient qu’une partie. Notez bien, dans « leurs » raisonnements, on aboutit toujours au citoyen, c’est leur opérateur, leur unité de raisonnement, leur molécule constitutive du système qu’ils veulent imposer.
    Pourquoi ne vouloir avoir en face de soi que des citoyens réduits à des abstractions? Citoyens pures pages vierges, programmes vides n’attendant que le chargement? Pour des raisons de transmission. Le problème majeur des Maîtres, c’est la transmission, ce concept est au centre de la crise, au centre des actions qu’ « ils » entendent mener. Ils décident et, pour que cela marche, ils ont besoin de courroie de transmission, ils ont besoin de transmettre leurs ordres, leurs impulsions et que « cela » réagisse comme « ils » le souhaitent, comme le modèle qu’ils utilisent le prévoit. Il faut dans ce contexte que vous abandonniez votre épaisseur, qui déforme leurs stimuli, qui les affaiblit, qui s’y oppose par le principe de l’action et de la réaction, il faut que le modèle gagne et que vous soyez vaincus, matés.
    La volonté d’extension est fasciste car elle s’exerce par le biais de l’esprit de sacrifice: vous devez abandonner vos déterminations au profit, au nom d’un objectif, d’un idéal, dont eux, je dis bien eux, sont détenteurs. Du temps de Hitler, c’était le réarmement pour conquérir l’espace de l’Est et parler d’égal à égal avec l’hégémon, les Etats-Unis, maintenant c’est le sacrifice pour construire l’espace vital des pays du Nord de l’Europe dissimulés derrière le faux nez de l’Union Européenne. Car il est maintenant évident que ce que l’on construit, c’est une Europe hiérarchisée, colonisée, domptée, vidée de ses déterminations historiques méditerranéennes entre autres.
    La réduction des individus à de purs esprits citoyens est un moyen, bien sûr, pas une fin pour aller dans cette direction. Ce n’est pas un choix, c’est le système aveugle, mais omniscient, de ce qui lui est bon, c’est le système qui y conduit inexorablement.
    Le fameux « plus jamais cela », qui est le principe de base de la propagande Hitlero-Pays du nord et des Collaborateurs locaux, a été mis en place pour cela. On a joué sur un ressort, la peur, l’horreur de la guerre, pour dire aux gens implicitement bien sûr: vous devez cesser d’être ce que vous croyez que vous êtes, vous devez abandonner tout désir de spécificité et d’identité, c’est le maintien des identités qui est à l’origine de la guerre. Ce qui est faux, archi-faux. Les guerres mondiales n’ont absolument pas été des chocs de nationalismes, mais des chocs de recherche d’hégémonies dans le cadre d’une globalisation économique et financière voulue par les Maîtres. En particulier la guerre de 1914 s’explique mieux par la rivalité entre l’Allemagne de l’imbécile Guillaume II et la Grande-Bretagne pour l’hégémonie maritime et le contrôle des mers. Les Anglais, acteurs clefs, ont été motivés par le refus de ce défi. Nous vous conseillons de lire de bons ouvrages d’histoire, pas ceux de la République Française, sur la période 1850-1914.
    Les Maîtres essaient de nous vendre une « ragougnasse » philosophique sur l’universel avec la complicité de grands théoriciens marxistes comme Alain Badiou. Selon ces gens, le Projet de l’Humain, ce serait l’Universel. Et cela explique, bien sûr, les fins de déterminations nationales, raciales, culturelles, individuelles, sexuelles, etc. Allez voir le débat organisé par les Nouvel Obs, si mes souvenirs sont bons, débat entre Finkielkraut et Badiou.
    Les marxistes en chambre comme Badiou ne se rendent pas compte qu’ils collaborent en fait au projet inverse, celui du maintien en place des Maîtres, kleptos et ploutos, mystifiés qu’ils sont par l’utilisation de l’abstrait et de l’universel comme bouclier, comme faux nez du maintien du désordre établi. Car l’égalité, l’universel, ce sont eux, les Maîtres, qui le gèrent, messieurs les soi-disant révolutionnaires. Ils le gèrent à leur profit et s’en servent pour faire suer le burnous, extraire la plus fameuse plus-value grâce à l’arbitrage entre le singulier et le mondial, le local et le global, le concret et l’universel.

    J'aime

  3. Je ne donne de leçon à personne
    L’inspiration me fait aligner des phrases
    je vous offre celles-ci
    en toute amitié
    Elles parlent du sujet traité ce matin dans Le Blog à Lupus

    Tuesday, 11 February 2014
    LA CONSCIENCE
    Au plus tu acquiers de connaissances
    au plus tu as conscience d’être détenteur d’un savoir de plus en plus insignifiant
    tant l’UNIVERS est une MERVEILLE
    Tu trouveras dans la connaissance ta véritable place d’HUMAIN
    celle d’accepter l’HUMILITE
    par le SAVOIR
    Le temps que tu passes sur TERRE-MERE est déjà bien amputé
    alors PROFITE
    de ton passage sur terre pour apprendre,
    enseigner et te laisser enseigner
    Ta VOIE ,tu la trouveras dans l’élévation de ton ESPRIT qui est un autre toi-même
    Il t’ouvre la porte des secrets de l’INFINI AMOUR
    N’aie pas peur d’ÊTRE BON
    ma soeur,mon frère.

    J'aime

    • Encore une fois, bravo pour une prise de position courageuse et très bien étayée. Elle tranche face à l’océan de conformisme actuel, y compris dans l’opposition, FN compris.

      J'aime

    • La passerelle qu’installe Charles Sannat:Le CONTRARIEN
      au nom de tous ,je la salue
      Nous avons grand besoin de ces connexions
      La qualité des deux journaux en font une sacrée épine dans le pied de ceux qui tiennent absolument à travestir la vérité et maintenir le lecteur,la lectrice dans l’ignorance voire l’erreur
      Deux Personnalités une Vision:Aider l’Homme à S’Elever
      Merci à Bruno et à Charles

      J'aime

  4. En fait en réfléchissant un peu à ce sujet, il est possible d’y voir autre chose que la recherche de l’humain universel indifférentiable. L’idée de cyrulnik est beaucoup plus porteuse. Puisque si l’on considère que cette nouvelle théorie humaine est faite par des pervers. Il est donc évident que le but est bien de pervertir l’humain et donc la société. Sachant que la perversion de l’argent a déjà détruit les bases de la société, faisant passer l’intérêt personnel avant l’intérêt commun. En y ajoutant de la perversion sexuelle on arrive à une société pervertie par l’argent et par le sexe. Ce qui devrait donner une société de prostitution, étant donné que la prostitution et l’association de la perversion sexuel et celle de l’argent. D’ailleurs le terme vulgaire de pute, et de plus en plus le terme qu’utilise beaucoup de personnes pour qualifier les politiques et les banquiers. Cette oligarchie semble bien décidée à faire en sorte que les peuples soient à leur image. La perversion considérée comme la normalité pourrait ensuite prendre beaucoup d’autres formes encore plus perverses. Puisque le perverse n’as pas de limite dans sa perversion, autre que celle de la loi et de la morale. Il suffit donc de détruire la morale et de falsifier les lois pour que le nouvel ordre mondial se transforme en bordel mondial.

    J'aime

  5. À la lecture de cette extraordinaire résumé de la situation, aussi terrible soit-elle, me vient en tête un phrase de ce grand philosophe et sociologue Français, Michel Colucci (dit Coluche) :

    "Les gardiens de la paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre".

    Amen!

    PS (si j’ose cet acronyme) : Grâce à Dieu (et à mon père), j’ai pu me sortir de ce fatras de malfaisances et migrer vers d’autres cieux. Et c’est tant mieux : être resté là-bas, mon niveau d’indignation face à ces nouveaux fascistes et leurs basses oeuvres aurait probablement été préjudiciable à ma très chère liberté.

    J'aime

  6. Un écrivain de science fiction Philip K. Dick à très bien décrit le monde dont nous nous dirigeons à grands pas comme Blade Runner, Total Recall, Minority Report, Planète hurlante, A Scanner Darkly et bien d’autres, à l’époque on lui reprochait son pessimisme chronique on peut dire de nos jours qu’il était plus tôt réaliste comme quoi on peut se tromper sur les époques et sur les hommes…..

    J'aime

    • A propos des sujets évoqués par Bruno Berthez, Les voix de l’asphalte et Dr Bloodmoney sont moins "science fiction" mais très en lien avec l’actualité

      J'aime

  7. Oui il y a bien un fascisme francais!

    Aie! Cela fait mal n’est ce pas?

    Les historiens et histrions ont rivalisé d’ardeur depuis la fin de la seconde guerre mondiale afin de trancher sur ce qu’ils considèrent être la question fondamentale: y a -t- il oui ou non un fascisme francais?

    La France a-t elle été fasciste avant et pendant la seconde guerre mondiale?

    Y a-t-il actuellement une possibilité de developpement d’une tendance fasciste en France?

    Tout de suite clarifions, le fascisme ne se confond pas avec le racisme et l’antisémitisme, cela, c’est de la ragougnasse de socialiste ignare ou malhonnête.

    Le fascisme c’est un certain type d’organisation politique et économique, complexe, avec des variantes, mais il ne se définit pas par le rejet raciste ou antisémite: il se définit par un certain Ordre dit Nouveau, qui vise à donner à un pays, une communauté les moyens de sortir d’une situation d’humiliation historique, le fascisme a à voir avec la revanche et le désir de regagner son rang. Car le fascisme a à voir avec le déclin, la perte du rang.

    L’une des caractéristiques du fascisme c’est le dépassement du clivage droite/gauche, l’appel au dépassement "en avant" , les divisions et la lutte des groupes sociaux étant considérées comme l’une des causes de la régression.

    Une école autour de René Rémond considère qu’il n’y a pas eu en France de fascisme avant ou pendant la guerre, sauf très marginalement.

    Une autre école (voir Zeev Sternhell) au contraire, on s’en serait douté, soutient qu’il y a bien un fascisme francais et que , même, ce fascisme francais a servi de modèle et de matrice aux autres fascismes européens.

    Nous sommes de l’avis de Sternhell, il y a bien une tentation fasciste francaise et elle tire ses origines du révisionnisme marxiste et de ses prétentions à l’universel. Le socialisme a pour fondement la négation de l’homme réel, la négation de la valeur irréductible de l’individu, la négation des identités, des différences, et la réduction de l’homme à sa citoyenneté, laquelle doit être au service du Groupe ou de la Nation. Le sacrifice, la détention de la Vérité par quelques uns, les chefs, le mythe du fer de lance qui conduit, qui éclaire, tout cela est du marxisme révisé.

    Cette tendance socialiste croit à l’homme nouveau, à l’homme universel, qui est le contraire du Surhomme Nietzschéen n’en déplaise aux commentateurs superficiels de Nietzsche. Pour le penseur Allemand , au contraire cet homme est un sous-homme et non pas un surhomme. Les erreurs et contresens ont la vie dure. Nietzsche n’est pas plus pour la soumission à la religion ou à la morale, qu’au chef qui brandit l’idéologie. L’idéologie est une religion!

    Le fascisme est certainement un avatar des thèses révolutionnaires francaises, des thèses révisionnistes marxistes. Il ne peut être imputé par exemple aux analyses et travaux de Marx dans la mesure ou le Projet de Marx est la fin de l’aliénation et la libération de l’individu. Ceci a été bien analysé par Raymond Aron. Le marxiste, lorsqu’il ne s’arrête pas en route, à l’étape du fascisme nomenklaturien, comme ce fut le cas lors de la Révolution manquée de l’URSS, est une philosophie de la liberté. Marx aurait pu reprendre à son compte, en l’appliquant à toutes les idéologies, et surtout y compris à la sienne , ce cri de Bakounine "et si vraiment dieu existait! Il faudrait s’en débarrasser!". Marx reconnait que le moteur du progrès , comme nous le soutenons, est l’affrontement , les luttes, il récuse l’idée d’un "ni droite ni gauche". Ce qui est le credo des fascistes.

    La tentation fasciste francaise , nous la rencontrons chaque jour, mais encore plus ce jour:

    Nous lisons que Montebourg vient de déclarer " la concurrence ce n’est pas une politique, c’est l’absence de politique".

    Montebourg rejoint X-Crise et les vrais fachos de la synarchie et de la Cagoule, les futurs collabos, qui voulaient que l’on sorte de la concurrence et que l’on organise des solidarités entre les firmes afin qu’elle puissent mieux affronter les marchés extérieurs".

    Montebourg, c’est O temps suspend ton vol du fascisme classique avec le ralentissement de "l’innovation pour préserver ceux qui sont en place".

    Montebourg, c’est le plaidoyer pour une entente- les corporations-entre les concurrents afin de faire face à la concurrence extérieure.

    En attendant l’union sacré du grand capital et du travail que le Medef /CGPF appelle certainement de tous ses voeux.

    J'aime

  8. Triste tableau , mais tellement réel. Il reste quand même une liberté , celle de la parole . Je constate que jamais les gens n’ont autant parlé de tous ces sujets ouvertement, spontanément entre inconnus. Mais pour combien de temps ?
    La chape va tomber sur nos enfants , lesquels seront contraints de faire des devoirs teintés de cette idéologie mortifère .
    Je vous rejoins quand vous dites qu’ils veulent programmer notre destruction : la mort d’une espece vient toujours du manque de diversité . Une espece trop spécialisée meurt ! Elle est incapable d’adaptation .
    Ne désespérons pas , ce genre d’aventure finit toujours par se casser la figure , le mal est bête.
    Mais je pleure les futures victimes , combien de déprimes ? combien de suicides ? ils vont casser des familles, des êtres , ceux qui seront les moins armés , ceux qui n’ont pas de "famille-bastion" selon l’expression de B Cyrulnik.

    J'aime

  9. Mercredi 12 février 2014 :

    France : encore un record battu !

    2006 : faillites d’entreprises françaises : 46 444.
    2007 : faillites d’entreprises françaises : 49 201.
    2008 : faillites d’entreprises françaises : 54 716.
    2009 : faillites d’entreprises françaises : 63 204.
    2010 : faillites d’entreprises françaises : 60 019.
    2011 : faillites d’entreprises françaises : 59 867.
    2012 : faillites d’entreprises françaises : 61 086.
    2013 : faillites d’entreprises françaises : 63 452.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203311317986-defaillances-d-entreprises-record-en-2013-649867.php

    J'aime

  10. […] Vous savez ce que nous affirmons : il y a une tentation fasciste forte en France, elle est héritée des dérives des réformismes socialistes et marxistes, comme l’ont montré les transfuges de gauche lors de Vichy. La massification est au cœur du processus fasciste comme au cœur du socialisme. L’homme abstrait, universel, est une pierre angulaire sur laquelle se construisent  le social…  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s