Bloomberg

La valeur réelle de l’or

La valeur réelle de l’or

L’or a dépassé le cap des 1200 dollars. Pour établir une comparaison dans le temps, il est toutefois nécessaire de corriger le cours par rapport à l’inflation.

PLUS DE GOLD EN SUIVANT :

Les mesures à prix constants, c’est-à-dire ajusté à l’inflation, permettent de donner ce que les économistes appellent la valeur réelle. Il s’agit de choisir une annéede référence et de calculer les prix par rapport à cette date en tenant compte de l’inflation.

Lorsque les prix n’en tiennent pas compte, les prix sont dits en valeur nominale.

Ainsi, l’or est monté en 1980 à 850 dollars en valeur nominale.

De la difficulté d’apprécier la valeur réelle de l’or

[trb-gold-chart-1014x1024.png]

 Le prix de l’or sur longue période actualisé  sur une base 2010 d’après The Economist

EN LIEN : http://www.economist.com/node/16531196?story_id=16531196 (cliquez sur le lien)

Le prix de l’or sur longue période actualisé  sur une base 2010 d’après Bloomberg

En prenant 2010 comme année de référence des prix, on arrive selon Bloomberg alors à une valeur pour ce pic de 1980 à 2250 dollars. Le cours actuel de l’or est donc apparement encore loin de son précédent record. Car attention ce sommet, qui a été de courte durée, faisait également suite à un choc sur l’économie, dans ce cas le choc pétrolier de 1979.. Cependant, le prix de l’or ne s’est maintenu qu’un seul jour à cette hauteur. Trois semaines auparavant, il était négocié à 473 $ US/once, un prix à partir duquel il avait progressivement évolué au cours des trois années précédentes, et une semaine plus tard, il se négociait à 673 $ US/once. Cet ajustement à l’inflation à 850 $ US/once est un point de départ extrêmement biaisé. Il serait plus objectif de « lisser »ce pic momentané. Une ligne tendancielle tracée sur le prix quotidien de l’or entre 1979-1981, par exemple, donne un point de départ bien moins partial d’environ 470 $ US/once pour janvier 1980. Si l’on parle en argent actuel, cela porte l’or à 1 200 $ US approximativement, soit équivalent du  récent record de 1 200 $ US/once enregistré  en 2010….

EN COMPLEMENT : Eternel refuge par DOMINIQUE CASAÏ/ URAM, Genève

(…) Avec une croissance durablement ralentie, le déficit des Etats va monter. Or, dès que la dette publique atteint la barre des 100% du PIB, la croissance économique est pénalisée et le cercle vicieux commence.

Face à un tel défi, comment croire les économistes qui anticipent un relèvement rapide des taux directeurs? Au contraire, on pourrait assister à un retour de l’assouplissement quantitatif. Les investisseurs réaliseront que la véritable bulle se trouve dans la création monétaire et pour s’en protéger, ils se tourneront vers la seule monnaie que l’on ne peut pas imprimer et qui ne dépend pas de la santé d’un Etat: l’or. (…) En 1980, les seules forces du marché avaient entraîné le cours à un niveau tel que les réserves d’or des USA couvraient plus de 100% de la base monétaire.

Pour atteindre ce niveau aujourd’hui, il faudrait que l’once dépasse 7000 dollars!

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s