Asie hors émergents

Risque Nucléaire/Japon : Le chaos et les ennuis ne cessent d’augmenter à la centrale nucléaire de Fukushima

Risque Nucléaire/Japon : Le chaos et les ennuis ne cessent d’augmenter à la centrale nucléaire de Fukushima

WBGT

Samedi, Tepco a décelé une fissure dans la structure en béton du réacteur 2. Chaque heure, 7 tonnes d’eau fortement hautement radioactive se déversent directement dans le Pacifique. Du côté de la radioactivité, il suffit de 15 minutes pour dépasser une dose annuelle limite pour la santé.

 Dimanche, pour tenter de colmater cette fissure, Tepco a d’abord utilisé, sans succès, du ciment. Ensuite, du polymère avec de la sciure et du papier ont été injectés, toujours sans succès.

Hier matin, un colorant a été utilisé pour tracer le cheminement de l’eau. Ce nouveau problème s’ajoute au refroidissement des réacteurs 1,2 3 et de la piscine du réacteur 4 ainsi que la très forte radioactivité découverte dans la nappe phréatique sous les réacteurs. 

Le décompte s’élève à 19 ouvriers décédés depuis la catastrophe. Six cents travailleurs se trouveraient sur le site.

Soyons francs. Actuellement, la situation à la centrale de Fukushima va de mal en pis. Quand de la lumière pointe au bout du tunnel, c’est pour voir arriver un autre train.

 A la question posée avant hier, mais où Tepco va pouvoir stocker l’eau radioactive, l’évidente réponse est venue hier matin: l’opérateur de la centrale atomique va simplement rejeter, dans le Pacifique, 11 500 tonnes d’eau 100 fois plus radioactive que les normes légales. Cette opération a pour but de libérer de l’espace de stockage pour de l’eau encore plus contaminée. Selon Tepco, l’opération n’est pas dangereuse pour les poissons et les hommes! De là à dire que cette opération est un bienfait pour l’environnement, il n’y a qu’un tout petit pas, qu’ils n’ont pas encore osé franchir. 

Concernant la fuite d’eau radioactive du réacteur 2, la situation n’est pas meilleure. Après, le ciment, le polymère, le papier et de la sciure, c’est maintenant une bâche en plastique qui va être testée. La priorité pour Tepco est de refroidir les réacteurs. L’eau radioactive qui se déverse dans l’océan n’est, pour l’instant, qu’un effet de bord

Comme annoncé hier matin, Tepco vient d’annoncer que 10 000 tonnes d’eau stockées dans des cuves et 1500 tonnes actuellement dans les réacteurs 5 et 6 sont en train d’être déversées dans l’océan Pacifique. De plus, 300 tonnes d’eau contaminées vont être envoyées quotidiennement dans l’océan pendant cinq jours. Si dans quelque temps vous voyez des poissons qui volent et qui brillent la nuit, ne vous inquiétez pas, tout est normal.

TEPT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s