Behaviorisme et Finance Comportementale

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 15 Mars 2014 : Notre thèse boursière Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 15 Mars 2014 : Notre thèse boursière Par Bruno Bertez

La thèse que nous défendons dans l’article -la Fed recherche la normalisation-est originale, elle ne correspond pas aux opinions dominantes.

L’opinion dominante est fortement haussière et croit à une pause avant un nouveau départ!
Les contrarians, il en reste quelques-uns, croient à la chute.

La soi-disant science boursière se résume souvent à ceci :

-ou bien la météo reste demain comme celle d’aujourd’hui
-ou bien après la pluie, le beau temps et inversement.

Tout le reste n’est qu’habillage et baratin pour entretenir une classe de grands prêtres très couteux.

Partant de l’hypothèse fondamentale qu’il n’y a plus de marché libre, mais qu’il n’y a que des marchés dirigés, pilotés, notre analyse s’intéresse à ce que pensent et voudraient réussir les directeurs/dirigistes. L’examen de leurs propos- ils ne cessent de répéter qu’il n’y a pas de bulles- donnent à penser qu’ils ne veulent pas la baisse. Elle remettrait en question les acquis.

Peter Schiff  a constaté qu’au moment où plusieurs grandes marques américaines se plaignaient de la faiblesse de leurs ventes au cœur d’un hiver rigoureux, celles de BMW, Mercedes et Maserati atteignaient de nouveaux records sur la même période. D’aucuns affirment qu’au moment où les salaires stagnent aux Etats-Unis, les prix de l’alimentation, de l’énergie et des soins de santé (en raison de l’Obamacare) ont flambé ces derniers mois, étranglant ainsi le consommateur américain lambda. En parallèle, les ménages les plus aisés, galvanisés par leurs portefeuilles d’actions dont la valeur a été dopée par la Fed, ont décidé qu’ils avaient largement les moyens de changer de voiture au profit d’un modèle plus luxueux.

Comme au même moment ils ont peur des excès spéculatifs, en particulier dans les crédits redevenus subprimes et les » loans » de mauvaise qualité, nous en tirons la conclusion que la stratégie ne peut -être que celle de la stabilisation à un niveau élevé. Il faut modérer la hausse, tout en ne recréant pas d’incertitude sur la valeur des choses: il faut donner une impression de solidité. Telle est notre certitude.

« Les participants au marché jouent aux funambules à leurs risques et périls. Je me souviens d’une époque où de simples jets de pierres en Palestine pouvaient faire trembler les marchés. Mais à présent, nous semblons totalement incapables d’imaginer un scénario défavorable aux devises ou aux actifs risqués. La guerre? Ce n’est pas grave, la Réserve fédérale américaine (Fed) n’aura qu’à lancer un QE4 et la BCE se mettra elle aussi à l’assouplissement quantitatif. La reprise? Super! Les bénéfices vont augmenter mais pas dans des proportions qui justifieraient une hausse des taux d’intérêt. Le comportement des participants au marché me rappelle furieusement l’allégorie de la grenouille plongée dans une marmite d’eau froide: le chef a allumé le feu il y a un bon moment et il serait temps de réaliser que l’eau s’approche de son point d’ébullition. » John J. Hardy Analyste et stratège en devises auprès de Saxo Bank

Si on nous suit, alors la chute des cours ne peut se produire que sur un évènement exogène, non prévu qui ferait que les directeurs/dirigistes perdent le contrôle de leur bébé.
Les catalyseurs peuvent être multiples comme la géopolitique, le pion militaire mal joué, mais aussi et surtout, le dérapage incontrôlable de la situation des émergents et singulièrement de la Chine, l’Inde, la Turquie, Le Brésil ou autres. Ou le retour du Réel en Europe en liaison avec les prochaines élections.

La contagion négative se ferait par les secteurs bancaires, puis par les marchés. Elle serait d’autant plus grave que le monde est une pyramide qui repose sur la pointe, nous n’y reviendrons pas.

En Europe, 30% des actifs financiers viennent des banques «de l’ombre», 40% aux Etats-Unis.  

Transformés en usuriers, des hedge funds prêtent sur gage aux entreprises ou débarrassent les banques de leurs prêts difficilement recouvrables. Des sociétés de crédit avancent aussi bien pour un frigo que pour un appartement. Des structures cotées trouvent sur les marchés les fonds de grands projets immobiliers.

Chargé par les grandes puissances de surveiller le système au lendemain du séisme de 2008, le Conseil de stabilité financière – ou FSB – fait état d’une activité atteignant 71 000 milliards de dollars au niveau mondial.

Ces vrais-faux banquiers combleraient un vide – celui laissé par leurs homologues traditionnels qui se sont vus ordonner de bétonner leurs fondations financières après la crise: pour y parvenir, ceux-ci ont préféré s’engager sur moins de prêts – leur total a fondu de 10% en cinq ans, selon la Banque centrale européenne. «Il est peu probable que le «shadow banking» seul puisse compenser cette contraction de l’activité bancaire à moyen terme», ajoute Standard & Poor’s, qui rappelle le rôle de ces activités dans «le financement de l’économie réelle». Certains dénoncent pourtant les liens entre ces firmes et les établissements ayant pignon sur rue. «Coupez le cordon ombilical entre les banques et les hedge funds ou les [structures d’investissement] SIV et vous réglerez une grande partie du problème», lance Christophe Nijdam. Spécialiste du secteur au sein du bureau de recherche pan­européen AlphaValue, ce dernier parle d’un «appendice opaque» du système bancaire régulé.

Selon le FSB, la Suisse représente moins de 2% de cette activité parabancaire. Une importance similaire à celle de la Chine. C’est pourtant dans ce pays que les 1700 milliards de dollars prêtés par les «trusts» – des sociétés d’investissement promettant à leurs souscripteurs des rendements mirifiques – sont censés préparer la future crise.  Le Temps

Les indicateurs techniques ont donné des signaux de baisse aux Etats-Unis, en particulier en début de cette semaine: Certains opérateurs croyaient mercredi que nous y étions, la sauce baissière allait prendre; Ils se sont trompés car dès mercredi en séance, on s’est aperçu que les ventes étaient peu suivies et le S&P500 s’est remis à la hausse.

Sur les trois signaux techniques de vente fournis depuis le début de 2013, seul celui de la mi-septembre a donné des résultats jouables pour la spéculation, les autres ont été des pièges. La baisse de début 2014 n’avait pas été annoncée par des signaux fiables.

Notre idée est la suivante. Nous sommes en train de tenter un processus fabrication d’un top de long terme, nous disons bien un processus pour signifier que cela sera étalé, mais il est très imprudent de shorter le marché tant que la situation globale reste bien en mains, c’est à dire conforme aux intérêts des Etats-Unis.

Il faut être positionné car en bonne logique, la volatilité devrait revenir sur des niveaux plus élevés. En portefeuille, c’est le moment de revenir à la sélectivité, voire à la qualité.

BRUNO BERTEZ Le Samedi 15 Mars 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

With a little help of My FED
(Lennon, McCartney, Bernanke)

What would you think if I run out of money, 
Would you stand up and gimme a bailout ?
Lend me your cash so I keep my power,
But if you don’t, my Bernanke will do.

Oh I get by with a little help from my FED,
Mmm, I get high with a little help from my FED,
Mmm, I’m gonna try with a little help from my FED.

Do you need any money ?
I need more money to spend.
Could it save the economy ?
I’ll print and spend till the end.

What do I do when triple A is away ?
Does it worry you if I’m so broke ?
Don’t you believe T-bonds rates could go up
Are you afraid I couldn’t borrow ?

No, I get by with a little help from my FED,
Mmm, get high with a little help from my FED,
Mmm, gonna to try with a little help from my FED

Do you need any money ?
I need more money to spend.
Could it save the economy ?
I’ll print and spend till the end.

Would you believe me if I say « recovery » ?
Yes I’m certain it happens after some time.
What do you see when we close a factory ?
Never Mind, I’ll borrow your food stamps

Oh, I get by with a little help from my FED
Mmm I get high with a little help from my FED
Oh, I’m gonna try with a little help from my FED

Do you need any money ?
I need more money to spend.
Could it save the economy ?
I’ll print and spend till the end.

Oh, I get by with a little help from my FED
Mmm, gonna try with a little help from my FED
Ooh, I get high with a little help from my FED
Yes I get by with a little help from my FED
with a little help from my FEEEEED

http://www.objectifliberte.fr/2012/09/with-a-little-help-of-my-fed.html

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:

FRANCE:…Entre 260 000 et 600 000 foyers menacés de coupures d’électricité

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/260-000-foyers-vraiment-menaces-de-coupures-d-electricite-14-03-2014-3671341.php

http://www.franceinter.fr/depeche-coupures-de-gaz-et-delectricite-600-000-foyers-menaces

FRANCE:. Français lisent moins…géolocalisation des seniors…mise examen mur des

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0203371349834-faute-de-temps-les-francais-lisent-moins-656730.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/13/01016-20140313ARTFIG00348-geolocalisation-des-seniors-une-pratique-sous-surveillance.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/13/01016-20140313ARTFIG00416-mur-des-cons-la-presidente-du-syndicat-de-la-magistrature-mise-en-examen.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/02/04/affaire-des-fadettes-pas-de-sanction-contre-l-ex-procureur-courroye-confirme-taubira_4359598_3224.html

FRANCE:. Talons d’Achille des banques….Mayotte finance les caisses de retraite des Français

http://www.lenouveleconomiste.fr/le-talon-dachille-des-banques-francaises-21860/

http://www.challenges.fr/economie/20140313.CHA1548/incroyable-mayotte-renfloue-la-caisse-de-retraite-des-francais.html

Crédit Agricole : remboursement anticipé de certaines obligations / on rembourse les kleptos pour que cela coute plus cher en cas de bail in aux déposants!                        

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/credit-agricole-remboursement-anticipe-de-certaines-obligations-570485.html

EUROPE:…crise de la zone euro…Barclays supprimera encore des postes

http://www.express.be/business/fr/economy/la-crise-de-la-zone-euro-nest-pas-finie-et-la-bce-ny-peut-pas-grand-chose/203366.htm

http://www.challenges.fr/entreprise/20140314.CHA1575/barclays-restructuration-en-vue-avec-des-milliers-d-emplois-supprimes.html

UKRAINE:…ruée bancaire en Crimée….USA donne jusqu’à mardi à la Russie pour changer sa position..war rumor

http://www.express.be/business/fr/economy/une-ruee-bancaire-a-debut-en-crime/203411.htm

http://washingtonexaminer.com/john-kerry-russia-has-until-monday-to-reverse-course-in-ukraine/article/2545610

http://www.ibtimes.com/ukraine-crisis-could-spark-third-world-war-former-communist-party-leader-president-kravchuk-warns

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/13/bruits-de-bottes-a-la-frontiere-russo-ukrainienne_4382906_3214.html

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2579168/Ukraine-warns-scale-invasion-Russia-moves-artillery-close-borders-Kiev-security-chief-says-Putins-troops-run-three-hours.html

http://www.bloomberg.com/news/2014-03-14/russia-is-preparing-to-invade-east-ukraine-estonia-says.html

Wall Street finit à nouveau en baisse avec l’Ukraine bel exemple de fausse causalité car l’Ukraine n’a rien à voir dans la baisse qui s’est dessinée il y a quelques jours déjà

 http://www.boursier.com/actualites/reuters/wall-street-finit-a-nouveau-en-baisse-avec-l-ukraine-153069.html

Moscou demande à Kiev de déclarer les nationalistes hors-la-loi intéressant! 

http://www.romandie.com/news/n/Moscou_demande_a_Kiev_de_declarer_les_nationalistes_hors_la_loi63150320140956.asp

RUSSIE:…victime d’une cyber attaque…chute de la bourse…fuite des capitaux

http://rt.com/news/kremlin-site-attack-hackers-790/

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/03/14/97002-20140314FILWWW00057-la-bourse-de-moscou-chute-de-pres-de-5.php

http://www.agefi.fr/articles/goldman-sachs-anticipe-des-sorties-massives-de-capitaux-en-russie-1312039.html#xtor%3DEPR-137

GRECE:…toujours sous pression de la troïka

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/13/la-grece-maintenue-sous-pression-par-la-troika_4382490_3234.html

ESPAGNE:…dette record

http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-ratio-dette-pib-de-l-espagne-a-un-niveau-record-fin-2013-917746

USA:…fils d’un ex-patron de Goldman Sachs, retrouvé mort

http://www.examiner.com/article/son-of-former-head-of-goldman-sachs-and-mf-global-found-dead?cid=rss

CHINE:. Faillites inévitables

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/03/13/20002-20140313ARTFIG00257-en-chine-les-faillites-sont-inevitables-previent-le-gouvernement.php

http://www.theguardian.com/world/2014/mar/13/china-li-keqiang-wans-investors-bankruptcies

CHINE:.. A cloné le F35 us

http://freebeacon.com/stolen-f-35-secrets-now-showing-up-in-chinas-stealth-fighter/

4 replies »

  1. Décidément j’aime vous lire, toujours pertinent!

    Vous mentionnez qu’il faut revenir a un portefeuille sélectif voire a la qualité,(comme disait ma grand-mère la qualité a un prix mais tu en as pour ton argent!) je suis entièrement d’accord et j’espère que cela a été fait depuis un certain temps déjà.J’aime la bourse elle me le rend bien. Tout d’abord rien en Espagne (IBEX 30) malgré les « bonnes nouvelles….mensongères » .

    Il s’agit de faire du » sur mesure » selon ses possibilités et ses connaissances , il faut être un petit artisan aux mains d’or , et avoir « un je ne sais quoi  » que j’appellerais du flair. Bien entendu il faut avoir un bagage.

    Etant de nature que je définirait de « Miss Hyde and Miss Jekyll « en ce qui concerne mes achats boursiers, en effet la sécurité pour une grande partie du capital ( je dis grande…bofff) et une petite partie pour la spéculation. Ha j’aime ça , la spéculation, j’ai achetée Dang a 5’80 vendu a 16 et des poussières . Et votre Peugeot , elle m’a donné que des bonheurs. Pour ce qui est de la sécurité ..tout est relatif, c’est quatre portefeuilles de l’autre côté de l’océan, ma future pension en somme..car dans peux de temps il n’y aura plus de pensions ou bien un minima pour tous et basta! circulez y il n’y a rien a voir! (j’aime vos expressions françaises).

    Cordialement depuis Madrid,
    Marian

    J'aime

  2. Generalement pour juger des attendus des changements qu’opére la fed on se focalise sur les stats US comme antecedents et aux effets sur la bourse et les taux US comme conséquences . Ce qui se passe ensuite en Europe suit la tendance .
    Il me semble qu’on oublie un maillon de la chaine peut etre le plus important .
    Ainsi en 2005 quand la Fed a fait volte face en augmentant ses tx , il n’y avait pas de changements significatifs aux US , mais çà a provoqué la crise dite de 2008
    Pourquoi ce revirement dans un ciel bleu . La bulle immo sevissait depuis longtemps déjà et n’était pas évoquée .
    Ce qui a déterminer la Fed a ce moment est je pense l’inflation galopante qui se devellopait en Chine , notamment sur les produits de base , le prix des oeufs blé riz , etc se multipliaient par 2 , 3 , 4 …en quelques mois .
    Une premiére fiévre avait sévi quelques années auparavant mais endiguée par le débarquement des grandes chaines de supermarché Walmart etc …cette fois ils étaient débordés .
    Hors en ce moment la Chine connait suite au ralentissement certainement plus fort qu’annoncé un gros probléme financier interne , la solvabilité de ses banques et le controle du dark financement , et la vitesse comme la force , des retours de capitaux flottants a surement surpris la fed qui se montre plus prudente .
    Mais elle a montré sa vulnérabilité là . Je souhaite que votre pronostic soit juste .

    J'aime

  3. […] de relire nos derniers textes boursiers, ils sont un peu théoriques, ils sont un peu abstraits, mais c’est l’abstraction qui nous permet de mettre en ordre le réel et de l’antic…. Le fait que nous soyons incapables de fournir des indications de calendrier ne change rien aux […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s