Allemagne

Politique Friction du Vendredi 27 Juin 2014: Chômage, voila pourquoi votre fille est muette! Par Bruno Bertez

Politique Friction du Vendredi 27 Juin 2014: Chômage, voila pourquoi votre fille est muette! Par Bruno Bertez

 La tromperie, auxiliaire de la tyrannie s’exerce déjà au niveau du vocabulaire, des discours et des commentaires.

 Permalien de l'image intégrée

Les communicants du gouvernement ont une stratégie! Eh oui cela vous étonne hein, vous pensiez qu’ils en étaient incapables. Détrompez-vous, en matière de com, ils ont des tactiques et stratégies, tout comme des gens normaux. Elles leur sont même indispensables puisqu’il s’agit quotidiennement de dissimuler les échecs et les reniements. 

Suivez nous bien. 

Dans l’acte 4, on sous entend que Hollande est efficace, que Merkel a plié, ce qui est le contraire de ce que la lecture attentive du communiqué révèle. Mais là n’est pas notre propos 

Notre propos est de faire comprendre commence fonctionne la com. Elle consiste à planter un décor, un champ, au sein duquel se font les discours, les commentaires et donc les appréciations et critiques. Ici le décor, c’est le décor "croissance"; c’est ce décor qui va servir, on va tirer sur le fil. 

Ce qui aboutit à ceci: 

  • -Si le chômage monte ce n’est de la faute de Hollande, c’est la faute de Merkel !
  • -Hollande fait ce qu’il peut,  il forcé Merkel à assouplir les règles budgétaires ! 

Donc il est exonéré et c’est cela qui est important.

  

Le chômage, ce n’est pas politique menée qui en est responsable, ce n’est ni Ayrault ni Hollande, c’est une abstraction que l’on appelle "la croissance" et par extension, c’est cette foutue Merkel. 

La com, repose sur le recours aux évidences truquées. 

En réalité nous sommes dans une tautologie:

  • La croissance, c’est quand on produit plus…
  • On produit plus quand l’activité économique est plus forte…
  • L’activité économique est plus forte quand on travaille plus….
  • Quand on travaille plus il y a moins de chômage… 

Ce qui se résume par,  il y a plus de chômage parce qu’il y a moins de travail. 

Molière n’est pas loin, voila pourquoi votre fille est muette, elle ne parle pas!

BRUNO BERTEZ Le Vendredi 27 Juin 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

8 replies »

  1. Vous oubliez juste un élément à leur rhétorique :"c’est la faute de ces s***ds de patrons qui refusent d’embaucher alors qu’on fait tout pour les aider" ou /et "dont l’avidité et l’ingratitude les fait aller hors de France"

    J'aime

  2. Leur fameuse "COM" est de la bouillie pour chat! Elle suite, dégouline de mensonge. AU même titre que l’eus figures, leurs faces. Et ça, voici vingt ans que je le sais! Je vais vous dire un truc tout con! Il y a environ vingt ans, j’étais en Espagne. Et, sur une bouteille de vin, j’ai vu le sigle E (je n’ai pas le caractère sous la main), associé à "1L". Alors ce fut le déclic! Un déclic énorme! La prochaine étape serait la roue-E! La main-mise sur tout! Le totalitarisme. Rien n’est venu depuis démentir. Le traité de Maastricht, peu après, enfonça le clou! Je me demande qui, parmi ceux qui l’ont acceptés, l’ont lu? Le préambule à lui seul annonçait une gigantesque magouille! Qui l’a signalé, de manière à ce que je l’apprenne? Personne dont je me souvienne. J’avoue aveir eu un préjugé, car j’avais lu "aimer de Gaulle", de Claude Mauriac! Une pierre blanche dans ma vie, cet homme. Il m’a redressé de l’intérieur, si j’ose dire.
    Donc ils mentent. Et leurs mensonges deviennent tellement évidents que c’est alarmant. Car cela traduit une assurance troublante! Celle de tenir le couteau par le manche.
    Que faire? J’ai une idée derrière la tête, mais il serait prématuré d’en parler.
    J’aimerai terminer en rendant hommage à Bruno Bertez! Qui se distingue en prononçant le mont "vérité". J’ai cherché, comme il nous y a invité dans un de ses récents billets, à comprendre! Je n’ai guère avancé en matière de finance. Mais, après une soirée entière, j’ai compris pourquoi la monnaie unique nuit aux plus faibles, les pénalise.
    "Or et monnaie dans l’histoire" est là, dans ma bibliothèque. Ce sera le prochain que je lirai.

    J'aime

  3. Trop de pactes existent sous cette présidence : c’est l’une des premières fois que tout est "pacté" sous toutes les formes : Pacte de responsabilité ou (d’irresponsabilité (pour les économistes)) pacte de solidarité de stabilité.

    Nous avons même des chocs de simplification : ça claque positivement dans les oreilles.

    Le 14 juillet nous recevons même des officiers Algériens nous pouvons de la sorte nous rappelez que lorsque Mouammar Kadhafi était venu il avait gracié Mr SARKOZY avec une mallette de billet parfumé à l’odeur de billet. Dés que la presse c’est chargé de cette cacophonie Kadhafi a été exécuté très étonnant. Nous pouvons constater par ailleurs que Claude Guéant était impliqué et que ces deux personnes Guéant Sarkozy n’ont pas joué la carte fairplay, leadership et entente parfaite.

    Attention : je ne suis absolument pas raciste et je défends les valeurs des religions et des ethnicités, donc ici dire ou me traiter de raciste ne fonctionnerait pas et je ne suis pas engagé dans les partis politiques, car en dehors du tripartisme ils restent des partis, mais avec un pouvoir trop faible.
    Si actuellement le racisme augmente c’est tout d’abord pour mieux régner ("diviser pour mieux régner la règle d’or enseignait en cour de politique") puis pour faire oublier les problèmes internes du pays et enfin cela consiste à installer un climat d’incertitude, de peur et cela devrait normalement obligé les gens à adhérer aux partis qu’on leur offre.

    En effet Ziad Takieddine a été piégé lorsqu’il a posé les pieds en France à l’aéroport suite à ces proliférations d’affaires liées une fois de plus à Kadhafi. Monsieur Takieddine était un intermédiaire, mais avec beaucoup plus de fairplay c’est une personne qui traite bien les affaires et qui ne fait pas de coup bas contrairement aux deux protagonistes Sarkozy et Guéant, car si ces deux messieurs lui ont tourné le dos c’est très probablement, car ils étaient engagés en politique et que la presse allait les détruire.

    Les affaires et la politique : la première règle de la finance c’est normalement de ne pas s’engager en politique si l’on est un financier encore engagé. Bien au contraire la finance doit être très peu médiatisée, dans l’ombre pour mieux régner. C’est l’exemple des illuminés de Bavières qui dédirait prendre contrôle du roi Louis XVI en 1789, mais sans être apparent cela n’a pas fonctionné et les Etats-Généraux ceux sont donc réunis en mai si je me souviens bien de la leçon
    Donc cette invitation ne laisse malheureusement rien présager de bon, car sil l’ Algérie n’a pas subi l’attaque de Frères musulmans cela n’est pas étonnant et même Arte dénonce les monarchies du golfe (l’Arabie Saoudite principalement) pour éviter l’émancipation des moeurs.

    Juste quelques derniers documents qui sont top secret sur les médias du grand commun des mortels : les mainstreams, mais qui sont déficelé par Internet cela n’est pas très grave, car peu de monde consulte les bons sites sur internet : vive Facebook et le streaming.
    Après le Transatlantic Trade Investment Parternership le Tafta et l’ ACS, mais qu’est ce que c’est ?
    Ces traités consisteront à installer une gouvernance occidentale avec le Canada, les USA et bien entendu l’ EUROPE pour cela il faut donc affaiblir les pays : les crises sont donc présente pour une raison sous-jacente bien précise l’affaiblissement des pays.
    Revenons à ces deux traités ils consisteront aussi à privatisé le plus possible les entreprises et les acquis sociaux notamment la sécurité sociale, à créer des tribunaux d’arbitrage pour que les entreprises soit un plein accès et aucun refus. Je ne suis pas contre le libéralisme et la privatisation, mais en l’occurrence ici nous devons nous demander si une telle privatisation n’augmenterait pas de nouveau les inégalités, la décroissance, les crises, car quand on investit bien entendu c’est pour que ça rapporte : c’est pour avoir des dividendes du rendement. Tout investissement raisonné est contraire à l’appauvrissement. L’avant-dernière crise que nous avons connue s’appelle la crise des subprimes elle porte effectivement bien son nom, puis celle de 2011 est une crise due à une dette souveraine trop importante : la dette aux États-Unis (tous secteurs économiques institutionnels confondus) a désormais atteint 60 billions (60 000 milliards) mes sources sont basées sur la FED.
    Pendant tout ce temps de nombreux économistes anticipent une autre crise qui sera douloureuse et qui divisera encore plus dans un délai de maximum 18 mois.

    Notre gouvernement ne désire pas appliquer les bonnes réformes, réaliser les bons investissements et mieux injecter l’argent, car comme le montrent tous les économistes sauf ceux faisant partie du lobbying toutes les politiques d’austérité tuent. Le triangle économique en est la représentation Banque – Ménages – État si l’un est abaissé alors un autre se grossit : c’est la répartition monétaire.
    Plus nous tendons vers la précarité plus nous consommons et plus n’out tendons vers le magnétisme (magnat) moins nous dépensons et plus nous déplaçons notre argent : c’est pour cette raison que les études économiques demandent de cessez l’austérité.

    Ma devise : que chacun poursuive son rêve, que tout le monde se respecte, que la répartition de l’économie soit juste et ne forme l’esclavage, que les postes avec plus de responsabilités soient plus payées, mais 2 à 5 fois plus que les employés tant qu’ils vivent bien, que personne ne triche, et que l’abaissement des salaires en politique soit effectué, car bien entendu moins les salaires seront importants moins la corruption sera présente (actuellement ils sont tous à au moins 10 000€ députés, Sénateurs et gouvernement), la politique doit être au service du peuple, cessons les guerres, les différences :associons nous tous pour bâtir un monde plus respectueux, plus riche, plus divertissant et plus vertueux (courage, justice, prudence et tempérance).

    J'aime

    • Il y a trop de pactes sous cette Présidence…de Pactes Sataniques !

      Trop de pactes qui masquent l’impuissance.
      Le recours aux pactes est donc tactique.
      Mais il y a plus grave car la prolifération des pactes traduit une philosophie du monde, de la vie économique et de la vie sociale.

      Pacte, cela rappelle Méphisto, Faust etc; par des pactes on peut s’exonérer des lois éternelles, de tout ce qui fait que nous sommes "hommes", humains; de la mort, de la finitude, de la rareté. Le pacte c’est l’illusion de la toute-puissance… par contrat.

      Tout est possible par un ou par des Pactes. Hélas on peut faire des Pactes entre nous, décider que nous bannissons la mort, nous resteront toujours mortels.

      On peut faire des Pactes entre PS et MEDEF, il restera toujours les lois de l’économie. On peut faire un Pacte social sur la disparition des genres, il faudra toujours un homme et une femme pour procréer.
      Faire des pactes, c’est tenter de créer un monde dont Dieu, la fatalité, la nature, l’histoire sont évincés. Par les pactes, on tente d’affirmer la toute-puissance de la politique et si cela ne marche pas, ce n’est parce que le Pacte est contre-nature ou qu’il s’oppose à des lois éternelles, non, c’est parce qu’il y a des méchants.
      Exemple.

      Instaurer une politique des revenus est un pacte social et on voit bien la tentation des gens au pouvoir, elle est d’instaurer une politique des revenus.La répression fiscale et monétaire est une politique des revenus qui ne dit pas son nom. Elle est pratiquée au niveau mondial et c’est pour cela que cela échouera et que nous affirmons que la grande crise est inéluctable. Il existe un taux d’intérêt naturel n’en déplaise aux Bernanke, Summers et Yellen.

      Une politique des revenus correspond à un Pacte implicite qui se formule comme suit:
      Peu importe la quantité de facteurs de production mise en œuvre, les produits doivent être répartis en fonction des personnes et non en fonction des facteurs mis en œuvre.

      Ce faisant, on s’écarte des lois de l’économie qui veulent que chaque facteur soit à son prix pour que le système fonctionne. On introduit un déséquilibre majeur. Le Pacte, bien sûr, bute, il débouche sur une impasse, qui est généralement l’insuffisance des investissements ou d’épargne et la pénurie puis le rationnement et/ou l’inflation.

      Les pactes visent à prétendre dominer la nature, les lois éternelles, l’histoire; ils font redescendre le ciel sur la terre, ils nient qu’il y a des choses que l’on ne peut modifier ou alors très lentement. Les pactes nient la pesanteur et entretiennent l’illusion que les volontés sont toutes puissantes.

      Le voudraient-ils, que les patrons ne pourraient respecter le Pacte de Responsabilité car il y a des choses, la conjoncture, la concurrence, l’ordre du monde, dont ils ne sont pas responsables.

      J'aime

  4. La bourse ou la vie ?

    Mais pourquoi pas les deux messires ?

    Permettez que je vous les offrisses, afin que vous vous sustentiasses ?

    VOUEÏ CHÉ RIREUU !!!

    (Ben tant qu’à faire hein !)

    Et Bon week end à vous joyeux contrits bues à bleu !

    J'aime

  5. Produire le chômage et s’en étonner!

    Il n’y a strictement rien d’anormal à ce que les gens au Pouvoir mentent et enferment les citoyens dans des cercles vicieux. Quand on n’a aucune légitimité il faut bien "tenir" par un moyen ou un autre. Surtout quand, délibérément on mène une politique au profit d’un clan et d’une Grande Alliance et au détriment de la majorité soi-disant souveraine.

    Le chômage ne tombe pas du ciel, il n’est pas une punition infligée par les dieux pour nous punir d’avoir trop joui, d’avoir trop profité. Non le chômage est produit, produit au sens fort de production comme en économie: Il est produit par des politiques conscientes qui ont pour objectif non pas le bien du peuple, mais la mise en place d’un nouveau système, d’une nouvelle société, voire d’un nouveau peuple.
    Le chômage est produit par ce que l’on peut résumer sous le mot d’"intégration". L’intégration c’est l’insertion, l’inclusion dans un ensemble et des sous-ensembles économiques mondiaux, régit par certaines règles que l’on se doit d’appliquer coûte que coûte. Ce qui est important, c’est le "coûte que coûte "

    L’Intégration, la participation à des ensembles plus vastes et différents sans protection et sans béquilles, produit des gagnants et des perdants: les uns gagnent, les autres perdent. C’est normal, tout le monde n’a pas les mêmes atouts, ne travaille pas dans les mêmes secteurs, c’est ce que l’on appelle les avantages comparatifs.

    Pour certaines catégories de population, l’intégration cela signifie se trouver exposé sur un ring, petit poids moyen, à des adversaires qui eux boxent dans la catégorie super-lourd. Rien d’étonnant si dans ces conditions, on en prend comme on dit, "plein la tronche". Pour d’autres, c’est l’inverse, ils se retrouvent, super-lourds, face à des poids plumes et ils leur en mettent autant qu’ils le peuvent, sans pitié. C’est la vie.

    Ceux qui, parmi les Français se trouvent du mauvais côté, du côté des victimes du combat que l’on a organisé sans leur demander leur avis, ceux-là se retrouvent le plus souvent au chômage. Ils n’ont pas mal fait, ils n’ont pas commis de faute ou d’erreur, ils subissent des décisions qui ont été prises ailleurs et au profit d’autres.
    Plus un pays est faible, moins son économie est robuste, adaptée, plus il y a de victimes, plus donc il y a de chômeurs. Et la politique, les politiciens, en sont les producteurs, les créateurs, ce sont eux qui ont choisi, pas les victimes. Plus les politiciens font ce que l’on appelle de traitement social du chômage, c’est à dire plus ils créent d’emplois fictifs, non productifs, et distribuent des subsides sans contrepartie, pour compenser la misère des chômeurs, plus ils augmentent les frais généraux du pays et plus globalement, celui-ci s’affaiblit: il devient de moins compétitif, avec un boulet supplémentaire, le boulet de l’assistance aux pieds.

    Ce qui veut dire que les politiciens non seulement produisent le chômage, mais qu’en plus par leurs remèdes idiots et gribouilles, ils le font croître et l’entretiennent. Ne croyez pas qu’ils sont bêtes, non ils savent tout cela, est c’est un choix conscient, délibéré. On le retrouve exprimé clairement et cyniquement dans les textes des organisations internationales qui président à ce mouvement général d’intégration.

    Les Français sont mis au chômage volontairement, délibérément et c’est un choix de l’élite, laquelle contrôle et anime toutes les formations politiques dites de gouvernement. Celles qui ont confisqué l’intérêt général, l’intérêt public, la République. Ces gens ne vous représentent pas, ils ne travaillent pas pour vous, Ils travaillent au service d’un Grand Projet qui n’est pas le vôtre et dont vous êtes les coûts, les dégâts, les victimes collatérales, les opposants inconscients.
    Bien entendu, on peut contester ce choix, mais il y a peu de gens qui osent le faire: Ce n’est pas politiquement correct et cela nuit aux carrières n’est-ce pas! Ne suivez pas mon regard.

    Le détournement du vote récent aux Européennes, la Grande Coalition Droite Gauche, la nomination de Juncker, la négociation secrète d’un Grand Traité Transatlantique qui va accélérer l’intégration, tout cela va encore créer plus de chômage. C’est voulu, prévu et même modélisé.
    En passant l’affaire BNP-Paribas, qui est une conséquence de l’intégration sous le joug Américain va accélérer le chômage. Les ponctions sur les fonds propres, les réserves des banques européennes vont encore réduire leur capacité de création de crédit -avec un multiple de plus de 10 en moyenne- et ceci va peser sur la demande privée globale, ralentir le peu de reprise que l’on pouvait envisager d’espérer et, ralentissant la reprise, cela va augmenter encore le chiffre des sous employés. Tout cela est su, prévu, calculé soyez en sûrs, arrêtez de prendre ces gens pour des imbéciles. Ils ne sont pas idiots, ils sont cyniques… pour votre bien n’est-ce pas!

    La revendication de la croissance par Hollande est bidon. Il produit volontairement moins de croissance, il produit volontairement moins d’emplois productifs, il produit cyniquement plus de chômage, mais il tente de profiter de l’ignorance des Français, de la connivence des médias, de la complicité de la fausse droite pour faire croire d’abord qu’il n’est pas responsable de la non- croissance, ensuite pas responsable de la détérioration continue du marché du travail.

    Pour satisfaire au Pacte de Stabilité on ponctionne le pouvoir d’achat des Français et on réduit les dépenses de l’Etat, tout cela fait de la demande en moins. Pour solvabiliser les créances des usuriers, et se soumettre au pseudo chantage imaginaire des marchés, on fait rendre gorge aux citoyens.

    Pour rétablir leurs bilans sur le dos des ménages, les banques déleveragent, le crédit privé ne progresse plus et à tendance à régresser, cela fait de la demande en moins.
    Les firmes, témoins l’affaire EDF, voient leurs excédents rognés, laminés, le tout dans un climat de lutte des classes bébête, donc les firmes n’investissent pas. La seule demande qui pourrait progresser est barrée à la fois par la faiblesse de la demande des ménages et l’absence de surplus et de rentabilité suffisants.
    Comment croître dans ces conditions alors que tous les freins sont serrés?
    L’étranger? C’est du long terme, du structurel, pour vendre, il faut offrir des produits demandés, la spécialisation internationale de la France ne le permet pas.
    Du moins pas pour l’instant.

    Hollande a engagé la France dans une politique qui ne diffère de celle de la Grèce que dans l’ampleur et le rythme, mais c’est la même politique, une politique de dévaluation interne, d’austérité et de régression. La honte c’est qu’il feint de s’étonner de ses conséquences: la non-croissance et la destruction de l’emploi.
    Si on ajoute que par idéologie, il paralyse les capacités d’adaptation du système français, il répugne aux réformes qui permettraient de restructurer, réorienter le système productif, alors on a un panorama complet d’une politique de Gribouille qui se masque derrière les incantations creuses et mensongères.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s