Behaviorisme et Finance Comportementale

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 5 avril 2014: Les Maux du Banquier Par Bruno Bertez (Actualisé au 7/4/2014)

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 5 avril 2014: Les Maux du Banquier Par Bruno Bertez (Actualisé au 7/4/2014)

Diverses fuites plus ou moins organisées par la BCE, font état de l’exploitation d’un modèle qui tenterait d’évaluer les effets d’un Quantitative Easing , achat de titres à long terme, sur l’activité et l’inflation en Europe.

Disons-le tout net c’est une manipulation. Il ressort en effet de nos discussions avec des spécialistes américains, que ces modèles n’existent pas. Personne n’est capable de comprendre comment jouent les QE et leur incidence. Tout au plus existe quelques corrélations fragiles et des indications bégayantes. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais aucune étude n’a vraiment donné satisfaction aux Etats-Unis.

Pour la bonne raison que :

-………………..D’abord on ne sait pas si les QE jouent vraiment.

-………………..Ensuite s’ils jouent, on n’a pas découvert quel était le mécanisme éventuel de transmission.

-………………..Enfin la situation de l’environnement global joue un rôle mal connu

Nous vous rappelons qu’au cours de la dernière phase, encore en cours aux Etats-Unis, les taux longs ont, non pas baissé, mais monté, et que la hausse des prix, au lieu d’accélérer comme espéré , a chuté ! C’est dire si les résultats des achats de titres à long terme sont imprévisibles sinon paradoxaux:

  • On espérait la baisse des taux longs, ils ont monté, malgré 1,7 trillions de QE
  • On espérait la réduction des pressions déflationnistes, elles se sont accrues.

L’idée que les achats de titres à long terme peuvent être modélisés efficacement et leurs conséquences prévues, fait sourire. En effet, il y a eu 3 QE aux Etats-Unis et ils ont eu, chacun à leur tour, trois effets très différents. Le premier QE a eu pour effet de permettre le transfert du risque de la communauté financière sur le bilan de la Fed ; le second QE a eu pour effet de diriger les liquidités vers les achats de titres de fond d’état occidentaux, puis  les marchés des émergents ; le troisième QE a fini par diriger la communauté spéculative vers les marchés d’actions et surtout les emprunts corporate. C’est la phase actuelle, celle qui provoque les froncements de sourcils de certains gouverneurs de la Fed.

L’idée ou l’espoir de Greenspan et Bernanke était que les QE allaient jouer par le biais du « wealth effect », l’effet de richesse.. Cet effet n’a pas été prouvé, au contraire, on a démontré (Modigliani) que les agents économiques ne dépensent que la part de leurs revenus qu’ils considèrent comme permanente.

Les achats de titres à long terme n’ont qu’un effet prouvable, ils font monter les cours des actifs risqués, d’abord les actions et ensuite les prêts douteux High Yield, à hauts rendements.  Ils aident le secteur financier, un point c’est tout, pour le reste c’est la bouteille à l’encre.

Le fait que les banques augmentent leurs réserves oisives ne prouve absolument pas que les liquidités qu’elles reçoivent ne vont pas gonfler les prix des assets. Avant d’aller rejoindre les réserves oisives, ces liquidités font un ou plusieurs tours sur les marchés, exercent leur effet multiplicateur et même, si elles rentrent au bercail, entre temps, elles ont fait leur travail d’inflation des cours. Cet aspect commence seulement à être compris et étudié. N’oubliez pas que dans le régime monétaire actuel, ce sont les marchés qui créent la liquidité, nous sommes loin du temps où les banques commerciales jouaient le rôle essentiel.

En revanche les QE sont dangereux: 

-Gonflement du prix des assets, il devient plus profitable de faire de la spéculation financière que de réaliser des investissements productifs, on rembourse le capital, distribue des gros dividendes. 

-Substitution du capital au travail car le coût du capital extérieur, surabondant, est très bas. 

-Besoin d’enfler les cash-flows et les marges  pour délivrer les résultats attendus par les marchés.

Voici quelques remarques récentes des gouverneurs de la Fed:

-Evans : "Lapolitique de QE a duré trop longtemps. Elle n’a pas donné les résultats espérés. Je suis très inquiet car le potentiel de conséquences inattendues et non voulues est considérable."

-Esther George: "Cette politique contient des dangers pour la stabilité financière à long terme."

-James Bullard: "La Fed a placé la barre très haute il sera difficile de sortir de cette politique."

De ces déclarations, voilà ce que l’on retire:

-La transition est bien engagée.

-Le doute s’installe sur l’efficacité de la politique des QE.

-Les dangers, les risques sont réels, mais on ne les connait pas.

Nous pensons que la démission récente de Jeremy Stein, seul gouverneur qui a étudié la question du lien entre la politique monétaire et l’instabilité financière, a à voir avec tous ces dangers. Stein préfère retourner enseigner à Harvard plutôt que de continuer à donner sa caution à ce qu’il désapprouve.

Nous pouvons ajouter, les QE sont scélérats car ils amplifient considérablement les inégalités au profit des 1% et surtout des 0,1%. Fisher l’a confirmé très explicitement il y a quelques semaines, « nous avons fait des cadeaux aux plus riches, les résultats n’ont pas été à la hauteur ».

En fait notre conviction est que Draghi cherche à manipuler le sentiment des marchés et à donner une impression de succès avant les élections européennes. Il a peur d’un scrutin qui favoriserait les eurosceptiques. C’est son « coûte que coûte » pour influencer les élections.

En fait, il cherche à faire baisser le cours de l’euro, trop élevé pour les pestiférés, et cela est moins coûteux de le faire par la parole que par des actions concrètes. Il a réussi en partie : depuis la multiplication des interventions verbales, l’euro est redescendu de près de 1,40 contre dollar à 1,37.

Il y a trois semaines, il a livré une longue analyse très technique, qui démontre que les craintes de déflation sont mal placées, que le ralentissement de la hausse des prix a des causes exogènes, en particulier le prix de l’énergie, donc on n’y peut rien et il ne faut rien faire. Draghi, le 25 Mars, a expliqué : « Il n’y a aucune évidence que les gens retardent leurs dépenses, ce qui est la définition de la déflation ».

Tout est possible avec ces gens, mais au dela de la manipulation des votes et du change, l’hypothèse d’un recours au QE n’est pas à ce jour, la plus probable.

Risque de bulle, instabilité financière, démission de Jeremy Stein

Jeremy Stein est, ou plutôt était, le seul gouverneur de la Fed qui avait une dimension intellectuelle. Il vient de donner sa démission, il retourne enseigner à Harvard. Yellen a dit une phrase sur les qualités intellectuelles de Stein. De fait c’est une sacré mécanique.

Stein a démissionné parce qu’il est en désaccord avec la Fed en général et Yellen en particulier. Ces dernières semaines, il a réaffirmé son opposition à la politique monétaire en cours. Bloomberg rapportait le 22 mars que Stein pensait que la politique monétaire devrait être moins accommodante "car les marchés obligataires sont en surchauffe". Il pensait qu’il fallait modérer l’accommodation, même "si le marché du travail risquait un chômage plus élevé". Pour lui, toujours selon Bloomberg, il fallait accorder plus d’importance à la stabilité financière : "Les primes de risque sur les obligations sont anormalement faibles" ajoute -t-il.

Stein est le seul gouverneur de la Fed a avoir travaillé sur les relations qui existent entre la politique monétaire et la stabilité financière, les autres récusent cette relation.
A noter que la présidente de la Fed de Kansas City Esther George a elle aussi la semaine dernière recommandé la prudence. Elle a déclaré : " Le risque que je vois c’est de garder les taux trop bas, trop longtemps"

La Fed de son côté se borne à mettre en garde aux intervenants .contre les prises de risque excessives.

BRUNO BERTEZ Le Samedi 5 Avril 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON: 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:

FRANCE:. Vider votre compte bancaire grâce au SEPA…solvabilité des banques en danger

http://www.challenges.fr/patrimoine/20140403.CHA2386/siphonner-votre-compte-rien-de-plus-simple-grace-au-sepa.html

http://www.agefi.fr/articles/la-meilleure-solvabilite-des-banques-francaises-est-sujette-a-caution-1314991.html#xtor%3DEPR-133

FRANCE:…espionnage pour tous…explosion des manifestations à prévoir….économiser 10 milliards dans la Santé

http://www.legrandsoir.info/la-france-est-elle-en-guerre-contre-les-francais.html

http://www.wikistrike.com/article-twitter-la-france-represente-87-de-toutes-les-demandes-mondiales-de-suppression-de-contenu-123210636.html

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/04/03/01016-20140403ARTFIG00310-le-pave-parisien-frise-la-surchauffe.php

http://www.mediapart.fr/journal/france/030414/sante-comment-economiser-10-milliards-deuros

Commerce Extérieur est l’autorité compétente pour les négociations du traité transaltantique….d’où son attribution à Fabius et non Montebourg

http://www.europe1.fr/Politique/Commerce-exterieur-Fabius-1-Montebourg-0-1933287/

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/04/03/20002-20140403ARTFIG00320-quand-le-quai-d-orsay-et-bercy-se-disputent-le-commerce-exterieur.php

http://argent.boursier.com/immobilier/actualites/apport-personnel-en-hausse-pour-les-candidats-a-lachat-immobilier-1425.html

FRANCE:…peuple accepte les économies mais pas à son dépent…mini-smic…supplier l’Europe…qui supprime la garantie illimitée de l’Etat à la SNCF/RATP mais "l’Europe va changer" dit Montebourg 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/biens-d-equipement-btp-immobilier/20140403trib000823465/a-quoi-ressemble-le-proprietaire-francais-de-demain-.html

http://www.europe1.fr/Economie/Bientot-des-petits-boulots-moins-payes-que-le-Smic-1934749/

http://www.atlantico.fr/decryptage/boulots-qui-ne-sont-pas-forcement-payes-au-smic-pour-reduire-chomage-situations-dans-lesquelles-salaire-minimum-se-retourne-cont-1031928.html

http://www.lecontrarien.com/la-supplique-de-la-france-a-leurope-04-04-2014-edito

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203420113022-deficit-la-bce-et-berlin-recadrent-paris-qui-reclame-de-la-souplesse-662152.php

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/03/le-statut-de-la-sncf-et-la-ratp-remis-en-cause-par-la-justice-europeenne_4395201_3234.html

http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/04/04/l-europe-va-changer-assure-montebourg_4395588_4350146.html

FRANCE:…gratuité à l’hôpital…acquéreur plus riche et plus âgé…économie de la débrouille…Bouygues reprend la cité judiciaire…on est au début de la crise…assureur des hôpitaux inquiet

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/04/03/20002-20140403ARTFIG00015-un-rapport-prone-la-gratuite-totale-a-l-hopital.php

http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/logement/20140403.OBS2556/plus-riches-et-plus-ages-le-portrait-robot-de-l-acquereur-immobilier-aujourd-hui.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/biens-d-equipement-btp-immobilier/20140403trib000823465/a-quoi-ressemble-le-proprietaire-francais-de-demain-.html

http://www.challenges.fr/economie/20140403.CHA2373/immobilier-qui-sont-les-francais-qui-peuvent-encore-acheter-un-appartement-ou-une-maison.html

http://www.challenges.fr/economie/20140403.CHA2378/tout-savoir-sur-l-economie-de-la-debrouille.html

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0CP08H20140403

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203421122301-cite-judiciaire-de-paris-le-chantier-va-reprendre-662127.php

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140403trib000823535/crise-on-n-en-est-qu-au-debut.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203419765361-l-assureur-des-hopitaux-sham-inquiet-par-un-contexte-inflationniste-662111.php 

GRECE:…l’offensive judiciaire contre l’Aube Dorée aurait été une manipulation du gouvernement à but électoral 

http://www.boursorama.com/actualites/grece-tolle-sur-de-supposes-liens-entre-aube-doree-et-le-pouvoir-1aeeed33b881c3d9619bdc7834417f43

GRECE:…avenir flou en Europe…vie de famille…un diplôme pour l’austérité

http://www.agefi.fr/fiche-actualite-eclairages/l-avenir-flou-de-la-grece-en-europe-125.html#xtor%3DEPR-137

http://www.challenges.fr/economie/20140403.CHA2394/en-grece-la-crise-a-des-effets-radicaux-sur-la-vie-de-famille.html

http://www.express.be/business/fr/economy/un-diplome-en-un-an-pour-les-etudiants-grecs-qui-acceptent-de-sengager-en-faveur-de-lausterit/204129.htm

ESPAGNE:…record du chômage

http://www.lecontrarien.com/lespagne-compte-48-millions-de-chomeurs-04-04-2014-espagne

RUSSIE:…lâche le dollar

http://www.mondialisation.ca/crise-ukrainienne-poutine-pret-a-lacher-le-dollar

SUISSE:…Crédit Suisse provisionne encore

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203420792471-credit-suisse-n-en-finit-plus-de-provisionner-662118.php

BELGIQUE:…hausse de 16,6% des faillites au 1eT

http://www.express.be/business/fr/economy/hausse-de-166-des-faillites-au-premier-trimestre/204114.htm 

USA:…hausse des prix alimentaires…recruter les grands parents gratuitement…disparition de la classe moyenne de Chicago en graphique

http://www.lecontrarien.com/les-prix-alimentaires-mondiaux-grimpent-en-mars-a-cause-des-mauvaises-conditions-climatiques-et-des-tensions-politiques-fao-04-04-2014-alimentation

http://www.lecontrarien.com/pourquoi-mcdonalds-a-deja-commence-a-recruter-les-grands-parents-de-ses-employes-pour-travailler-avec-eux-04-04-2014-usa

http://www.express.be/business/fr/economy/pourquoi-mcdonalds-a-deja-commence-recruter-les-grands-parents-de-ses-employs-pour-travailler-avec-eux/204062.htm

http://chicago.cbslocal.com/2014/04/03/amazing-graphic-shows-chicagos-middle-class-disappear-before-your-eyes/

6 replies »

  1. On se demande en fait si la relance , l’inflation , c’est vraiment leurs vrais soucis , qui justifie les qe . Je crains que non . Ltro comme qe l’argent n’a servi qu’à sauver les banques d’affaires . La titrisation pour les uns , la garantie d’état pour les autres ayant sautés , restait plus que la banque centrale et la monétisation .
    Maintenant d’un coté et de l’autre de l’Atlantique , il y a une petite différence le $ est une monnaie impériale l’euro non .
    Alors maintenant en europe on craint une récession , surtout depuis que les machines-outils s’exportent beaucoup moins bien dans les pays dits émergents , et lame de rasoir sur le gateau , la rupture Allemande avec les Russes .
    Impromptu providentiel la visite du Chinois qui apporte ses yuans à la Bundesbank .
    Volte face et là le roi est nu . Les yuans permettent de faire du QE , mais ce sera pas pour
    ‘lutter contre la dépression ‘ . Pourquoi alors ? Sinon comme provisions contre les manoeuvres d’un g Soros probablement à l’affut .
    C’est clair ils s’en foutent comme d’une guigne de la déflation , du chomage et tout çà , la seule chose qui leur importe c’est de maintenir les rentes des placements à l’étranger .
    La bundesbank revele son vrai pathos .

    J'aime

    • Pas sûr qu’ ils se fichent de la déflation ! Sinon, pourquoi la retardent-ils aussi longtemps ? Pas sûr non plus qu’ ils vivent de rentes. La rente, c’ est un truc d’ épargnant. Eux aiment la plus-value, donc l’ inflation, le cash gratuit et le crédit facile.
      Une idée assez souvent reprise sur Zero Hedge, c’ est qu’ ils ont tout essayé pour avoir une sortie de crise inflationniste voire hyperinflationniste, bref à la manière classique, sans y arriver.

      J'aime

  2. Par contre une chose bien réelle va être certainement les répercussions économiques et monétaires des conséquences sur le nouveau rapport de force entre l’US/UE et la Russie dont les forces centrifuges rapprocheront l’Iran,la Chine et certainement l’Inde dans cette nouvelle partie de bras de fer.

    Pour le reste ils sont dans un cul de sac, ils ne peuvent même plus faire une bonne guerre sanglante et envoyé des millions de jeunes hommes à la mort, l’arme atomique le cauchemar des kleptos/financiers !…

    J'aime

  3. […] Se trouve-t-il quelqu’un pour dire qu’après le QE 3 américain, le colossal QE3, les pr… Le bon sens, le fameux bon sens, en tire la conclusion que les QE ne sont pas la bonne solution. Et le bon sens aurait raison de se révolter face à ce crime contre l’intelligence et contre l’humanité. Cela fait 25 ans que les Japonais créent de la monnaie pour échapper à la soi-disant déflation, laquelle n’est que l’alibi agité pour sauver la mise des ultra-capitalistes imprudents sinon stupides; si cela marchait, cela se saurait!  […]

    J'aime

  4. […] Le marché des bonds est colossal, rien que sur le Corporate, on dépasse la dizaine de trillions. Nous vous remettons en mémoire les propos de Jeremy Stein, ancien de la Fed qui a démissionné, c’est le seul à bien comprendre le risque systémique: […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s