Commentaire de Marché

L’anniversaire du rally boursier ranime le débat Shiller/Siegel

La bourse fête son premier anniversaire de forte hausse , le Blog aussi et pour féter l’évènement quoi de mieux que de revenir sur cet éternel débat qui oppose à ma droite les Bulls et à ma gauche les Bears, débat particulièrement vif entre les 2 frères (amis)ennemis de toujours que sont Robert Shiller et Jeremy Siegel

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Après un gain de 61%, Robert Shiller, l’auteur de L’exubérance irrationnelle, se montre pessimiste car depuis 1991 le multiple des bénéfices n’a été que durant sept mois en dessous de la moyenne historique, selon un article du Wall Street Journal.

Article du WSJ:

A l’inverse, Jeremy Siegel, auteur des Actions pour le long terme, est d’avis que les actions sont très bon marché. A long terme, elles offrent un rendement annuel ajusté de l’inflation de l’ordre de 7%.

Siegel préfère investir avec Art que l’art du Wishful thinking…. (cliquez sur le lien)

C’est un débat crucial sur lequel deux professeurs renommés et amis divergent complètement. Robert Shiller, professeur à Yale, qui avait écrit dans les années 2000 un livre prémonitoire (« irrational exuberance »)pense que les marchés d’actions sont surévalués en utilisant une méthode d’analyse qu’il a mis au point et qui est bien connue des investisseurs. Son ami Jeremy Siegel, professeur à Wharton, et qui fut l’auteur d’un best seller financier (« stocks for the long run ») pense le contraire. Les éléments du débat en lien:

Commentaire : Premier Bilan sur les résultats des Entreprises US au 4ème trimestre 09 et perspectives 2010-2011 (cliquez sur le lien)-  (ou sont exposés en particulier les différentes méthodes de calcul de PER pouvant donner lieu à des résultats d’analyse divergents) 

Post de Economistsview:

EN COMPLEMENTS :

Ben Inker, un autre expert mondialement connu, stratège de GMO LLC, pense, lui, que les actions sont 20% trop chères par rapport à leur juste valeur. Un retour à ce niveau est possible dès que l’Etat remettra en cause son stimulus budgétaire.

 Les marchés émergents paraissent également assez chers aux yeux de Keith Walter, d’Artio Global Investors, un fonds particulièrement performant. Le marché immobilier chinois lui fait peur. Une bulle spéculative menace. Petrochina vaut maintenant 345 milliards de dollars. C’est 10% de plus qu’Exxon, et pourtant le chiffre d’affaires du groupe chinois est moitié plus faible.

Une blogosphère de finance américaine quant à elle plutôt « bearish

Le blog Pragmatic Capitalist, qui est devenu sur la période récente un des blogs de référence (ce qui illustre la mobilité de ce paysage), s’est amusé à calculer le sentiment marché des principaux blogs de finance américains. La période de référence (2009 jusqu’à maintenant) a été marqué depuis mars 2009 par un fort rallye boursier. La méthode utilisée est le solde-en espaces- des posts « bullish » ou « bearish » publiés. On voit sur l’index que l’humeur est plutôt bearish et très en deçà de l’allant du marché;

En lien le post de Pragmatic Capitalist:

http://pragcap.com/chart-of-the-day-can-blogs-help-you-invest

source :  http://investmentbankerparis.blogspot.com/ (cliquez sur le lien)

5 réponses »

Laisser un commentaire