A Chaud!!!!!

L’Edito du Mercredi 16 Juillet 2014: L’euthanazi des petites gens! Par Bruno Bertez

L’Edito du Mercredi 16 Juillet 2014:  L’euthanazi des petites gens! Par Bruno Bertez

Y a-t-il un journaliste dans la salle? Un syndicaliste? Un corps constitué qui se préoccupe de la réalité, de la vie concrète des gens? C’est la question qui nous est venue à l’esprit en écoutant Hollande à l’occasion du 14 juillet. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Le vide, le creux, la propagande à peine habile et surtout le mépris. Le mépris pour le peuple, la démocratie. La presse en France n’est pas intermédiaire entre les Pouvoirs et les citoyens, non, elle est courroie de transmission des puissants. Tout se passe comme si tout était pollué, par l’esprit de la publicité. On est là pour assurer la promotion, pour faire vendre. La presse vit dans le monde du pouvoir, elle pense comme lui, que ce soit en positif pour approuver ou en négatif pour critiquer. 

Elle est prisonnière du champ dans lequel les jeux de pouvoir l’enferment. Elle a les mêmes structures mentales, la même absence d’expérience de la vie des gens. Nous insistons, nous mettons les points sur les « i », le problème n’est pas d’être « pour » ou « contre » ; qu’ils soient pour ou contre, on s’en fiche ; non, le problème, c’est qu’ils sont inadéquats, à côté de la plaque. 

Pas étonnant que les journalistes soient toujours premiers au palmarès de la flagornerie que constituent les promotions de Légion d’Honneur ! L’horizon du journaliste, c’est le pouvoir, il est soit complice, soit rival. Le drame des journalistes économiques et politiques, c’est de ne pas être Inspecteurs des Finances, de ne pas avoir tous fait l’ENA ;  ils sont, ils se vivent roturiers face aux nobles de notre époque. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Passons, glissons, car là n’est pas notre propos. Il s’agissait d’une digression. 

L’une des mesures les plus symboliques qui résume la politique actuelle, c’est la fixation du taux de rémunération de l’épargne populaire à 1%. La mesure est passée, comme on dit, comme une lettre à la Poste, tout le monde la trouve normale. Il est vrai que la propagande a bien préparé le terrain, martelant l’imbécillité centrale, à savoir que l’inflation officielle étant faible, alors la rémunération de l’épargne des petites gens doit être nulle. 

Personne ne s’est avisé de remarquer que c’est une entourloupe. J’aimerais que l’on m’explique en quoi la rémunération de l’épargne doit être nulle quand l’inflation est nulle. Le sacrifice de l’épargne et de la prévoyance existe, quelle que soit l’inflation. Le report de la consommation des uns qui permet l’investissement des autres est toujours aussi vital quelle que soit la hausse officielle des prix. Et plus généralement, « un tu l’as aujourd’hui vaut toujours plus que un tu l’auras demain ». La préférence pour le présent est éternelle et si on accepte de se priver dans le présent, alors c’est pour en être dédommagé. L’escroquerie intellectuelle qui consiste à fixer le taux de rémunération de l’épargne longue, stable, que constitue le Livret, sur l’inflation courte, présente, n’est dénoncée par personne, intoxiqué que le public est par les banquiers et leurs larbins économistes. 

Permalien de l'image intégréecropped-3f2eccfffaf7af3514992c9d621fb6ef8.jpg

Il faut oser dire la vérité, à savoir que la fixation du taux du Livret est un élément d’une politique des revenus qui ne dit pas son nom. C’est un élément d’une politique de transfert de richesse au profit de l’Etat, de ses comparses banquiers, et au détriment de la classe des épargnants, le plus souvent petites gens. La privation de revenus complémentaires de ces petites gens, alors qu’on les a incités à compléter leur retraite obligatoire, est une paupérisation délibérée. On prive de revenus le petit épargnant afin que les banques puissent, soit permettre aux kleptocrates de faire levier pour gonfler leur patrimoine, soit reconstituer les fonds propres qu’ils ont perdus, et que les ploutocrates ne veulent pas reconstituer. Qu’ils ne veulent pas reconstituer tout en gardant les avantages du Pouvoir qui y est associé, bien sûr.

20140715_robber.jpg (378×397) Permalien de l'image intégrée

 La spoliation délibérée de l’épargne populaire et des classes moyennes fait partie intégrante, consciente, de la politique de constitution, de renforcement des inégalités contre lesquelles on prétend lutter! La collecte à taux zéro de l’épargne longue, stable, peu exigeante en frais, que constituent les économies du peuple permet de faire levier, de leverager les spéculations de la classe klepto ; avec un levier de 20, ce qui est le minimum actuel, une rentabilité primaire de 2% devient 40%, de quoi rafler et concentrer tout le patrimoine d’un pays! De quoi garder le contrôle d’empires entiers, sans même disposer des capitaux propres correspondants. Et le comble est que lorsque la spéculation idiote perd, comme par exemple celle du Crédit Agricole français sur les actions du Groupe Espirito Santo -après les spéculations grecques-,  eh bien, c’est le public ou sa Banque Centrale qui paie! L’argent populaire gratuit, voilà à quoi il sert, aux aventures et aux alliances ploutocratiques.

Permalien de l'image intégrée

Is there leverage in the system? Uhm, yeah!

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

On veut faire croire que le taux de rémunération de l’épargne des petites gens tombe du ciel, qu’il est produit par une Loi qui ne dépend de personne, une Loi qui fixerait un taux dit réel, c’est une baliverne. Ce taux est un taux politique, c’est le choix de spolier les pauvres pour enrichir les ultras riches… en donnant quelques miettes aux alibis que constitue toujours « le social ». Car le social, c’est un alibi, un gigantesque alibi. 

Permalien de l'image intégrée

Les petites gens n’ont pas accès à la manne du crédit. Si un commerçant veut un crédit pour embellir, innover, alors il doit : 

  • - Donner sa garantie personnelle sur son patrimoine.
  • - Accepter de donner son fonds en nantissement.
  • - Son immobilier en hypothèque.
  • - Montrer son bilan, se mettre à nu.
  • - Prouver le bien-fondé de son investissement. 

Le tout pour payer au minimum un taux de près de 5% ! Ce crédit, qui va ensuite figurer à l’actif du bilan de sa banque, est financé par l’épargne de ses parents -non rémunérée- et leveragée, grâce à la BCE, plus de 20 fois. Voilà ce que c’est que la politique des revenus, un revenu nul pour les uns et un pactole pour les autres. Et pendant ce temps, notre pauvre épargnant est abreuvé de publicité, c’est lui qui la paie, qui lui dit qu’il faut qu’il pense à sa retraite parce que sa pension va être rabotée. 

Les petites gens, ce sont souvent des entrepreneurs individuels, agriculteurs, artisans, commerçants qui, en vertu de l’idée que l’on se fait en France de la justice sociale, n’ont que des retraites misérables, indécentes. Le capital qu’ils croyaient avoir, leur boutique, leur petite entreprise, ne trouvent guère repreneurs, ils se retrouvent sans rien d’autre que leurs économies. Ils comptaient sur un complément de revenu, on les en prive, on leur supprime. Aux Etats-Unis au moins, ils peuvent s’employer, vendre ce qui leur reste, leur force de travail prolétarisée, pour subsister. Qui sait que les populations de plus de 55 ans d’âge sont celles, aux USA, où le chômage ne cesse de régresser! Les vieux, pour éviter la déchéance, se remettent au travail, ils font du dumping, acceptent des salaires de misère, évincent les jeunes du marché du travail… et ils la bouclent, ce qui est un gros avantage! En France, on paupérise, mais la soupape du retour à l’emploi prolétarisé n’est même pas possible, les syndicats veillent au grain, ils interdisent l’accès. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Les plus naïfs, les victimes désignées de banques, sont canalisés vers l’abattoir, on leur dit : « Les placements sans risque ne rapportent plus rien, mon brave monsieur, vous n’avez qu’à accepter de prendre des risques, accepter de risquer de tout perdre  en échange d’un taux de rendement après impôt et CSG et frais, qui sera à peine la moitié de ce que rapportaient, avant, les placements sans risque ». Et les malheureux y vont, ils suivent le chemin balisé par les fils barbelés qui les conduira à l’abattoir. Chemin à sens unique, au bout duquel, ils vont, pour échapper à la répression financière, à la politique des revenus scélérate, au bout duquel ils vont trouver l’euthanazi.

Permalien de l'image intégrée Permalien de l'image intégrée Permalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Mercredi 16 Juillet 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE: 

Olivier Delamarche 

http://www.youtube.com/watch?v=1pU5bLSoW2U

FRANCE:…SOS de Charles Gave sur la faillite qui vient….privatisation de l’aéroport de Toulouse….Hedge funds vendent leurs actions en silence

http://www.lepoint.fr/economie/l-economiste-charles-gave-lance-un-s-o-s-14-07-2014-1845906_28.php

http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0203637745638-letat-va-privatiser-laeroport-de-toulouse-1024147.php

http://leblogalupus.com/2014/07/14/pourquoi-les-hedge-funds-vendent-ils-leurs-actions-en-silence/

FRANCE:…dette française est à la mode au Japon…dépression…panne du marché du crédit…taxe sur les bureaux vides….deux patrons par jour se suicident…saisir les comptes bancaires à l’étranger sera plus simple

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0PP1WV20140714

http://www.zerohedge.com/news/2014-07-08/us-belgium-treasury-buying-so-france

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-depression-economique-est-en-fait-projet-politique-plus-ou-moins-conscient-elites-europeennes-nicolas-goetzmann-1664818.html

http://www.lecontrarien.com/france-attention-la-croissance-cest-pas-pour-maintenant-15-07-2014-grece

http://www.agefi.fr/articles/les-investisseurs-se-montrent-plus-frileux-sur-le-marche-du-credit-1326393.html

http://www.lecontrarien.com/taxe-sur-les-bureaux-vides-a-paris-les-professionnels-effondres-attention-au-scpi-15-07-2014-immobilier

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/deux-suicides-de-patron-par-jour-154298

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1564224/saisir-des-comptes-bancaires-a-l-etranger-sera-plus-simple

ALLEMAGNE:…Bundesbank juge les taux de la BCE trop bas pour le pays

http://www.capital.fr/bourse/actualites/la-bundesbank-juge-les-taux-de-la-bce-trop-bas-pour-l-allemagne-948114

PORTUGAL…tourmente Banco Espirito Santo

http://www.lesechos.fr/journal20140711/lec2_finance_et_marches/0203634321350-la-descente-aux-enfers-de-banco-espirito-santo-1023875.php 

GRECE:…1/3 de prêts bancaires non remboursés soit 77 milliards de créances douteuses

http://www.ledauphine.com/france-monde/2014/07/13/les-creances-douteuses-bombe-a-retardement

http://www.dailymotion.com/video/x21ed4a_grece-les-creances-douteuses-bombe-a-retardement-de-la-reprise_news

ROYAUME-UNI:…les grands cabinets d’avocats britanniques profitent de rebond des fusions acquisitions

http://www.agefi.fr/articles/les-grands-cabinets-d-avocats-profitent-du-rebond-des-fusions-acquisitions-1326400.html

AUTRICHE:…banque en faillite

http://www.ambafrance-at.org/IMG/pdf/2014_06_Veille_mensuelle_sur_la_situation_economique_et_financiere_de_l_Autriche.pdf

ITALIE:…10% des Italiens dans une pauvreté absolue

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140714trib000839788/10-des-italiens-sont-dans-une-situation-de-pauvrete-absolue.html

USA:…reset …BIS said economy is more vulnerable than 2007 crash…North American Union

http://spread-the-truth777.blogspot.ch/2014/07/le-grand-reset-de-lagarde-sera-votre.html

http://www.telegraph.co.uk/finance/markets/10965052/Bank-for-International-Settlements-fears-fresh-Lehman-crisis-from-worldwide-debt-surge.html

http://www.oldthinkernews.com/2014/07/globalist-think-tank-north-american-community-will-be-forged-in-the-heat-of-conflict/

http://freedomoutpost.com/2014/07/border-crisis-obamas-effort-change-demographics-america-also-puts-americans-lives-danger/

http://www.thecommonsenseshow.com/2014/07/10/the-cdc-and-hhs-are-planning-for-mass-casualties-in-the-united-states/

USA:…l’absence d’une grande guerre a peut-être nui à la croissance économique….record de SDF….les nourrir devient un délit

http://www.nytimes.com/2014/06/14/upshot/the-lack-of-major-wars-may-be-hurting-economic-growth.html?_r=0

http://www.zerohedge.com/news/2014-06-07/explaining-nycs-record-homelessness-one-disastrous-chart

http://www.nbcnews.com/news/us-news/food-feud-more-cities-block-meal-sharing-homeless-n113271

USA:…ruine financière selon Donald Trump…banqueroute arrive selon un directeur de la B.R.I

http://spread-the-truth777.blogspot.ch/2014/07/le-milliardaire-donald-trump-dit-les.html

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-head-of-the-central-bank-of-the-world-warns-that-another-great-financial-crisis-may-be-coming

USA:. Imprimante 3D pour réparer les soldats

http://motherboard.vice.com/read/the-armys-bioprinted-skin-is-almost-ready-to-be-used-on-soldiers

MEXIQUE:…le Peso adossé à l’argent pourrait surpasser le dollar

http://www.inquisitr.com/1348624/mexico-peso-may-surpass-the-u-s-dollar-if-plans-to-back-it-with-silver-happen-video/

AUSTRALIE:…pays du paiement sans contact

http://sanscontact.wordpress.com/2014/07/15/australie-un-pays-sans-contact/

CHINE:…intervention massive pour soutenir l’économie

http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2014/06/23/china-massive-staats-intervention-verhindert-absturz-der-wirtschaft/

AFRIQUE:. Fièvre Ebola se répand

http://www.lavoixdelamerique.com/content/msf-evoque-une-course-contre-la-montre-en-sierra-leone-pour-juguler-le-virus-a-ebola/1955754.html 

17 replies »

  1. « Ah si j’étais riche.. »… »Un violon sur le toit »

    Le Japon émet….du papier
    France Trésor émet des Bons du Trésor
    Je Japon les achète….et aussi…nos aéroports…
    L’intérêt de la dette via nos impôts va au Japon

    En devenant exportateur de « papier » le Japon exploite le Français,le dépouille
    sans apporter de contre-partie
    La France ne peut pas émettre de « papier »

    Problème de « robinet qui fuit »

    Combien de temps faudra-t-il au Japon pour vider la France?
    Le Japon suite aux fuites de Fukushima dispose de combien de temps pour devenir inhabitable?
    Combien de voyages Japon France seront-ils nécessaires en Boeing 747 pour transplanter les Japonais dans leur nouveau pays?
    Quelle proportion de Français préférant l’argent à leur identité permet-t-elle cette transplantation?

    Le discernement,c’est ce qui fait la différence entre la bonne conscience
    et la conscience
    et le chaos,ce qui résulte dans le cas où la proportion de Français « euthanazis » dépasse le seuil de survie pour la conscience

    Laisser des gens,en France ou ailleurs,toucher à l’argent
    alors qu’ils ne sont pas capables de résoudre un problème de robinet qui fuit
    c’est donner « Le Bouton Rouge Nucléaire » à des singes

    Le Français se résume dans son état actuel en une phrase
    Particulier qui a vendu sa conscience pour son confort et s’est laissé lobotomisé par sa télé pour y parvenir
    Certains appellent ça l’évolution
    Moi j’appelle un chat,un chat:c’est le chaos
    Par rapport au texte de Bruno Berthez vous disposez d’une deuxième écriture de la même histoire :-))

    J'aime

  2. Je joints cette vidéo de 7 minutes qui explique en quoi la Nature est capable dee régler ce problème
    Il est difficile pour « le monde des chiffres »d’en évaluer la portée
    et pourtant j’ai vu plusieurs heures par jour pendant une semaine,dans un espace réduit (150m2) des hirondelles montrer que le calcul ,c’était leur spécialité,bien plus que la nôtre
    aucun télescopage!!!!
    De quoi être assuré qu’elle ne permet pas aux calculateurs de la finance de « faire n’importe quoi »

    J'aime

  3. Mardi 15 juillet 2014 :

    L’Italie est en faillite.

    Selon le Trésor italien, la dette publique de l’Italie atteindra à la fin de l’année 135 % du PIB !

    Lisez cet article :

    La dette italienne a établi un nouveau record en atteignant 2166,3 milliards d’euros en mai, selon la Banque d’Italie. Soit 20 milliards de plus que le mois précédent. Au rythme actuel du dérapage, la dette publique devrait peser d’ici à la fin de l’année près de 135 % du PIB selon le Trésor. À titre de comparaison, la dette de la France, qui est sur le point d’atteindre les 2000 milliards d’euros, représente près de 94 % du PIB.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/07/15/20002-20140715ARTFIG00353-la-dette-de-l-italie-continue-de-se-creuser-malgre-renzi.php

    J'aime

    • Vous avez raison de signaler et souligner ces chiffres.

      Cependant la conclusion que vous en tirez est contestable.

      L’important dans un stock de dettes ce n’est pas seulement de connaitre son montant absolu et relatif, c’est aussi de savoir qui la détient, qui la porte.

      Or la dette italienne jusqu’à récemment était en grande partie détenue par les italiens eux mêmes et à ce titre, la vulnérabilité de cette dette doit être nuancée. La maturité de la dette est également importante.

      La politique 3″coute que coute » de Draghi a à mon avis rendu la détention de la dette Italienne plus fragile, les acheteurs sont de moins bonne qualité, c’est une intuition.

      Je pense que l’Italie est un des tous premiers candidats à des bail-in sous toutes les formes, bail-in par les déposants, bail-in par les porteurs de fonds d’état, bail-in par conversion ou rééchelonnement.

      LE problème le plus important de l’Italie, c’est l’absence de croissance, et là c’est l’impasse. En effet les solutions de bail-in réduiront le pouvoir d’achat des citoyens, affaibliront le pouvoir d’achat des consommateurs et par conséquent réduiront encore la croissance ce qui aggravera les problèmes. C’est plus ou moins également la situation/problème de la France, en fait c’est l’impasse.
      En fait ces pays n’ont aucune autre solution raisonnable qu’une poitique complexe articulé autour de :

      -euthanasie des dettes, moratoires publics et bancaires, rééchelonnement des échéances, conversions de taux

      -sortie temporaire de l’euro et glissement du change

      -réforme de l’Etat Providence

      -mise en place d’une réforme fiscale qui incite à l‘investissement et au travail

      pour ne parler que des aspects économiques et financiers car il faudra aussi

      -changer de Constitution
      -changer de politique étrangère
      -changer de mode de sélection des élites
      -bouleverser le système éducatif

      etc etc

      J'aime

  4. « Le mépris pour le peuple, la démocratie. »

    Et KI-KI calcule l’inflation ?

    Monsieur Bertez, ce n’est plus du mépris, c’est de la fraude en bande organisée et de la haute trahison, punit par la peine de mort en cas de conflit.

    Le problème de ces mesures parmi tant d’autres, c’est qu’elles ne suffisent et ne suffiront pas pour empêcher le naufrage.

    Mais le plus grave pour ce gouvernement, non seulement il ne sait pas improviser (ce qui demande un sacré savoir-faire) , mais en plus il tâtonne (ce qui prouve qu’il n’a pas l’étoffe).

    Et dans ces moments troubles, il n’y a plus de place pour la demi-mesure. Il faut un chef, pas un appentis, il faut de la poigne, pas une guimauve, il faut un amiral, pas un troufion, il faut du répondant, pas de formules toutes faites, Il faut des cibles distinctes, pas de tirs tous azimuts, il faut resserrer les rangs et taper fort dans le mille avant de passer à une autre cible.

    Ce président est un incapable, un champion has-been hors catégorie qui justifie à lui tout seul la faillite actuelle, et tous ceux qui le défende ne sont que de simples partisans aux ordres pour le désordre. Car je vous parle de faillite et elle n’est pas virtuelle. Chaque jour qui passe apporte une surenchère au désastre annoncé depuis belle lurette.

    Alors, et pour finir sur le sujet épargne, le petit peuple n’a pas d’économie, ou si peu, quant à la classe moyenne si elle est suffisamment idiote pour attendre du 1%, les banquiers auraient tort de s’en priver.

    Et encore une fois, c’est bien plus facile piquer un peu dans les poches de pleins petits, que beaucoup dans la poche d’un grand. Ils arrêteront le jour où les petits feront une colère toute rouge…de sang.

    J'aime

    • Il n’ a plus de démocratie même à se demander s’il y en a une un jour dans ce pays !

      D’un pouvoir royal centralisé nous sommes passé à un pouvoir bourgeois centralisé.

      D’une représentation d’une élite de sang par hérédité nous sommes passé à une représentation d’une élite d’argent par cooptation.

      Le peuple a toujours servi de moyenne d’ajustement et dans le mot servi il y a servitude.

      En définitive il y aura toujours des dominés et des dominants mais là où le jeu prend une autre tournure c’est ceux qui sont dominés et qui l’acceptent de bon cœur en pensant que les dominants sont une chance pour eux mêmes peuvent spontanément par un effet de masse et du fameux théorème ‘l’aile d’un paillon » changer la nature des choses et se choisir d’autres dominants.

      Je pense que les dominants du moment n’ont pas du tout compris (manque de niveau intellectuel ?) ce qu’est en réalité la profondeur de la nature humaine : bien veillant (empathie) envers les perdants autre que vous même mais impitoyable et haineux envers ceux qui vous guident et vous emmènent dans l’abime des perdants….

      J'aime

  5. « La spoliation délibérée de l’épargne populaire et des classes moyennes fait partie intégrante, consciente »

    il s’agit aussi de réprimer l’inflation dans le peuple (comme chez les nazis, c’est pour ca qu’il y a des amendes arbitraires de nazis : BNP ce jour FN: afin de tenir les gens)

    ce taux du livret A fait les gros titres auprès du peuple mais aussi auprès des acheteurs d’oat.
    il est peut être perçu comme auto validant.

    sur le levier. c’est exactement ça:
    Il y a le levier du taux symbolique d’inflation et le levier des reformes symboliques.
    Les reformes dites récessives ne servent pas du tout à pouvoir enfin rembourser la dette,
    =>elles font genre pour rassurer des créanciers (mais aujourd’hui ils font mumuse tout seul lol BOJ FED BCE PIMCO AXA BNP…ahaha c’est ridicule)

    =>elles servent à réprimer l’inflation ce qui avec levier(une obli est un multiple de l’inflation officielle) permet de continuer la bulle un peu sur la dette souveraine mais surtout sur la dette coporate!,
    Un tel taux d’inflation permet de justifier la pseudo consistance de leurs modèles mathématiques de pricing débilitants et de leurs pseudos prix de l’oblig,

    comme vous l’avez dit, un crash sur obli ou action permettrait en temps opportun de detruire du surplus de promesses si ça s’emballe, (c’est dire que le marché n’a aucune utilité sauf les actions pour hyperinflation)

    =>enfin comme vous le soulignez; l’inflation, le taux la vitesse de circulation n’est pas la même pour les riches que pour les pauvres alors que la banque centrale doit être soit disant la même.
    Et ceci permet la chose suivante:
    >>la « crise » est la même justification utilisée que pour la défense nationale, sous la contrainte d’une situation soit disant « exceptionnelle » ou d’un « choc » (« strategie du choc » lacroix riz):
    pour les vendeurs de canons ou munitionnaires pour vendre leur canons achetés par l’etat AToutPrix
    pour les riches ou LBO vendre de la monnaie (=emprunter contre du tangible) payés en fait par l’etat, la collectivité ATPRIX

    d’un cote le pauvre à une inflation reprimée
    de l’autre Buffet profite de manière inversement proportionnelle

    tout le monde se moque dorénavant de la dette souveraine, c’est un placement qui est foutu., mais les dettes souveraines servent aussi de benchmark pour les affaires de Buffet, de monnaie de base aussi pour les banques etc…

    Et le taux d’inflation officiel est crucial avec le levier

    Leur politique est mortifère ne serait-ce qu’en analysant simplement le taux de natalité
    (je reviens à l’Italie ou je pense qu’à Naples 1 garcon sur deux de quarante ans habite chez ses parents)
    le taux de natalité étant magouillé en France avec l’immigration forcée
    c’est ce taux de natalité qui a servi à Todd je crois pour deviner la chute de l’URSS
    (faut etre aussi aveugle pour ne pas voir celle du Japon en temps réel)

    J'aime

  6. il faut que vous evoquiez imperativement le modele allemand de sortie de guerre 1945

    il est implémentable en 2semaines (à l’epoque cela était fait je pense dans les mêmes delais)
    si j’etais élue et MLP je le fais direct:

    je pense qu’il est faisable
    sans jubile de la dette nominale
    avec un truc qui est stocké rue de la Vrilliere mis à disposition du public par la BDF via les banques strictement francaises et retail
    avec sur celui ci interdiction d’exportation sous peine de mort
    simultanément avec une abrogation de toutes les lois votées de^puis le depart du gle degaulle
    paiement des salaires privés obligatoires par ce moyen

    le lendemain tout le monde bossent
    le dow ou le cours de GSCO / à ce truc s’effondre
    et le monde entier suivra

    le pb il est là: GSCO en sortie de crise ne doit valoir que 2doll de monnaie de citoyen (cours divisé par cent? en 1933 /1929)

    qu’a fait d’autre le general de gaulle quand il a envoyé un croiseur à la fed?
    comment Ragnar Danneskjöld paye t-il Hank Rearden?
    max keiser a été en argentine pour essayer de le proposer, …même la grece y a intérêt

    de toute facon quand on sera à 200% de dette /pib on cherchera pas dans le compliqué: donc autant le faire tout de suite

    J'aime

  7. SALOPERIE DE PAUVRES ?

    Vous aimez ? Non ? Ben vous avez pas compris !

    C’EST BIEN FAIT D’ABORD ! Voilà ! Na !!!

    J'aime

  8. […] Tenter de décrire un système comme je le fais est une opération de pure abstraction. J’essaie de réduire une réalité complexe, balbutiante et contradictoire à un modèle intelligible, donc prévisible. Ma description est donc une sorte de passage à la limite, un saut dans le théorique. Dans la pratique, les choses sont en cours de construction, de décantation, pas encore au stade de prise de conscience claire.  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s