Behaviorisme et Finance Comportementale

Gold : rapide état des lieux….

Le World Gold Council a publié les tendances de l’offre et de la demande d’or pour le 2e trimestre 2009….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Les données émanant du Word Gold Council, font  état d’un repli de la demande pour le précieux métal. Selon l’organisation, 46 tonnes d’or ont été achetées via des ETF’s, entre avril et juin. Soit dix fois moins que durant le 1er trimestre. Ceci est à temporiser cependant par le fait que beaucoup de gros fonds spéculatifs très actifs sur le marché de l’or ont arbitré leurs possessions d’ETF au profit de la détention d’or physique.   

Coté jouaillerie, la demande en provenance d’Inde, l’un des plus friands consommateurs d’or pour la joaillerie, a affiché un recul annuel de 52% durant les trois premiers mois de l’année. On note cependant désormais une certaine stabilisation de cette demande ce qui est de bonne augure pour le stimuli de la demande provoqué par la saison des mariages indienne.

  Selon les consultants GFMS, les ventes d’or opérées au 1er semestre par les banques centrales ont diminué de 73% en rythme annuel. Elles seraient même devenues acheteuses nettes au 2ème trimestre. La Chine a notamment annoncé, dans le cadre de son programme de diversification de ses réserves, l’achat de 454 tonnes cette année. Le World Gold Council a annoncé que les ventes des banques centrales de l’année en cours (septembre à septembre) ne sont pour l’instant qu’à 140 tonnes contre un quota annuel de 500 tonnes. Le quota de l’année en cours ne sera sans doute pas atteint (comme déjà les 2 années précédentes). Par ailleurs, il a été confirmé que les ventes d’or du FMI se feront dans le cadre du nouvel accord global signé cette semaine, le 7 aout plus précisement, englobant les ventes des banques centrales.. Connu sous le nom de ‘Central bank  gold agreement’ (CBGA), la troisième version de cet accord pluriannuel a réduit désormais le quota annuel maximal de ventes d’or de 500 à 400 tonnes( Et il comprend bis repetita aussi les cessions du FMI). Pour mémoire, les accords CBGA ont vu le jour en 1999 afin d’encadrer les ventes d’or des banques centrales d’Europe au sens large (Union européenne et Espace économique européen), qui sont les principales détentrices d’or monétaire de la planète. L »exercice’ annuel des accords CBGA débute le 26 septembre de chaque année. ).

Du côté de l’offre, alors que la production d’or est actuellement stable, le rapport du World Gold Council fait ressortir la quasi-absence de découvertes majeures depuis 3 ans (2 en 2006, 1 en 2007, 0 en 2008) contre plus de 10 par an il y a 15 ans….

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s