Chinamerica

Chine : L’endettement très alarmant des gouvernements locaux

L’endettement très alarmant des gouvernements locaux

 Il s’élève à 1163 milliards d’euros Soit 27% du PIB de l’an dernier.

Les dettes contractées par les provinces, municipalités et districts en Chine s’élevaient fin 2010 à 10.700 milliards de yuans (1163 milliards d’euros), a annoncé hier le Bureau national d’audit alors que certaines de ces créances, douteuses, menacent le système bancaire.

Chart

source société générale

PLUS DE CHINAMERICA EN SUIVANT :

 Cette somme représente 27% du Produit intérieur brut de l’an dernier, qui s’élevait à 39.800 milliards de yuans. C’est la première fois que Pékin publie un chiffre pour ces dettes au niveau national, selon l’agence Chine nouvelle.

A travers des structures ad hoc appelés «plates formes de financement», les gouvernements locaux, qui ne sont pas autorisés à emprunter directement auprès des banques, se sont massivement endettés après la crise financière mondiale, en 2009 et 2010, pour financer des infrastructures et projets immobiliers parfois peu rentables. «La capacité de remboursement est faible et est confrontée à des risques potentiels dans certaines régions et dans certaines industries», selon un communiqué du Bureau national d’audit.

Certains gouvernements locaux ont dû contracter de nouveaux emprunts pour pouvoir rembourser des dettes contractées antérieurement ou dépendent fortement de ventes de terrains pour faire face à leurs échéances, d’après le communiqué.

Selon les auditeurs du gouvernements chinois, 108,3 milliards de yuans (11,8 milliards d’euros) d’emprunts ont été consentis ou utilisés de manière frauduleuse, l’argent des banques finissant dans les marchés immobilier ou boursier. Les plates-formes de financement locales doivent être «nettoyées et régulées», souligne le Bureau national d’audit.

Le gouvernement chinois a commencé à mettre un frein à l’endettement des autorités locales l’été dernier. La presse officielle avait rapporté en juillet 2010 que la totalité des prêts restant à rembourser aux banques par les «plates-formes de financement» s’élevait à 7660 milliards de yuans, dont 23% poseraient problème.

Le montant des prêts accordés en Chine avait presque doublé en 2009 pour atteindre 9600 milliards de yuans, auxquels étaient venus s’ajouter un plan de relance gouvernemental de 4000 milliards de yuans. L’an dernier, l’objectif d’un volume de prêts de 7.500 milliards de yuans auquel devaient se tenir les banques chinoises avait été dépassé, le montant accordé atteignant 7.950 milliards de yuans. Après avoir fortement augmenté au mois de mars, les nouveaux prêts accordés par les banques chinoises ont nettement reculé en mai, tandis que le gouvernement veut limiter la croissance monétaire.

Source agence juin11

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s