Douce France

Commentaire : DETTE / l’axe franco allemand au mieux de sa forme

On se bouscule sur les marchés financiers…..De la dette rachetée par de la dette fallait y penser !!!!

La grosse Bertha et le petit Nicolas flanqué de son Richelieu Woerth rivalisent d’imagination et de créativité !!!!  L’entente cordiale  est totale et les résultats sont là appuyé par un marketing d’enfer :  le monde entier adore nos dettes et en redemande….alors vraie tendance de fond ou simple effet de mode….Ce qui nous reste d’avenir nous le dira…

On attend AUSSI avec impatience le GRAND EMPRUNT MADE IN FRANCE  !!!!

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Coté jardin

 La dette allemande très convoitée

La dette publique allemande, qui pèse déjà quelque 20.000 euros par citoyen et ne cesse de croître, est un placement convoité sur les marchés financiers.

Une montagne de 1600 milliards d’euros, qui s’élève de près de 4500 euros par seconde et représente trois quarts de la richesse du pays telle que mesurée par le Produit intérieur brut: voilà l’endettement de la première économie européenne, de la commune jusqu’à l’Etat fédéral en passant par les caisses d’assurance sociale, selon le calcul de l’association de contribuables
BdST.

L’heure n’est pas au remboursement: le nouveau ministre des Finances Wolfgang Schäuble a fait
savoir que le pays continuerait à faire des déficits budgétaires, qui iront s’ajouter à la dette, pendant
au moins quatre ans.

L’accumulation des intérêts alourdit aussi mécaniquement la facture.
L’instrument privilégié de l’Etat fédéral pour s’endetter est d’emprunter sur les marchés financiers
où il émet des titres portant des noms tels que «Schatz» ou «Bund», allant de six mois à trente ans.

Quand l’un de ces emprunts arrive à échéance, l’Allemagne en émet un nouveau pour le «refinancer», c’est-à-dire le remplacer.
Loin d’effrayer les investisseurs les émissions de dette rencontrent
jusqu’ici un franc succès.
Le pays est doté par l’agence de notation financière Standard and Poor’s de la meilleure note,
«AAA».

Ah ! ah !ah ! 

 Coté cour  

Le ministre du Budget Eric Woerth affirme qu’il n’augmentera pas les prélèvements obligatoires afin de réduire la dette sociale, dans une interview au Figaro daté de mardi, jour du début de l’examen par les députés du projet de budget de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010.

« La dette sociale accumulée sur plusieurs années », « nous la financerons à court terme par un octroi de trésorerie supplémentaire à l’Acoss », la « banque de la Sécu », déclare M. Woerth, précisant qu' »avec l’aide technique de l’Agence France Trésor, elle empruntera sur le marché européen ».

Interrogé sur un possible transfert de cette dette à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades) dès 2011, le ministre répond que son « objectif pour 2010 est que cette dette reste dans la sphère sociale », mais, ajoute-t-il, pour l’avenir « le plus cohérent serait que nous transférions la dette à la Cades ».

« Nous n’augmenterons pas les prélèvements obligatoires », martèle-t-il: « on peut transférer la dette à la Cades en versant une recette supplémentaire mais sans augmenter les impôts », par exemple « par redéploiement d’autres ressources ».

Concernant la réduction des dépenses, M. Woerth pense qu’il faut « poursuivre nos réformes structurelles », avec la loi Hôpital, patients, santé, territoires et le rendez-vous des retraites en 2010, cite-t-il.

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot prépare aussi « des mesures » pour les affections de longue durée (ALD), « avec une approche entièrement médicale », ajoute-t-il. « Les patients qui sont totalement guéris ne doivent pas rester en ALD », selon lui.

M. Woerth se dit aussi opposé à des amendements UMP au PLFSS prévoyant de taxer les repas des salariés de la restauration ou de durcir le régime des stock-options. « Nous ne voulons pas reprendre aux restaurateurs d’une main ce que l’on leur a donné de l’autre » avec la baisse de la TVA, assure-t-il. Et d’après lui, « sur les stock-options, nous avons déjà fait beaucoup ».

Le ministre du Budget juge « juste » une augmentation de 6% des prix du tabac car « les prix n’ont pas augmenté depuis 2007 ».

Il indique qu’il donnera « un avis favorable à l’amendement du groupe UMP fiscalisant les indemnités pour accident du travail », qui sera débattu dans la deuxième partie du budget de l’Etat, mais « les rentes qui indemnisent un préjudice permanent ne seront jamais fiscalisées », souligne-t-il.

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE :  1428 milliards…..73.9%…. (cliquez sur le lien)

2 réponses »

  1. Voir le documentaire “l’argent-dette”

    http://www.eyeswideopen.over-blog.com

    Comme beaucoup de gens je ressens qu’il y a des choses qui clochent dans le système… Et sans doute bien plus que les informations disponibles dans les médias.

    Ainsi cette liste de liens sur des vidéos disponibles sur le net est diverse et divisée en dossiers (économie, histoire, USA, 11 septembre, santé, internet). Elle se veut être un condensé d’informations que les médias dominants ne relaient pas.

    Il y a de tout en durée comme en contenu ou en présentation. Un petit commentaire les accompagne (durée, réalisateur, année, liens et bouquins éventuellement).

    Le critère que j’ai retenu est celui du choc intellectuel que j’ai ressenti en visionnant ces vidéos. Ce choix est bien sûr subjectif et l’idée de ce site est d’agrandir cette liste de manière participative en ajoutant des liens dans les commentaires.

    Surtout soyez critiques

    et vérifiez les sources des informations que vous recevez.

    En espérant que ce site vous apporte.

    Cessons d’avoir peur car il n’y a aucune raison pour cela.

    http://www.eyeswideopen.over-blog.com

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s