Art de la guerre monétaire et économique

Douce France : Les expulsions de clandestins en chute libre : Calais, envahi par 10 000 immigrés, est devenu invivable (Ivan Rioufol)

Calais, envahi par 10 000 immigrés, est devenu invivable (Ivan Rioufol)

La ville est confrontée à des guérillas quotidiennes menées par des clandestins armés. « La violence des migrants n’est pas montée d’un cran mais de dix étages », estimait, mardi, un responsable des transporteurs routiers, cibles des assauts pour passer en Grande-Bretagne.

– Xavier Foissey, agriculteur et représentant des agriculteurs.

« Ça fait huit mois que je ne dors plus la nuit. Nos cultures sont saccagées, les clôtures emmenées ».

Frédéric Van Gansbeke, commerçant au centre commercial Calais cœur de vie et porte-parole du Grand rassemblement.

« Jusqu’ici, on a fait des actions plutôt sympathiques. On est aujourd’hui face à un gouvernement autiste qui fait des mesurettes. Il y en a marre, c’est la raison pour laquelle on lance une action forte qui est une action de blocage de l’A16 car le démantèlement de la jungle est la seule décision à prendre. »

– David Sagnard, dirigeant des transports Carpentier et président départemental de la fédération des transporteurs routiers.

« Aujourd’hui, la violence n’est pas montée d’un cran mais de dix étages. Pas seulement sur la rocade mais aussi sur l’A16. Il n’y a pas que les transporteurs qui se font agresser mais aussi des touristes qui passent par Calais, des personnes qui se rendent sur leur lieu de travail. Est-ce que les gens doivent risquer leur vie ? Ça devient inadmissible et irresponsable. Aujourd’hui, on a des marchandises saccagées. Avant, ils essayaient de monter dans les camions. Maintenant ils détruisent tout. »

– Gilles Debove, policier membre du syndicat SGP Police.

« Je participerai à l’action le 5 septembre en tant que citoyen. Il y a eu l’Euro, il y a l’état d’urgence, ce qui se passe à Calais. Les collègues sont épuisés. Avant l’été, il y avait 4 000 migrants, on avait 13 compagnies de CRS. Pendant l’été, il avait 7 000 migrants, on avait 8 compagnies. Aujourd’hui, ils sont aisément 10 000 migrants, on a 10 compagnies. Ce qui se passe sur la rocade, cela ne relève pas du maintien de l’ordre public mais de la violence urbaine.(…) Des migrants meurent et ça passe comme ça : un de plus. Ce qu’il faut c’est un drame avec policier ou une famille pour que ça bouge ? »

– Hervé Caux, représentant CGT au port.

« On n’a pas les chiffres clôturés mais on a une baisse d’activité au port en comparaison de 2015 qui était déjà une mauvaise année. » La baisse d’activité des compagnies sur le fret la nuit est estimée entre – 40 et -50 %.

Or, c’est à Calais que Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, était venu leur dire, en mai 2015 : « J’aimerais que vous demandiez l’asile en France. »

Le maire (LR), Natacha Bouchart, assurait alors : « Les Calaisiens pourront s’enrichir de ces populations migrantes. » Cette infantilisation du discours a créé le chaos prévisible.

Ce qui n’empêche pas Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, de vouloir réquisitionner des lieux publics pour accueillir davantage d’exilés. Tout bon sens est proscrit chez ces prêcheurs clonés.

La confusionite atteint Alain Juppé, quand il dit avoir « le rassemblement de la droite pour maître mot » tout en excluant le FN qui parle pourtant, sur les questions de société, comme le RPR en 1990.

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2016/09/bloc-notes-a-ceux-qui-marchent.html

CQFD Vous l’aurez compris :

Immigration : les expulsions de clandestins en chute libre

Par Jean-Marc Leclerc Le Figaro  le 02/09/2016

INFO LE FIGARO – Selon un document confidentiel consulté par Le Figaro, elles ont chuté de près de 20 % sur six mois. Les demandes d’asile de la part d’Afghans, ont, elles, grimpé… de 964% !

Les éloignements de clandestins ont chuté en France de presque 20 % sur six mois. Le cumul 2016 des «retours», «réadmissions» dans l’espace Schengen et autres «renvois» a concerné 8 660 illégaux du 1er janvier au 30 juin 2016, contre 10.800 étrangers en situation irrégulière éloignés durant la même période de l’année précédente.

Le Figaro a eu accès aux données confidentielles du «tableau de bord» de la Direction générale des étrangers en France pour le premier semestre 2016. Un document confidentiel réalisé par le Département des statistiques, des études et de la documentation (DSED) de cette administration directement rattachée au ministère de l’Intérieur.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/01/01016-20160901ARTFIG00386-immigration-les-expulsions-de-clandestins-en-chute-libre.php

5 réponses »

  1. Dans la ferme des animaux -France les « cochons en chefs  » ont décidé que
    Certains animaux sont plus égaux que d’autres »
    extrait
    « Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement:
    “Tout deuxpattes est un ennemi. Tout quatrepattes ou tout volatile, un ami. Nul animal ne portera de vêtements. Nul animal ne dormira dans un lit. Nul animal ne boira d’alcool. Nul animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux.”
    Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :
    “Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres.” »La ferme des animaux G.O

    J'aime

  2. attendre que les situations pourrissent , c’est le lot des dirigeants ; jamais ils ne font de la prévention , jamais ils ne prennent les problêmes à bras le corps à leur début , jamais ils ne voient plus loin que leur nez ….leur innutilité et leur incompétence sur tout les domaines commencent à se faire jour ;les dirigeants ne pensent qu’à garder le pouvoir ; pour le ps , garder le pouvoir c’est donner le droit de vote à ceux dont ils sont sure de leur soutient contre rétribution sous couvert d’allocations diverses ; c’est pas cher , c’est l’état qui paie …..dirigeant actuel et passé nous mènent droit dans le mur ; bougeons nous !!!!!

    J'aime

  3. Extrait du livre de Zemmour à paraître le 7 : « un quinquennat pour rien »
    « Si demain il y avait 20, 30 millions de musulmans français bien décidés à voiler leurs femmes et à appliquer les lois de la charia, on ne pourrait préserver les règles minimales de la laïcité que par la dictature. C’est ce qu’ont compris en leur temps Atatürk, Bourguiba ou même Nasser. Ce sont les mœurs qui commandent et dominent les lois. Dans un pays de mœurs musulmanes, seule une dictature peut arracher le pays au diktat qu’impose l’islam sur une société captive et soumise. On se souvient que Jospin avait répondu, agacé, au moment de l’affaire des foulards au lycée de Creil en 1989: ‘Mais qu’est-ce que j’en ai à faire qu’ils soient musulmans!' »
    Avant la dictature, il y a le régime autoritaire. Mieux vaut prévenir que guérir;
    La caractéristique d’un croyant, quand il est fervent, c’est d’être imperméable à la raison.
    C’est le rêve de tout pouvoir que d’avoir affaire à une population qui obéit fidèlement aux préceptes religieux, quand l’institution religieuse en question le soutient. Et c’est le cas déjà avec son copain Hollande qui ne pense qu’à accroitre le nombre de ses fidèles. .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s