Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Les emplois «verts» sont chers….

Le «Wall Street Journal» estime que subventionner les emplois verts est trop coûteux. Et retarderait même l’innovation….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Créer des emplois «verts»? C’est «un mythe» assure le Wall Sreet Journal dans un éditorial publié mardi dernier . Le quotidien des affaires s’insurge contre la volonté de Zorrobama de vouloir copier le modèle européen, allemand en particulier. Car ce modèle est non seulement «coûteux», mais aussi «dommageable» à l’innovation technologique.

 Côté coûts, le WSJ cite une étude de l’institut allemand de recherche RWI, qui a calculé que chaque emploi créé grâce à des subsides dans le solaire ou l’éolien coûte 175 000 dollars (185 000 francs) par an au contribuable.

 En Espagne, des chercheurs de l’Université Rey Juan Carlos à Madrid ont mis en lumière que chaque poste dans le solaire coûte 570 000 euros. Sans subventions, ces emplois ne sont pas viables, a conclu le DIW. Qui ajoute que le système des quotas de pollution échangeables fait en sorte qu’il n’y a au final aucune diminution de CO2 puisque les droits de polluer sont vendus à des sociétés qui ne se modernisent pas. Conclusion du WSJ: «le président Obama gagnerait à étudier le modèle européen dans le détail.»

1 réponse »

Laisser un commentaire