Brèves de Trottoirs

Mister Market And Doctor Conjoncture du Mercredi 2 Avril 2014 : Une issue fatale, mais ….Par Bruno Bertez (Actualisé au 3/4/2014)

Mister Market And Doctor Conjoncture du Mercredi 2 Avril 2014 : Une issue fatale, mais ….Par Bruno Bertez (Actualisé au 3/4/2014)

La concurrence force à la baisse en chaîne des salaires pour maintenir la compétitivité. C’est mortifère. La compétitivité n’étant que relative et précaire, cela signifie qu’elle est un mouvement perpétuel. Voilà la caricature du Système global et singulièrement européen; on n’atteint jamais la terre promise, les côtes sont toujours, toujours plus loin, il faut ramer, ramer. C’est la vis, le vice sans fin.

Oui c’est une bonne caricature, mais je pense que l’ossature de la caricature est un peu plus complexe…. et plus fatale.

Il faut dans le schéma introduire les dettes, le stock de dettes.

Car plus les dettes s’accroissent, plus les ratios de dettes croissent, ce qui est le cas, malgré l’austérité ; et plus le poids du passif sur l’actif, le poids du mort sur le vif, est asphyxiant. Dans les schémas de marche vers le mur, le grand mur, il faut absolument intégrer le poids croissant des dettes et la tendance de plus en plus forte à la déflation. Plus le capital s’accumule et plus il faut extraire de cash-flow de l’activité vivante.

Ce que j’appelle faire suer le burnous.

Pourquoi? Parce que c’est là où la crise finit par s’imposer, comme seule solution/issue, d’elle-même, indépendamment de la volonté des hommes. La mécanique de la suraccumulation de capital non productif en regard de la production vivante, en regard des flux, c’est ce qui nous permet de dire avec certitude que l’issue sera fatale. Même, si bien sûr, nous sommes incapables de fixer un calendrier, notre thèse étant que le seul pouvoir des Pouvoirs est de retarder l’inéluctable. A la fin, nous serons tous morts, c’est notre certitude.

Regardez 6ans après la crise on en est encore à espérer un nouveau plan de soutien-appelé plan de lutte contre la déflation-en Europe. Les pays comme la France, l’Espagne ratent leurs objectifs de rééquilibrages, pourtant déjà très allégés. La France demande un nouvel étalement.

La pente fatale se dévale, sans interruption, juste une pause trompeuse de temps à autre.

-          On a passé le risque des banques vers les marchés….

-          Puis des marchés et du système financier sur les contribuables et leur Banque Centrale…

-          Des assets financiers et quasi financiers sur la monnaie…

Maintenant ce sont les monnaies qui sont en première ligne en cas de retour puissant des tendances déflationnistes; en effet il faudra TOUT inonder pour éviter le naufrage du grand bateau spéculatif, le grand, avec les dérivés.

And purely as a reference point, the chart below compares the total value of gold held in JPM’s vault (registered and eligible) as of Friday’s closing price with its reported gold derivative notional holdings.

Et ceci ne sera possible que si cette monnaie est acceptée. Or les Banques Centrales ne sont pas loin des limites de crédibilité et de confiance, donc il faudra engager une nouvelle institution et ce sera la Banque Centrale mondiale de dernier ressort. Elle devra inspirer confiance pour que sa monnaie soit acceptée, elle devra avoir monopole ou cours forcé et c’est alors qu’interviendra la solution -fausse solution bien sûr- de la transformation du FMI en Banque Centrale de dernier ressort. Les plans existent, tout est dans les cartons, cela pourra se faire dans le weekend…

Vous voyez il y encore beaucoup de chemin avant la fin.

Je donne ces précisions pour que les lecteurs comprennent pourquoi je ne suis pas un Cassandre millénariste. Je dis qu’il faut participer aux marchés , mais le faire en prédateur, sans y croire, donc en restant méfiant.On rejoint ici ma position originale, à savoir qu’il n’y a pas de bulle sur les assets tant que l’on poursuit la même politique monétaire, dans ma conception, c’est la monnaie qui fait bulle, pas les assets.

Une précision, les états-Unis nous ont vendu l’idée du ralentissement des achats de titres à long terme, l’idée du « taper » ; ils se moquent du monde, la stimulation n’a pas ralenti, elle a augmenté. Pourquoi ? Parce la Fed   à en réalité joué sur la courbe des taux, elle a concentré ses achats sur la partie longue, elle est en train de d »allonger la maturité de son portefeuille ; ce faisant, elle est beaucoup plus stimulante car elle réduit le risque de taux pour le système bancaire t la finance en général ! Ah les braves gens !

 BRUNO BERTEZ Le Mercredi 2 Avril 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON: 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:

FRANCE:…4,4 millions de m2 de bureaux vides en Ile de France…..hausse des charges/impôts = recul de l’emploi à domicile en 2013

http://www.challenges.fr/entreprise/20140401.CHA2241/4-4-millions-de-metres-carres-de-bureaux-vides-en-ile-de-france.html

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203414825775-le-recul-de-l-emploi-a-domicile-s-est-accelere-en-2013-661451.php

FRANCE:. Réforme de l’audit épargne les big four…marché auto de pays pauvre… Plainte contre BNP dans l’affaire du marché des changes

http://www.agefi.fr/articles/la-reforme-europeenne-de-l-audit-epargne-la-domination-des-big-four-1314670.html#xtor%3DEPR-133

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140401trib000823064/la-france-un-marche-automobile-de-pays-pauvre.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203414207425-marche-des-changes-bnp-paribas-visee-par-une-plainte-661470.php

FRANCE:…erreur de 756 millions

http://www.challenges.fr/emploi/20140401.CHA2248/plus-de-756-millions-d-euros-d-allocations-chomage-verses-a-tort-en-2013.html

EUROPE:..6 millions d’emplois détruits en Europe depuis la crise de 2008…tuer l’euro pour sauver l’Europe

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-crise-a-coute-six-millions-d-emplois-en-europe-depuis-2008-922101

http://www.lecontrarien.com/tuer-leuro-pour-sauver-leurope-02-04-2014-europe

ITALIE:…l’illusion Matteo Renzi

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-matteo-renzi-est-beaucoup-plus-fantasme-mal-adapte-nos-enjeux-nationaux-qu-vrai-modele-pour-france-christophe-bouillaud-1029700.html

http://www.lecontrarien.com/le-chomage-au-plus-haut-en-italie-un-defi-pour-renzi-02-04-2014-italie

RUSSIE:…JP MORGAN bloque le transfert d’argent d’une ambassade

http://www.reuters.com/article/2014/04/01/us-ukraine-crisis-russia-usa-idUSBREA301O820140401 

13 replies »

  1. Donc bulle de l’euro ? C’est bien ficelé tout çà .
    Gaz de schiste , contre gaz Russe . ( La Russie va t elle continuer à acheter Allemand , alors que l’indice des PME germanique s’essouffle ?) . La bundesbank embraye QE .
    Angela Merkel : bisou à Xi pour son soutient à l’euro .
    Accord bundesbank pour l’échange des yuans avec la Bpc .
    La suite : achats des bonds d’états , s’il le faut avec des yuans convertis en euros , baisse de l’euro , oui mais pas trop . pour la cac40 faut pas rever quand méme il est plus haut que du tant de Lehman Brothers .
    Est-ce que çà va nous éviter la déflation , tout çà , ou plutot nous permettre de contrer Soros et cie ? . Une baisse de l’euro , c’est du gaz plus cher quand méme ! Et si il n’ y avait que le gaz …
    Les Chinois iront-ils jusqu’à signer des gros contrats ? D’état les contrats , parce que le reste c’est pas terrible en ce moment .

    J'aime

  2. Comme vous dites, nous sommes encore loin de la fin, la preuve…

    http://www.leparisien.fr/reactions/economie/emploi/emploi-un-proche-de-hollande-prone-des-petits-boulots-payes-moins-que-le-smic-02-04-2014-3734841.php

    Il y a encore des solutions dans les cartons…

    Je connais vos positions, vous n’etes pas pour le SMIC et je suis d’accord avec vous mais vouloir supprimer le SMIC dans notre système Français actuel et sans aucune réforme structurelle nécessaire serait nous suicidaire…Nous sommes déjà sur l’autel du Kapitalisme Financier « Klepto » (comme vous dites…)

    Voltaire à dit : « Mon Dieu, gardez-moi de mon LAMY…Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »

    Bonne journée…

    J'aime

    • Je suis pour la suppression du SMIC qui met hors du marché du travail les moins formés, les moins éduqués , les plus jeunes; je ne suis pas pour la baisse ou la triche sur le SMIC.

      Je suis pour la suppression du SMIC, car cela favoriserait la déflation des prix, la hausse du pouvoir d’achat et le renchérissement des passifs, des dettes des kleptos.

      Relisez soigneusement afin qu’il n’ y ait pas de contresens; merci.

      J'aime

      • je suis assez d’accord… on peut bien gagner des millions, il y aura des loyer en millions, un plein de caddy en million… l’inverse c’est pareil…
        Mais le Français se sent rassuré si on lui met un « plancher »… il croit toujours que c’est plus facile pour atteindre le plafond…

        En 2011 le smic n’est déjà plus le même que celui de 2013… mais ça ne se voit pas sur la paie… ça se voit après impôt… :)

        J'aime

  3. Jeudi 3 avril 2014 :

    « SCOOP : faites comme le nouveau ministre des Finances, rien à la banque tout en actifs tangibles !… »

    Bref, Michel Sapin aurait donc trois comptes au Crédit patates avec les montants ci-dessous :
    – 768,36 euros
    – 4,67 euros
    – 3 456,76 euros

    À mon avis, les 3 456 euros c’est son compte courant, les 4,67 euros un vieux Livret A, et les 768,36 euros un CEL ou un PEL ouvert pour faire plaisir à son banquier il y a 6 ans lorsqu’il a utilisé des droits à prêt pour son crédit travaux… (enfin c’est ce que j’aurais fait à sa place).

    Bon, en clair, Michel Sapin n’a pas un kopeck traînant dans les banques. Tout est en actif tangible.

    http://www.lecontrarien.com/

    En tout, quand on additionne tous ses comptes bancaires, Michel Sapin a seulement 4226,79 euros à la banque !
    Normal : Michel Sapin connaît l’état réel des banques françaises.
    Michel Sapin sait que, depuis 2008, les banques françaises sont en faillite.

    Et Manuel Valls ?

    Mercredi 2 avril 2014, page 2, le Canard Enchaîné publie la déclaration officielle de Manuel Valls :
    Manuel Valls n’a presque rien à la banque !
    En tout, quand on additionne tous ses comptes bancaires, Manuel Valls a seulement 1481,17 euros à la banque !
    Normal : Manuel Valls connaît l’état réel des banques françaises.
    Manuel Valls sait que, depuis 2008, les banques françaises sont en faillite.

    J'aime

      • Avec Sapin à l’économie… pitain, faut vite fermer la BPI… j’ai bien peur qu’il nous la rejoue BPI version Crédit Lyonnais… il fut un de ceux qui a trempé jusqu’au coup dans cette gabegie…

        Sapin est celui qui a versé des « dividendes » aux actionnaires du Crédit Lyonnais… :) sans déc !!

        Il me semble qu’en 2014, le contribuable finit de rembourser (consortium) les pertes générés par la privatisation des gains des amis socialos… Va t-il en remettre une couche ?

        J'aime

  4. Toute honte bue.

    (Boursier.com) — « A ce niveau de chômage (en France), il faut aller vers davantage de flexibilité », a estimé mercredi soir sur LCP, l’ancien directeur de l’Organisation mondiale du Commerce, Pascal Lamy. « Je sais que je ne suis pas en harmonie avec une bonne partie de mes camarades socialistes » mais il faut « aller vers des boulots qui ne seront pas forcément payés au SMIC »…

    « Un petit boulot, mieux que rien ! »

    « Un petit boulot c’est mieux que pas de boulot », a ajouté Pascal Lamy, précisant que dans l’absolu ce n’est pas ce qu’il souhaite. « Vous m’auriez posé la question il y a 20, je vous aurais dit que c’était contraire à mes principes », a précisé l’ex-patron de l’OMC. Ce dernier appelle le gouvernement à franchir les barrières symboliques. Par le passé, certains gouvernements ont tenté de mettre en place un tel dispositif, avant de renoncer face à la protestation sociale.

    Des échecs passés

    En 2006, le gouvernement de Dominique De Villepin sous la présidence de Jacques Chirac avait ainsi fait machine arrière sur le Contrat première embauche (CPE) pour les moins de 26 ans. Il prévoyait de permettre une période d’essai de 2 ans durant laquelle il était possible pour l’employeur ou le salarié de le rompre sans expliciter le motif. Plus tôt, en 1994, même revers pour le gouvernement Balladur qui avait tenté d’introduire le Contrat d’insertion professionnelle (CIP). Destiné aux jeunes de moins de 26 ans, il s’agissait d’un CDD avec une rémunération représentant un pourcentage du SMIC selon l’âge. Mais pour Pascal Lamy, « ce n’est pas parce qu’une réforme n’a pas marché (…) que c’est une mauvaise idée »…

    J'aime

    • Réponse de BRUNO BERTEZ à Hélène la Charentaise

      Je vous remercie de passer cette nouvelle qui concerne Pascal Lamy. C’est extraordinaire car vous nous avez devancés.

      Pascal Lamy est le représentant, le symbole de tout ce qui a détruit la France. Passe encore qu’il ait un cursus mondialiste. Passe encore qu’il ait été le maître ou l’âme damné de Jacques Delors. Passe encore qu’il soit malthusien. Passe encore qu’il soit vendu aux Américains. Passe encore qu’il ait couvert tous les renoncements français aussi bien au niveau européen qu’au niveau mondial. Mais il y a une chose que nous ne lui pardonnons pas. C’est son passage en tant que secrétaire général du CIASI (Comité Interministériel d’Aménagement des Structures Industrielles).

      En effet, et là nous parlons de première main, car à cette époque, nous avons joué un rôle de triste intermédiaire en faveur du CIASI, de Lamy, et de beaucoup d’autres gens qui certes, y étaient mêlés, mais étaient néanmoins fort respectables.
      A cette époque, le journal Minute s’est procuré un dossier exceptionnel sur les pratiques de détournements et les irrégularités qui prévalaient au sein du CIASI. Le dossier était béton avec pièces comptables, paiements bancaires,… et beaucoup d’autres paiements.
      Connaissant mes relations amicales avec le rédacteur en chef de Minute, malheureusement disparu maintenant, les hiérarques socialistes nous ont demandé de bien vouloir intervenir, utiliser notre capital personnel, afin d’obtenir de Minute qu’il ne publie pas le dossier. Ce que nous avons fait, non pour le CIASI, non pour Pascal Lamy, mais pour beaucoup d’autres personnes qui, elles, étaient respectables. Il faut savoir en effet qu’à cette é poque –comme maintenant d’ailleurs- les financements politiques suivaient des chemins extrêmement détournés et que quelquefois des gens honnêtes se trouvaient placés dans des positions dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles étaient « à la marge ». Donc nous avons fait en sorte que le dossier, ce dossier CIASI/Lamy, soit étouffé et ne trouve pas parution. Ce dossier, c’était le dossier de l’affaire Loviconi.

      Cet homme qui se tient bien droit, cet homme qui donne des leçons, nous dirions presque des leçons d’acceptation de la misère à ceux qui n’ont pas de travail, devrait plutôt courber la tête et songer à cette époque. Il est vrai que plus l’on monte dans l’échelle sociale et dans l’échelle du pouvoir, moins l’on a besoin de commettre des vilenies. Mais les vilenies, au fur et à mesure que l’on grimpe l’échelle de l’ascension sociale, deviennent plus grosses, plus nuisibles.
      La ruine, dans laquelle les mondialistes, les partisans de l’OMC, les partisans de la Grande Négociation transatlantique, plongent la France, est sans excuse. Elle n’a pour origine que la volonté de puissance personnelle, la volonté de dominer en se servant du petit peuple comme d’un marchepied.

      Pascal favorable aux petits jobs en temps de crise. C’est ignoble.

      J'aime

  5. On en est rendu là parce que nous sommes devenus un système de vieux rentiers la plus part des pays occidentaux utilisent les fonds de pension en caricaturant je dirais « tout pour ma gueule et après moi le déluge » en opposition la France est un des seuls pays qui utilisent le système intergénérationnel la classe active paye pour la classe inactive ce qui nous rends collectivement responsable les uns des autres.

    A partir de ce postulat nous voyons bien que les politiciens qui nous gouvernent d’un côté acceptent et nous rendent dépendant des règles du jeu économique des anglo-saxons tout en venant nous faire croire pour des raisons électoralistes que nous pouvons conserver notre système de répartition intergénérationnel dont toute notre économie (monétaire compris) doit en découler c’est cette ambiguïté, se mensonge qui petit à petit nous empoisonnes.

    Car pour pouvoir continuer à organiser économiquement notre système de répartition actif/inactif alors nous devons tout faire pour réaliser le plein emploi nous savons comme Monsieur Allais l’a expliqué qu’il faut une tendance optimum inflation/chômage en parallèle une industrie puissante afin de produire pour vendre et qui dit vendre dit exportation donc une adaptabilité monétaire.

    Et que faisons nous ? tout le contraire pourquoi parce que les socialistes en 1983 ont menti et triché avec la complicité de la droite pour pouvoir pantoufler dans les dorures de la république à cela ils ressemblent bien à nos vieux rentiers occidentaux « tout pour ma gueule » .

    J'aime

  6. La problématique générale est assez claire , ce me semble .
    Le systéme mondial dit de libre échangisme . Je dit bien’dit’ , car par exemple les Chinois ne sont pas autorisés à venir travailler en Europe en tant que personnes , encore moins aux Etats-Unis , quand aux monnaies …ce systéme ne consiste qu’ à accroitre la concurrence entre les salariés et à favoriser le moins disant .
    Ce faisant il est source de formidables inégalités puisque ce sont les intermédiaires qui captent l’énorme plus value , et une énorme suraccumulation de capital qui dérive dans une spéculation d’autant plus frénetique que l’endettement des consommateurs dans les pays dévellopés ne peut plus suivre pour fournir un débouché .
    Tout ce qui va dans le sens du ‘libéralisme’ mondialisé est donc fallacieux comme Pascal Lamy .
    Pour autant le ‘communisme’ ou méme ‘socialisme’ n’est pas non plus une solution , puisqu’il consiste aussi à nourrir une autre noblesse , encore plus gaspilleuse et cumulatrice . ( méme si là l’acculation est collective ) .
    En outre à notre époque ,on ne peut simplement revenir au zéro d’aprés le crash pour repartir , puisque cela va se reconstituer trés vite , vu les nouveaux moyens , d’une part et que d’autre part cela s’accompagne d’un gaspillage des ressources jamais vu .
    Nous avons donc deux alternatives : retour au lopin de terre , comme les Mayas , ou
    un systéme neuf où l’accroissement du patrimoine personnel ou collectif est limité et les externalités sociales et écologiques n’existent plus .
    Bon courage car il reste peu de temps et que la question est complexe ..

    J'aime

  7. Moi, je propose la moitié du smic à tous ces politicards pétris d’humanisme et dévoués à la nation dans un désintéressement qui les honorera…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s