Europe

Angela Merkel «über alles»

Angela Merkel «über alles»

Le problème du plan d’’austérité allemand réside dans son «timing» et l’absence de concertation avec les autres pays européens, selon Yves de Kerdrel, dans LeFigaro.

 Celui-ci se dit convaincu que «cette ex-Allemande de l’Est n’a que peu d’intérêt pour l’Europe. Et qu’à l’instar de son opinion publique, elle troquerait bien à nouveau l’euro pour le mark, si l’occasion se présentait».

 Angela Merkel a compris que cette union monétaire était un leurre et pouvait devenir un piège pour l’Allemagne, selon lui. Dans l’inconscient collectif, on se dit qu’à la fin l’Allemagne paiera. «C’était ce que nous pensions en 1919. Et régulièrement ce refrain revient. Mais non seulement l’Allemagne n’a jamais payé. Pire que cela, c’est l’Europe et surtout la France qui a payé, écrit-il.

Catégories :Europe

Tagué:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s