Brèves de Trottoirs

Brèves de trottoirs du 16 oct 10….en bord de route de la grande finance…

Brèves de trottoirs du 16 oct 10….en bord de route de la grande finance…

Il est parfois bon de s’arrèter sur les bas cotés…

PLUS DE BREVES EN SUIVANT :

Les athlètes, nouvelles victimes de la crise financière en Grèce

La grave crise financière liée à l’endettement public de la Grèce touche aussi les sportifs. En premier lieu, les athlètes médaillés aux jeux Olympiques de Pékin en 2008, qui n’ont toujours pas touché les primes promises par le gouvernement.

La loi promet en effet une prime gouvernementale de 150’000 euros (plus de 200’000 francs) pour une médaille d’or, 100’000 pour une médaille d’argent et 70’000 pour une médaille de bronze.

« Quand nous avons remporté nos médailles en 2008, ils se pressaient tous pour avoir leur photo avec nous. Aujourd’hui, les mêmes politiciens ne nous répondent plus au téléphone », a dénoncé Alexandros Nikolaidis, médaille d’argent chez les plus de 80 kg au taekwondo.

Pigi Devetzi, médaille de bronze du triple saut féminin, a déclaré au quotidien athénien Ethnos qu’elle et six autres médaillés de Pékin envisageaient de porter l’affaire devant les tribunaux.

Et la crise menace aussi les médailles à venir. Selon le site internet sportif Contra.gr, le Comité olympique grec (COG) s’inquiète du désengagement de l’Etat dans la préparation pour les Jeux de 2012 à Londres.

« Nous avions convenu avec le gouvernement qu’ils verseraient 30 millions d’euros d’ici à 2012 pour les athlètes, mais nous n’avons reçu que des petites sommes l’année dernière, et maintenant le gouvernement dit qu’il n’y a plus d’argent à donner », a expliqué à Contra.gr Spyros Kapralos. Le président du COG cherche désormais des sponsors privés.

///////////////////////////////////////////////

BCE: refinancement plus difficile pour les banques

La Banque centrale européenne (BCE) a dévoilé samedi dernier de nouvelles dispositions concernant ses opérations de refinancement qui devraient raidir certaines conditions d’accès des banques de la zone euro à ses crédits.

Parmi ces mesures, la BCE a introduit des «dispositions plus claires et plus rigoureuses concernant les actifs sur lesquels sont adossés les ABS (» asset-backed securities «-» titres adossés à des actifs «), désignant swaps et titres synthétiques comme des actifs ne donnant pas droit à une libération de liquidités», selon un communiqué de l’institution financière.

Ce qui signifie plus de restrictions sur certaines des garanties offertes par les banques pour pouvoir bénéficier des crédits de la BCE, et en particulier sur les ABS, dont le nom est étroitement lié à la crise des subprime. La BCE a aussi décidé de donner davantage de latitude aux banques centrales de la zone euro pour accepter ou non certaines garanties «sur la base de la prudence ou du défaut.»

Ce qui signifie que les banques centrales peuvent dorénavant plus facilement refuser de prêter à des instituts financiers qui pourraient s’avérer insolvables.

Une autre des nouvelles dispositions de la BCE prévoit que les banques ne pourront plus présenter comme garanties de leurs emprunts des actifs basés sur des prêts hypothécaires qu’elles auraient elles-mêmes émis. L’annonce de ces mesures plus contraignantes, qui s’appliquent dès ce samedi, intervient alors que la BCE vient d’annoncer le maintien de son taux directeur au niveau historiquement bas de 1%.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

BCE. Près de 1,4 milliard d’euros de dettes d’Etat avait été acquis lors de la dernière opération hebdomadaire .

La Banque centrale européenne (BCE) a réduit de 99% ses achats d’obligations publiques de la zone euro la semaine dernière par rapport à la semaine précédente, a-t-elle annoncé dimanche dernier. Au total, la Banque centrale européenne a racheté pour 9 millions d’euros d’obligations contre près de 1,4 milliard d’euros auparavant, retrouvant ainsi le niveau atteint début août.

Lors de la première semaine de mise en oeuvre de cette mesure, annoncée le 10 mai après la crise de la dette grecque, la BCE avait racheté pour 16,5 milliards d’euros de dettes d’Etat. Elle avait ensuite progressivement diminué ses achats qui étaient tombés à neuf millions début août.La semaine en 15, la BCE avait toutefois annoncé une accélération de ses achats, dans un contexte de regain d’inquiétude pour les finances irlandaises et portugaises.

Comme elle le fait chaque semaine, la BCE va retirer du marché monétaire un montant équivalent aux achats de la semaine écoulée, pour neutraliser l’effet potentiellement inflationniste de ses interventions.

Cumulé depuis début mai, le total de ses achats d’obligations publiques est désormais de 63,5 milliards d’euros.n

////////////////////////////////

Rebond du Baltic Dry Index

Frets maritimes. Les cours du Baltic Panamax Index ont subi la pression d’une baisse de la demande en Chine .

Les prix du transport maritime ont globalement progressé la semaine dernière, portés par une forte hausse des tarifs des plus gros navires de transports de matières sèches ainsi qu’un rebond des frets de pétrole brut, sur un marché contenu du fait d’une semaine de congés en Chine.

L’indice composite Baltic Dry Index (BDI), moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.), a rebondi pour terminer vendredi à 2696 points contre 2452 points sept jours auparavant, son niveau le plus fort depuis trois semaines.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui comporte sept routes (dont la plupart concernent les céréales) empruntées par les navires dont les dimensions sont adaptées au passage du canal de Panama, s’est pour sa part stabilisé à 2403 points contre 2412 points une semaine auparavant. Les cours du BPI ont subi la pression d’une baisse de la demande en Chine en raison d’une semaine de congés, débutée le 1er octobre, pour la fête nationale chinoise, ont relevé les analystes de l’agent maritime Fearnleys. De son côté, le Baltic Capesize Index (BCI), qui compile les prix de la catégorie «capesize» (navires obligés par leur taille trop importante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance), a fortement accentué sa progression, à 4076 points contre 3419 points une semaine plus tôt, touchant son niveau le plus élevé depuis quatre mois, portés par un regain d’activité.

De leur côté, les cours des frets de pétrole brut ont légèrement rebondi la semaine dernière, après avoir atteint la semaine précédente des niveaux de faiblesse plus vus depuis novembre 2009. Ils ont progressé sur fond de tensions sur l’approvisionnement du fait d’une grève paralysant les terminaux pétroliers de Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône). Le Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur onze routes de transport de pétrole brut, a terminé vendredi à 757 points contre 684 points la semaine précédente, son niveau le plus fort depuis fin août.

Un mouvement de grève paralyse en effet depuis fin septembre les terminaux de Fos-Lavera, bloquant plus de 50 navires en mer, dont une vingtaine de pétroliers transportant du brut.

«Alors que rien n’indique quand et comment l’activité pourra reprendre, la quantité de brut bloqué est telle que les prix de transport ont été poussés à la hausse rapidement, fortement, mais aussi, sûrement, juste de façon temporaire», commentaient les analystes de la maison de courtage BRS.n

/////////////////////////////////////////////

Regain d’intérêt pour les fonds monétaires en août

Les fonds commercialisés en Europe ont enregistré en août le double de souscriptions nettes par rapport à juillet, à 49 milliards d’euros, selon les derniers chiffres de Lipper. Mais ce sont les fonds monétaires, avec 26 milliards d’euros, qui ont été le moteur de cette accélération. Malgré tout, la collecte des fonds obligataires est restée à un niveau élevé, à 16,2 milliards d’euros. De leur côté, les fonds actions ont engrangé 2,6 milliards d’euros, ce qui constitue un fort rebond par rapport au mois précédent, mais reste inférieur à la moyenne mensuelle de 2010. En outre, les ETF ont contribué à hauteur de 90 % de la collecte actions. Lipper note que ce sont les institutionnels qui en sont la cause, et qu’il y a des chances pour que cet argent ne reste pas longtemps sur ces produits vu la chute des marchés actions en août. Les marchés émergents ont encore une fois eu le vent en poupe, avec des souscriptions nettes de 3,2 milliards d’euros pour les fonds obligataires et 2,5 milliards pour les fonds actions. Depuis le début de l’année, les souscriptions nettes s’élèvent à 199 milliards d’euros (hors fonds monétaires). En août, Allianz/Pimco a été la société de gestion d’actifs qui a affiché les plus fortes souscriptions nettes avec 2,9 milliards d’euros, dont 85 % sur sa gamme obligataire. Cinq sociétés ont enregistré une collecte supérieure à 500 millions d’euros sur les actions; BlackRock arrive en tête avec 950 millions grâce à l’intérêt des investisseurs pour les ETF.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Fed: la nouvelle vice-présidente veut dompter les excès du marché

La nouvelle vice-présidente de la banque centrale américaine (Fed), Janet Yellen, a plaidé pour que son institution dompte les «excès» des marchés financiers. La crise a prouvé de manière «indéniable» que «l’une des priorités les plus pressantes doit être la mise au point d’un système de régulation et de supervision financière qui soit capable d’identifier les excès et de les gérer avant qu’ils ne débouchent sur une crise», a déclaré Mme Yellen. «Nous devons trouver le moyen d’endiguer ces menaces sans passer la camisole de force à l’innovation financière et à la prise de risque», a ajouté Mme Yellen, qui s’exprimait à Denver, dans le Colorado (ouest des Etats-Unis).

///////////////////////////////////////////////////////////////////////

La Chine a supplanté les Etats-Unis pour devenir le premier consommateur mondial d’énergie, a fait savoir mardi le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

 « La Chine est désormais le plus important consommateur d’énergie d’après notre définition », a déclaré Nobuo Tanaka lors d’une conférence. 

« Probablement la moitié de l’augmentation de la demande de pétrole provient de Chine. Personne ne sait quand cela va ralentir », a-t-il ajouté.

////////////////////////////////////////////////////////

Chine: réserves de change à 2648,3 milliards de dollars

Les réserves de changes de la Chine, les premières du monde, s’élevaient fin septembre à 2.648,3 milliards de dollars, en hausse de 16,5% sur un an, a annoncé mercredi la banque centrale chinoise. Fin juin, ces réserves étaient de 2.454 milliards de dollars. Les réserves de change de la Chine ont gonflé ces dernières années sous le triple effet des investissements étrangers, de l’excédent commercial chinois et des entrées d’argent spéculatif à la recherche de placements juteux à court terme.

/////////////////////////

Les autorités américaines ont porté à 15% contre 10% actuellement, la proportion maximale d’éthanol contenue dans l’essence distribuée à la pompe pour les véhicules les plus récents

//////////////////////////

USA : Les demandes des prêts hypothécaires ont augmenté pour la première fois depuis six semaines. Ainsi, l’indice de la Mortgage Bankers Association, qui comprend les demandes des prêts pour l’achat du logement et celles pour le refinancement, a progressé de 14,6% au cours de la semaine finie le 8 octobre. La moyenne mobile sur quatre semaines a été en hausse de 3%.

////////////////////////////////////////////

La course à la voiture sans chauffeur s’accélère

Une voiture sans chauffeur, la MIG (Made in Germany), a été dévoilée hier sur l’ancien aérodrome berlinois de Tempelhof après des premiers essais sur route. Cette Volkswagen Passat est équipée de caméras, de lasers et d’appareils de navigation par satellite. Mise au point par des ingénieurs de l’Université libre de Berlin (FU), le véhicule vise à réduire le nombre d’accidents, améliorer la situation de l’environnement, et réduire la circulation dans les grandes villes. «Les voitures qui utilisent des senseurs pour reconnaître d’autres véhicules, piétons et vélos conduiront à l’avenir de façon plus sûres que les conducteurs, qui perdent leur concentration et se fatiguent», a affirmé l’université. La nouvelle technologie devrait également permettre de réduire le nombre de véhicules sur les routes, les voitures pouvant plus facilement être partagées, selon les promoteurs.

Le week-end dernier, Google a annoncé qu’il était en train de tester des voitures totalement automatisées, qui auraient déjà parcouru la Californie (ouest des Etats-Unis) de long en large. «Nos voitures automatisées, dirigées par des opérateurs formés, ont conduit de notre siège de Mountain View à Santa Monica et jusqu’à Hollywood Boulevard (à Los Angeles). Elles ont descendu Lombard street (fameuse pour sa pente et ses virages à San Francisco), traversé le pont du Golden Gate, parcouru la route le long de la côte du Pacifique, et même sont allées jusqu’au Lac Tahoe», a expliqué un ingénieur de Google sur le blog officiel de la société. «Au total, elles ont accumulé plus de 140.000 miles» (224.000 km), a ajouté cet ingénieur, Sebastian Thrun. Ces voitures, d’après le New York Times, sont équipées de caméras vidéos, de radars et d’un capteur laser, ainsi que de cartes détaillées pour atteindre leur destination.

/////////////////////////////////////////////

Singapour: croissance entre 13 et 15% cette année

Le produit intérieur brut de Singapour a progressé de 10,3% au troisième trimestre 2010 par rapport à la même période de l’an passé, laissant espérer une croissance comprise entre 13 et 15% pour l’ensemble de l’année, a indiqué hier le gouvernement de la cité-Etat. Au deuxième trimestre, le PIB avait augmenté de 19,6%, en raison d’»une croissance exceptionnelle» sur les six premiers mois de 2010, a annoncé le ministère du Commerce et de l’Industrie. Peu après la publication de ces chiffres, la Banque centrale de Singapour a annoncé qu’elle resserrait sa politique monétaire, afin de juguler les risques d’inflation engendrés par cette forte croissance.

///////////////////////////////////////////

Grèce: nouveau sommet du chômage à 12%

Le taux de chômage a poursuivi sa hausse en Grèce en juillet, sous l’effet de la cure de rigueur infligée au pays, battant un nouveau record, à 12%, contre 9,6% un an avant et 11,6% en juin, a indiqué hier l’Autorité de la statistique grecque (ESA). Le nombre de chômeurs a atteint 607.035 personnes en juillet, en hausse de 27,3% sur un an, et de 4,2% par rapport à juin, en dépit des activités touristiques. Les principales victimes du ralentissement économique restent les jeunes âgés de 15 à 24 ans, dont un tiers (32,6%) sont sans emploi contre 23,9% un an avant, et les femmes avec un taux de 15,7%, contre 13,8% en juillet 2010. Mais l’écart se réduit avec les hommes, dont le taux de chômage grimpe à 9,4%, contre 6,6% un an plus tôt.

////////////////////////////////////////////////////

Espagne: l’inflation au plus haut depuis deux ans

Le rythme de l’inflation en Espagne a rebondi en septembre à 2,1% sur un an, contre 1,8% en août, s’affichant ainsi au plus haut depuis novembre 2008, selon les données définitives publiées hier par l’Institut national de la statistique (Ine). Ce chiffre est légèrement supérieur à l’estimation provisoire publiée le 29 septembre: l’Ine tablait alors sur une inflation à 2%. Il atteint son plus haut depuis novembre 2008, date qui marquait le début pour l’Espagne d’une profonde récession avec une période de baisse marquée de la consommation et des prix.

/////////////////////////////

Spéculation sur la pluie

Le CME, la Bourse de Chicago spécialisée dans les produits dérivés, a annoncéle prochain lancement de contrats indexés sur les chutes de pluie dans neuf villes aux Etats-Unis, censés permettre aux entreprises de se couvrir contre les risques climatiques.

A partir du 31 octobre, les investisseurs pourront acheter des contrats à terme et des options dont la valeur reflètera la quantité de pluie prévue pour chaque mois entre mars et octobre à un endroit donné, a indiqué le Chicago Mercantile Exchange dans un communiqué. Plus cette quantité sera importante, plus le contrat sera cher. Comme tous les produits financiers de ce types, les investisseurs pourront parier à la hausse comme à la baisse. La valeur finale dépendra des précipitations constatées.

///////////////////////////////////////

Les banques italiennes devraient voir leurs créances douteuses augmenter significativement dans les prochains mois, a prévenu vendredi la Banque d’Italie, ajoutant toutefois que la reprise économique du pays s’est confirmée au troisième trimestre.

Dans son bulletin trimestriel, la banque centrale fait savoir que les créances douteuses des ménages et des entreprises ont augmenté pendant l’été, et selon les dernières données, elles « pourraient encore augmenter significativement dans les prochains mois ». En juillet, elles ont atteint 70 milliards d’euros, soit 4% du total des prêts, ont montré les dernières données de l’association italienne du secteur bancaire. La banque centrale a par ailleurs souligné que la reprise amorcée cette année en Italie après la récession de 2008-2009, avait perduré au troisième trimestre, même si le marché de l’emploi est resté fragile. Selon ces prévisions, la production industrielle devrait croître de 2% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent.

Le taux de chômage, officiellement à 8,2%, dépasserait les 11% si les données incluaient les Italiens qui ont cessé de chercher un emploi et les salariés toujours employés mais inactifs, touchant un salaire moindre en raison d’une demande en berne, indique aussi la Banque d’Italie dans son bulletin

///////////////////////////////////////////////////

Le marché actions indien est proche de son record historique et se traite à un PE FY12 (mars 2012) moyen de 17x, soit 10% au dessus de sa moyenne historique. Alors que les investisseurs étrangers ont été net acheteurs pour 20 Mds $ (soit près de la moitié des flux émergents), les fonds domestiques font face a une rédemption nette d’environ 1,7 Md $ depuis le début de l’année. Environ 20 Mds $ vont être levés sur le marché primaire dans les 6 prochains mois. La saison des publications de résultats va débuter la semaine prochaine. A ce niveau de valorisation, toute déception risque d’être lourdement sanctionnée.

///////////////////////////////////////////////////

L’Irak a augmenté de manière surprenante ses réserves pétrolières de 24% (à 143 milliards de barils) et va réclamer à l’OPEP des quotas d’exportations plus élevés. Cette annonce nous rappelle que face au déclin naturel des productions de pays comme la Norvège ou bien encore le Mexique, l’approvisionnement futur est en grande partie dépendant d’un retour à la normale en Irak pour que les réserves soient mises en production

////////////////////////////////////////////////////

Le marché actions indien est proche de son record historique et se traite à un PE FY12 (mars 2012) moyen de 17x, soit 10% au dessus de sa moyenne historique. Alors que les investisseurs étrangers ont été net acheteurs pour 20 Mds $ (soit près de la moitié des flux émergents), les fonds domestiques font face a une rédemption nette d’environ 1,7 Md $ depuis le début de l’année. Environ 20 Mds $ vont être levés sur le marché primaire dans les 6 prochains mois. La saison des publications de résultats va débuter la semaine prochaine. A ce niveau de valorisation, toute déception risque d’être lourdement sanctionnée.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Actions émergentes: évolutions divergentes au sein des marchés asiatiques

Il est actuellement très à la mode d’investir dans des actions émergentes, notamment asiatiques. De fait, l’indice MSCI Emerging Markets Asia a surperformé le MSCI World de 8% au cours des trois premiers trimestres de l’année. Cet ensemble de pays est néanmoins tout sauf homogène

. Le marché chinois qui, avec une pondération supérieure à 30%, est le plus fortement représenté dans l’indice asiatique, est tout juste parvenu à récupérer le terrain perdu en début d’année suite à un durcissement de la politique économique et monétaire. Même constat pour les actions taïwanaises. Résultat: les neuf premiers mois de l’année se soldent par une stagnation pour la moitié de la capitalisation boursière du MSCI Emerging Markets Asia.

La Corée, deuxième place boursière de la région, a de son côté progressé de 9%, alors que d’autres marchés, de taille plus modeste, signaient des performances allant de 17% (Inde) à 41% (Thaïlande). Lesraisons de ces grandes disparités sont multiples: elles tiennent aux différences de politiques économique et monétaire (comme pour la Malaisie), d’évolution conjoncturelle, mais aussi de composition sectorielle (à titre d’exemple, les technologies de l’information constituent 55% du marché taïwanais, contre 20% pour l’indice global). S’agissant de la sélection de pays spécifiques, un certain nombrede risques politiques doivent être pris en compte, parmi lesquels la montée duprotectionnisme, l’appréciation des monnaies et le contrôle des capitaux. Pour les investisseurs, une diversification des placements est donc de mise.

///////////////////////////////////////////////////////////

Les retards de remboursement sur les cartes de crédit aux États-Unis ont reculé dans la plupart des banques américaines. Chez JPMorgan, le taux de retard de remboursement sur les cartes de crédit a atteint 3,82% en septembre alors qu’il était de 3,89% en août. Le taux de dépréciation sur les cartes de crédit est tombé à 7,78% contre 8,18% au mois d’août. Discover Financial (-3,17%) a déclaré que son taux de retard de remboursements sur les cartes de crédit avait reculé à 4,41% contre 4,47% en août. Le taux de dépréciation a été de 7,15% au plus bas cette année. Chez Capital One (-7,6%) le taux de retard de remboursement sur les cartes de crédit a été égal à celui au mois d’août, à savoir de 4,53%. Le taux de dépréciation s’est établi à 8,8% contre 8,18% au mois d’août.

////////////////////////////////////////////


FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
Paiement sécurisé par PAYPAL  
  
 

Catégories :Brèves de Trottoirs

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s