Art de la guerre monétaire et économique

Quelle est la procédure pour attribuer l’aide de 40 à 45 milliards d’euros à la Grèce par le FMI et la zone euro ?

La première étape est l’accord du FMI sur les propositions budgétaires de la Grèce, qui doivent inclure un calendrier réaliste de réduction du déficit budgétaire. La réforme de la santé et des retraites sera l’objet d’une attention particulière.

PLUS/MOINS  DE FMI EN SUIVANT :

Le FMI allouerait les sommes par tranches, chacune dépendant d’objectifs précis définis par le FMI, dont la contribution totale serait de 10 à 15 milliards d’euros.

Après l’avis favorable du FMI sur les propositions budgétaires de la Grèce, la Commission européenne (CE) et la BCE étudieront la demande de la Grèce pour 30 milliards d’euros supplémentaires de la part des autres gouvernements de la zone euro. La grèce doit prouver à la CE qu’il s’agit d’une aide en dernier ressort (et qu’elle ne peut donc pas se financer sur le marché). Ceci pourrait être difficileà prouver, car il s’agit d’un critère subjectif.

 La CE et la BCE rendront ensuite leur avis aux gouvernements nationaux qui, si l’avis est favorable, devront apporter les sommes promises.

 L’Allemagne devra résoudre les questions internes sur le plan de sauvetage avant de pouvoir apporter sa contribution de 8 milliards d’euros. Ce débat est important, car les prochaines échéances de remboursement de la Grèce seront le 19 mai. Selon certains, la contribution du FMI pourrait passer de 10-15 milliards à 120 milliards d’euros, mais ceci n’a pas été confirmé.

EN COMPLEMENTGrèce: réunion dimanche au FMI pour approuver l’aide

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international se réunira dimanche pour approuver une aide de 30 milliards d’euros (BIEN EUROS) sur trois ans à la Grèce, a indiqué mardi un porte-parole du FMI. 

« Le FMI publiera un communiqué de presse à l’issue de cette réunion », a-t-il ajouté. 

Instance exécutive du FMI, le Conseil d’administration est composé des représentants permanents des pays membres au siège du Fonds à Washington. 

Les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé dimanche un plan d’aide à la Grèce qui prévoit le versement de 110 milliards d’euros sur trois ans: 80 milliards à leur charge et le reste pour le FMI. 

Ce prêt, le plus élevé jamais accordé par le Fonds à un de ses membres, est conditionné à une cure d’austérité impliquant de douloureux sacrifices pour la population, des mesures de stabilisation financière avec notamment la mise sur pied d’un « fonds de stabilité des banques », et enfin des mesures économiques

WASHINGTON, 4 mai 2010 (AFP)

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Commentaire du Wolf : Mais alors quels sont les options pour les pays surendettés ? (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s