Art de la guerre monétaire et économique

A quand le grand basculement déflationniste de la part des investisseurs hors des actions dans les obligations ? Par Pierre Leconte

A quand le grand basculement déflationniste de la part des investisseurs hors des actions dans les obligations ? Par Pierre Leconte

Permalien de l'image intégrée

La politique keynésienne des banques centrales occidentales (la Federal Reserve surtout) a consisté depuis plusieurs années à faire baisser au maximum le taux d’intérêt à court terme qu’elles déterminent, comme à créer le plus possible de liquidités artificielles, pour éviter que les cours des actions et les prix de  l’immobilier chutent dans leurs pays et, si possible, les faire monter dans la mesure où leur hausse est supposée entretenir un “effet richesse” qui serait bénéfique pour la croissance. Alors qu’elle crée surtout des inégalités de richesse de plus en plus improductives, tant au plan des nations qu’entre elles.

Cette politique leur a permis d’entretenir la sur-évaluation des deux actifs précités, mais pas d’assurer la croissance durable réelle des économies ni de réduire le chômage de masse parce que plusieurs dérives comme la déflation (double chute de la vitesse de circulation de la monnaie et du multiplicateur de crédit), la mondialisation (libre-échange globalisé sans limite cassant les salaires et les prestations sociales), le vieillissement des populations et la précarité du système bancaire (temporairement sauvé par les banques centrales mais toujours impuissant à prêter en faveur de l’économie réelle) exercent des pressions en sens contraire.

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-25/goldmans-q1-gdp-forecast-30-10-under-three-months

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-25/markit-us-services-pmi-drops-job-creation-near-2-year-lows

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Ryding-Fed-easing-unemployed/2014/04/17/id/566222/

http://www.moneynews.com/Economy/shipping-recession-index-economic/2014/04/23/id/567230/

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Secular-stagnation-strangle-economy/2014/04/18/id/566337/

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Mohamed-El-Erian-Economic-Slump-Economy/2014/04/21/id/566696/

http://www.zerohedge.com/node/487548

http://www.bloomberg.com/video/china-will-go-through-a-recession-walker-p4BMa33ZQk~4QC2pwM0v6Q.html

http://www.moneynews.com/Economy/shipping-recession-index-economic/2014/04/23/id/567230/

http://www.atlantico.fr/decryptage/panne-mondialisation-1milliard-personnes-qui-pourraient-retomber-dans-pauvrete-avec-ralentissement-croissance-globale-nicolas-go-1048343.html

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-24/bank-england-chief-economist-be-warns-its-time-rethink-everything

De telle sorte que s’est créé une économie artificielle de spéculation, dont on peut se demander combien de temps elle pourra durer sans accident majeur. Étant donné que les dérives précitées seront à un certain point dominantes, dans un contexte dans lequel la politique monétaire des banques centrales, souffrant d’une panne de transmission en direction de l’économie réelle, ne sert finalement à rien d’autre que d’entretenir les bulles d’actifs qui ne peuvent pas gonfler toujours.

Accident qui provoquerait, d’abord, le grand basculement des investisseurs hors des marchés d’actions en direction des marchés d’obligations. Et, ensuite ou en même temps, la grande guerre des monnaies, étant donné que le dernier levier que les banques centrales peuvent activer c’est la dévaluation compétitive de la monnaie qu’elles émettent.

Certains analystes pensent que ledit grand basculement a déjà commencé depuis la fin 2013-début 2014 puisque les obligations US sont en progression régulière, bien au-dessus de leurs plus hauts de fin 2013-début 2014, et que les indices boursiers n’ont pas été en mesure de casser à la hausse leurs propres plus hauts niveaux de fin 2013-début 2014.  Ce sont les grandes banques US qui freinent la hausse des obligations US (sur lesquelles elles sont shorts) et qui soutiennent la hausse des actions US (sur lesquelles elles sont longues). A un certain niveau de pression de la part des investisseurs, elles devront prendre leurs pertes sur leurs positions shorts en obligations et passer longues, c’est alors que tous les effets du grand basculement se feront alors sentir.

IMPORTANT:

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Wall-Street-Bond-Dealers-Bearish-Treasurys-Bet/2014/04/21/id/566659/

-

http://www.bloomberg.com/news/2014-02-07/investors-shift-record-amounts-from-stocks-to-bonds-citi-says.html

http://www.businessweek.com/articles/2014-01-24/pensions-sell-stocks-to-buy-bonds

http://www.bloomberg.com/news/2014-04-21/treasuries-rise-as-ukraine-shooting-spurs-demand-for-safety.html

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-22/here-comes-next-great-rotation-out-stocks-and-bonds

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Market-Winners-Investments-Stocks-Gold/2014/04/24/id/567424/

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2014/04/joe-friday-this-only-took-place-in-1987-2000-and-now/

http://www.businessinsider.com/stock-market-and-investing-outlook-2014-4

http://www.moneynews.com/Markets/Dark-Pools-CME-Chairman-Stock-Market/2014/04/23/id/567173/

http://www.bloomberg.com/news/2014-04-18/bofa-nyse-brokerages-sued-in-high-frequency-trading-case.html

http://www.moneynews.com/Markets/Dividend-emerging-market-stocks/2014/04/18/id/566519/

http://www.moneynews.com/MKTNews/Market-Collapse-Finance-Stocks/2013/03/01/id/492699/

http://goldsilverworlds.com/price/has-the-sp-500-topped-at-exactly-the-same-price-as-gold/

-

Lire le livre intitulé “Après la récession… Inflation ou déflation”, éditions Eyrolles, dont il est rendu compte dans le lien ci-dessous.

http://www.contrepoints.org/2014/02/07/155911-apres-la-recession-inflation-ou-deflation

-
Les USA, de leur côté, continuent leur déstabilisation des BRICS ( la Russie et la Chine en particulier) qu’ils ont identifiés comme leurs adversaires pour la domination du monde qui vient (aux plans monétaire et économique surtout mais tout cela peut basculer dans des affrontements armés). Ce faisant, les USA mettent en danger l’Europe et le Japon, dont ils se servent dans leurs entreprises agressives contre la Russie et la Chine et qui ont la naïveté de croire que les USA les protègent alors qu’ils les manipulent…

http://www.zerohedge.com/contributed/2014-04-17/world-war-o

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-25/rip-diplomacy-merkel-says-geneva-accord-has-failed-g-7-preparing-action-against-russ

http://rt.com/news/154112-churkin-ukraine-eu-us/

http://blogs.mediapart.fr/blog/pizzicalaluna/180414/le-plan-d-action-de-l-otan-en-ukraine-est-tire-tout-droit-de-dr-folamour-guardian

http://www.businessweek.com/articles/2014-04-24/in-japan-obama-has-a-message-for-china-back-off#r=hp-ls

http://www.bloomberg.com/news/2014-04-24/obama-says-u-s-will-defend-japan-administered-islands.html

http://www.businessinsider.com/r-japan-to-arm-remote-western-island-risking-more-china-tension-2014-18

http://www.businessinsider.com/r-japan-expands-army-footprint-for-first-time-in-40-years-risks-angering-china-2014-19

http://www.businessinsider.com/syria-missile-arms-2014-4

-

Lire le livre intitulé “Le choc des empires” de Jean-Michel Quatrepoint, Éditions Le débat-Gallimard.

SOURCE ET REMERCIEMENTS FORUM MONETAIRE DE GENEVE

 http://www.forum-monetaire.com/?p=11826

1 reply »

  1. Mr Lecomte,

    je voudrais bien savoir pourquoi on devrait basculer sur des oblig d’états. Qu’est-ce qu’elle valent par rapport à des Nestlé, Unilever, ou Pepsi_Cola, j’en oublie,,, d’autant qu’ avec des taux qui ne peuvent que monter , de là où ils sont au plus bas, et la fin des créations de monnaie, la valeur des oblig baissent avec ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s