Art de la guerre monétaire et économique

Cela se passe près de chez vous du Mardi 3 Juin 2014: A lire et écouter absolument, dans Agefi France au sujet de Paribas!

Cela se passe près de chez vous du Mardi 3 Juin 2014:  A lire et écouter absolument, dans Agefi France au sujet de Paribas!

Dans la chronique d’actualité de CACEIS, « Les Etats-Unis s’imposent partout leur logique juridique ».

Voici les premières lignes de l’article que nous ne pouvons reproduire:

« Quel symbole, 70 ans après le débarquement des GI’S en Normandie, c’est un autre débarquement moins amical, qui oppose juristes des deux côtés de l’Atlantique à propos de l’affaire BNP PARIBAS: celui du droit américain dans des affaires survenues hors de son aire géographique… »

braquage-642x333.jpg (642×333)Permalien de l'image intégrée

Le silence des médias européistes et atlantistes sur la réalité de cette affaire, son importance, ses prolongements et son interprétation est assourdissant.

BNP PARIBAS, se tait, voire dissimule afin de préserver son fonds de commerce américain et global.

On comprend la firme, son intérêt est d’escamoter, travailler dans l’ombre et le secret. Mais ce n’est ni l’intérêt de la France en tant que nation souveraine, ni l’intérêt des actionnaires normaux, non parties prenantes aux grands deals kleptos et transatlantiques.

L’intervention de Fabius est inadéquate et même inopportune. Elle ne place pas le problème là où il le faut. Même chose pour celle de Noyer.

Permalien de l'image intégrée 663164_0203430934899_web_tete.jpg (570×377)

Nous ne sommes ni dans les questions de montant ou de chiffres, nous sommes dans les questions de principe.

Et cela vaut également pour la Suisse.

C’est au plan des principes qu’il faut lutter et éclairer.

Permalien de l'image intégrée

L’overreach juridique et financier américain est une question fondamentale en cette période. Le laminage des souverainetés sous l’ordre de la finance et de la monnaie et de la Banque mérite plus que ces « pipis de chat » dérisoires…

La réputation du système bancaire Français, sa solvabilité, son indépendance, sa solvabilité sont en jeu..

Tout comme l’indépendance de la France en matière de politique étrangère!

Faudra-t-il accrocher le grelot des opérations d’initiés colossales, par ses gros actionnaires, menées depuis 2012 sur les titres BNP PARIBAS, pour que cette affaire trouve le retentissement qu’elle mérite?

Le pragmatisme n’est pas la solution!

En France, l’amende pourrait avoir des retombées sur l’impôt que verse la banque, un des principaux contributeurs à l’impôt sur les sociétés, alors même que le gouvernement français cherche par tous les moyens à redresser les finances publiques.

 

  7370676-les-etats-unis-reclament-plus-de-10-milliards-de-dollars-a-bnp.jpg (833×413)

EN BANDE SON:

LIRE AUSSI: Géopolitique Friction du Dimanche 1er Juin 2014: Les tensions géopolitiques continuent de monter. Ce n’est qu’un début. Paribas, victime Par Bruno Bertez

EN LIENS: 

USA versus BNP, enjeu politique

http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/06/03/embargo-americain-ce-que-revele-laffaire-bnp-paribas-jean-michel-quatrepoint/

http://www.youtube.com/watch?v=xVKlXoi_6kc

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/20140531trib000832735/la-justice-americaine-resserre-l-etau-sur-bnp-paribas.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/20140601trib000832787/etats-unis-quel-serait-le-cout-d-une-perte-de-licence-pour-bnp-paribas.html

http://www.lesechos.fr/journal20140602/lec2_finance_et_marches/0203534456340-pourquoi-le-dossier-bnp-paribas-devient-un-enjeu-transatlantique-majeur-1008394.php

http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/30/les-etats-unis-contre-bnp-silence-politique-france-252565

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/profil-bas-du-gouvernement-francais-sur-le-dossier-bnp-usa-976783.php

 http://www.atlantico.fr/decryptage/barack-obama-veut-punir-bnp-paribas-et-en-france-on-va-laisser-faire-1594145.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/20140603trib000833107/bnp-l-amende-de-10-milliards-de-dollars-serait-une-decision-injuste-et-unilaterale-fabius.html

13 replies »

  1. Bonsoir,

    « La réputation du système bancaire Français, sa solvabilité, son indépendance, sa solvabilité sont en jeu.. » Je crois bien que les jeux sont faits en la matière, le brillant comportement de nos zélites sur le cas BNP-Paribas en témoigne. Idem en ce qui concerne l’indépendance nationale en matière de politique étrangère. Notre pays n’est plus qu’une ombre à peine bon à faire régner l’ordre en Afrique.
    Les états-uniens pratiquent la guerre économique avec un très grand brio. On doit leur reconnaître cette qualité. C’est d’autant plus facile pour eux qu’en face, il n’y a pour ainsi dire rien mis à part Poutine (et encore, il est tenu de tenir compte du droit américain s’il veut que son système bancaire survive car il utilise également le dollar). Jean-Pierre Robin du Figaro établit un parallèle hélas juste entre la défaite de 1940 et l’actuelle déconfiture vécue par notre pays et son économie dans un article accessible via le blog de Franck Boizard: http://fboizard.blogspot.fr/2014/06/le-parfum-entetant-dune-etrange-defaite.html. Marc Bloch, dans son célèbre livre « L’étrange défaite » déclarait à propos de cette dernière que « Nos chefs ou ceux qui agissaient en leur nom n’ont pas su penser cette guerre… ». En 2014, c’est la même chose, nos chefs et ceux qui agissent en leur nom, n’ont pas su préparer et sont même incapables de comprendre la guerre menée par nos alliés traditionnels. Pire, ils gâchent, par ignorance ou traîtrise ou les deux à la fois, les atouts que notre pays possédait, aveuglés qu’ils sont par une idéologie mortifère (et là, le quinquennat actuel n’a pas fini de nous surprendre). L’émission « Les experts » de ce matin sur BFM Business (http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/les-experts/nicolas-doze-experts-03-06-1-2-201561/) était à cet égard d’une sévérité et d’une justesse absolue, preuve qu’il existe encore çà et là quelques personnes lucides dans ce pays. Pour notre plus grand malheur, ils ne sont pas en charge des affaires.

    Merci de nous aider à y voir plus clair. Grâce à vous, le brouillard est moins dense (et pourtant, en matière d’enfumage, nos dirigeants sont des maîtres).

    Bonne soirée

    J'aime

  2. Pourquoi ne pas dire directement que les US mette a l’amende BNP. C’est un racket et un chantage ni plus ni moins. d’un point de vue militaire c’est une déclaration de guerre financiére.
    En tout cas c’est un bon moyen de comprendre l’éfficacité de notre gouvernement a protéger les interets français. La protection des interets français ne semble pas être l’orientation de l’UMPS, car aucun d’entre eux n’as osé dénoncer cette attaque allier.
    Il n’y aura pas de salut pour la france et l’europe tant que les kleptos UMPS seront au pouvoir. C’est ca la réalité. Tous en scooter et bientot tous en vélo, l’histoire de concurencer la chine :) :)

    J'aime

  3. On peut dire ce que l’on veut mais la politique de nos dirigeants pour se maintenir au pouvoir depuis une quarantaine d’année fait que la finance Anglo-saxonne nous tiens par les burnes.

    Car notre dette ne peut être remboursé, pour ne rembourser juste les intérêts de la dette nous dépendons des marchés financiers pour emprunter à des taux d’intérêts qui défient la logique sauf si on tient compte que l’on a un révolver placé sur notre tempe.

    En résume si on fait les malins, ils montent d’un point, si on persiste à jouer les gros durs de deux points, on renverse la table ? ils nous mettent en faillite !….et l’OTAN viendra nous dire bonjour comme huissier de justice …..

    En conclusion on est baisé ! merci qui ? je vous laisse deviner …..

    Si vous avez des suggestions à faire pour que l’on puisse leurs faire un bras d’honneur sans en prendre une bonne je suis à l’écoute….

    J'aime

  4. La presse merdiatique veut nous faire croire que Hollande va jouer les gros bras face à Obarack.

    D’aucun des politiques qui l’ont précédé se sont attaqués aux US lorsque l’embargo en Iran à couté à Peugeot 22% de sa production et que les US aujourd’hui convoitent le marché Iranien (Chrysler, Caterpillar ….
    Je pense qu’en matière de demande, la France aurait certainement des comptes à demander aux banques US comme la JP, Goldman etc… qui ont via des fonds de pensions asséchées notre industrie avec la volonté implicite et complice des politiciens.
    Eh ouais, comme la plupart sont imbriqués dans des think-tank l’Américan French Foundation pour les politiques dont le Young leader hollande et les autres, les financiers menottés à des organismes internationaux, exemple l’actuel partron Baudouin Prot à l’Institut de la finance internationale dont le président Charles Dallara est un ancien du trésor US et de JP Morgan.

    Comble de l’ironie ou pas, Prot et Pébéreau ont été élus « financier de l’année » en 2009.
    L’ancien patron de BNP Casanova, lui, est nommé en juillet 2012 membre de la Commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique créée par…. François Hollande.

    Quel foutage de gueule quand même.
    Les US vont user jusqu’au bout de cet exercice pour mettre sous pression Hollande et se servir de lui comme un ti toutou.
    Ils sont pas cons.
    Avec même pas 10% de bonnes intentions populaires, ils se préservent de tous les efforts qu’il pourrait entreprendre pour remonter dans les sondages et ils obtiendront ce qu’il voudront de lui.

    J'aime

  5. c’est la BNP Paribas en Suisse qui est visée… et oui, cette suisse qui ne veut pas de l’Europe… va bien falloir la mettre à genoux…

    J'aime

    • Que cela se concrétise ou pas, je pense que c’est une sacré mise au pas. Et que cela intervient après la reticence des Européens à mettre en ouvre les diktats américains sur les embargos. Il faut lire la littérature américaine sur l’arme des embargos, on comprend tout.

      Le dispositif d’overreach américain est en gestation depuis très longtemps. Aussi bien au point de vue contrôle financier avec le recensement FATCA, qu’au point de vue fiscal avec les engagements d’information et de blocage pris par toutes les banques qui ont une activité qui touchent de près ou de loin les USA et/ou le dollar, qu’au point de vue juridique.

      Une personne avait vu juste en Suisse, il y a très longtemps, Konrad Hummler.

      Il avait écrit et publié sur ce sujet pour mettre en garde à la fois les clients, les autorités et les banques. personne ne l’a écouté. Les Americains l’ont purement et simplement « dégommé », la Suisse l’a laché. Il a été obligé de liquider sa banque après s’être fait piéger.

      Konrad Hummler démontre que lorsqu’ils le voudront, avec les lois passées depuis 2008 les américains peuvent faire main basse sur une partie considérable des successions qui de près ou de loin touchent aux USA soit par famille, soit par voyages fréquents; Et aussi par la composition des portefeuilles lesquels comportent des titres américains. Hummler est une personne formidable. C’était un des derniers banquiers privés. je vais essayer de retrouver les travaux de Hummler.

      J'aime

      • Bonjour,
        Je pense avoir conservé presque toutes les lettres d’info de K.H depuis 2008, car j’ai été immédiatement fasciné par la profondeur de vue et l’ampleur humaniste et financière du sieur.

        Si cela vous intéresse….

        La mise en accusation de la banque de St Gall a parachevé l’extinction de mes doutes quant aux intentions US, desquelles nous n’avons encore rien vu…

        Merci de votre travail, il fait peur aujourd’hui.

        J'aime

  6. Comme les USA en sont réduits à des expédients et que le systéme des amendes soit promis a un bel avenir avec le Tafta , j’ai une idée pour remonter les finances de la BNP : créer un nouveau produit dérivé , çà s’appelerait une Indulgence , çà fonctionnerait comme un CDS , çà se déclencherait avec l’amende .

    J'aime

  7. […] Que cela se concrétise ou pas, je pense que c’est une sacrée mise au pas. Et que cela intervient après la réticence des Européens à mettre en œuvre les diktats américains sur les embargos. Il faut lire la littérature américaine sur l’arme des embargos, on comprend tout! […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s