Commentaire de Marché

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 2 Aout 2014 : Marchés, dans les transitions, tout est réversible Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Samedi 2 Aout 2014 : Marchés, dans les transitions, tout est réversible  Par Bruno Bertez

Voici un point sur les marchés. Il s’agit d’une opinion, mais avec un début de réflexion sur les glissements en cours dans le monde réel.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Leveraged loan trading volume surges to record $170B

Permalien de l'image intégrée

Nous avons il y a peu attiré l’attention sur le fait que les marchés étaient devenus moins plaisants. Nous avons en particulier souligné que le marché de Paris sentait mauvais. C’était un moyen d’inciter les traders à la vigilance bien sur.

Nous avons choisi de le faire en insistant sur le fait que c’était subjectif, nous avons fait part d’une impression et d’une sensation négatives. Nous n’avons pas cherché à justifier, mais simplement à constater. Encore maintenant nous n’avons pas d’avis rationnel à proposer, les marchés « puent », voilà tout!

C’est le cas de le dire, c’est du Pif!

Un marché est haussier tant qu’il ne devient pas baissier, voila une règle à ne jamais oublier. Ce sont les plus simples qui sont les meilleures. Et pour le moment, même si Juillet est en perte, la tendance reste haussière.

On pourrait tout invoquer pour justifier la baisse:

  • -la fin des QE prévue pour la rentrée.
    -le débat sur les taux, vont ils monter ou non?

Et puis :

  • -les premiers craquements dans le High Yield.
    -les risques de guerre.
    -les sanctions à l’égard de la Russie, dangereuses.
    -la hausse du coût du travail aux USA et des coûts par unités produites.
    -le frémissement de l’inflation.
    -la dégradation conjoncturelle déjà sensible en Europe.
    -la faillite de l’Argentine.
    -le sinistre Espirito Santo qui entraine le Portugal et les banques euro.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Si vous observez attentivement ce que disent les médias des Maîtres, vous voyez qu’ils attribuent la baisse aux craintes soulevées par la faillite de l’Argentine. C’est classique: attribuer la baisse à des fausses causalités c’est déjà préparer la reprise en mains. La faillite Argentine ne présente à ce stade aucune raison de s’inquiéter. C’était prévu, c’est petit, et l’Argentine est un sérial failli. Et c’est la raison pour laquelle on la met en avant : les illusionnistes ont l’art de détourner l’attention.

Permalien de l'image intégrée

Le vrai risque, c’est la vraie incertitude: c’est la tentative d’Exit. Le changement de régime monétaire, voilà le la vraie incertitude pour tout le monde y compris Yellen. Personne ne sait ce qui va se passer lors de cette tentative.

FEDERAL RESERVE GLORY HOLEPermalien de l'image intégrée

Attention, elle est préparée, mais elle n’est pas commencée. Les QE sont réduits, certes, mais l’impact de la réduction sur les taux ne s’est pas fait sentir car la Chine et les émergents ont acheté des quantités record de Treasuries depuis le début 2014, ce qui a empêché la hausse des taux. Pourquoi ? On n’en sait rien et puis il y eu le fameux acheteur Belge qui a lui seul a pris 50 milliards. Les anticipations éventuelles de tension sur les taux ont été tuées dans l’oeuf. Le reste du monde, le ROW a importé peut-on dire la hausse des taux prévisible aux Etats-Unis, tout comme il importe une partie de son inflation.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréetreasusryty

Il n’empêche que l’inflation frémit et qu’elle le fait au niveau le plus organiquement important, au niveau des coûts salariaux. Une catégorie de population salariée aux USA semble retrouver du « bargaining power », un pouvoir de demander plus, surtout sous forme de compensations. Cela concerne les catégories les plus aisées, pas les plus défavorisées qui elles, n’ont retrouvé aucun pouvoir. Mais il y a des zones, des secteurs ou la pression des coûts salariaux se fait sentir et dans ce cas, on peut imaginer, que l’escalade de la fameuse échelle de perroquet des prix et des salaires peut tenter de se mettre en branle. 

Information, education and healthcare lead the way in the employment cost surge.

Remember, REAL average hourly wage growth YoY was NEGATIVE in June.

Permalien de l'image intégrée

Les dernières interventions de Yellen vont dans un sens inflationniste, ce qui est pour nous très clair. On reporte la hausse des taux, et on annonce que tous les seuils de régularisation, normalisation sont caducs. il n’y a plus d’objectifs du chômage chiffré, il n’y a que des considérations vagues et arbitraires qui masquent le fait que Yellen se croit autorisée à stimuler jusqu’au plein emploi . Avec tous les risques qui y sont attachés, mais cela c’est son problème.

Permalien de l'image intégrée

Ce qui nous parait sûr c’est que la doctrine de Yellen est plus keynésienne que celle de Bernanke et Greenspan.  Elle croit que la politique monétaire peut ramener le plein emploi. Et elle veut le faire! Ou est le plein emploi ? De qui ? A quel niveau ? Personne ne le sait ! Pas même elle, ne le sait, mais l’infatuation des Maîtres est une constante. Nous sommes loin des justifications initiales aux politiques non conventionnelles : faire face à la crise de liquidités, débloquer les tuyauteries colmatées du Système financier, éviter la dépression, améliorer la transmission de la politique monétaire ! Les apprentis sorciers se sont donné une nouvelle raison de sévir. En attendant la prochaine.

Notre sentiment éclairé est que nous sommes dans une phase de transition et nous vous rappelons cette vérité d’expérience: dans les phases de transition tout, absolument tout est réversible.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Samedi 2 Aout 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS 

COLLAPSE UPDATE: 

3 replies »

  1. Toujours très clair, très utile, ce Pierre Sabatier. Equilibre bien cet enragé de Delamarche, même s’ils disent à peu près la même chose.

    J'aime

  2. […] Les commentateurs soulignent le comportement paradoxal des taux longs. Malgré la perspective de la fin des achats de titres à long terme aux USA, malgré la progression des achats à crédit, malgré une accélération de la croissance, malgré le frémissement de la hausse des prix, malgré un réveil du « bargaining power » de certaines catégories de salariés, ils ne montent pas.  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s