L'Etat dans tous ses états, ses impots et Nous

Risque Politique et étatique : Défendre la sphère privée avant qu’il ne soit trop tard

Il appartient aux caractéristiques essentielles de toute société totalitaire qu’en son sein la vie privée n’est plus protégée, même si l’individu est dans ses propres murs, écrit Gerhard Schwarz, rédacteur en chef adjoint à la NZZ, dans les Schweizer Monatshefte.

Il reprend la célèbre phrase de Charles Blankart: dans l’Etat de droit, les autorités sont publiques et le citoyen privé. Car chaque homme naît en tant qu’individu privé.

 Sa sphère privée est surtout menacée par l’Etat car celui-ci a le monopole de la violence. La transparence totale est dangereuse car elle ne signifie pas seulement un contrôle total, mais aussi le pouvoir total. Initialement, son objectif peut paraître bienveillant. Mais l’interprétation selon laquelle celui qui n’a rien à se reprocher ne risque rien est l’une des attaques les plus trompeuses contre la liberté. A la fin, la sphère privée n’est plus sûre nulle part.

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s