Analyse d'un secteur économique particulier

Politique friction du Vendredi 2 Mai 2014: Un autre aspect de l’affaire Alstom : la connivence du cauchemar Par Bruno Bertez

Politique friction du Vendredi 2 Mai 2014: Un autre aspect de l’affaire Alstom : la connivence du cauchemar Par Bruno Bertez

EN LIENS: Les Clefs pour Comprendre du Jeudi 1er Mai 2014: Alstom, de la dictature du CAC 40 à celle du Dow Jones Par Bruno Bertez

Politique Friction du Lundi 28 Avril 2014: « L’affaire Alstom » Par Bruno Bertez

6706887101_6b107c7179_b.jpg (1024×746)Permalien de l'image intégrée La collusion entre les socio-demo kleptos et alliés des kleptos se manifeste rien que dans les justifications avancées pour l’opération de dépeçage d’Alstom. Ainsi l’une des justifications est la taille! Mais il est évident que si on est toujours la proie des prédateurs il y a peu de chances pour que l’on atteigne les tailles dites critiques! Plus on maigrit et plus on est petit; plus on perd d’argent et plus on est faible. Plus on dégraisse, plus on dépèce et plus on perd de la taille! Les coucheries incestueuses entre le privé et le public ont provoqué les drames de la sidérurgie, de l’aluminium, des plastiques, puis pour couronner le tout ceux du ciment et du téléphone, tout cela parti à l’étranger; et maintenant, celui de la production d’énergie. Au lieu de bricoler des lignes Maginot du redressement productif avec des Montebourg, des Ségolène Royal (à la BPI) et autres billevesées, le pouvoir ferait mieux de s’interroger sur ses responsabilités et celle de ses copains/coquins dans les affaires. Ce n’est pas la taille qui est en cause, ce qui est en cause c’est le système français, son système de copinage, de pantouflage, du  » je te tiens tu me tiens par la barbichette », du « passe moi le sel et je te passe le poivre ».

Image preview Permalien de l'image intégrée Permalien de l'image intégrée

Ambroise Roux, le parrain du Capitalisme Monopoliste d’Etat doit se retourner dans sa tombe. De son temps, la CGE était un vrai géant! Le problème n’est pas que les firmes sont trop petites, ou la France trop étriquée, il est que les dirigeants ne sont pas à la hauteur. Leur complicité avec l’appareil étatique dans le cadre incestueux des marchés publics n’arrange rien. Autant que de faible rentabilité, les industries françaises soufrent de ces proximités coupables avec l’Etat. On se préoccupe plus de plaire que d’innover, que de conquérir des marchés ou de gagner. On vit à l’abri. Qui n’est scandalisé par les cocoricos des Présidents commis voyageurs qui soi-disant décrochent des contrats?

Personne n’a obligé Alstom à accumuler idioties sur idioties et en particulier à racheter les turbines à gaz suisses qui l’ont plombée. Nous n’avons pas vu passer de sanctions pour la bureaucratie d’entreprise, pour l’élite cooptative qui a failli mettre Alstom à terre, en 2003 ou 2004 si nous souvenirs sont bons, et qui maintenant risque de la faire passer sous contrôle étranger.

La connivence des élites cooptatives se donne encore à voir si on regarde du côté du discret Bouygues. Il n’est pas douteux que Bouygues se fiche de l’aspect industriel et que son problème est financier: Martin a fait une bévue colossale en rachetant 30% du capital d’Alstom. Quand on ne sait pas jouer au mécano, on ne joue pas. La dépréciation de la participation acquise par Bouygues est de près de 1,5 milliard et on peut être sûr que si Bouygues, par tous les moyens cherche à imposer la solution GE, c’est parce que le retour de cash est garanti. L’opération montée sur le dos de la France lui garantit qu’il va retrouver ses billes. Ce qui est loin d’être le cas avec une solution Siemens. Dans la solution GE, Bouygues touchera indirectement beaucoup plus de cash et ce cash il est évident qu’il le fera remonter jusqu’à lui. Les moyens ne manquent pas pour le faire.

Nous ne serions pas étonné que lors de ses entretiens avec Hollande, qui lui aussi veut jouer au mécano, les Bouygues aient mis en avant leur piteux état. Car rien ne va plus chez eux, tout est en difficulté. La branche Télécom est en difficulté du fait du dumping d’Iliad et l’échec de la reprise de SFR est un camouflet stratégique qui les met dans une impasse.

Connivence, connivence tu vas sortir bien renforcée de cet épisode peu glorieux pour la France.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Vendredi 2 Mai 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:  

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:

FRANCE:

2,9 millions de chômeurs indemnisés (alors qu’il existe 5 millions de chômeurs officiels et 5 millions invisibles)

http://www.leparisien.fr/economie/le-nombre-de-demandeurs-d-emplois-indemnises-en-hausse-de-1-4-en-mars-30-04-2014-3807089.php

http://news360x.fr/vrais-chiffres-chomage-mars-2014-10000-chomeurs-malgre-324000-radies/

http://videos.arte.tv/fr/videos/france-les-chomeurs-invisibles–7248526.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/salaries-patrons-actionnaires-politiques-qui-est-plus-fort-aujourd-hui-en-france-1er-mai-jean-charles-simon-augustin-landier-1059167.html 

record des embauches en CDD au dernier trimestre 2013 (83,7%)

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140430trib000827781/en-2013-la-part-des-embauches-en-cdd-a-atteint-un-niveau-record.html

 FRANCE:…victoire de la finance…paiement de la taxe à 75% repoussée…41% des TPE en difficultés en Rhône-Alpes

http://www.latribune.fr/opinions/20140429trib000827475/regulation-financiere-l-inquietante-impuissance-des-pouvoirs-publics.html

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140430trib000827705/taxe-tobin-londres-perd-une-bataille-les-europeens-pietinent.html

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140430trib000827723/taxe-a-75-le-paiement-repousse-a-une-date-inconnue.html

http://www.leprogres.fr/economie/2014/04/29/debut-d-annee-economiquement-morose

ROYAUME-UNI:…Barclays va créer sa bad bank

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203472047059-barclays-va-creer-une-bad-bank-667982.php

USA:…dans 20% des familles, plus personne ne travaille….faillite à 41 milliards d’un producteur d’électricité…croissance de +0,1% au 1eT (= pas de reprise)…FED réduit ses liquidités

http://news360x.fr/20-familles-americaines-personne-travaille/

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/30/faillite-a-41-milliards-de-dollars-d-un-grand-producteur-d-electricite-americain_4409537_3234.html

http://www.boursorama.com/actualites/coup-de-froid-sur-la-croissance-americaine-au-premier-trimestre-75666f8a88d12eb667d0c701dcaeddf1

http://www.boursorama.com/actualites/la-fed-a-mi-chemin-de-la-fin-de-son-soutien-monetaire-exceptionnel-1f685afc7b0ac00e62006eb69f1f48cf

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140501trib000827853/la-fed-reduit-sans-surprise-ses-injections-de-liquidites-dans-l-economie.html

USA:…le taux d’accession  à la propriété revient à son niveau de 1995….bug informatique dans le contrôle aérien

http://www.bloomberg.com/news/2014-04-29/u-s-homeownership-rate-falls-to-the-lowest-since-1995.html

http://www.leparisien.fr/societe/etats-unis-un-bug-informatique-du-controle-aerien-perturbe-le-trafic-01-05-2014-3807801.php

 JAPON:…croissance en baisse

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140430trib000827758/japon-la-croissance-revue-a-la-baisse-mais-l-objectif-d-inflation-pourrait-etre-depasse.html

BIG BROTHER:…Russie veut enregistrer les blogueurs….USA veulent un système d’identification à la chinoise pour l’internet 

http://www.techdirt.com/articles/20140423/09130227004/russian-net-clampdown-continues-now-its-turn-blogs-vkontakte.shtml

http://www.infowars.com/white-house-wants-chinese-style-id-system-for-internet-users/

22 replies »

  1. Bonsoir,

    « Cette intervention du premier industriel mondial dans le pré carré gaulois dépasse de loin la simple prise de contrôle d’une entreprise par une autre. J’ai bien peur avant tout qu’elle signifie le passage pour notre pays de la pente glissante à la chute, la vraie. Juin 40 va bientôt passer pour un simple épiphénomène désagréable en comparaison de ce qui nous attend… » Je ne change pas une ligne à ce que j’ai écrit précédemment. Cette affaire est grave et il est étonnant qu’elle ne soit pas plus exploitée au plan politique. La raison en est simple. Tous, gauche et droite confondues, ont contribué à cette catastrophe. La porosité entre la haute administration, les dirigeants politiques et ces ex-grands fleurons nationaux est telle que si responsabilité il y a, elle ne peut être que collective. Au final, qui trinque, avant tout et prioritairement ceux qui passent leur temps à payer la gabegie institutionnalisée qui règne dans ce pays.
    Comme en juin 40, tous vont se retrouver à Bordeaux (hasard de l’Histoire, qui en est le maire?) et, comme il y a plus de 70 ans, ils vont tous donner leur accord pour vendre le pays. A la différence de ce funeste mois de juin, il n’y a actuellement strictement rien pour soulever l’espoir à l’horizon.

    Bonne soirée

    J'aime

    • Je partage votre alarme, l’affaire est grave. Elle succède à de nombreux reculs dans des secteurs stratégiques et elle sera suivie de nombreux autres abandons. L’indépendance de la filière électronucléaire française disparaîtrait, ainsi que l’excellence dans de nombreux autres domaines.

      Alstom n’est pas une petite entreprise marginale, c’est un leader mondial. Le ralentissement conjoncturel est l’une des conséquences des politiques d’austérité, il ne s’agit pas d’un déclin structurel.

      L’attention du gouvernement à la question de l’emploi est dérisoire. La problématique n’est pas là, elle est dans la désindustrialisation, dans la perte d’un fleuron dans une filière ou nous étions encore bien placés. La vente d’Alstom à qui que ce soit serait un abandon, un de plus. Comment reconquérir, comment remonter la pente s’il n’y a plus de base?
      Une alternative Siemens n’a aucun sens industriel, les activités ferroviaires de Siemens sont sans intérêt pour Alstom.

      Les priorités sont :
      -virer Kron, le sanctionner pour ses erreurs, le crime ne doit pas payer!
      -punir Bouygues le forcer à garder sa participation, l’imbécillité et le mécano politico- mondain ne doivent pas payer !
      -mobiliser des capitaux français afin d’assurer la stabilité financière d’Alstom et sa capacité d’investissement et en même temps le mettre à l’abri de prédateurs. Au besoin mettre une golden share ou une pilule empoisonnée. Nous sommes dans un domaine où la collectivité a son mot à dire.
      -un rapprochement avec GE n’est pas inimaginable à condition que ce soit un partenariat et non une prise de contrôle.
      – ajuster les capacités de production au carnet de commandes, ne pas refaire un dogme du maintien de l’emploi comme on l’a fait chez PSA, le maintien de l’outil est prioritaire. L’existence de l’outil est la condition de l’emploi futur.
      – redéfinir les relations avec les sociétés connexes comme Safran par exemple.

      Dans la sinistre affaire de la ventes de SFR , dont le seul but était d’enrichir un klepto comme Bolloré, qui va s’en servir pour se décoller de ses investissements malheureux , des capitaux énormes étaient mis sur la table; pourquoi ne seraient-ils pas disponibles pour stabiliser puis relancer Alstom? Le taux de profit dans une industrie lourde ne sera jamais équivalent à celui des activités frivoles, parfums, communication etc , est-ce une raison pour ne plus avoir ce type d’industrie?

      J'aime

      • bouygues est un looser (peut etre un pb d’avec son frere?):
        la telephonie est terminée (de même les cie ferrovieres ont tous +-deposé aprés la phase de spéculation et de concentration, c’est la raison pour laquelle dreyfus, bien conseillé, est sorti de neuf et aussi que vivendi sort!
        En outre , les sms et la 4g ne sont vraiment pas payés par les consommateurs mais par de l’emprunt étatique car le consommateur est ruiné.
        les sms et la 4g c’est de l’economie « casino goulag » (max keiser): aucun interet

        En revanche als c’est de l’or pour des actionnaires LT mais aussi le pays
        pensez-vous que ces même tocards étaient prêt à mettre 12bn pour sfr (de même pour whats apps! c’est vous dire qu’als c’est gratuit sur le long terme)

        ils n’essayent pas de trouver 3bn pour racheter la part bouygues + 3bn pour une recap!

        mais il y a peut etre des accords secrets, ayant dejà perdu la guerre nous devons baisser nos prétentions sur ce qui a de la valeur réelle
        (voir les montées descentes au K avant et pendant les guerres entre financiers des différents blocs bien expliquées par lacroix riz, ainsi schneider vend skoda en 38 à siemens de manière concomittante à l’annexion de la tchéquoslovaquie, schneider rentré dans skoda apres 18)

        ces f%d%p vont devoir payer:
        pechiney (aubry), vente de LOR à GS (creancier de mittal), gm dans psa avec l’iran…

        votre ami -je crois me souvenir- Chevenement a parfaitement raison sur juin 40, (on retrouve lacroix riz…)
        … car ce sont des collabos qui se sont trompés historiquement de direction
        notre avenir est vers moscou & chine

        J'aime

        • Mise au point politique

          JP Chevènement est industrialiste et productiviste comme je le suis
          JP Chevènement est souverainiste et identitaire comme je le suis
          JP Chevènement est pour une société hiérarchisée mais juste comme je le suis
          JP Chevènement croit aux déterminations historiques comme je le fais

          JP Chevènement est pour une monnaie serve, fondante au service de la Nation et de la République, je ne le suis pas, je suis pour une monnaie au service des hommes donc une monnaie de confiance.

          JP Chevènement a un tropisme Allemand, et souhaite qu’on les respecte et négocie avec eux pour changer les règles du jeu européen, je dis qu’il se fait des illusions, car les Allemands sont déterminés par leur culture et leur histoire et leur rapports de productions économiques. Ils ont vocation hégémonique…

          JP Chevènement est dirigiste, constructiviste, il croit que l’élite républicaine de l’intelligence détient la vérité et sait mieux que la société et le marché; je pense absolument le contraire. L’Etat, dès qu’il sort de ses fonctions régaliennes restreintes, voilà l’ennemi.

          Le travail, l’économie, la citoyenneté, les abstractions Hégéliennes ou Léninistes ne sont pas tout, loin s’en faut, elles sont réductrices. Ce qui est premier, c’est la vie, la vie concrète: Le « moi », le sujet, ne se définissent pas par des abstractions fussent-elles universelles, non ils se définissent par la vie, les sensations, l’action. En un mot par la
          « Praxis » que je définis comme la vie en actes, en action.

          Ce qui vit existe, l’individu ne se définit pas par son « moi » Cartésien. La vie, avant d’éprouver le monde ou de le mettre en mots, s’éprouve elle-même dans sa singularité.
          C’est le problème des intellectuels que d’accorder la priorité à l’Idée, à l’intellect. Certains vont jusqu’à leur accorder le monopole … et c’est pour cela qu’ils sont socialistes!
          Cela dit, c’est quasi le seul homme politique, vivant, que je respecte. Beaucoup me laissent indifférents, pour les autres, je les méprise.

          J'aime

          • Houla ! Houla ! M’sieur Bertez….

            … »souverainiste et identitaire »…. aie aie aie… de nos jours, ces 2 mots sont actuellement classés dans la catégorie des parias.
            Je tairai volontiers les adjectifs auxquels ont droit tous ceux qui ne se rangent pas du coté de la  » bien pensance vertueuse ».

            Les pros fédéralisme ne supportent déjà pas le souverainisme mais là, y rattaché l’identitaire c’est politiquement incorrect je dirai même mieux, c’est une provocation…. ;-)

            Après ce trait d’humour je reviens à votre mise au point.

            J’ai toujours regretté que Chevènement soit tourné vers le socialisme.
            Enfin tourné, je veux plutôt dire qu’il se soit mis dans le camp des socialistes.
            J’ai plutôt le sentiment qu’il est plus un centriste humaniste, à la recherche de compromis et d’équilibre entre ceux qui pensent (théorie) et ceux qui agissent (production)
            J’aime pas trop le « humaniste » surtout en politique, mais c’est juste pour définir le caractère de cet homme, dont je pense que, dans sa vie politique il a du souvent rongé son frein et prendre des coups en dessous de la ceinture en espérant possiblement une inversion d’une tendance qui au contraire empire.
            Je pense qu’il fait parti de ces gens qui ont une vision antagoniste à la pratique, « reality-show », de la politique actuelle et à laquelle nous sommes confrontés.
            A ce titre je le comparerais même à que Beregovoy, dont ses pensées idéologiques – inadaptées – l’ont conduit ou nous savons,
            C’est là que je vous rejoins car ces hommes politiques étaient dangereux pour les spéculatifs les théoriciens nombreux à penser que le modèle actuel échapperait certainement aux erreurs du passé..

            Nous voyons aujourd’hui dans quelle direction cela nous mène et finalement si l’intention peut au départ être louable, quelques individus finissent toujours par servir avant tout leur intérêt particulier à celui collectif.
            C’est le drame de l’humain.

            J'aime

        • Différents sites comme les ME sont de plus en plus difficiles d’accès
          Lecteurs stockez sur des clés USB ou sur papier,ou…
          tout ce que ce site nous offre comme infos
          La vérité ,les censeurs veulent la rendre aveugle
          Les infos diffusées sur Internet ont pour objet d’éviter le CHAOS dans lequel cherche à nous plonger Golman-Sacchs (pour faire court)

          J'aime

  2. Les liens du Update collapse donne de suite la mesure de l’énorme reprise mondiale et de la tendance des états à se donner les moyens de mettre en place des mesures coercitives pour ralentir son effervescence.

    Faillite => Chômage => précarité => Baisse de croissance => Inflation = censure avant animadversion.

    J'aime

  3. La connivence est patente . On peut la préciser et la vérifier , en plus on peut faire un gain de 30% en 2 mois . Là je m’engage à me faire vérifier .
    Si on regarde les cours d’Alstom , le spot , on voit un magnifique rounding bottom qui a commencé le 20 janvier de cette année . Que signifie cette figure chartiste pour ceux qui ne la connaissent pas ? que depuis le 20 c’est ficelé tout le reste et news et comédie programmée . Ceux qui savent ont d’abord fait chuter les cours ( gros moyens ) puis racheté en douce progressivement . La suite est la suivante . Puisqu’on en est à la news ( ligne de cou ) aprés on a un recul ( une semaine) = faux non du gouvernement puis un vrai oui , le cours va monter à 30 e avec une chance de 80% dans les 2 mois qui suivent .
    Si vous avez joué 100000 e à 20e vous gagnez 50000 e en 3 mois . Tout çà par un compte aux iles Bahamas et c’est nickel-chrome .
    La place de dirigeant est bonne à prendre , non ?

    J'aime

    • je ne pense pas à propos des +30% en 3mois,
      Cependant tout ce que je sais est qu’als a été sciemment cappé/massacrée jusqu’au 31 décembre afin que les instits, les gestions indicielles et la dumb money n’en n’ai plus

      Sur cac il y avait deux actions à acheter fondamentalement pour de la sécurité amha depuis mi 2013 : als et lor (voire psa) c’est tout.
      or als n’a absolument pas rebondi et mieux on n’arrêtait pas d’en parler à la télé, c’était tres curieux mais maintenant on comprend pourquoi

      à la lecture du cours / lor je dirais que depuis mi 2013, un rachat était prévu
      tout ceci arrive comme un cheveu sur la soupe aussi parce qu’un petit garcon n’a pas pu investir, il y a un mois, 12bn dans une société de telephonie qui ne vaut rien car elle ne sert à rien sur le long terme

      (Franklin Resources4,99%!)

      J'aime

  4. Bouygues ne sert qu’à donner bonne conscience à nos kleptos… déjà dans l’affaire SFR, Bouygues a donné la réplique en vain… ça fait 18 mois que la cession d’Alstom est dans les tuyaux… Montebourg n’avait qu’à mettre Kron sur écoute s’il se sentait tenus à l’écart (on va pas aussi leur expliquer ça)

    Qu’on arrête de nous prendre pour des imbéciles… ça me gonfle ce manège…

    C’est comme le plan social chez PSA… au moment des actes (délocalisation effective) les kleptos jouent les chialeuses, convoquent les chinois et Cie soit disant pour sauver l’emploi alors que deux ans plus tôt, au niveau européen, ils ont voté à l’unanimité les 4 Mds pour financer le plan social…

    La stratégie commune de Bouygues et les kleptos, c’est de faire remonter le sentiment national et redonner une crédibilité aux nationalisations des entreprises… le fer de lance des cocos… et tout le monde adhère à cette idée… on s’éloigne du Libéralisme sous les bravos, alors qu’on sait tous ou nous ont conduit les interventionnistes en tous genres… ça fait 60 ans qu’ils nous font les poches ces pourritures… Etre socialiste dans un monde avec des retraités à 750 €… chez moi, ça sonne faux ce truc là…

    Dans l’économie d’aujourd’hui, les entreprises, les politiques ont rejoint le monde de la finance (le mariage pour tous qu’ils disent)… et Nous les laborieux, les « boniches » du système… On ne les intéresse plus, si ce n’est quand il s’agit d’aller leur donner notre « approbation » via les urnes… Là, ils se rabaissent même à venir nous serrer les paluches dans la rue…

    Un jour, je risque bien de leur mettre contre la gueule tellement ils me dégoutent..

    et soit dit en passant : « il faut toujours se méfier des gauchers »…

    Je sais j’suis en colère….

    J'aime

  5. je rappelle que Ge était à 10dollars en faillite, que GE a eu accés au guichet de la fed
    que GE a été par conséquent été aussi mal gérée que la sécu ou la sncf
    D’ailleurs pour quelle raison GE peut elle encore répondre à des appels d’offre sur le marché européen alors qu’elle eu accés au guichet de la FED?

    que toutes les banques sont dejà pire que nationalisées: elles sont dans une sorte de TRUST opaque filiale de la BCE, or les banques, alors qu’on les soutient, n’ont aucun intérêt ni macroéconomique ni scientifique par rapport à l’industrie lourde

    les mONTI BARNIER Neelie Kroes, la commission européenne n’y connaissent strictement rien en économie
    il faudra les juger (en analysant bien leurs revenus)

    pour finir ne vois absolument pas en quoi un rachat serait bon pour la concurrence, alors que GE et siemens sont la pour des parts de marché et piller pas pour innover
    je ne vois pas en quoi cela peut « faire sens » pour parler socialiste Barnier qui a du toucher un chèque pour ouvrir sa gueule

    J'aime

    • Soyez gentil, ce que vous dites est assez fort pour ne pas l’amplifier/dévaloriser par un vocabulaire excessif.

      Merci, cela étant dit, de votre réaction.

      J'aime

  6. Victoire de Hollande, défaite en rase campagne du reste, des autres… de tous les autres!

    Comme nous l’avons fait du temps de Mitterrand, nous écrivons. Bravo l’artiste!

    Nous ne commenterons pas, pour l’instant les sondages positifs dont est crédité Valls.
    Il a été nommé précisément pour cela, parce qu’il était populaire en particulier à droite. Le dernier sondage publié fait en effet ressortir que 51% des personnes de droite interrogées trouvent que c’est un bon premier ministre; Comme il n’a concrètement rien fait, les réponses concernent à la fois son image de ministre de l’intérieur et les effets d’annonce. Ce qui est sûr c’est que l’opération de changement de premier ministre est une réussite. Sa popularité traduit aussi et surtout, la nullité de la droite, laquelle a été et est incapable d’élaborer une stratégie face à un gouvernement recentré. Il vient puiser ses recettes et ses principes d’action dans la besace de la droite. Le nouveau gouvernement en pratique a calqué ses déclarations d’intentions exactement en réponse aux critiques des sondages dans la population UMPS. Il récolte les fruits du rapprochement avec les organisations patronales/managériales. Il perd sur la gauche et son extrême gauche/écologiste, mais il est regagne dans ce que l’on appelle « le marais ». Tout se passe comme si comme son Maître Mitterrand, il avait rompu l’Union de la Gauche et viré les ministres communistes, il suffit de remplacer « communistes » par « écologistes radicaux ».

    Nous pensons que nous ne nous sommes pas trompés lorsque nous avons épinglé l’opération de remaniement comme étant l’équivalent de la Cohabitation de l’époque Mitterrand. On a rompu l’Union de la Gauche, largué la première gauche et les écologistes et on gouverne à « fausse droite ». On a choisi un UMPS compatible: Valls. A noter l’infamie de L’UDI qui fait des appels du pied pour partager un peu de soupe.

    La Gauche plus dure, type Mélenchon tente de refaire alliance avec les écolos radicaux et de se rapprocher du NPA ou des altermondialistes. Cela est voué à l’échec et on pourrait bien assister à la disparition du Front de Gauche, il a accompli sa mission de sabordage de l’ultra- gauche grâce à son erreur lors des présidentielles ou il a servi de marchepied au PS. Au niveau syndical, le Pouvoir en place est bien protégé par le nouveau « syndicat jaune », la CFDT, aucune unité syndicale n’est possible grâce à elle.

    La riposte de la fausse droite est et ne peut qu’être nulle car elle est prise au piège de son vide programmatique. A part l’alignement sur les demandes- gentillettes en ce moment- des eurocrates, la droite n’a rien à dire, rien à critiquer, rien à proposer.

    La confusion de la lutte des chefs n’est pas la cause de la situation à droite, c’est l’inverse, elle est un reflet: il n’y a pas ligne, donc rien sur lequel s’opposer, rien sur quoi diverger. En l’absence d’alternative programmatique, on ne peut que se battre sur les hommes, les images, remuer le cloaque du marigot politicien.

    Deux thèmes pourraient émerger, mais le couvercle est posé dessus.

    Le premier, c’est celui de l’Europe Il a été lancé par Wauquiez: est ce que l’on se bat pour un changement des règles fondamentales ou simplement pour des aménagements à la marge?
    Le second c’est la politique étrangère et l’alignement sur l’Atlantisme dans le cadre d’un grand projet d’intégration occidentale voulu par les Américains. Les conséquences à long terme sont considérables sous tous les aspects géopolitiques, militaires, économiques, monétaires financiers et surtout sociaux, mais personne ne veut aller au combat pour défendre la tradition gaulliste. On considère comme allant de soi l’alignement sur les américains et le rejet des russes dans le camp des parias. Le débat est inexistant en France, heureusement, il est vif dans les pays du Nord. Le froid de la guerre même plus froide, commence à mordre dans certains pays.
    L’un des choix les plus importants de ces dernières années est en quelque sorte escamoté. La place de la France dans le monde, la place vis à vis des blocs, tout cela échappe, ne fait plus partie des choix démocratiques. On avait vu la même chose, avec les choix européens non démocratiques, mais cette fois c’est plus que bis repetita. c’est fondamental et cela engage l’avenir, y compris militaire, sous les aspects de la guerre et de la paix. Sans parler de l’indépendance, de l’autonomie et de la liberté qui ne font plus partie des discours ou préoccupations politiques.

    Face aux problèmes concrets, les Français suivent toujours la ligne de plus grande pente de la facilité et du moindre effort. Ainsi, concernant Alstom « il n’y a qu’à nationaliser » ! Ben voyons! Est-ce que cela résout un seul problème? Bien sûr que non, si on excepte le pillage des fonds publics qui remplacerait celui, plus normal des efforts bien compris du privé. Honte à ces gens, honte à ce système.
    Nous traversons une période de fausse tranquillité, une période de pause voulue, programmée, au plus haut niveau c’est à dire au niveau des maîtres européens. On a fabriqué un calendrier, comme on le fait aux USA lors les élections du président sortant. Les problèmes sont mis au réfrigérateur, tout est enfoui, reporté. Pas de sujet qui fâche, pas de sujet qui inquiète. Il faut créer un sentiment que le pire est derrière, que nous sortons par le haut des difficultés. Hollande, fait significatif, s’est exprimé lui-même, cette semaine, pour dire que l’on voyait le début d’une amélioration économique: Et il a raison: Simplement il néglige d’expliquer pourquoi et à quel prix. Il néglige de souligner sa précarité et surtout le manque de profondeur de cette amélioration.

    J'aime

  7. Pour ceux que cela intéressent je recommande le livre toujours autant d’actualité d’Annie Lacroix-Riz « L’intégration Européenne de la France (la tutelle de l’Allemagne et des États-Unis) »…..

    Une fois lu l’affaire ALSTOM prend un autre sens que celui de l’incompétence……

    J'aime

  8. faillite suite dumping gaz de schiste

    (sans dumping pas d’intervention US en ukraine: als ukraine même combat)

    Faillite à 41 milliards de dollars d’un grand producteur d’électricité américain
    LE MONDE | 30.04.2014 à 11h14 |
    Par – New York Correspondant
    Abonnez-vous
    à partir de 1 € Réagir ClasserPartager facebook twitter google + linkedin pinterest

    Un petit « Enron » par l’ampleur. C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la faillite de l’électricien texan Energy Future Holdings (EFH), qui détient 41 milliards de dollars (29,7 milliards d’euros) d’actifs.

    Le groupe, qui dispose de plusieurs centrales thermiques et d’une centrale nucléaire dans le Texas, a demandé, mardi 29 avril, sa mise sous protection de la loi américaine sur les faillites (chapitre 11) à un tribunal du Delaware (côte est des Etats-Unis).

    Il s’agit de la deuxième plus grosse faillite dans le secteur de l’énergie (derrière Enron, donc) et de la huitième tous secteurs confondus aux Etats-Unis, selon le cabinet spécialisé BankruptcyData.com.

    EFH tombe, victime de son endettement et des gaz de schiste. Il s’agit, en effet, de la plus grosse acquisition par effet de levier (leveraged buy-out, LBO) de l’hist..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s