Bourse Pratique : Cout, fiscalité et autres mignardises....

Catalyseur des Marchés pour la fin d’année : le Windows Dressing

Sous ce terme barbare, se cache en fait ce que les professionnels des marchés financiers appellent l’habillage de bilan ou de comptes. On peut étendre cette définition à l’ensemble des opérations réalisées en fin d’année.Certaines ont de réelles implications financières, d’autres portent davantage sur un habillage de comptes sans incidence réelle.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT : 

«window dressing». Il s’agit de la modification en fin d’exercice par certains gestionnaires de leur exposition actions et de leur portefeuille de titres favoris.

 Ceci afin de présenter des relevés de fin d’exercice avec une exposition action en ligne avec la performance des indices pendant l’année, mais également avec des titres ayant connu une excellente performance, par objectif de pur marketing ou par anticipation d’achat des «trend followers».

Ce rapport reprend notamment la composition du portefeuille au 31 Décembre avec les performances réalisées sur chacune des lignes. C’est ce rapport qui fera l’objet d’un habillage. En effet, la commercialisation de la Sicav, du FCP ou du fond sera en parti basée sur ce rapport. En parti seulement, la performance du fond n’étant pas modifiée par le windows dressing.

Afin de présenter un bilan plus convenable, les gérants réalisent un certains nombres d’opérations, tels que :

 Cession des titres qui ont une performance médiocre ou inférieure au marché.

 Cette cession sera couplée à un achat des titres qui ont superformé le marché et déja détenus en portefeuille. Il s’agit d’un habillage puremment comptable. Il est plus agréable pour un futur investisseur de voir un portefeuille composé de valeurs qui ont superformé l’indice plutôt qu’un ensemble de valeurs aux performances plus hétérogènes.

Cession des petites lignes, et ce afin de diminuer les coûts de gestion.

Ce «window dressing» a montré son efficacité par le passé: depuis 1990 sur les actions américaines, les 5 titres les plus performants de janvier à novembre obtiennent en moyenne un gain de +9% en décembre, superformant le S & P 500 de 8% sur ce seul mois. Pour le moment, les meilleurs titres du S & P 500 depuis début 2009 sont: XL Capital, Tenet Healthcare, Genworth Financial, Ford et Freeport McMoran…..

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s