Commentaire de Marché

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mardi 1er Juillet 2014: Tous les fonds d’épargne sont massacrés, tous! Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mardi 1er Juillet 2014: Tous les fonds d’épargne sont massacrés, tous! Par Bruno Bertez

Nous avons porté à votre connaissance les déclarations de Denis Kessler pour leur portée générale. Le cas des réassureurs ne nous intéresse pas en tant que tel. Prenez donc ce qu’il dit comme un exemple de ce qui est en train de se passer dans les profondeurs du système: la destruction du fond d’épargne.

Permalien de l'image intégrée

Kessler dit que les politiques des Banques centrales tuent les assureurs. Nous ajoutons, c’est insuffisant car les fonds de retraites et de prévoyance en général sont en cours de destruction. Et nous ajoutons que le fonds d’épargne privée des ménages est lui aussi en cours de destruction.

Kessler ne tient pas compte de ce qui va se produire lorsque l’argent créé par les banques centrales (et actuellement oisif) va partir à la recherche de ses contrevaleurs-marchandises: l’inflation va accélérer, les taux vont monter sinon ce sera l’hyperinflation: les investisseurs vont perdre donc en plus sur la valeur réelle de leur placements, plus sur la dépréciation de leur capital telle qu’elle ressortira sur les marchés en mark to market.

Kessler ne s’intéresse qu’aux obligations, il dit qu’elles ne rapportent rien; mais c’est encore pire pour les actions au niveau actuel des valorisations.

Au niveau actuel des actions, la rentabilité prévisionnelle d’un placement en actions à horizon de 7 ans est négative, à horizon de 10 ans elle est de 1,9% tout compris!

Dans sa dernière intervention du 25 Juin, Shiller, le prix Nobel qui s’est spécialisé dans ces questions de valorisations explique que jamais sauf en 1929, 2000,2007 on n’a atteint des évaluations en termes de CAPE, c’est à dire de price-earning lissé, ajustés, aussi élevée. Dans l’histoire, chaque fois que l’on a atteint ce type de valorisation, les rentabilités de long terme ont été désastreuses. Ces niveaux ont été ensuite corrigés par des chutes exceptionnelles, à partir desquelles les rentabilités à long terme sont redevenues attrayantes. Ceux qui sont intervenus lors de ces baisses géantes se sont enrichis.

Click to View

Click to View

Les conseils financiers du malheureux public, peu qualifiés, il faut le reconnaitre utilisent l’argument des taux d’intérêt présents pour justifier les valorisations. ils sont encore trop modestes, ils pourraient aller beaucoup plus loin car si rien ne rapporte rien, alors tout ce qui rapporte encore quelque chose peut valoir n’importe quel prix, tel est leur (absence ) de raisonnement.

Hélas, c’est une imbécilité car justifier le prix actuel par les taux actuels n’a rien à voir avec un raisonnement d’investissement de long terme. L’investissement de long terme repose sur l’anticipation d’un flux de revenus de long terme et sur l’anticipation soit d’un remboursement (obligation) ou d’une revente (action) et ce qui est important ce n’est pas le présent, mais le futur.

La justification des cours et des prix par le présent est une escroquerie. Elle explique les prix actuels par le fait qu’il n’y a plus de rendement disponible nulle part, mais elle ne constitue pas une motivation pour l’avenir. Un investissement actuel est intéressant sur la base de sa rentabilité prévisionnelle, et sur la base des conditions qui prévaudront dans le futur. Si les conditions changent la comparaison qui a fait acheter aujourd’hui devient caduque. il est évident pour tout le monde que les conditions actuelles ne dureront pas toujours! Ceux qui achètent maintenant se retrouveront avoir acheté trop cher, ce qui pénalisera la rentabilité à venir. Et en outre exposera à des pertes intercalaires ceux qui seront obligés de vendre.

La destruction dont parle Kessler est tous azimuts. C’est un choix politique délibéré, mais Kessler ne se lance pas dans la politique, il ne prie que pour sa paroisse!

Permalien de l'image intégrée Permalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Mardi 1er Juillet 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

3 replies »

  1. Dans ces conditions, L’or, le platine et l’argent ont toutes les chances d’atteindre des sommets avec un démarrage (foudroyant ?) dès cet été (nouvelles normes du fixing)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s