Commentaire de Marché

Les banques centrales prises à leur propre piège par Pierre Leconte

Les banques centrales prises à leur propre piège par Pierre Leconte

En faisant chuter leurs taux d’intérêt à court terme à zéro ou à des niveaux négatifs, les banques centrales ont, selon le conseil de Keynes, « euthanasié le rentier », dont l’épargne placée « sans risque » (en dépôt bancaire ou à la Caisse d’épargne par exemple) ne rapporte plus rien. D’où le rush, depuis le début de 2014, vers les obligations de certains Etats qui offrent encore un taux d’intérêt positif et surtout un gain en capital au fur et à mesure que les taux d’intérêt à moyen et long termes se rapprocheront eux-aussi de zéro (ce qui est caractéristique des périodes de stagflation ou de déflation).

Le taux d’emprunt à 10 ans de la France atteint un nouveau record

Les investisseurs continuaient vendredi à acheter des titres de dette française, en dépit de la stagnation confirmée de l’économie du pays, poussant les rendements offerts, qui évoluent en sens inverse de la demande, à un nouveau plus bas historique.

Vers 10h30, le rendement de l’obligation française à 10 ans évoluait à 1,389% sur le marché secondaire, où se négocie la dette déjà émise. Un peu plus tôt, il avait touché un nouveau record à 1,381% contre 1,405% à la clôture jeudi soir.

Les rendements des obligations allemandes sont passés sous les 1%

Pour la première fois de son histoire, le taux d’emprunt à dix ans allemand, le Bund, valeur de référence sur le marché de la dette, est descendu jeudi sous 1%, entraînant dans son sillage son homologue français vers un nouveau plus bas.

Peu après 10h, le taux de référence allemand a touché 0,998% sur le marché obligataire, où s’échange la dette déjà émise, battant un nouveau record. En fin de journée, le taux remontait cependant à 1,012%. Le taux français, toujours à deux ans, était de 1,402%, alors que le taux suisse était de 0,45%.

Plus les taux à 10 ans US baissent, plus les obligations d’Etat US (TLT) montent:

us 10 year

tlt

Et si les taux à 10 ans US rechutaient vers leurs plus bas de 2012?

taux longs

Mais les banques centrales ont aussi cassé la consommation puisque, en déflation, les consommateurs repoussent leurs décisions de dépenses, d’autant que les Etats (constamment sur-endettés) continuent de les écraser d’impôts ce qui réduit leur pouvoir d’achat. D’où la faiblesse des économies qui accroit ensuite le chômage de masse, du fait des licenciements décidés par les entreprises qui, faute d’être rentables, se séparent de leur personnel. Et, évidemment, entretient la hausse des déficits publics faute de croissance économique suffisante.

En outre, les banques centrales, en créant la bulle des actions par leurs politiques de Quantitative Easing et d’autres injections massives de liquidités gratuites, tout en achetant elles-mêmes lesdites actions, ont conduit les grandes entreprises à utiliser leurs liquidités dans le rachat massif de leurs propres actions, tout cela ayant propulsé les bourses à des niveaux d’ « exubérance irrationnelle ». Mais a aussi affaibli la croissance économique puisque la trésorerie des entreprises ne s’investit plus dans l’économie réelle et que les grandes banques cessent de prêter.

Il n’y a plus qu’à attendre l’inéluctable chute des actions pour que la récession économique s’aggrave et que le supposé « effet richesse » entretenu par leur hausse initiale finisse par s’inverser. Les banques centrales seront alors totalement incapables d’agir et les ajustements trop longtemps différés se réaliseront. A notre avis, dans le sens d’une hausse supplémentaire de certaines obligations d’Etat du fait de la chute renouvelée des taux d’intérêt à moyen et long termes et d’une forte baisse des actions qui vient juste de commencer. D’autant que le ratio actions US/obligations US est très surévalué et ne peut que diminuer sensiblement.

Pour des raisons tenant au cycle économique dont la faiblesse s’aggrave comme à la situation géopolitique globale de plus en plus tendue, c’est en octobre-novembre 2014 (coïncidant avec les élections parlementaires de mi-mandat aux USA affaiblissant gravement Obama, alors même que la crise énergétique en Europe battra son plein avec le retour de l’hiver puisque l’Ukraine sera privé de livraisons pétrolières et gazières russes et que la double guerre en Syrie et Irak deviendra incontrôlable pour les Occidentaux, sans compter le virus ébola qu’évidemment on n’aura pas éradiqué) que l’accélération des évolutions précitées des marchés devraient se produire avec le plus d’intensité (possibilité de krach des actions et d’explosion à la hausse des obligations). Jusque-là ce sera vraisemblablement graduel sur les actions avec des reprises temporaires suivies de rechutes lourdes mais plus régulier sur les obligations qui ne devraient plus corriger à la baisse avant longtemps. 

Lire l’étude historique ci-dessous (double-cliquer les graphiques qu’elle contient pour les agrandir) qui démontre ce que nous exposons depuis plusieurs mois à savoir que la baisse des taux d’intérêt à moyen et long termes fait mécaniquement et inéluctablement monter les obligations d’Etat des grands pays, ce qui ouvre la voie à la chute des actions.

http://advisorperspectives.com/dshort/guest/Dominic-Cimino-140808-Death-Cross.php

B of A – Merrill Lynch est repassé short actions US et long obligations d’Etat US:

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-13/bofaml-warns-start-looking-sp-top

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-11/six-reasons-buy-us-treasuries-1-chart

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-08/saxos-steen-jakobsen-blasts-markets-so-complacent-i-want-scream

Le Fonds Soros a acheté un record d’options puts sur les actions:

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-15/soros-put-rises-record-billionaire-investor-betting-market-cra

Objectif technique de StockCharts.com sur le DJIA: 15.600

SharpChartv05.ServletDriver

Partout les économies s’affaiblissent, rentrent en récession ou en déflation:

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-14/14-reasons-why-us-economys-bubble-false-prosperity-may-be-about-burst

https://fr.news.yahoo.com/5-graphiques-l-intention-pensent-d-flation-ne-045230224–finance.html

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/prix-%C3%A0-consommation-flanchent-juillet-065533395.html

http://globaleconomicanalysis.blogspot.ch/2014/08/japan-gdp-plunges-68-consumption-down.html

http://www.lepoint.fr/economie/croissance-negative-en-allemagne-14-08-2014-1853750_28.php#xtor=CS3-190

http://www.businessinsider.com/zew-german-investor-confidence-collapse-2014-8

https://fr.news.yahoo.com/apr-s-avoir-d-tourn-croissance-europ-enne-044333970–finance.html

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/08/06/31001-20140806ARTFIG00007-pourquoi-hollande-n-achevera-pas-son-quinquennat.php#xtor=AL-201

http://www.businessinsider.com/european-depression-2014-8

Obsolescence du modèle économique et monétaire:

http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/11032571/Italys-Renzi-must-bring-back-the-lira-to-end-depression.html

http://www.bloomberg.com/news/2014-08-12/china-credit-gauge-unexpectedly-plunges.html

https://fr.news.yahoo.com/le-ralentissement-la-croissance-mondiale-085801007.html

http://www.cnbc.com/id/101914044

http://www.moneynews.com/Economy/Princeton-Economist-Fundamental-Slowdown/2014/08/10/id/587930/

http://www.businessinsider.com/barclays-transitioning-to-lower-returns-2014-8

La dégradation économique fait baisser les prix des matières premières (ce qui n’est pas du tout porteur pour l’or et l’argent-métal):

crb

La situation géopolitique est devenue incontrôlable et le risque de guerre s’accroit:

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-13/path-war

http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-donetsk-et-lougansk-a-feu-et-a-sang-14-08-2014-1853847_24.php#xtor=CS3-190

http://www.nst.com.my/node/20925

http://www.20minutes.fr/article/1427883/ynews1427883?xtor=RSS-176

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-13/saxo-bank-warns-there-are-3-other-geopolitical-risks-investors-are-ignoring

SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/les-banques-centrales-prises-a-leur-propre-piege/

3 replies »

  1. […] Les banques centrales prises à leur propre piège par Pierre Leconte | Le blog A Lupus un regard ha…. En faisant chuter leurs taux d’intérêt à court terme à zéro ou à des niveaux négatifs, les banques centrales ont, selon le conseil de Keynes, « euthanasié le rentier », dont l’épargne placée « sans risque » (en dépôt bancaire ou à la Caisse d’épargne par exemple) ne rapporte plus rien. […]

    J'aime

  2. Vendredi 15 Août
    à 16h 38 et en 1/4 d’heure
    le CAC 40 a perdu 1,5% et s’est enfoncé jusqu’à la fermeture
    Le Dow jones a perdu 120 points en 7 minutes
    On se demande si les « toupies » sur lesquelles les acteurs majeurs de la bourse,ne ralentissent pas considérablement
    (l’article de Pierre Leconte est éloquent)
    L’évolution de la Bourse:
    On dirait un sac de riz tombé au milieu d’une centaine de « morts de faim »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s