Behaviorisme et Finance Comportementale

Humeur de Loup du Mardi 29 Juillet 2014: Eloge de la radicalité Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Mardi 29 Juillet 2014: Eloge de la radicalité Par Bruno Bertez 

Le message que nous cherchons à faire passer est simple, il ne comporte aucune complexité qui le rende inaccessible; Et pourtant, même quand il trouve son chemin, son efficacité reste limitée. 

Et c’est, pour nous, la question centrale. 

Nous écoutions Guy Béart il y a quelques instants. " Le premier qui diiit , laaa vééérité, iiil doit être exécuté". Et les gens benêts, idiots, scandaient avec lui. 

Combien se rendaient compte, avaient conscience du sens de ces paroles. Avoir leur air béa(r)t, aucun. Le Système disjoint. Il sépare le sens de la réalité. 

Il n’y a plus d’articulation entre les deux; les deux univers, celui de la parole et du sens sont parallèles, ils ne se rejoignent plus, sauf, et c’est là l’important, dans les crises. 

Car chanter "la vérité" est révolutionnaire. Dans le monde de l’enfumage, il devrait faire bouger. Lorsque le chant a un sens, il débouche sur l’action. Mais dans notre société, il est au contraire intégrateur. Asservissant lorsque cela est destiné à créer de la soumission en boucle auto-régulée. 

Permalien de l'image intégrée

La névrose sociale, nous baignons dedans. C’est une prise dans les signes, dans l’imaginaire qui évacue les conflits, les oppositions et fabrique le sous bassement de la nouvelle féodalité.

Hollande est impuissant contre le drame du crash de l’avion. Que fait-il il apparait à la télé, dans les médias et décrète un deuil national inflaté, un deuil de 3 jours. La prochaine fois, ce sera 4 jours… Est-ce un comportement adapté? Bien sûr que non, cela ne correspond à rien, si ce n’est à une pièce, un univers de théâtre et de représentation. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Le ministre de l’intérieur commet l’infamie d’assimiler la critique de la politique de l’Etat d’Israel avec le racisme, ce faisant il entretient les amalgames contre lesquels au contraire il faut lutter et cela passe sans critique, sans même être relevé. Cela mérite un procès, une comparution, on attend SOS Racisme. 

Permalien de l'image intégrée

Les banques perdent votre argent en soutenant les kleptos de Banco Espirito, la noblesse noire, les guelfes et que présentent ils comme publicité? "Votre argent c’est près de chez vous que nous l’employons, pour vous"!!!! 

La multiplication des chocs autour de Espirito Santo 

Le premier actionnaire de la banque portugaise demande à son tour à être placé en redressement judiciaire.

Le holding Espirito Santo Financial Group (ESFG), premier actionnaire de la banque portugaise BES, a annoncé hier ne pas être en mesure d’honorer ses dettes et a demandé à être placé en redressement judiciaire auprès des autorités luxembourgeoises. 

ESFG emboîte ainsi le pas à deux autres holdings de l’empire familial, Espirito Santo International (ESI) et Rioforte, qui avaient déjà fait la même démarche auprès du tribunal de commerce de Luxembourg où ils ont leur siège. 

Le holding financier du groupe Espirito Santo «n’est pas en mesure de remplir ses obligations en matière de dette», a-t-elle reconnu dans un communiqué transmis aux autorités boursières portugaises. 

Le régime de gestion contrôlée «facilitera la vente par étapes des actifs, pour servir au mieux les intérêts de tous les créanciers», fait valoir le holding qui détient 20,1% du capital de la première banque cotée portugaise, aux côtés du groupe français Crédit Agricole (14,6%).  

Cette annonce intervient peu après la mise en examen dans une affaire de blanchiment d’argent de l’ancien directeur général de la banque Espirito Santo, Ricardo Salgado, arrêté dans la matinée. 

Interrogé par un juge d’instruction de Lisbonne, M. Salgado, âgé de 70 ans, a été remis en liberté contre le versement d’une caution d’un montant de 3 millions d’euros, a annoncé le parquet général. 

Le holding ESFG avait demandé mercredi la prolongation de la suspension de la cotation de ses actions afin d’évaluer «avec plus de précision» son exposition à la dette du groupe familial Espirito Santo. 

Le placement sous le régime de gestion contrôlée demandé par ESI et Rioforte «pourrait avoir un impact négatif sur ESFG et des filiales exposées» au groupe Espirito Santo, avait prévenu le holding. 

Fin juin, le holding financier avait chiffré son exposition directe au groupe Espirito Santo à quelque 2,35 milliards d’euros. 

Suspendu depuis le 10 juillet, le titre Espirito Santo Financial Group avait été exclu mardi du PSI 20, principal indice de la place lisboète. Depuis la mi-juin, sa capitalisation boursière avait fondu de moitié. 

Parmi les filiales du holding d’ESFG, qui est basé au Luxembourg, figurent la Banque Privée Espirito Santo (BPES) en Suisse, qui a annoncé mardi la vente de la majeure partie de ses activités de gestion à la banque suisse CBH. 25/7/2014

Même chose pour les faux semblants de pseudo discussions sur les trêves en Palestine. Les Israéliens choisissent de poser d’emblée des conditions dont ils savent qu’elles sont inacceptables et on applaudit. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Obama, par ses choix de sortie de crise par la seule gestion monétaire, est l’artisan de la plus formidable progression des inégalités que le monde est connu, et que fait-il? En tournée en Californie pour lever des fonds pour les élections de mid-term, il dénonce les inégalités … qu’il a lui-même amplifiées!

Permalien de l'image intégrée

Hollande fait de la lutte contre le chômage sa priorité, alors que c’est son austérité et son alignement sur les solutions Allemandes qui produisent de façon continue ce chômage, alors qu’il sait que la Grande Négociation Transatlantique va encore accentuer les difficultés de l’emploi, peu importe, par la parole et l’imaginaire, il régule, il désamorce…. Et cela marche. 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Permalien de l'image intégrée

Nous sommes dans des boucles d’autorégulation qui, malheureusement, ne sont pas étudiées. Surtout pas par les politiques, lesquels font partie de ces boucles. 

il faut comprendre, comprendre radicalement. 

Les médias, les intellectuels, restent prisonniers des analyses critiques en terme de vrai et faux. Ils ont 50 ans de retard. 

Nous sommes sortis de la propagande primaire qui porte sur la distinction entre le vrai et le faux. Nous sommes dans le monde le plus effrayant qui soit, le monde parallèle, celui ou on fait vivre les citoyens dans un "ailleurs", dans un imaginaire qui leur sert de prison.

Permalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Mardi 29 Juillet 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON :  

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

6 replies »

  1. Attendez attendez que je me souvienne ?

    Comment ils disaient ça à Troie ?

    Ah ! Ça y est, je me souviens (sic) !

    TAIS TOI CASSANDRE !

    C’était bien ça hein ?

    J'aime

  2. N’oublions pas l’Ukraine !!!

    17 civils dont trois enfants ont été tuées et 43 autres blessés au cours des dernières 24 heures dans le pilonnage de Gorlovka (région de Donetsk, Ukraine orientale) par les forces de sécurité ukrainiennes, selon le Conseil municipal de la ville de Gorlovka.

    Un incendie s’est déclaré sur une usine de produits chimiques dans la ville ukrainienne de Gorlovka à cause des bombardements

    En raison de ces événements tragiques, la ville a déclaré trois jours de deuil à partir du 28 juillet.

    En outre, la veille, cinq personnes âgées ont trouvé la mort et huit autres blessées dans une maison de retraite de la ville de Lougansk bombardée par l’armée ukrainienne, selon le site de l’administration régionale.

    Au total, selon le Conseil municipal, plus de 90 civils ont été tués et des centaines d’autres blessés dans les combats près de Lougansk depuis le début du mois de juillet.

    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_29/Ukraine-plus-de-20-civils-ont-peri-en-un-jour-1668/

    J'aime

    • Pour commémorer le siècle du début de la Première guerre mondiale, Août 1914…les préparatifs sont déjà au rendez-vous. Ukraine joue avec ferveur la partie qu’on lui a ordonnée..sans doute avec un excès de zèles …mais tout se met en place.

      On veut les richesses de l’Ours..et l’Europe Hypocrite a souhaits monte sur ses grand chevaux et menace pour faire bonne figure..tout en minaudant pour ne pas perdre les avantages qu’ils soient énergétiques ou financiers.

      Quelle hypocrisie, on joue avec la vie humaine ..comme s’il ne valait même pas deux sous..mais le pire c´est qu’ elle ne la vaut pas pour eux.

      Votre dernière phrase est belle,: un monde parallèle, celui ou on fait vivre les citoyens dans un "ailleurs", dans un imaginaire qui leur sert de prison. Le plus drôle ou le plus triste c’est qu’ils ne savent même pas qu’ils sont en prison ..celà fait longtemps qu’ils ont mis leur rage, intérêt ,leur inquiétudes , audaces et j’en passe …dans le cofre " des souvenirs et de l’oubli ".

      Un grand bonjour d’Asturias,
      Marian

      J'aime

  3. Ouïlle, ça douille !!

    Bon, par quoi commencer ?

    La guerre ?

    Vous avez un très gros qui dit "chiche ". Les US.

    Vous avez un plus petit qui "je veux voir ". La Russie.

    Vous avez un allié qui lui dit "regarde ". Israël.

    Vous avez un petit qui dit "je livre mes mistrals ". La France.

    Vous avez le grand qui lui dit "regarde ce que tu perds et pas ce que tu gagnes ". les US.

    Vous avez un esclave qui dit "oui-chef ". Ukraine.

    Vous avez un gros qui "je n’ai rien vu ". La Chine.

    Vous avez le grand qui lui dit "ne bouge pas ". Les US.

    Vous avez un moyen qui dit "comment je fais? ". Allemagne.

    Vous avez le grand qui lui dit "appuis, je te couvre ". Les US

    Vous avez des bâtards qui disent "on passe ". L’EU bruxelle.

    Vous avez des faux-culs qui disent "encore ". L’UK.

    Vous avez la Russie qui dit "OK j’ai compris ".

    Le vermillon n’est toujours pas écarlate…mais demain c’est un autre jour…

    La guerre ce n’est pas pour demain, mais les morts du business c’est tous les jours !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s