Art de la guerre monétaire et économique

L’Edito du Dimanche 10 Aout 2014: Le meilleur et le pire moment pour investir et acheter des actifs financiers! Par Bruno Bertez (Actualisé au Lundi 11 Aout 2014)

L’Edito du Dimanche 10 Aout 2014: Le meilleur et le pire moment pour investir et acheter des actifs financiers! Par Bruno Bertez (Actualisé au Lundi 11 Aout 2014)

ANOTHER VACATIONgaga animated GIF

Acheter des actifs financiers, actions, obligations et autres instruments de crédit, c’est acheter le droit de percevoir des flux de revenus futurs et, dans certains cas, un remboursement. Ces morceaux de papier, car ce ne sont que cela, ne sont jamais des actifs réels, ce sont des titres, des droits qui n’ont de valeur que par convention. 

Le capital, en système capitaliste, c’est cela: un titre. Un statut, qui donne à celui qui en est le propriétaire, un droit à prélever une part de la richesse. Comme tout droit, il ne vaut que s’il y a un régime, une force qui garantit qu’il en sera ainsi. 

Nous pensons que le régime du capitalisme financier, du capitalisme de papier, est à son apogée: 

colosseum

  • L’alliance entre le pouvoir politique, légal, policier, militaire et le capital financier est sans faille. 
  • Le pouvoir financier contrôle à son profit les Banques Centrales et les flux neufs et anciens sont canalisés au profit de la reproduction/rentabilisation/maintien en vie du capital ancien, même celui qui est fictif et inefficace. 
  • Le Système fondé sur l’épargne et l’industrie, lequel assurait une certaine promotion et fluidité sociale, ce Système est en passe de destruction par les taux zéro et les impôts. 
  • Les classes moyennes et les salariés en général ont subi une défaite historique, sauf les fonctionnaires domestiques et internationaux qui, vous le savez, sont les alliés des classes financières. 
  • La soi-disant libération des mœurs, l’encouragement aux déviances ont remplacé la religion comme moyen de faire se tenir tranquille les plus rebelles, la sublimation intellectuelle est canalisée vers des activités inoffensives. 
  • Le chômage global exerce une pression très forte à la baisse des salaires réels, force à la productivité et au calme social. 
  • Les forces progressistes de la concurrence ont été retournées au profit de l’immobilisme, au lieu de se retourner contre leurs Maîtres, les peuples se divisent et se battent entre eux. 
  • Les gains de productivité ont été et sont confisqués au profit de la reproduction du capital, le Fordisme est fini. 
  • La mainmise culturelle et médiatique sur les esprits est quasi totale grâce aux innovations technologiques comme internet,  Google, Facebook, etc. récupérées par les pouvoirs. Le neuf a fait cause commune avec l’ancien. 
  • L’Alliance entre le capital financier et les managers est scellée par les systèmes de stock-options et d’intéressement des managers à la fameuse Création de Valeur, c’est à dire à la progression de la valeur des titres et papiers. Jamais le partage de la valeur ajoutée n’a été plus déséquilibré au profit du capital financier dans le système dominant, le système anglo-saxon. 
  • La législation fiscale et la politique encouragent le levier au maximum, par la déductibilité des intérêts des dettes. Elle favorise les fusions acquisitions, l’ingénierie financière et les rachats d’actions. Le surproduit est utilisé, non pour investir, mais pour décapitaliser par le biais des opérations de Private Equity, de Fusacq et de Buy Back. 

Tout cela est bien connu, mais il est rare que quelqu’un le mette en perspective. 

Hussman-080814decline-of-a-hegemon

Les valorisations des assets papiers sont sur des niveaux que l’on n’a connus dans le passé que lors des périodes critiques, comme en 1929 et 2000. Sous tous les aspects. Que ce soit en termes de taux de capitalisation des bénéfices, des cash-flows, des EBITDA. Que ce soit en terme de poids de la Bourse en regard des GDP ou encore en terme de coefficient « q » de Tobin qui apprécie le capital en fonction des coûts de remplacement. 

Ceci conduit certains à penser que la hausse est bientôt finie et que la chute est proche. D’autres en revanche, à partir des mêmes données, sont persuadées du contraire: il y a encore de la marge pour dépasser les niveaux de 1929 et ceux de 2000, les conditions sont encore plus favorables au capital que lors de ces périodes! Ces derniers n’ont pas forcément tort, jamais le capital financier n’a connu des conditions aussi fastes avec en particulier la conjonction de marges bénéficiaires record, les taux d’intérêt zéro, l’argent surabondant et le risque socialisé, pris en charge par la collectivité. 

La cherté des actifs papiers ici et maintenant, dans le présent, se comprend, sinon se justifie, par des raisons de comparaison: si rien ne rapporte rien, alors tout ce qui rapporte un peu vaut cher. Ce n’est pas plus compliqué que cela. 

L’ennui est que comparaison n’est pas raison. En particulier lorsque la comparaison est inadéquate. 

L’achat actuel d’un titre qui rapporte 2% est peut-être attrayant quand les taux sans risque sont à zéro, mais il ne l’est que, et seulement que, pendant cette période où les taux sans risque sont à zéro. Lorsque les taux sans risque sont à 4% par exemple, ce qui est plus proche des taux historiques, alors la comparaison devient très défavorable… et coûteuse. La valeur des actifs papiers, de tous les actifs papiers anciens, s’ajuste en effet pour tenir compte du retour à une rémunération normale. En d’autres termes, leur prix chute afin de s’ajuster au nouveau niveau de rémunération que l’on peut obtenir. La valeur des portefeuilles anciens s’effondre et seuls ceux qui sont restés à l’écart, qui ont refusé d’engager leurs argent dans la période de taux zéro, seuls ceux-là peuvent profiter du retour à une rentabilité normale. 

Présenté autrement: 

Les comparaisons fondées sur le rendement actuel des placements sans risque (taux zéro) et ceux des placements à risque sont idiotes. Seuls ceux qui s’attendent à ce que le taux sans risque ne remonte jamais, ou qui sont d’accord pour garder jusqu’à maturité les placements à risque actuels qui rapportent très peu, peuvent accorder une valeur à ce raisonnement. Les autres, s’ils le suivent, se condamnent à de lourdes déconvenues. Ceux qui acceptent la comparaison font le pari implicite que jamais la croissance ne repartira et ne retrouvera les niveaux d’avant. Jamais le Système ne pourra se passer des béquilles monétaires. Addict pour l’éternité. 

 

L’évaluation des actifs en fonction de comparaisons exogènes, extérieures à la vie de ces actifs, est une erreur fondamentale. La valeur d’un actif est interne. Elle est la somme actualisée des flux de cash-flows et de remboursement éventuels que cet actif va générer. Et sur le long terme, durée de vie de l’investissement, tout cela dépend, non de la volonté des régulateurs, sorciers ou illusionnistes, mais des conditions objectives qui génèrent la croissance. Les bricolages sur le taux, sur les signes et les rideaux de fumée ne changent que très peu de chose, même par le bais du taux d’actualisation. 

Acheter des actifs financiers au niveau actuel sur la base de la comparaison décrite ci-dessus, c’est accepter implicitement la ruine et /ou la contre-performance de long terme. 

Sauf si on se place dans un autre cadre analytique, un cadre analytique plus fondamental qui tient compte du fait que l’achat d’un actif financier est un arbitrage, un échange non pas avec le réel, mais avec un autre actif financier, la monnaie. Ce cadre analytique, c’est celui qui désacralise la monnaie, cesse d’en faire un invariant extérieur au Système et un instrument de mesure en soi ou en lui-même. Ce cadre, c’est celui de la Modernité, celui de l’incertitude sur la valeur. 

Lorsque vous achetez une obligation High Yield, vous faites sans le savoir un arbitrage. Vous échangez une créance sur votre banque (votre dépôt bancaire) contre une créance sur une entreprise déjà surendettée. Sans le savoir, sans en avoir conscience, vous vous débarrassez de la créance que vous avez sur votre banque parce que vous considérez que celle sur l’entreprise surendettée est plus avantageuse. Vous pariez (bien entendu sans en avoir conscience) qu’il en sera ainsi. Vous avez en quelque sorte fait une croix sur votre dépôt bancaire et vous vous dites: à tout prendre il vaut mieux avoir une obligation High-Yield,  j’aurais un rendement et je ne perdrais peut-être pas tout. 

Acheter au niveau actuel n’est rien d’autre qu’un pari sur le fait que jamais les choses ne redeviendront comme avant, jamais il n’y aura de solution, toujours on restera dans le non conventionnel.  C’est un pari sur l’échec radical, celui qui obligera, pour stabiliser la pyramide de créances à produire de plus en plus de Monnaie (plus ou moins virtuelle), production qui débouchera sur la grande destruction de la valeur réelle des créances sur les banques, destruction et/ou confiscation des  dépôts,  Zimbabwéisation, Mervalisation.

GOLDMAN MOTORS

 

ADDENDUM du Lundi 11 Aout 2014

Lisez très attentivement notre essai ci dessus. Notre thèse est paradoxale et sous son apparente simplicité, elle est difficile à assimiler.

Elle fait ressortir, dans une première approche fondamentaliste classique, la cherté des actifs financiers. Les assets papiers, tous les assets, sont valorisés à des niveaux historiquement exceptionnels comparables, par exemple, aux niveaux atteints en 1929 ou 2000.

L’argument des banquiers et de la FED est que ces niveaux sont justifiés par le fait que les placements sans risques ne rapportent plus rien. Si les Treasuries rapportent zéro, alors tout ce qui rapporte doit valoir cher. Tel est en gros l’argument. Il est intellectuellement faux et mensonger, voilà ce que nous démontrons. La valeur d’un asset financier n’est pas externe, mais interne, elle correspond à la capitalisation des flux de cash flow attachés à cet asset. Et pour une action, la durée de vie est infinie ou en bonne approximation, de 50 ans.

Même en considérant que la politique de taux zéro modifie temporairement pendant encore un an ou deux le taux d’actualisation retenu pour capitaliser les cash flows, l’incidence des taux zéro ne modifie que marginalement les valorisations qui découlent de l’application des méthodes d’analyse financière fondamentale. Le maintien de taux zéro pendant encore un ou deux ans ne justifie qu’une prime de survalorisation des assets que de 8 à 10%. Or la survalorisation actuelle en regard de l’analyse fondamentale et en regard de l’histoire est de près de 100%, en clair on paie le double de ce que l’on devrait payer.

Celui qui conserve des assets maintenant s’expose soit à une baisse sévère en cas de normalisation des taux de rendement soit si il garde jusqu’à maturité il s’expose à ne retirer qu’un rendement insuffisant en regard de celui auquel il aurait pu prétendre. Autre manière de présenter les choses: celui qui garde maintenant accepte de conserver des investissements à risque sans prime de risque et s’expose à la décompression des primes de risque lors de la régularisation de la politique monétaire et /ou de l’inflation.

Nous développons une autre approche dans cet article. Nous considérons que le champ des assets papiers est unifié et qu’il n’y a pas de différence de nature entre la monnaie, asset maturité zéro et les autres assets.

En fait nous soutenons qu’acheter un asset papier c’est arbitrer une créance sur le système bancaire, un dépôt contre un titre à maturité non zéro et à risque. On est dans le relatif. C’est à dire qu’en arbitrant, on fait le pari que la valeur du dépôt bancaire va baisser en regard de la valeur de l’asset acheté. On est short sur la monnaie et long sur l’asset à risque. Cela devient évident et lumineux dans le cas du carry : on s’endette dans une monnaie en faisant le pari implicite qu’elle va baisser et on achète un asset qui rapporte faisant le pari inverse, qu’il va monter. L’opération est gagnante, si la monnaie de carry se dévalorise ce qui bonifie le rendement de l’investissement. Pour cela il faut que l’on ait la certitude ou l’espoir que cette monnaie ne deviendra pas rare, qu’elle sera toujours surabondante et que l’on en aura "en veux tu, en voilà". Bref que la politique monétaire ne sera jamais régularisée.

BRUNO BERTEZ Le Dimanche 10 Aout et Lundi 11 Aout  2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:

Chevènement sur la destruction de la Libye, l’Irak, la première guerre mondiale, le Moyen Orient, l’Ukraine

http://www.dailymotion.com/video/x22w237_chevenement-un-retour-aux-fondamentaux-republicains-necessaires-en-france_news

FRANCE:. Retraités à 1201€ considéré comme non modestehttp://blog.seniorenforme.com/inconstitutionnalite-gel-retraites/

FRANCE:… liquidation du spécialiste du yacht de luxe…résultats en demi teintes pour les banques françaises….cessions immobilières au plus bas pour l’Etat

http://www.lesechos.fr/pme-innovation/actualite-pme/0203684619705-naufrage-de-rodriguez-group-ex-vedette-du-yachting-de-luxe-1030305.php

http://www.lesechos.fr/journal20140806/lec2_finance_et_marches/0203685926472-pourquoi-les-banques-francaises-realisent-des-resultats-en-demi-teinte-1030708.php

http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0203686847152-les-cessions-immobilieres-de-letat-au-plus-bas-1030616.php

FRANCE:…13,2 millions de retraités, 1040€/mois montant moyen du régime général

Fonctionnaires 2127€, Prof Lib 2000€, SNCF RATP 1749€, Militaires 1650€……..Artisans 630€, Agriculteurs 582€, Commerçants 543€

https://twitter.com/Pascal_Beuvelet

FRANCE:…confiscation de l’épargne pour sauver les banques

http://news360x.fr/exclusif-union-bancaire-approchons-malheureusement-du-grand-soir-les-epargnants-seront-taxes-2/

http://www.crashdebug.fr/index.php/international/9226-feu-vert-a-la-confiscation-partielle-des-depots-bancaires

http://or-argent.eu/confiscation-controle-capitaux-risque-grand-faire/

FRANCE:….le redoutable piège de la dette…pic de ruptures conventionnelles en juin…France pénalisée par l’embargo russe…embargo sans impact pour les USA…+0,2% de croissance au 3eT selon la Banque de France…déficit budgétaire 59,4 milliards fin juin

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/le-redoutable-piege-de-la-dette-07-08-2014-4050499.php

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/ils-empruntent-pour-la-france-07-08-2014-4050497.php

http://www.lepoint.fr/economie/dette-francaise-faut-il-se-rejouir-de-la-baisse-des-taux-31-07-2014-1850615_28.php

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/pic-de-ruptures-conventionnelles-en-juin_1564719.html

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203690353686-embargo-sur-les-fruits-et-legumes-le-marche-europeen-menace-dengorgement-1031211.php

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/08/08/embargo-russe-quel-impact-pour-les-agriculteurs-francais_4468885_3244.html

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203691697873-la-russie-et-les-pays-occidentaux-au-bord-dune-grave-guerre-commerciale-1031313.php

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/08/07/97002-20140807FILWWW00292-embargo-russe-pas-d-impact-sur-les-usa.php

http://www.challenges.fr/economie/20140808.CHA6670/la-banque-de-france-prevoit-une-croissance-de-0-2-au-3e-trimestre.html

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140808trib000843676/la-banque-de-france-prevoit-02-de-croissance-au-troisieme-trimestre.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140808.AFP3493/france-l-activite-economique-stagne.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140808.REU7383/deficit-budgetaire-de-59-4-milliards-d-euros-a-fin-juin.html

  1. ..championne des fraudes à la carte bancaire….

http://www.francetvinfo.fr/economie/fraude/la-france-en-tete-des-fraudes-a-la-carte-bancaire_665309.html

FRANCE:…Dexia accumule les pertes….bombe de la dette…face à l’embargo russe, la France plaide pour des mesures d’urgence

http://www.challenges.fr/entreprise/20140808.CHA6676/dexia-accumule-les-pertes-malgre-de-nombreuses-cessions.html

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/08/08/31007-20140808ARTFIG00291-bombe-a-retardement-de-la-dette-quel-scenario-si-les-taux-d-interets-explosent.php

FRANCE:…la Grande Arche de la Défense se vide….France, paradis fiscal pour le Qatar….hausse du déficit commercial en juin…chasse aux professions réglementées…censure du pacte de responsabilité

http://www.lemoniteur.fr/157-realisations/article/actualite/25182930-la-grande-arche-de-la-defense-se-vide-de-ses-occupants

http://www.challenges.fr/economie/20140805.CHA6618/ces-pays-ou-les-contribuables-ne-paient-aucun-impot-sur-le-revenu.html

http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-deficit-commercial-en-hausse-a-5-38-milliards-d-euros-en-juin-953788

EUROPE:… trop de charges/impôts

http://www.express.be/business/fr/economy/pour-chaque-euro-que-vous-pouvez-ramener-a-la-maison-votre-employeur-doit-depenser-231-euros-aucun-pays-ne-fait-mieux/206884.htm 

PORTUGAL:….Banco Espirito Santo fait plonger une banque africaine

http://www.bloomberg.com/news/2014-08-07/african-bank-fights-collapse-in-espirito-santo-like-drama.html

ALLEMAGNE:. Montagne de dérivés de Deutsche Bank….enquête pour les ex-dirigeants

http://www.goldbroker.com/fr/actualites/montagne-produits-derives-deutsche-bank-commence-inquieter-autorites-americaines-553

http://www.lesechos.fr/journal20140808/lec2_finance_et_marches/0203690616934-deutsche-bank-kirch-le-parquet-a-boucle-son-enquete-1031451.php

ITALIE:…maison à 1€ en Sicile….Martin Armstrong/ end democracy

http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/08/07/05002-20140807ARTFIG00007-un-village-sicilien-vend-ses-maisons-a-1-euro.php

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-07/martin-armstrong-warns-italys-recession-means-end-democracy

ITALIE:…en récession au 2eT…échec de Renzi

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140806trib000843303/l-italie-est-de-nouveau-en-recession.html

http://www.lepoint.fr/monde/l-italie-a-nouveau-en-recession-un-revers-pour-matteo-renzi-06-08-2014-1851882_24.php

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203689153581-la-rechute-de-leconomie-italienne-premier-revers-pour-matteo-renzi-1030955.php

GRECE:…mère porteuse pour 10 000 € soit 10 mois de salaire

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/08/06/01016-20140806ARTFIG00308-en-grece-le-marche-des-meres-porteuses-s-est-developpe-en-quelques-annees.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/08/06/01016-20140806ARTFIG00368-gpa-comment-la-jurisprudence-europeenne-a-contraint-les-tribunaux-francais.php

GRECE:…nouvelle taxe foncière….armée contre la fusion des régimes de retraite

http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/afp-00610415-la-grece-accouche-dans-la-douleur-de-sa-nouvelle-taxe-fonciere-1030944.php?xtor=RSS-71

http://greece.greekreporter.com/2014/08/06/greek-armed-forces-protest-merging-of-pensions-prepare-for-strike/

UK:…recul de la production industrielle en juin….lancer une guerre en Ukraine pour relancer Rolls Royce….dégradation du secteur bancaire par Moody’s….amende bancaire

http://www.easybourse.com/bourse/international/news/1104722/la-production-industrielle-britannique-en-juin-decoit.html

http://www.bloomberg.com/news/2014-08-05/bankers-called-up-for-ukraine-war-as-rolls-royce-for-sale.html

http://www.thetimes.co.uk/tto/business/industries/banking/article4167411.ece

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20140806trib000843324/la-banque-britannique-standard-chartered-menacee-de-centaines-de-millions-de-dollars-d-amende.html

ROYAUME UNI:…le nouveau scandale des assurances crédit coutera cher aux banques…en France les procès arrivent

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/08/05/nouveau-scandale-bancaire-en-grande-bretagne_4466900_3234.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/08/05/des-litiges-sur-l-assurance-de-pret-emergent-en-france_4466910_3234.html

ROYAUME-UNI:. Déficit commercial en juin

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/08/08/97002-20140808FILWWW00110-gb-deficit-commercial-pire-que-prevu.php

ALLEMAGNE:…le contribuable paye pour Banco Espirito Santo….

 http://www.alternativefuer.de/henkel-espirito-santo-wird-vor-allem-durch-deutsche-steuerzahler-gerettet/

ALLEMAGNE:…pertes en milliards pour les entreprises allemandes basées en Russie à cause de la crise Ukrainienne…baisse de l’excèdent commercial en juin

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_07/Lentreprise-allemande-calcule-ses-pertes-9781/

http://www.capital.fr/bourse/actualites/baisse-de-l-excedent-commercial-en-juin-en-allemagne-954099

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/l-allemagne-pas-assuree-d-avoir-echappe-a-la-contraction-au-t2-992326.php

ALLEMAGNE:….chute des commandes à l’industrie en juin

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/les-commandes-a-l-industrie-allemande-ont-chute-en-juin-991749.php

ALBANIE:…7 millions volés à la Banque Centrale

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-07/albania-central-bank-employees-steal-7-million-cash

ALBANIE:….l’assassinat d’un banquier inquiète

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/891c7432-1cd4-11e4-8b39-5bee34cf2558/Lassassinat_dun_banquier_inqui%C3%A8te_les_Albanais

RUSSIE:…plus il abandonne le dollar/UE, plus il se rapproche de la Chine/BRICS (= renforce le bloc transatlantique)

http://fr.rbth.com/economie/2014/08/04/les_entreprises_russes_lachent_le_dollar_30267.html

http://fr.ria.ru/world/20140807/202064200.html

http://fr.ria.ru/world/20140807/202072448.html

http://thebricspost.com/brazil-to-increase-russia-meat-exports-after-us-sanctions/#.U-OSnKh_svt

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-07/first-brics-bank-now-brics-food-bank

RUSSIE:…dollar & Poutine par Jacques Sapir

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/275261449/

USA:…destruction financière…Russia sanctions accelerate risk to dollar dominance….economic failure…Russie/UE

http://www.acheteror.fr/investisseurs-doivent-preparer-destruction-financiere-4296/

http://www.bloomberg.com/news/2014-08-06/russia-sanctions-accelerate-risk-to-dollar-dominance.html

http://www.paulcraigroberts.org/2014/08/04/defining-away-economic-failure-paul-craig-roberts/#.U-MkPaHaMT8.twitter

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203689458613-risque-descalade-economique-entre-la-russie-et-les-occidentaux-1030971.php#xtor=CS1-26

USA:…recul de 34% des exportations vers la Russie….amende de 17 milliards pour Bank of America

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-06/costs-us-exports-russia-collapse-34

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20140807trib000843494/subprimes-bank-of-america-pourrait-payer-jusqu-a-17-milliards-de-dollars.html

USA:…banques US peinent à élaborer un plan de secours en cas de faillite

http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0203689276523-les-banques-americaines-peinent-a-elaborer-un-plan-de-secours-en-cas-de-faillite-1030966.php

USA:…la moitié des américains est considérée comme terroristes, présumés terroristes ou assimilés

https://firstlook.org/theintercept/article/2014/08/05/watch-commander/

http://rt.com/usa/178232-us-national-security-leaker-snowden/

USA:…occulter l’échec économique…….Amazon & Google se lance dans la vente alimentaire

http://www.les-crises.fr/occulter-l-echec-economique/

http://www.lepoint.fr/economie/amazon-et-google-veulent-concurrencer-la-grande-distribution-08-08-2014-1852355_28.php

JAPON:…échec des Abenomics

http://leblogalupus.com/2014/08/06/japan-sinks-into-the-abenomics-abyss-debt-to-gdp-at-226-q2-gdp-likely-to-fall-5-house-prices-continue-to-fall/ 

CHINE:…explosion de l’excédent commercial en juillet

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140808trib000843689/l-excedent-commercial-chinois-explose-a-un-niveau-historique-en-juillet.html

CHINA:…want control of the South Sea

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-02/why-china-wants-control-south-china-sea-10-charts

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-04/china-warns-what-we-do-or-dont-do-south-china-sea-us-noone-else

INNOVATION:…une feuille artificielle qui convertit lumière et eau en oxygène

http://buzzfil.com/article/1547/non-classe/une-feuille-artificielle-qui-peut-convertir-la-lumiere-et-l-eau-en-oxygene-1.html

18 replies »

  1. Je rentre d’un séjour en où a ma grande surprise le blog à lupus est censuré.
    Ce qui n’est pas le cas de Jp chevalier, les crises, les moutons…..
    Je considère cela comme un hommage à votre travail.

    J'aime

  2. "Ceux qui acceptent la comparaison font le pari implicite que jamais la croissance ne repartira et ne retrouvera les niveaux d’avant. Jamais le Système ne pourra se passer des béquilles monétaires. Addict pour l’éternité. "

    Mais entre "toujours" et "jamais", quelle position adopter ?

    Après tout, la BCE n’ a même pas encore commencé son QE officiel. La FED peut très bien recommencer à imprimer plus. Le Japon est dans ce délire depuis 20 ans et la population ne se révolte pas encore. 20 ans, c’ est long, ça peut être la totalité des années les plus productives d’ une vie. Quand je regarde autour de moi, je suis impressionné par la passivité de la population qui pourtant souffre depuis plusieurs années.

    Entre garder du cash dont la valeur est morte d’ avance et acheter des assets qui n’ ont rien à faire à des niveaux pareils, que faire ? L’ or et l’ argent physique pour les investissements défensifs, acheter un domicile, des armes et des munitions pour le défendre, mais ensuite ?

    J'aime

  3. […] L'or , le soleil, l'arbre , l'eau etc sont non pas des réalités concrètes mais des réalites symboliques qui peuplent et constituent le fond de la psyché partout et de tous les temps ! » « Bernanke et Geithner veulent ce qu’ils appellent « un dollar fort ». Mais dans leur pensée et dans leur conception, un dollar fort ce n’est pas comme on le croit un dollar cher. L’Edito du Dimanche 10 Aout 2014: Le meilleur et le pire moment pour investir et acheter des actif…. […]

    J'aime

  4. Epoque passionnante. Jusqu’où ira-t-on dans l’expérience ? Très loin à mon avis. Le coyote marche dans le vide depuis un bon bout de temps. Beep beep regarde, nous aussi, et le coyote avance toujours sur le ravin. En lévitation. Pour l’instant. Mais que l’instant est long pour ceux qui savent qu’il finira par regarder en bas.

    J'aime

  5. Lisez très attentivement notre essai ci dessus. Notre thèse est paradoxale et sous son apparente simplicité, elle est difficile à assimiler.

    Elle fait ressortir, dans une première approche fondamentaliste classique, la cherté des actifs financiers. Les assets papiers, tous les assets, sont valorisés à des niveaux historiquement exceptionnels comparables, par exemple, aux niveaux atteints en 1929 ou 2000.

    L’argument des banquiers et de la FED est que ces niveaux sont justifiés par le fait que les placements sans risques ne rapportent plus rien. Si les Treasuries rapportent zéro, alors tout ce qui rapporte doit valoir cher. Tel est en gros l’argument. Il est intellectuellement faux et mensonger, voilà ce que nous démontrons. La valeur d’un asset financier n’est pas externe, mais interne, elle correspond à la capitalisation des flux de cash flow attachés à cet asset. Et pour une action, la durée de vie est infinie ou en bonne approximation, de 50 ans.

    Même en considérant que la politique de taux zéro modifie temporairement pendant encore un an ou deux le taux d’actualisation retenu pour capitaliser les cash flows, l’incidence des taux zéro ne modifie que marginalement les valorisations qui découlent de l’application des méthodes d’analyse financière fondamentale. Le maintien de taux zéro pendant encore un ou deux ans ne justifie qu’une prime de survalorisation des assets que de 8 à 10%. Or la survalorisation actuelle en regard de l’analyse fondamentale et en regard de l’histoire est de près de 100%, en clair on paie le double de ce que l’on devrait payer.

    Celui qui conserve des assets maintenant s’expose soit à une baisse sévère en cas de normalisation des taux de rendement soit si il garde jusqu’à maturité il s’expose à ne retirer qu’un rendement insuffisant en regard de celui auquel il aurait pu prétendre. Autre manière de présenter les choses: celui qui garde maintenant accepte de conserver des investissements à risque sans prime de risque et s’expose à la décompression des primes de risque lors de la régularisation de la politique monétaire et /ou de l’inflation.

    Nous développons une autre approche dans cet article. Nous considérons que le champ des assets papiers est unifié et qu’il n’y a pas de différence de nature entre la monnaie, asset maturité zéro et les autres assets.

    En fait nous soutenons qu’acheter un asset papier c’est arbitrer une créance sur le système bancaire, un dépôt contre un titre à maturité non zéro et à risque. On est dans le relatif. C’est à dire qu’en arbitrant, on fait le pari que la valeur du dépôt bancaire va baisser en regard de la valeur de l’asset acheté. On est short sur la monnaie et long sur l’asset à risque. Cela devient évident et lumineux dans le cas du carry : on s’endette dans une monnaie en faisant le pari implicite qu’elle va baisser et on achète un asset qui rapporte faisant le pari inverse, qu’il va monter. L’opération est gagnante, si la monnaie de carry se dévalorise ce qui bonifie le rendement de l’investissement. Pour cela il faut que l’on ait la certitude ou l’espoir que cette monnaie ne deviendra pas rare, qu’elle sera toujours surabondante et que l’on en aura "en veux tu, en voilà". Bref que la politique monétaire ne sera jamais régularisée.

    J'aime

  6. "Le meilleur et le pire moment pour investir et acheter des actifs financiers !"

    ???… Du papier contre du papier, du papier contre du PQ, du PQ contre du papier, du PQ contre du PQ, … À chacun sa devise, avant de tirer la chasse…

    "Alerte cramoisi, mais pas écarlate "

    L’EU, dans une très mauvaise passe, se dirige tout droit vers la grosse boulette.

    Ce qui vient d’être acté depuis 15 jours, a et aura des conséquences incalculables dans les prochaines semaines. C’est bien beau de partir la fleur au fusil en chantant, ce sont les peuples qui trinquent. Mais quel gâchis, quelle bêtise, quelle inconscience, quelle soumission, ÷++++…

    Nous sommes fixés, garde-à-vous !
    US à dit, une, deux, une, deux…
    Pose les deux pieds en canard, c’est la chienlit qui redémarre…
    En montant chez Poutine, je pisse et je pète, moralité feu et gaz à tous les étages…

    Pas sérieux, non pas sérieux, inquiétant, oui, très inquiétant.
    Ce sont bien les devises, les ressources, les banques, les armes, les dettes qui sont au centre de ce putain de merdier, certainement pas les peuples et toujours pas l’ombre d’une réflexion, politique, économique, sociale, culturelle sur les enjeux actuels.

    L’inconscience et l’irresponsabilité sont aux pouvoirs. Achetons ce que nous voulons, si le prix de notre vie est la somme des dettes et les erreurs des autres, acheter notre mort devient alors très rentable… pour certains ! Cercueils offerts en prime et pas besoins de signer en bas de la page…

    J'aime

  7. Oui, cela se tient et votre explication est logique, mais ceux qui jouent aux apprentis sorciers savent bien qu’un jour ou l’autre ils heurteront le mur du réel, je ne veux pas croire qu’ils sont stupides ou dupes de la situation. Qu’espèrent-ils ce jour-là ? Une chaise réservée pour s’asseoir alors que le peuple tout entier restera debout (et plumé pour des générations alors qu’eux auront volés les assets des sociétés réelles pour le coup, ou possèderont des pays entiers, comme les plages grecques ou les plus beaux actifs de l’Europe du sud, France incluse) ? Et les directeurs des banques centrales ? Sont-ils hypocrites au point de laisser croire au peuple que ces politiques accommodantes sont là pour résorber le chômage et la crise (faut qu’ils soient idiots à mon avis pour y croire, soit dit en passant) et donc cyniques, ou croient-ils un tant soit peu à leur incantations ? Bref, je m’interroge…

    J'aime

    • le mur du réel c’est plutôt nous qui allons le prendre en pleine poire ; les apprentis sorciers , ni dupes , ni stupides ( quoi que …) sont sur leur nuages , et aprés eux la fin du monde ;

      J'aime

      • Commentaire puissant que voilà car contrairement aux idées mal reçues ce ne sont pas les idées qui changent le monde mais celui ci qui se charge au travers de sa vérité dévoilée de tordre le coup à bon nombre d’entre elles… Cette image du mur de réel se clashant avec la chape de plomb idéologique et économique qui nous fait office de pensée me plait d’autant plus qu’elle nous rapproche du big bang!

        J'aime

  8. « le mur du réel c’est plutôt nous qui allons le prendre en pleine poire »

    Oui, on prête à Jacques Lacan cette phrase : « le réel c’est quand on se cogne ».
    Depuis 2008 toutes les politiques monétaires n’ont abouti qu’à une chose : fabriquer des édredons pour éviter que les puissants (financiers ou politiques) ne se cognent.

    Mais je suis confiant sur le fait que tôt ou tard ils finiront par manquer de plumes, et alors là…

    J'aime

  9. Jeudi 14 août 2014 :

    Evolution du PIB au deuxième trimestre 2014 :

    France : 0 %.

    Italie : baisse de 0,2 %.

    Allemagne : baisse de 0,2 %.

    Allemagne : brutal coup de frein à la croissance au 2e trimestre.

    Le produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne a subi un brutal coup de frein au deuxième trimestre. Il a reculé de 0,2%, encore plus que prévu, selon un chiffre provisoire de l’Office fédéral des statistiques, Destatis.

    http://www.romandie.com/news/Allemagne-brutal-coup-de-frein-a-la-croissance-au-2e-trimestre/507448.rom

    François Hollande disait en 2012 : « En Europe, la crise est derrière nous. »

    Pauvre clown.

    En Europe, la crise est devant nous.

    J'aime

  10. En 2012, le candidat François Hollande avait envoyé son programme à tous les électeurs français.

    Je recopie un passage hilarant du programme de François Hollande :

    « Mon projet se fonde sur des hypothèses de croissance de notre économie, à la fois prudentes et réalistes.

    2012 : croissance de 0,5 %
    2013 : croissance de 1,7 %
    2014 : croissance de 2 %
    2015 : croissance de 2 – 2,5 %
    2016 : croissance de 2 – 2,5 %
    2017 : croissance de 2 – 2,5 %

    C’est la page 40 :

    http://www.scribd.com/fullscreen/79434607?access_key=key-1xhnedbgqcnq3j582g32&allow_share=true&escape=false&view_mode=scroll

    J’éclate de rire !

    Bien entendu, la France n’atteindra jamais ces chiffres pendant le quinquennat de François Hollande.

    Le plus rigolo, c’est que les ministres font encore semblant d’y croire.

    A la télévision, les ministres jouent la comédie, mais au fond d’eux-mêmes ils ne croient plus à toutes ces belles promesses de croissance entre 2 et 2,5 %.

    Et pendant cette comédie, le naufrage de la France continue.

    La France coule.

    J'aime

  11. "C’est à dire qu’en arbitrant, on fait le pari que la valeur du dépôt bancaire va baisser en regard de la valeur de l’asset acheté. On est short sur la monnaie et long sur l’asset à risque"

    oui et le problème est que ce trade peut etre gagnant dans un cas particulier, y compirs sur le cadfc, qui m’a été enseigné par mon maitre Cresus de bourso

    pendant la fuite de la monnaie, le Cac (son alter ego) pendant l’invasion allemande de 39 explosa à la hausse avant de se normaliser apres.
    il faut bien comprendre que le pays s’effondrer (mais pas toutes les entreprises forcement bien au contraire cf notamment lacroix riz: CAR ON FAIT TOUJOURS DES AFFAIRES)

    tout le pb est de savoir si nous n’avons pas déja vécu sur le SP, cette phase de fuite devant la monnaie…

    J'aime

    • Si on admet les théories de l’équilibre du portefeuille global et les idées de Dornbusch, l’équilibre est déjà réalisé sur la base de ce qui existe, mais mon hypothèse est que l’on va être obligé d’aller plus loin.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s