Europe

Tensions sur l’Eonia et l’Euribor

Un facteur primordial influe sur le niveau de l’Eonia (taux interbancaire au jour le jour) : l’offre de liquidités disponible sur le marché.

POUR CONNAITRE LA SUITE :

Un facteur primordial influe sur le niveau de l’Eonia (taux interbancaire au jour le jour) : l’offre de liquidités disponible sur le marché. On constate que les emprunts auprès de la BCE ont fortement chuté depuis le début du mois (-€ 30 Mds). Cela va dans le sens d’une raréfaction de l’offre et contribue à une tension de l’Eonia. En revanche, la taille des dépôts auprès de la BCE a davantage baissé (-€ 45 Mds) ce qui accroît l’offre disponible pour le marché interbancaire et devrait contribuer à une détente de l’indice au jour le jour. Or, l’Eonia s’est tendu et il reste proche du taux Refi. Le même phénomène s’observe sur l’Euribor alors que le Libor US continue lui à se détendre et que le TED spread est à moins de 50pb…

A l’observation on a donc bien une divergence de taux interbancaires entre les USA et l’Europe…Sans vouloir en tirer des conclusions trop hâtives cela mérite d’être souligné car cela pourrait traduire certaines difficultés du système bancaire européen…A surveiller donc

SITUATION US :

 https://lupus1.wordpress.com/2009/05/22/le-ted-est-a-moins-de-50-points-de-base/

4 réponses »

  1. Oui, il y a manifestement des pb / les banques en Europe,
    Par contre c’est nettement meilleur aux US maintenant, après assainissement
    ce qui confirme ce que j’en ai écrit (et je ne suis pas le seul)
    Pour le TED en 2003-2004, d’abord merci à « Jean Pol » pour les indications données la semaine dernière
    J’ai trouvé une solution pour reconstituer le TED mais ce serait un peu long car il faudrait le refaire point à point
    En gros, le Ted était de l’ordre de 30 bp début 2004 avant que la Fed remonte ses taux, ce qui signifie que la situation des banques US était alors meilleure qu’elle ne l’est aujourd’hui,
    mais la situation actuelle est historiquement bonne

    J'aime

  2. mardi, les banques ont déposé un peu moins de 15 milliards auprès de la BCE à 24 heures, soit le plus bas niveau depuis septembre. Au plus haut de la crise, elles avaient déposé jusqu’à 315 milliards
    Dépêche Reuters de ce jour,
    … ce qui signifie que les banques euro-zonardes utilisent mieux leurs disponibilités et qu’elles augmentent peut-être leurs dépôts à très court terme sur le marché

    J'aime

    • Merci pour ces infos et ces interventions…Il me semble à la lumière de tout ceci que l’on voit là les limites d’une banque centrale faible, la BCE, incapable de se substituer (et de dompter) à un système bancaire défaillant…Cela retardera d’autant la reprise économique en Europe car les entreprises se trouvant confrontées à une offre de crédit beaucoup trop restrictive, sont obligées pour les plus importantes d’entre elles de se financer sur les marchés à des taux encore très élevés… L’IGNORAMUS Trichet par son laisser aller vient d’inventer une nouvelle politique : la politique antimonétaire…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s