Europe

800 Milliards d’euros….d’actifs toxiques

Alors que les Européens passent  leur temps à chercher des actifs toxiques qui n’existent plus chez les Banques US , peut être devraient ils prendre en compte l’existant dans leur propre système bancaire à commencer par l’Allemagne dont j’ai mille fois vanté l’efficacité et la saine gestion( c’est une boutade bien sur !!!!)…Comme on dit : Charité bien ordonnée commence par soi  même…Espérons seulement que quelques  robots  nettoyeurs appelés hedge funds US porteront secours a Dame Angela pour redonner quelques vigueurs aux capacités de crédit du système bancaire allemand, ce qui permettra à notre grosse Bertha  de continuer de pérorer sur les droits et les devoirs d’une Banque centrale, notons qu’avec Ignoramus  Trichet aux ordres de Berlin cela ne devrait pas se révéler trop difficile… En attendant ce sont les contribuables qui règleront la note…un peu salée…, de quoi méditer sur les préceptes luthériens et les sept péchés Kapitaux 🙂

QUELQUES DETAILS EN SUIVANT :

Une structure de défaisance pour les Landesbanken 

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un projet de loi d’aide aux banques publiques régionales (Landesbanken), en échange d’une baisse radicale du nombre de ces établissements de sept actuellement à trois d’ici fin 2010. Berlin va soulager ces instituts deleurs actifs dégradés ou non stratégiques grâce à des «bad banks», soit des structures de défaisance. Leur somme a été évaluée à 600 milliards d’euros par le porte-parole du gouvernement Thomas Steg lors d’une conférence de presse. En contrepartie, le gouvernement fédéral a obtenu mardi un accord de principe des Etats régionaux actionnaires des Landesbanken de s’engager dans un processus de consolidation jugé «nécessaire» pour le secteur, rappelle le ministère des Finances dans un communiqué. Un accord en ce sens avait été trouvé mardi soir entre l’Etat fédéral et les Länder, et soumis à la Commission  européenne, fervente partisane de cette consolidation. Dans le détail, le plan de Berlin prévoit qu’une nouvelle agence créée dans le giron du fonds fédéral d’aide au secteur bancaire (Soffin) puisse délester les banques publiques de leurs actifs «toxiques» mais aussi non stratégiques, en échange de plans précis de liquidation de ces actifs et d’une capitalisation appropriée des instituts. Le gouvernement allemand a déjà mis en place le mois dernier un système de «bad banks» décentralisées pour évacuer 200 milliards d’euros d’actifs toxiques des bilans des banques privées, mais a dû mettre en place un système à part pour les Landesbanken. Ces dernières souffrent en effet de problèmes spécifiques. Leur petite taille et la perte en 2005 des garanties publiques historiques qui les protégeaient, conjuguées à des investissements périlleux, les ont rendues particulièrement vulnérables à la crise financière. Le ministère fédéral des Finances a aussi rappelé que les actionnaires des banques publiques régionales, à savoir les Etats régionaux et les caisses d’épargne porteront «l’entière responsabilité» de la liquidation des actifs à risque et des éventuelles dépréciations qui en résulteraient.

ET TOUJOURS D’ACTUALITE :

https://lupus1.wordpress.com/2009/06/09/decidement-chez-luther-rien-ne-va-plus%e2%80%a6/

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s